Archives de Tag: noir

Mythe hawaïen de création du monde

Par défaut

Hawaï mythe créationAvant qu’existe la lumière, il faisait nuit ; tout était noir et avant les ténèbres, il y avait Te Kore – c-à-d le néant. Après cela est venu l’après-nuit … infiniment longue et très sombre, et puis, d’autres genres de nuits.

Lorsque le premier rayon de lumière apparut, il n’était qu’un point minuscule, et quand furent créés le soleil et la lune, personne n’était là pour les voir.

Puis le ciel, Ranginui, s’unit à la terre, Papatuanuku. Mais leur nombreuse progéniture, dont aucun n’avait forme humaine, vivait toujours dans l’obscurité, car ils étaient étroitement liés à leurs parents.

Le ciel collait fermement à la terre, et entre eux il n’y avait pas de lumière.

Cet état dura très longtemps, mais à un moment, les descendants de Ranginui et Papatuanuku, qui en avaient marre de l’obscurité, se réunirent pour faire changer les choses. Et d’abord, ils devaient décider quoi faire avec leurs parents ; les séparer ou les tuer.

Longtemps, ils délibérèrent dans l’obscurité. Tumatauenga, gardien de la guerre et le plus impétueux des enfants, dit voulait qu’on les tue, mais Tāne Mahuta, gardien de la forêt, était d’avis contraire.
Il proposa de les séparer ; « mettons le ciel loin de nous, & qu’il nous devienne étranger – dit-il – mais gardons la terre proche, comme une mère aimante ».

Chacun reconnut la sagesse de ces propos & élit cette proposition. Seul Tawhirimatea, gardien des vents et des tempêtes, s’y opposa ; il craignait qu’après la séparation du ciel & de la terre, son royaume ne s’écroule. Il s’abstint donc de voter.

Rongomatane, gardien des aliments cultivés, défia la terre & le ciel, mais échoua. Tangaroa, gardien des êtres marins, essaya alors … mais sans succès. Après lui vint Haumiatiketike, gardien de la végétation sauvage, mais il échoua également. Puis Tumatauenga coupa le lien entre le Ciel et la Terre, en sorte qu’elle se mit à saigner. Ceci donna à l’argile sa teinte ocre rouge, qui a depuis été vénérée comme sacrée.

Tumatauenga, le plus fort de tous, n’a pas eu assez de force pour séparer les 2.

Donc, ce fut le tour de Tanemahutę : lentement, en tant qu’arbre kauri, Tāne Mahuta poussa entre la Terre et le Ciel. Au début, il tenta de desserrer leurs mains, mais sans succès.

Alors, épuisé, il se reposa, très longtemps, presqu’indéfiniment.

Et une fois qu’il eut récupéré de la force, il se mit à pousser, avec les épaules, depuis les pieds de la Mère Terre et du Ciel. Peu à peu, ses parents commencèrent à céder sous la pression & à s’éloigner l’un de l’autre.

Sachant que c’était la fin, ils se mirent à pleurer désespérément, et à demander à leurs enfants : « Pourquoi faites-vous ça ? Pourquoi voulez-vous tuer l’amour parental ?! « 

Mais Tāne Mahuta ne répondit rien ; il se raidit & poursuivit ses efforts pour séparer ses 2 parents.

A présent, la Terre était loin au-dessous de lui, et le Ciel, loin au-dessus ; le lien entre Ranginui et Papatuanuku était étiré au maximum.

Enfin, Tumatauenga le coupa d’un seul geste. Le sang se répandit sur le sol. Aujourd’hui, il est kokowai, la terre rouge sacrée, formée du premier sang à l’aube de l’histoire. Dès que Tanemahuta eut fini ce travail, toute la progéniture de Ranginui et Papatuanuku, qui jusque-là ne connaissaient pas l’éclat de la lumière, furent libérés, comme nés de nouveau et les enfants Tane ; les arbres, les oiseaux et les insectes purent enfin respirer et se mouvoir.

