Archives de Tag: promettre

Femme : astuce pour trier les « bons » des « mauvais »

Par défaut

couple pingouins On le sait (je l’ai déjà dit souvent), le temps est la seule ressource non-rattrapable ; une fois perdu, il l’est à jamais.

Et quand on fait des rencontres, on tombe sur beaucoup de « pommes pourries » – c-à-d des personnes qui sont soit brutales, tarées, dangereuses, ou simplement (mais ceci aussi  est douloureux & dangereux) non-disponibles ( = en couple, incapables d’engagement, encore liées à leur mère, …).

Pour éviter de perdre votre temps & votre énergie (souvenez-vous : la VIE est faite de temps & d’énergie) dans ces voies de garage, il convient de savoir au plus tôt, lors d’une nouvelle rencontre, ce qu’il en est de la personne que vous avez en face de vous.

Steve Harvey est un ancien « comique » qui, abasourdi par l’immense ignorance des femmes vis-à-vis des hommes, s’est donné pour tâche d’éclairer les femmes sur les hommes & les relations, et a écrit un excellent livre à ce sujet (« Act like a lady, think like a man »).

Dans ce livre, il conseille aux femmes de poser le plus tôt possible les questions suivantes à un gars ;

Attention : comme un homme tend à dire la vérité lors des 2-3 premières rencontres, il faut lui poser ces questions lors du 1er rendez-vous :

– Quels sont tes buts à court terme ?

Ainsi, vous savez ce qu’il fait pour le moment.

– Quels sont tes buts à long terme ?

Ils doivent différer des buts à court terme – car s’ils sont pareils, on a affaire à un gars qui ne planifie rien…

– Que penses-tu des relations ?

Demander ceci pour les diverses relations de sa vie : quelle relation a-t-il avec sa mère ? S’il a rompu avec sa mère ou ne l’aime pas, il ne pourra pas vous aimer vous … Et sa relation à Dieu ? Et aux femmes ? (écoutez attentivement ses réponses).

– Qu’est-ce que tu penses de moi ? Et qu’est-ce que tu ressens sur moi ?

Un homme qui a des intentions sérieuses, pourra répondre à ceci.

Surtout, ne craignez pas de poser ces questions ; ce n’est pas cela qui fera qu’un homme vous fuira – ces questions ne changeront rien à ce qu’il est (un gars bien ou pas) ou à ses intentions (sérieuses ou pas) envers vous.

Et ce n’est pas non plus vos espoirs et rêveries sur le gars qui changeront quoi que ce soit ; alors, autant vous protéger et choisir un bon spécimen dès le départ.. et laisser partir les « fruits pourris », aussi attirants semblent-ils…

Plus tard dans la relation, il est important de voir s’il vous présente à ses proches (amis, famille), et COMMENT il le fait ; ne fait-il que citer votre nom, sans ajouter un titre ? S’il le fait, ça n’augure rien de bon !

N’oubliez pas : avec un homme, il ne faut pas écouter ce qu’il vous dit, mais observer ses ACTES ; comment il vous traite ! Donc, peu importe ses promesses, pour savoir s’il vous aime & planifie un avenir avec vous, ne regardez QUE ses actions !

Un gars veut « marquer son territoire » (pour les fâcheux, une fois de plus, ce n’est pas moi qui le dis, mais Steve Harvey) et le dit à la face du monde.  S’il a des sentiments pour vous & des intentions sérieuses, il tient à annoncer au monde entier qu’il est fier d’être avec vous et qu’il a des plans pour vous 2…

Donc, s’il vous aime, il vous présente comme son amoureuse, sa fiancée, sa femme. S’il se contente de dire : « Je vous présente Cindy », vous devez en tirer la conclusion que cette « relation » est un fantasme, et ne vous mènera nulle part.

Souvenez-vous aussi qu’aucun homme ne vous contactera « juste pour parler », que tout homme a un plan ; qu’il ne vous approchera pas juste parce qu’il « apprécie votre esprit », ou votre conversation, ou « se préoccupe de vos rêves & de vos espoirs », ou « veut savoir comment vous vous sentez », etc… Il a juste vu quelque chose qu’il désire, et le poursuit – peu importe la façon dont il devra agir pour se le procurer ! (c’est toujours Steve Harvey qui parle – une fois de plus, je suis une femme, je suis donc l’avis d’un expert – = 1 homme – sur le sujet des hommes).

Il est bête de, comme font beaucoup de femmes, laisser l’homme décider de où va la relation ; c’est de votre vie qu’il s’agit, et vous avez parfaitement le droit de savoir,  à n’importe quel moment, quel est l’état de la relation & les intentions de votre compagnon ! Sinon, c’est comme de rester assise dans une voiture, & laisser le gars conduire où et comment il veut, jouant avec votre vie, & perdant votre temps pour rien – sans compter que, pendant ce temps, vous lui donnez ce qu’il veut ; donc, pour lui, ce n’est pas du temps perdu !

