Archives de Tag: rancoeur

Conte : Meurtre ou pardon ?

Par défaut

père & fils3

Un jour, un homme se rendit chez son père et dit: « Père, je ne peux plus supporter pas ma femme, je veux la tuer, mais je crains d’être découvert. Pourrais-tu m’aider ? « 

Et son père répondit : « Oui, je peux, mais il y a un problème … Au moment où elle mourra, il faut que personne ne puisse soupçonner que c’est toi, alors, d’ici là, tu dois jouer les maris aimants ; être tendre, poli, reconnaissant, patient, affectueux, moins égoïste, prendre soin d’elle, l’écouter plus, …

Bon, ajoute-t-il en lui tendant un sachet, voici du poison ; mets-en chaque jour un peu dans sa nourriture ; ainsi elle mourra lentement « .

Après quelques jours, le fils revint chez son père, catastrophé ; « Père, je ne veux plus que ma femme meure ; je me suis aperçu que je l’aime. Et maintenant, que dois-je faire, puisque j’ai empoisonné ses plats ? « 

Mais le père répondit : « Ne t’en fais pas ; ce que je t’ai donné était de la poudre de riz. Ta femme ne mourra pas, parce que le poison était en toi ! »

Moralité : Quand on nourrit sa rancoeur, on meurt à petit feu ; libérer son coeur de la haine & de la rancune rend heureux ! Quand on se force à aimer, à aider, à donner, qu’on cesse d’être égoïste, de se croire tout permis ou supérieur, de profiter et d’exploiter d’autres, on commence à se libérer des sentiments négatifs, à (se) pardonner et à aimer vraiment.

Publicités

Nocivité du PN

Par défaut

PN sorcière

 

Il faut réaliser qu’un PN est réellement très dangereux, à un point que bien d’innocentes victimes ne peuvent même pas imaginer (et les autres – ceux qui n’ont jamais été victimes – encore moins !) à quel point !  Ils VEULENT vous nuire, vous détruire, et RIEN ne les arrête !

Il y aura des moments où vous vous croirez en sûreté, où vous penserez « même LUI, il ne me ferait pas CA » ou «  même ELLE, n’imaginerait pas un tel mensonge » – eh bien SI ! ILS LE FERONT !

Ils mentiront pour vous créer des problèmes avec la Loi, pour s’attirer la sympathie de leur cercle social, et pour vous « trianguler » (mettre en conflit ou en compétition) de vos proches (famille & amis).

Partout et toujours, ils se plaignent d’à quel point votre comportement méchant ou fou, les fait souffrir, et que vous avez une maladie mentale.

En disant ceci à d’autres, ils  « sèment des graines » dans leur esprit – Et donc, par la suite, quoi que vous fassiez, tous ces gens ne vous verront jamais comme quelqu’un de normal et/ou de convenable ! (or, étant des êtres grégaires, la chose la plus douloureuse au monde est le rejet !).

Et en même temps, ils recueillent de l’approvisionnement narcissique, non seulement des marques de sympathie des gens (car les autres les croient et les prennent en pitié), mais aussi de savoir qu’ils vous nuisent, et ne devront pas « payer » pour leur saloperie … Et plus tard, comme ses « complices inconscients » (amis, famille, psys, médiateurs, juges, assistants sociaux, …) vous condamneront, il pourra encore jouir de vos souffrances (supplément d’approvisionnement) … Agir ainsi est donc tout bénéfice pour lui !

L’argent étant « le nerf de la guerre » (ce que les PN savent très bien !), il ne faut jamais accepter de l’argent d’eux, ou les laisser ouvrir pour nous un compte bancaire, sinon, il est sûr qu’ils en profiteront pour vous salir & vous faire passer pour un voleur(euse) d’une façon ou l’autre.

Vous devez comprendre à quel point ces psychopathes sont dangereux (et même mortels) – ils créeront des pièges dans lesquels vous ne pourrez que tomber – car quelqu’un de normal ne peut pas imaginer autant de noirceur, ni une rancoeur qui dure jusqu’à la fin de la vie !

En plus, le PN – qui planifie toujours soigneusement ses actes mauvais – aura pris soin de vous traiter doucement juste avant, pour endormir votre méfiance, vous donner un sentiment de sécurité, vous faire baisser votre garde.

