Archives de Tag: se centrer

Centrez-vous pour être plus fort(e)

Par défaut

musée - aout 2010 029Via le moment présent, on a accès au pouvoir même de la vie (Eckart Tolle)

Se centrer d’abord dans le moment présent : faire chaque soir (au coucher) l’exercice de présence d’Eckart Tolle ; bien au calme, tentez de ressentir (le but étant de sentir, sans penser) l’énergie dans vos pieds durant plusieurs secondes. Puis passez aux chevilles, mollets, cuisses, ventre, poitrine, cou et tête. « Redescendez » ensuite vers les pieds – toujours en sensation, pas en pensée.. Puis, « remontez » et « redescendez » votre attention sur tout votre corps (comme précédemment) un peu plus vite, et tâchez enfin de ressentir l’énergie dans tout votre corps.

Cet exercice est énormément fortifiant.

L’avatar : Si vous n’arrivez pas à changer d’attitude, recourez à une mesure extrême : pour arriver enfin à changer de mentalité ou d’humeur, changez de nom ! Eh oui ; pour cesser d’agir comme vous, c’est simple : il faut cesser d’être vous ! Pour agir autrement que – par exemple – Jean Dupont, fonctionnaire et timide, vous devez être George de St Médard, super-héros audacieux, par ex…

Hélas, notre esprit nous sabote ; il tente toujours de nous donner une cohérence interne, en faisant correspondre nos actes à nos croyances.

Mais si on change de comportement, nos pensées et nos sentiments se modifient automatiquement, pour rester cohérents avec nous-mêmes – donc, on peut aussi bien modifier des habitudes physiques en partant de l’esprit, que modifier l’esprit par le corps (en agissant autrement).

Trouvez-vous un modèle à imiter – et si vous n’en trouvez pas, créez-vous un avatar ; il vous aidera à agir différemment de ce que vous avez fait jusqu’à présent.

Pour cela, faites des recherches dans un livre de prénoms, et choisissez-vous un prénom (et peut-être même aussi un nom) de gagnant. Moi, par ex, j’ai été consulter un dictionnaire de langue lakota pour trouver le mien…

Comme il faut faire les choses selon cet avatar et que c’en est un de réussite, il devra nécessairement se tenir droit, parler et agir de façon calme et assurée.  Pour le reste, il sera une création taillée sur mesure pour vous et non copiée sur quelqu’un ou visant à réussir comme quelqu’un.

Si vous êtes timide, créez un avatar audacieux et propulsez-le sur le devant de la scène.  L’autre, le timide, rejetez-le dans les coulisses.

Mais, « chassez le naturel, il revient au galop », non ? Non :  « l’habitude est une seconde nature » !

Ne vous confondez pas avec votre avatar, vous n’êtes pas lui ; vous ne faites que l’utiliser comme la plume magique dans Dumbo ; elle n’était en fait pas magique, mais elle lui a donné confiance en lui. Votre avatar doit faire pareil ; vous encourager assez que pour oser vous lancer.

Choisissez un nom et une personnalité qui vous « parlent », puis, entrez dans la peau de ce personnage … et voilà ! Si c’est bien choisi et bien fait (sans tomber dans le dédoublement de personnalité, quand même), vous vous étonnerez vous-même !

– Augmenter notre estime de nous (si l’on en manque)

Se répéter chaque jour : Je suis une belle personne, avec un bel esprit. Je m’aime inconditionnellement. Je mérite de vivre le genre de vie que je veux vivre. Je mérite tout ce que mon cœur désire. Je mérite d’avoir des relations saines et aimantes. Je m’aime si totalement que plus jamais je ne me rejetterai ou ne saboterai mon bonheur, ma liberté, ma santé et mon amour. Je suis totalement sûr(e) de moi et mon attitude est très positive. Je sais que l’amour est infiniment abondant, et que toujours, j’aimerai et serai aimé(e). Je me respecte. Je ressens souvent une saine estime de moi.

Positivité-express

Décidez de dépasser votre mentalité négative. Le cerveau humain est sans cesse envahi de pensées parasites, inondant notre cerveau d’hormones de stress. On ne peut empêcher notre cerveau de générer des pensées de stress, mais on peut s’empêcher de s’y laisser aller.

Pour arrêter de se ronger les sangs, appliquez la technique du bouton « effacer » : dès la survenue de pensées de stress, imaginez qu’il y a un bouton “effacer”  au centre de votre paume, et que lorsqu’on le pousse, il envoie un message de calme à l’amygdale (la partie du cerveau responsable du stress).  Ensuite, tout en continuant à pousser sur notre paume, respirez profondément et comptez jusqu’à 3 (ceci “distrait” votre cerveau), le 1 étant rouge, le 2, jaune, et le 3, vert.   Enfin, lâchez prise – sentez votre cerveau se calmer. Focalisez-vous sur le moment présent, souriez, et reprenez vos activités.

-Marcher pieds nus

Marcher pieds nus est à la fois calmant et énergisant ; cela lutte contre la dépression et l’anxiété, soigne les varices et fortifie les muscles, tendons et ligaments des pieds, chevilles et mollets.

Les anciens peuples – qui considèrent la terre comme sacrée, vivante et ayant un pouvoir guérisseur – y ont recours pour se centrer et se fortifier.

– Butterfly Hug (contre les traumatismes)

Pensez à un événement traumatique que vous désirez traiter, ou à l’un de ces aspects particuliers. Puis évaluez votre degré  de souffrance actuel sur une échelle allant de 0 à 10 (10 étant le maximum).

Puis, commencez à tapoter (en continu) les tranches des 2 mains l’une sur l’autre (« point karaté »), en répétant 3 fois de suite:

« Même si je suis bouleversé(e) par ____, (soyez précis) je m’accepte profondément et entièrement. ». Ou « Je m’accepte profondément et totalement malgré mes problèmes et limitations. »

Tandis que vous pensez à l’événement en question, (l’effleurant de la mémoire et non pas plongé dedans), effectuez le Butterfly Hug pendant +- 20 secondes ; croisez vos bras sur la poitrine, les mains posées sur les épaules que vous tapotez l’une après l’autre, en alternance. Portez votre attention sur les circonstances que vous tentez de traiter, mais aussi sur les coups légers  sur vos épaules. Respirez plusieurs fois, puis, restez ainsi, bras croisés et mains aux épaules, mais sans tapoter.

Déployer ensuite vos bras lentement devant vous, les mains ouvertes en signe de consentement, tandis que vous déclarez: « Trauma disparu ». Répétez toute la séquence encore 2 x.

Altruisme : vous fournirez énormément de stabilité à votre vie (émotionnellement comme au plan matériel) en l’organisant autour de l’idée de service à autrui ; si vous cherchez avant tout à créer une valeur ajoutée à la vie,à apporter votre contribution à cette terre, à améliorer – même un petit peu – la vie ici-bas et si, pour gérer les défis de la vie, vous prenez comme guides l’amour, le pouvoir et la vérité, ça donnera un sens à votre vie, mais vous apportera aussi le bonheur et la prospérité !

Publicités