Un homme, dit Steve Harvey, fait tout ce qu’on lui permet de faire. Il ajoute qu’un homme montre son amour en faisant 3 choses : « protect (protéger), profess (l’annoncer au monde & donner un titre officiel) & provide (fournir les ressources nécessaires à faire vivre la famille)»

Donc, il faut savoir où tout ça vous mène ! Bien sûr, il ne s’agit pas de lui hurler dessus & d’exiger une réponse, mais d’affirmer clairement ceci : « Ecoute, je t’apprécie beaucoup, ainsi que notre relation, mais, pour que je puisse continuer, il faut que je sache maintenant ce que je représente pour toi, et vers où on va, car je ne me satisfais pas de rester juste une amie ». Et le gars DOIT vous répondre clairement !

Beaucoup de femmes croient les promesses & paroles menteuses que l’autre leur a dites pour « avoir son picotin », puis il prend le large, et elles, s’accrochant à leur chimère, le poursuivent… Mais il est IMPOSSIBLE de changer un homme, et de faire qu’un gars taré, coureur ou n’ayant pas de sentiments pour vous, reste avec vous et/ou se montre l’amoureux ardent & fidèle auquel vous aspirez !

Ne perdez pas votre temps & votre énergie sur celui-là ; faites une croix dessus & recommencez à avancer avec votre vie !

Et s’il s’accroche pour vous « garder sous la main quand il n’a pu ramasser personne d’autre en boîte »… c’est pas bien glorieux, non ? Ne croyez-vous pas mériter mieux que ça ?  Si c’est le cas pour vous ( = qu’il ne vous voit que de temps à autre, & juste pour coucher), vous souffrez & lui a ce qu’il veut ( = une putain gratuite).

Ou vous croyez que cette solution boiteuse (& douloureuse !) vaut mieux qu’aucun gars dans votre vie … ? A vous de voir si vous voulez ou pas, continuer à vous punir & perdre votre vie … De toute façon, ça cassera un jour.. or, vous ne rajeunissez pas … Souvenez-vous de la fable du Héron (qui, à la fin, dut se contenter d’une limace !).

Donc, si vous décidez que vous valez mieux que ça, plaquez-le d’un coup ! Ne soyez pas courtoise pour éviter de blesser ses sentiments, car les mecs ne le sont pas non plus. La plupart font d’ailleurs (vous le savez bien) pis que vous plaquer d’un coup ; ils disparaissent carrément dans la nature – lâchement, sans aucun préavis (si ça vous est arrivé, voyez « Homme fou de vous qui disparaît soudainement » ; http://www.bonheuretamour.com/2014/10/27/homme-fou-de-vous-qui-disparait-soudainement/ ).

Publicités

Les êtres à fréquenter

Par défaut

amis Il faut, c’est évident, fréquenter des êtres mentalement sains, et fuir (si on veut éviter le chaos & les souffrances) les êtres dérangés. Mais qu’est-ce qu’être mentalement sain ? Ou normal ?

Les gens sont souvent dans le doute ; ils ne savent pas s’ils doivent accepter un comportement de la part d’un de leurs proches, ou s’ils doivent prendre des mesures pour le faire cesser.

Comme ce n’est écrit ni expliqué nulle part, ils se demandent souvent si un comportement est normal ou pas, ou qu’est-ce qui est anormal. Stricto sensu, est « normal » ce qui est « dans la norme »… Ceci ne veut rien dire car, comme le Dr Phil, j’estime anormal tout ce qui dérange la vie de la famille ou de la relation – car, notre société étant très malade, ses normes (donc, son « normal ») ne le sont en fait pas du tout ! Et « Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’être sain dans une société profondément malade ».

Par conséquent, postulant que les êtres sains ( = ceux dont il faut rechercher la compagnie et qu’il faut devenir soi-même) se reconnaissent au fait qu’ils agissent de façon saine, voici à quels comportement on les reconnaît :

-Ils ont une très faible tolérance pour les personnes dysfonctionnelles : les personnes saines ne veulent pas réparer ou contrôler les autres ; étant centrés sur eux-mêmes (mais sans égoïsme), porter le « bagage » de quelqu’un d’autre ne les intéresse pas. S’ils s’associent, c’est pour s’améliorer, & rien d’autre. Certes, ils aideront les gens dans le besoin, mais ils n’investiront pas leur vie, leurs émotions, ou leur avenir pour des êtres dérangés. Ils n’« ignorent » pas les signaux d’alarme, et rejettent résolument toutes les relations pouvant causer des drames et des ravages dans leur vie. Ils recherchent plutôt des relations stables et fiables, avec des personnes partageant les mêmes idées.
-Ils ont des limites saines & bien marquées : ces individus ont appris à avoir des limites, à faire respecter leurs droits et les droits d’autrui. Ils ont appris à propos de l’équité, de la moralité et du respect & ont un fort sentiment de justice, du bien & du mal. Ils aiment à aider autrui, mais détectent tout de suite si on veut profiter d’eux.