Oh, comme ils jouissent alors du mal qu’ils vous causent ! Alors, ne baissez JAMAIS votre garde avec un PN !

Ce que j’ai souvent remarqué, cependant, c’est qu’alors que les PN trompent tout le monde jusqu’à un certain âge, quand ils vieillissent, habitués à ce que leurs mensonges « marchent », ils perdent de plus en plus le contact avec la réalité, et TOUTES leurs fantaisies leur semblent possibles – en sorte qu’ils vont TROP loin, et qu’ALORS, les gens commencent à ne plus les croire et à distinguer qu’ils sont tarés… Mais, en attendant, le mal est fait ; ils ont semé le chaos, fait couler beaucoup de sang, et détruit la vie de plusieurs personnes tombées entre leurs griffes !

Il ne s’agit pas pour eux de juste vous dénigrer ; sachez que TOUJOURS, ils tenteront de vs écraser totalement et pour ce, ils planifient soigneusement et patiemment des plans diaboliques – sans compter que ce sont des génies de la manipulation… Rien que cette planification leur donne déjà un approvisionnement narcissique (leur montrant à quel point ils sont « géniaux »).

Et c’est pour ça qu’on ne peut pas gagner contre eux ; un être sain d’esprit ne hait pas à ce point, ni ne garde  rancune éternellement, ni ne concocte de tels pièges, ni ne va jusqu’à de tels extrêmes dans la violence (physique, émotionnelle, légale) ! Parce que quelqu’un de normal a « une vie », alors qu’un PN n’a que ça ; nuire aux autres.

Vous devez donc toujours vous en souvenir & ne pas baisser la garde, ne jamais leur faire confiance.

Car les autres (les non-victimes), ne pouvant imaginer une telle folie, ne vous croient pas ; quand vous leur racontez votre calvaire, ils déduisent que c’est VOUS le fou, le rancunier et le menteur !

Par conséquent, évitez le PN ; le « aucun contact » est (si c’est possible) ce qu’il y a de mieux à faire avec un PN. Sinon, ne décrochez pas, et gardez une trace des messages (sms ou mail) qu’il vous envoie.

Relation : quels traitements sont inacceptables ?

Par défaut

homme hurle

Qu’il s’agisse de relations familiales, d’amitié, ou amoureuses, il y aura nécessairement des frictions de temps à autre – c’est normal.

Mais il y a pourtant certains traitements qui mettent notre équilibre mental, ou même notre santé physique, en danger. A ce moment, il faut se dire que ce genre de personne est toxique, et se respecter assez que pour l’expulser de notre vie.

Voici quelles façons de nous traiter il faut refuser pour nous :

 

L’abandon, le rejet, ne pas prendre le temps d’apprendre à vous connaître ou à s’intégrer dans votre vie, vous faire sentir importun(e), non respecté(e), être dans la rivalité (compétition), vous critiquer continuellement, vous pousser ou vous forcer à être quelqu’un que vous n’êtes pas, vous isoler, vous rejeter, vous blâmer, vous rabaisser, vous manipuler, vous violenter ou vous négliger, mentir, … et surtout REFUSER DE DISCUTER DES PROBLEMES !

Ces traitements irrespectueux nous marquent profondément et nous rendent triste, enragé(e), soupçonneux(se), sceptique, craintif(ve), et déprimé(e), ne voyant quasiment plus rien de positif dans les êtres & situations.

A moins de se placer dans un environnement positif et « soutenant » – et donc, d’apprendre à penser et agir positivement, les méfaits de ces traumatismes durent à jamais…

Indices montrant qu’on a un entourage négatif :

Votre santé ou bien-être mental est abîmé,

Vous vous sentez blessé au niveau physique, mental, et/ou spirituel,

Vos relations avec vos proches (famille, partenaire amoureux) en souffrent,

Il y a de la violence, physique et/ou émotionnelle,

Il y a abus d’alcool ou de drogue,

Il y a de constantes luttes de pouvoir,

Il y a une méfiance & un irrespect injustifiables.

=> Comment en sortir si vous en subissez ?

– Si c’est possible, quittez la personne et l’endroit ; aménagez provisoirement chez un ami, … Sinon, préparez votre départ (accumulez des preuves, faites des copies de clés & de documents que vous cacherez, trouvez un job, …).

