Archives de Tag: prospérité

Le plan en béton pour réussir dans la vie !

Par défaut

Si au lieu de penser à l’argent que vous pourriez tirer d’une chose, vous pensiez à combler un besoin ou réparer un souci de vos concitoyens, vous n’auriez plus besoin, ensuite, de penser à l’argent du tout, car il viendrait à vous de lui-même !

J’aime ce qu’en dit Dale Carnegie ; il raconte qu’il a pour loisir la pêche à la ligne, et, qu’au moment de choisir quoi mettre pour appâter un poisson et le pousser à mordre, il se dit que lui-même raffole des fraises à la crème mais que, pour une raison étrange, les poissons raffolent des asticots – alors, pour attraper des poissons, il accroche des asticots à sa ligne, et non des fraises !

Le célèbre Bob Proctor, lui,  dit qu’il ne faut jamais envisager de travailler pour gagner de l’argent, mais penser à fournir un service.  Vous pouvez fournir un meilleur service, si vous y pensez – mais il faut vraiment bien y réfléchir.

Tout d’abord, il faut se demander ce qu’on adore faire – car c’est à cela qu’on passera ses journées, ensuite – en faisant ceci, on découvre notre mission de vie – car on ne réussit pas (ou pas longtemps, ou pas de façon épanouissante) en exécutant un métier juste pour l’argent ; pour qu’il nous porte et nous emplisse de joie, il faut qu’il se fonde sur quelque chose qui nous dépasse, une cause profitable aux autres ou à notre planète.

Puis, on détermine combien on a besoin ou envie de gagner pour vivre la vie qui nous convient. L’argent ne sert qu’à 2 choses :

1. pour pouvoir mener une vie confortable,

2. pour pouvoir étendre le bien qu’on fait autour de nous.

Et tout l’argent du monde est disponible pour nous ; en fait, le montant de nos gains dépend alors d’une seule loi immuable : le rapport entre le besoin qu’ont les gens de ce que vous proposez, votre compétence en ce domaine, et la difficulté de le remplacer ou de vous remplacer (de trouver un équivalent).

On dit communément que, si vous voulez maîtriser n’importe quelle aptitude, vous devez y mettre 10.000 heures de travail – ce qui représente plus de 3 ans à y travailler 10 heures/jour, sans vacances, dimanches ou jours fériés (!) soit environ 6-7 ans en étudiant chaque jour durant 8 heures, mais en prenant des week-ends et des vacances de temps à autre.

Si tout le monde n’est pas un commerçant prospère, c’est tout simplement que la plupart des gens refusent de faire ces 10.000 heures, donc, ils acceptent la vie qu’ils ont (en se trouvant de petits systèmes – généralement des addictions – pour tenir le coup) et la gâchent en se résignant à faire ce qu’ils n’aiment pas, à gagner moins que ce dont ils ont besoin et à avoir un mode de vie qu’ils n’ont pas choisi !  Regrets garantis au lit de mort, croyez-moi !

Beaucoup de personnes ne veulent déjà même pas penser à leurs aptitudes particulières, ni à ce dont les gens pourraient avoir besoin, alors qu’il suffit d’ouvrir ses oreilles pour remarquer – ne fût-ce que dans son quartier ou sa région – quelque chose qui manque, ou est de mauvaise qualité ou mal organisé, etc… Là, il y a un marché… Et si ce marché potentiel rencontre un talent que vous avez, qui remplirait ce besoin, votre voie est toute tracéé – et votre fortune, faite !

La formule du succès est pourtant simple ; tout ce qui existe a commencé par être une simple idée dans la tête de quelqu’un – par conséquent, tout dépend de notre esprit : on ne doit pas l’acquérir, puisqu’on l’a déjà – il n’y a qu’à en prendre conscience et l’appliquer.

Chacun ici-bas a un talent – donc, si vous faites ceci, si vous vous mettez à rêver plus grand, et à apprendre ce qu’il faut, vous serez de plus en plus motivé, audacieux – puis, confiant devant les succès rencontrés.

Bien sûr, on ne peut semer une graine aujourd’hui et espérer récolter des carottes demain !  Il faut planter cela en bonne terre, arroser ce rêve, lui offrir un milieu nutritif qui lui convient, …

Avec de bonnes infos, du cœur et de la patience, la graine germera, et deviendra de plus en plus visible…

En plus, comme on attire ce à quoi on pense et qui nous enthousiasme, ce dont vous avez besoin va entrer dans votre vie ; comme par magie, vous commencerez à attirer les circonstances, les moyens et les personnes nécessaires à la réalisation de vos rêves…

Allons ! Faites l’effort de vous creuser un peu la cervelle – il y a sûrement des pépites d’or qui s’y cachent …

Croyez en vous et en votre projet, et vous atteindrez vos rêves !

 

 

Publicités