Ils traitent les autres avec respect et si cette courtoisie n’est pas réciproque, ils cessent la relation.

-Ils n’ont pas peur des conflits et communiquent efficacement : on nous apprend souvent (surtout les filles et/ou surtout dans les familles dysfonctionnelles) à se tenir coi, ne pas « remuer la m… », que nos désirs et besoins ne sont pas importants & à éviter tout comportement qui pourrait susciter la colère, ou la critique de notre parent manipulateur. Mais ces idées nous désavantagent ; il vaut mieux être direct !
-Ils sont auto-centrés et non centrés sur d’autres personnes : Cela ne veut pas dire qu’ils ne mettent pas les besoins des autres avant les leurs à certains moments, mais ils ne se négligent pas, ou leurs propres besoins, en faveur de quelqu’un d’autre. Ils ont une idée correcte de ce qu’ils veulent, ce qu’ils aiment, ce qu’ils ont besoin et n’ont aucun problème à faire de ces choses leur priorité. Ils ont l’oeil sur leurs buts et leur avenir, indépendamment de toute autre personne.
Il y a 4 types de communication ; directe, passive, agressive & passive-agressive ; seul le 1er type est sain.

Donc, les personnes saines disent & demandent directement ce qu’elles veulent ; elles ne restent pas à espérer que l’autre le devinera. Si elles veulent ou ont besoin de quelque chose, elles savent qu’il est de leur devoir de faire connaître leurs souhaits. Et elles n’acceptent pas de mauvais traitements par crainte de déplaire ou d’être rejeté(e).
Comment l’on s’exprime donne la mesure de notre estime de soi. Il ne faut pas garder le silence sur des questions importantes à traiter, avec l’espoir qu’elles vont disparaître, ou que l’autre partie changera d’avis. Et ne vous attendez pas que les gens vous « devinent » ; ne rien dire en espérant que les autres liront en vous, ne rapporte que douleur & frustration.
– Une personne saine n’est pas passive-agressive ; elle ne va pas se dire d’accord de faire quelque chose, puis ne pas le faire. Si elle ne veut pas faire quelque chose, elle refuse, tout simplement – clair, net, précis, sans ambiguïté !

Une personne saine n’est pas non plus agressive ; elle ne recourt pas aux cris ou à l’intimidation pour obtenir ce qu’elle veut. Elle ne manipule pas non plus sournoisement, mais exprime clairement ses intentions.

-Un être sain tient toujours parole ; ils ne cherchent pas à tromper, berner, arnaquer autrui, mais sont fiables,

indépendants, dignes de confiance. S’ils vous disent qu’ils vont faire quelque chose – ils le font. Avec eux, pas besoin de craindre ou de devoir deviner leurs intentions ; ils sont clairs, et il n’y a pas de drame – ils préfèrent l’honnêteté et l’intégrité.
– Ils se soucient de leur santé ; l’alimentation, le sport, ainsi que le maintien de la paix de l’esprit, de l’espoir & l’optimisme, sont importants pour eux, & ils font ce qu’il faut pour rester en forme, coûte que coûte.
-Ils ne sont pas auto-destructeurs : les êtres sains n’ont pas de tares ou de vides à combler. Bien sûr, tout le monde a certaines choses qu’il aimerait changer, mais les gens sains ne s’attardent pas sur ces choses. Ils ne cherchent pas à échapper à la réalité, ou à endormir une blessure. Les personnes saines refusent de se blesser ainsi elles-mêmes ou de bloquer leur vie. Ils ont une mentalité saine sur eux-mêmes et leurs capacités et sont positifs.

– Ils fréquentent des personnes partageant les mêmes idées & fuient comme la peste les « losers » ; ceux qui sont toujours en colère ou dans la douleur.  En effet, une personne saine n’est pas intéressée par le drame et la tension mais cherche la sérénité, à  être avec des gens qui il peut avoir confiance et prédire le comportement ; il aime rire, jouir des plaisirs simples et non devoir « marcher sur des oeufs ».
Souvenez-vous ; « Vous ne pouvez pas CHANGER les gens dans votre vie, mais vous pouvez changer LES GENS dans votre vie » !