Mais que ce soit un lieu où les gens aiment votre compagnie, un environnement « nourrissant » pour votre âme,

– Egalement si c’est possible, cherchez de l’aide (un(e) thérapeute),

– Acceptez les limitations de vos proches – sachez juste que vous n’êtes pas eux, et n’êtes pas forcé d’agir comme eux.

– Permettez-vous d’être en colère et de l’exprimer, mais n’agissez pas (jamais !) sous le coup de la colère ; utilisez plutôt cette émotion productivement, pour réaliser que quelqu’un ne vous respecte pas et faire ce qu’il faut pour que ça cesse.

– Parlez-en ; à quelqu’un en qui vous pouvez avoir confiance, qui soit malin et vous écoute. Demandez-lui de vous aider à améliorer votre situation.

– Limitez le plus possible le temps que vous passez avec le(s) proche(s) toxique(s) ; les visites, vacances, … Ainsi, vous limitez la casse ! Vous pouvez leur souhaiter le meilleur à distance !

–  Posez des limites ; ne vous laissez pas entraîner dans leur jeu malsain. Devenez plus conscient de vous-même ; observez vos réactions, … Ainsi, vous pourrez briser des schémas négatifs de comportements.

–  Apprenez des moyens de vous protéger ; la méditation, … Apprenez à être patient avec vous-même et autrui.

– Donnez-vous de bonnes choses, faites des choses qui élèvent votre estime de vous, et que vous aimez. Rencontrez des gens qui vous aiment bien.

– Créez un équilibre dans votre vie : mangez sainement, faites du sport, … Et évitez les compulsions (manger, shopping, boire, …)

– Prenez votre vie et votre bonheur en main ; n’attendez pas cela des autres.

– Pardonnez *; éliminez toute rancune de votre vie : ça ne nuit qu’à vous-même – puisque ça attire plus de négativité dans votre vie !

* attention : sans oublier, toutefois, ni ré-intégrer la personne dans votre vie.

 

