Archives de Tag: suivre mes rêves

75 citations de réussite

Par défaut

triomphePour augmenter votre motivation, lisez ces citations inspirantes :

Il faut pousser nos peurs dans un coin, sinon, ce sont elles qui nous poussent dans un coin (anonyme)

Le prix du succès est beaucoup moins élevé que celui de l’échec (Zig Ziglar)

Pauvre est celui dont les plaisirs dépendent de la permission d’un autre (Madonna)

Le riche pense au futur, le pauvre, au présent (sagesse populaire)

L’avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leur rêve (E. Roosevelt)

La fortune sourit aux audacieux (Virgile)

La vie, c’est comme la mer ; elle ne porte que ceux qui remuent (H. Bazin)

Chaque bonne habitude acquise est une liberté conquise (A. Ferrière)

Lorsque quelqu’un marche vers ses rêves avec confiance et ose vivre la vie qu’il s’est représentée, il connaîtra un succès tel qu’il ne peut même pas l’imaginer (Thoreau)

Plus on veut, mieux on veut (Baudelaire)

Rêvez passionnément, car le rêve précède l’accomplissement (P. V. Starr)

Attendre d’en savoir assez pour agir en toute lumière, c’est se condamner à l’inaction (J. Rostand)

Viser à réussir sans travailler dur, c’est comme vouloir récolter là où l’on n’a pas semé (D. Bly)

Il faut vivre comme on pense, sinon, on finit par penser comme on vit (P. Bourget)

Par la rue « tout à l’heure », on arrive à la maison « jamais » (Cervantès)

L’homme trop prudent attend qu’il soit trop tard (F. Dard)

On ne trébuche pas sur une montagne, mais sur un caillou (A. Ayache)

Un esprit immobile est celui qui ne rêve que de nuit (R. Sabatier)

Le monde appartient aux optimistes : les pessimistes ne sont que des spectateurs (Guizot)

Dieu nous donne les noix…mais Il ne nous les casse pas (proverbe russe)

L’argent ne fait pas le bonheur, mais calme les nerfs (S. O’Casey)

Toutes les fleurs de l’avenir sont dans les semences d’aujourd’hui (proverbe chinois)

Les faibles ont des problèmes, les forts ont des solutions (L. Pauwels)

Croire à l’impossible, ce n’est pas attendre que les choses se transforment seules, c’est les accomplir (R. Vincent)

Ne crains pas d’avancer lentement, crains de rester sur place (proverbe chinois)

La fortune n’est pas pour les prudents, les raisonnables et les timorés.

Si un ciel trop gris t’attriste, lève les yeux et tu verras qu’au-dessus des nuages, il y a toujours le soleil (A.Ayache)

L’activité fait plus de fortunes que la prudence (Vauvenargues)

Le travail est la base de toute entreprise, la source de toute prospérité et le parent du génie (Zig Ziglar)

Il faut presque toujours un coup de folie pour bâtir un destin (M. Yourcenar)

Le seul endroit où le succès vient avant le travail, c’est dans le dictionnaire (V. Sassoon)

Si vous n’attendez pas tout de la vie, vous n’aurez rien ! (F. Dard)

L’argent, on peut le dépenser très vite mais, pour le gagner, il en faut du temps ( ?)

Un grand plan et un grand but laissent du bonheur dans l’âme, chaque jour qu’on se met à l’œuvre (Hérault de Sechelles)

Il n’est pas de vent favorable à celui qui ne sait où il va (Sénèque)

Qui veut faire de grandes choses doit penser profondément aux détails (P. Valéry)

On n’est pas né pour la gloire lorsqu’on ne connaît pas le prix du temps (Vauvenargues)

Il faut saisir la chance par les cheveux, mais elle est chauve par derrière (proverbe)

Il faut que les gens vous apprécient si vous voulez obtenir quoi que ce soit ici-bas.

La chance cache souvent un travail acharné (A. Landers)

Avec les plus belles vertus du monde, on ne réussit rien sans méthode (A. Gide)

Il faut avoir une parfaite conscience de ses propres limites, surtout si on veut les élargir (A. Gramsci)

Ne vous sous-estimez jamais. Vous êtes la chose la plus importante de votre univers (E.L. Kramer)

L’amour, la gloire, la fortune, ne vont qu’à ceux qui en rêvent  (A. Ayache)

Pour gagner du bien, le savoir-faire vaut mieux que le savoir (Beaumarchais)

Accepter l’idée d’une défaite, c’est être vaincu (Mar. Foch)

Dans les coulisses de la dictature coule du sang, dans celles de la démocratie, de l’argent ( ?)

Un problème sans solution est un problème mal posé (A. Einstein)

Il faut s’aimer soi-même pour accomplir quelque chose en ce monde (L. Ball)

Aide-toi, le ciel t’aidera (La Fontaine)

Ce n’est pas l’impossible qui désespère le plus ; c’est le possible non-atteint (R. Mallet)

Si doué qu’il soit, un pur-sang ne galope jamais aussi vite que sous la cravache de son cavalier.  Alors, cravache-toi ! (A. Ayache)

Repose-toi s’il le faut, mais n’abandonne jamais (A. J.  Jackson)

Il faut viser la lune car, même en cas d’échec, on atterrit toujours dans les étoiles (O. Wilde)

L’avenir est à ceux qui ne sont pas désabusés (G. Sorel)

Qui vit d’espoir mourra de faim (B. Franklin)

Ce qui est commencé est à moitié fait (Horace)

Le pire des risques est de perdre le goût du risque (R. Sabatier)

La vie ne nous donne pas ce qu’attendent d’elle les enfants capricieux, mais seulement ce que lui arrachent de force les courageux et les audacieux (M. Saltykov-Chtchedrine)

Une source inépuisable d’énergie réside au fond de chacun. L’imaginer, c’est déjà y puiser (L. Pauwels)

La vie est soit une aventure trépidante, soit rien du tout (H. Keller)

La richesse est comme un verger. Partagez les fruits, mais pas les arbres ( ?)

Suivez votre chance divine et des portes s’ouvriront là où il n’y avait aucune porte auparavant (J. Campbell)

Sans discipline, le potentiel qu’on a ne restera que cela – du potentiel (Zig Ziglar)

L’action est le moteur de tout, puisque le simple fait de faire les choses les rend possibles (Claude Lelouch)

Publicités