Publicités

Les enfants chéris de PN ont disjoncté !

Par défaut

F. double Le PN, on le sait, vous adule au début, puis vous insulte, il vous place sur un piédestal, pour ensuite vous mettre plus bas que terre ; vous êtes clairement passé(e), pour lui, de « totalement parfait(e) » à « totalement imparfait(e) ».

Le splitting est un mécanisme de défense consistant à tout mettre dans 2 catégories opposées ; on l’appelle la pensée « noir ou blanc », ou « tout ou rien » ; pas de nuances, pas de moyen terme : tout est soit entièrement bon, soit entièrement mauvais. C’est une forme de maladie mentale, et la cause de la plupart des souffrances dans le monde.

Mais ça arrive aussi à la victime : lorsqu’on doit vivre dans la violence (tous les genres de violences) et surtout, dans la terreur de celles-ci chaque jour, durant des années, notre cerveau fait ce qu’il peut pour nous garder en vie, et donc, « clive » notre personnalité (sinon, on mourrait sous la schlague !) qui nous rend comme « absent(e) à nous-mêmes » durant les pires épisodes de torture et rituels sataniques auxquels notre bourreau nous soumet pour se nourrir…

Ici http://www.bonheuretamour.com/2015/06/02/refugiee-dans-ma-tete/ et ici : http://www.bonheuretamour.com/2015/05/17/marie-crispeels-la-blouse-fleurie/ , je parle de ce phénomène de dissociation ; d’un côté, ça nous sauve la vie, mais d’un autre, ça nous maintient dans la relation qui nous détruit !

Hélas, on y a bien souvent été programmés dans notre enfance si on a grandi comme bouc émissaire (pour infos sur cette dynamique, voir * sous ce texte) dans une famille PN…

Si c’est le cas, nous – l’enfant Bouc Emissaire – « dissocions » durant les séances de coups ou d’humiliations publiques , tandis que l’enfant chéri – le Golden Child – dissocie autrement ; il « charge  » à fond l’un des parents et idéalise l’autre (oubliant tout le mal qu’il a pu faire à lui & à la famille). c’est la « pensée Noir ou Blanc ».

Donc, le bouc émissaire sait, au moins, ce qu’il a subi ; même s’il a oublié (occulté) son enfance et si tout s’est brouillé dans son esprit, il se souvient de ce qu’il a ressenti, et que les 2 parents étaient coupables & complices (même s’ils s’engueulaient sans arrêt), tandis que le Golden Child, lui, se rappelle des agissements de l’un des parents mais, trop faible que pour supporter la vérité ( = qu’il a grandi dans une famille de démons cruels, drogués & sans scrupules), il oublie totalement ce qu’a fait l’autre parent & le rend tout blanc.

C’est ainsi, en ne s’avouant pas qu’ils furent violentés aussi (bien que privilégiés par rapport à l’enfant Bouc Emissaire), que ces enfants-là deviendront, à leur tour, des PN. Je trouve que ceci rappelle les récits moyennâgeux de diablotins envoyés sur Terre par Satan sous diverses formes pour recruter des adeptes au Malin, en leur mentant (fausses promesses) et en les faisant tomber dans le péché…

Les victimes, au moins, ont gardé le contact avec la réalité ; on SAIT ce qu’on nous a fait. Les PN veulent nous faire croire (comme c’est arrivé à EUX, jadis) qu’il n’y a pas eu de violences – pour qu’on dissocie comme eux, de façon maladive, nocive… tout à fait comme les diablotins recruteurs dont je parle plus haut !

Contrairement au nôtre, plus fort & sain (& c’est bien pour ça que les PN à la fois nous envient & nous haïssent, et à la fois nous choisissent comme proie), l’esprit plus faible du Golden Child a craqué ; il s’est tourné, pour survivre, vers « le côté sombre de la Force ». Il s’est alors construit un monde imaginaire où il n’y a pas d’abus, ou juste d’un côté.