Comment gâcher sa vie …

Par défaut

– perdre votre temps à des rêveries d’amour ou de monde idéal :
Il est bien entendu bon d’avoir des espoirs, des ambitions, des apsirations, mais ces rêves doivent se traduire par des actions concrètes. Par contre, se perdre dans des rêveries impossibles ou qui ne mènent à rien de concret, est anti-productif et ne mène qu’à des malheurs !
– rester dans des relations destructrices :
Au lycée ou à l’athénée, on peut bien sortir avec qui on veut, mais dès nos 20 ans, il faut devenir plus strict et élever nos exigences –dès ce moment, il faut sortir avec quelqu’un avec qui l’on puisse être sûr(e) que la relation sera heureuse et durable.
– être pessimiste ou haineux :
Il y a des gens qui ne cessent de tout voir en noir… L’ennui, une fois de plus, c’est que vous n’attirerez ainsi que d’autres êtres haineux ou pessimistes, qui ne feront jamais rien de bien pour vous, et finiront même pas vous nuire. Les gens bien, eux, seront repoussés par votre pessimisme et vous éviteront soigneusement. Est-ce vraiment cela que vous voulez pour votre vie ?
– négliger sa santé ou sa silhouette :
Plus on avance en âge, plus notre métabolisme ralentit… Nous sommes donc censés réduire progressivement nos apports caloriques, si nous ne voulons pas devenir gros ! Aussi : faire du sport régulièrement, pour garder un corps harmonieux et agréable à voir !
– accepter le drame :
Certaines personnes avides et immatures continuent à pénibles et exigeants à l’âge adulte. Il faut résolument refuser d’être un participant (victime, souvent) de leurs rosseries – lesquelles impliquent des rumeurs, cancans, on-dits, etc.. il faut refuser le drame sous quelque forme que ce soit, refuser de parler, d’agir ou de ressentir quoi que ce soit qui y soit relié, bien faire comprendre aux autres que ça ne vous intéresse pas et, s’ils persistent, couper les ponts avec les personnes et les relations négatives.
– se résigner à un job minable qui nous fait sentir mal dans notre peau :
Se dévouer et donner à fond à ce que l’on fait, est bon – mais pas là. Si vous en êtes là, ce ne peut qu’être un intérim en attendant que vous puissiez poursuivre vos propres buts. Accueillez donc à bras ouverts chaque occasion qui se présente de faire ce pour quoi vous êtes doué(e). la 20aine est la période idéale pour se livrer à ces essais et erreurs ; par conséquent, testez différentes voies, divers jobs, pour voir ce qui est pour vous ou non.
– être une carpette :
De petites choses, comme accepter la mauvaise boisson dans un café ou faire semblant d’ignorer que quelqu’un vous dépasse dans une file d’attente, importent plus qu’on ne croit, car ça a un effet boule de neige.
Les gens tendent à user et abuser des « carpettes » ; toute personne gentille attire automatiquement les profiteurs de tout poil. Il faut établir des limites fermes pour vous-même et autrui, et les faire respecter : un être respectable exige le respect !
– être auto-destructeur :
Des comportements continuellements dangereux ou néfastes, sans intention de s’arrêter, auront un impact sur votre vie. Se faire arrêter, se fritter avec ses copains-copines, avoir une conduite irresponsable avec l’argent, … tout cela aura des effets néfastes …
– être un(e) enquiquineur(euse) et s’en vanter :
Bizarrement, bien des gens sont fiers d’embêter les autres, et d’être craint et reconnu par tous comme quelqu’un de pénible ! il est bien d’être qui vous êtes, mais il est idiot de traiter autrui comme de la bouse et de s’en vanter, car on a besoin des autres un jour, et là, vous ne trouverez personne qui veuille vous tendre la main ! Cette énergie négative, comme un boomerang, vous reviendra dessus un jour ou l’autre.
– éviter l’aventure ou les occasions de vivre de nouvelles expériences :
Si vos amis projettent soudain d’aller faire un mini-trip quelque part, accompagnez-les : jetez quelques vêtements dans un sac de voyage et …vogue la galère ! ce sont ces petits détails-là qui nous gardent jeune, curieux et heureux de vivre. Accepter les surprises nous fait vivre de bons moments et garde notre esprit en forme !
Si vous ne pouvez pas partir, que ce ne soit que parce que vous avez des obligations à respecter. Fréquentez aussi des fêtes, des réunions – risquez-vous autant que possible dans le non-familier, sortez de votre zone de confort, …
– être rancunier(e) ou rester amer(e) :
Bouddha a dit (très justement) : “garder de la rancœur contre quelqu’un, c’est comme boire du poison et puis espèrer que l’autre en mourra” ! Car la seule personne à qui vous nuisez avec une telle attitude, c’est vous !
Si vous en voulez encore à votre “ex” après 5 ans, ou critiquez la firme qui vous a viré(e) ou refusé votre candidature, cessez !
Rien n’est aussi néfaste à la santé que les émotions négatives (peur, colère, envie, …) et en plus, cela attire toujours plus de mal dans votre vie – car les gens « bien » se lasseront vite de votre négativité…
Bien sûr, au début, être viré ou plaqué est pénible, mais chez les êtres positifs, cela n’a qu’un temps, qui est vite passé ; très vite, ils redeviennent sereins et confiants.
Donc, en cas de problème, songez à ce qui vaut mieux pour vous, …A vous le choix …
– se rendre peu abordable :
Si vous vous montrez hyper-compliqué(e) ou fermé, vous ne risquez pas de trouver l’âme-soeur ! En effet, vous créez ainsi une ceinture de ronces, que bien peu de « fées » ou de « chevaliers » auront le courage de traverser pour arriver jusqu’à vous !
Donc, si vous voulez trouver l’amour, faites des efforts pour apparaître plus ouvert, plus disponible, bref, plus facile à aborder….
– vivre en concubinage :
Bien des couples croient qu’emménager ensemble est une bonne idée, alors qu’en fait, c’est rarement vrai – surtout que la plupart des couples ne pense qu’au côté pratique et le font sans vraiment se connaître ou se convenir. J’ai dit ailleurs pourquoi le mariage est préférable.
– dépenser du temps, de l’argent ou de l’énergie du “vent” :
Votre estime de vous ne doit pas dépendre de votre nombre de visionnages ou de like sur facebook – ou compliments, ou commentaires, etc… Donc, n’accordez pas trop d’importance à votre popularité sur les réseaux sociaux.Acheter des billets de loterie, jouer sur des machines à sous ou participer à des structures “en pyramide”, sont des décisions sottes, car il y a très peu de chances de faire du profit. (99% des gens habillés “chic” qui viennent vous proposer un job ou une opportunité d’affaires, le font pour leur propre profit)