Mais l’enfant Bouc Emissaire, lui, n’est pas mort à l’intérieur ; son âme vit, son esprit est resté du « côté lumineux de la Force » ; il sait que des abus ont eu lieu, et par les 2 parents.

C’est simple : si vous, ex-victime, parlez des violences à votre frère ou soeur Golden Child, il (elle) les niera avec force, car désormais (depuis l’instant de leur « scission »), les parents PN n’ont plus besoin de lui mentir ; il (elle) se le fait à lui(elle)-même !

On peut arguer que les victimes aussi se sont menti à elles-mêmes et que leur esprit s’est fermé durant les séances de torture, mais jamais il n’a « éclaté » ainsi, et c’est cela – cet esprit vivant, sain, solide – qui leur permet aujourd’hui, de reconnaître leur problème et d’y travailler, tandis que les ex-Golden Children, eux, ne reconnaissant pas ce qu’ils ont subi, restent éternellement sur place, dans les problèmes…

Hélas, c’est cela qui les rend dangereux ; refusant de traiter le vrai problème & de travailler sur eux-mêmes, ils doivent, pour se sentir mieux, attaquer les autres … et le cycle continue…

* http://www.bonheuretamour.com/2015/05/05/dynamique-de-la-famille-perverse/

http://www.bonheuretamour.com/2015/05/12/pn-creation-dun-monstre/

https://bonheuretamour.wordpress.com/2016/03/29/famille-pn-un-schema-a-connaitre/

Egocentrisme ou narcissisme ?

Par défaut

PN5

On trouve actuellement de nombreux articles qui déplorent l’éducation trop permissive (« l’enfant-roi ») et l’individualisme galopant qui imprègnent (et infectent) notre société, et qui aboutissent à des êtres ou des enfants qui estiment avoir droit à tout ce qu’ils veulent (« self-entitlement », en anglais).

Parfois, on remarque que l’auteur de l’article, assimile ce sentiment « d’avoir droit », à du narcissisme – alors qu’en fait, il ne faut pas confondre les 2 ; le narcissisme a effectivement le sentiment que tout lui est dû, mais en plus, il manque totalement d’empathie, ce qui lui permet de poursuivre même des buts destructeurs.

Le simple égocentrique n’ira pas jusque là, même si ce sentiment le pousse à se mettre souvent en colère (car il a souvent le sentiment que les autres empiètent sur son domaine ou lui dérobent une chose à laquelle il a droit).

Une victime de PN sait, elle, que le pervers vise à blesser autrui, qu’il planifie la destruction de sa victime de façon systématique, qu’il ne cesse de mentir, rabaisser, humilier, faire douter la victime, qu’il la fait paraître comme étant mentalement dérangée, qu’il la violente de toutes les façons (physique, sexuelle, émotionnelle, financière et légale), qu’il prend plaisir à la voir souffrir, qu’il a besoin de se sentir comme le maître & manipule tout le monde, qu’il sème la discorde entre la victime et sa famille & amis, qu’il fait tout pour se faire sentir meilleur, plus fort, & plus malin aux dépens de sa victime, …

Le narcissisme n’est donc pas que de l’égoïsme et un égo surgonflé ; toute victime sait qu’un PN est vide, qu’il projette sa nullité, son vide et sa folie sur sa victime, qu’il cherche à la détruire, bref, qu’il est bien plus sombre et dangereux qu’un simple égocentrique, aussi ennuyeux que soit celui-ci.

Que ce soit pour ce sujet (la perversion narcissique) ou un autre, on ne comprend quoi que ce soit à un sujet QUE si on l’a vécu & ressenti dans sa chair.  Pourtant, ce sujet étant devenu « à la mode », beaucoup de gens (même des professionnels) se permettent maintenant d’en parler – par écrit ou dans des videos – sans du tout comprendre la nature de ce phénomène, car ils ne sont pas passés par là et n’en ont qu’une opinion purement mentale – à des années-lumière de ce qu’est vraiment le narcissisme, et de ses effets.

Ils décrivent alors le narcissisme malin que comme un genre de monstrueux égoïsme, et les PN, comme des êtres qui ne pensent qu’à eux – alors que ça consiste en fait à choisir une victime, l’attirer par de fausses apparences, puis lui sucer sa vie et la détruire systématiquement, en la dégradant, en l’humiliant, en la faisant se sentir (comme lui au plus profond de lui-même) plus bas que terre, en la violentant de toutes les manières.

J’espère avoir ici éclairci la différence entre les 2 notions (individualisme & narcissisme) et rectifié un peu les fausses opinions à leur sujet …

Nocivité du PN

Par défaut

PN sorcière

 

Il faut réaliser qu’un PN est réellement très dangereux, à un point que bien d’innocentes victimes ne peuvent même pas imaginer (et les autres – ceux qui n’ont jamais été victimes – encore moins !) à quel point !  Ils VEULENT vous nuire, vous détruire, et RIEN ne les arrête !

Il y aura des moments où vous vous croirez en sûreté, où vous penserez « même LUI, il ne me ferait pas CA » ou «  même ELLE, n’imaginerait pas un tel mensonge » – eh bien SI ! ILS LE FERONT !

Ils mentiront pour vous créer des problèmes avec la Loi, pour s’attirer la sympathie de leur cercle social, et pour vous « trianguler » (mettre en conflit ou en compétition) de vos proches (famille & amis).

Partout et toujours, ils se plaignent d’à quel point votre comportement méchant ou fou, les fait souffrir, et que vous avez une maladie mentale.

En disant ceci à d’autres, ils  « sèment des graines » dans leur esprit – Et donc, par la suite, quoi que vous fassiez, tous ces gens ne vous verront jamais comme quelqu’un de normal et/ou de convenable ! (or, étant des êtres grégaires, la chose la plus douloureuse au monde est le rejet !).

Et en même temps, ils recueillent de l’approvisionnement narcissique, non seulement des marques de sympathie des gens (car les autres les croient et les prennent en pitié), mais aussi de savoir qu’ils vous nuisent, et ne devront pas « payer » pour leur saloperie … Et plus tard, comme ses « complices inconscients » (amis, famille, psys, médiateurs, juges, assistants sociaux, …) vous condamneront, il pourra encore jouir de vos souffrances (supplément d’approvisionnement) … Agir ainsi est donc tout bénéfice pour lui !

L’argent étant « le nerf de la guerre » (ce que les PN savent très bien !), il ne faut jamais accepter de l’argent d’eux, ou les laisser ouvrir pour nous un compte bancaire, sinon, il est sûr qu’ils en profiteront pour vous salir & vous faire passer pour un voleur(euse) d’une façon ou l’autre.

Vous devez comprendre à quel point ces psychopathes sont dangereux (et même mortels) – ils créeront des pièges dans lesquels vous ne pourrez que tomber – car quelqu’un de normal ne peut pas imaginer autant de noirceur, ni une rancoeur qui dure jusqu’à la fin de la vie !

En plus, le PN – qui planifie toujours soigneusement ses actes mauvais – aura pris soin de vous traiter doucement juste avant, pour endormir votre méfiance, vous donner un sentiment de sécurité, vous faire baisser votre garde.

Oh, comme ils jouissent alors du mal qu’ils vous causent ! Alors, ne baissez JAMAIS votre garde avec un PN !

Ce que j’ai souvent remarqué, cependant, c’est qu’alors que les PN trompent tout le monde jusqu’à un certain âge, quand ils vieillissent, habitués à ce que leurs mensonges « marchent », ils perdent de plus en plus le contact avec la réalité, et TOUTES leurs fantaisies leur semblent possibles – en sorte qu’ils vont TROP loin, et qu’ALORS, les gens commencent à ne plus les croire et à distinguer qu’ils sont tarés… Mais, en attendant, le mal est fait ; ils ont semé le chaos, fait couler beaucoup de sang, et détruit la vie de plusieurs personnes tombées entre leurs griffes !

Il ne s’agit pas pour eux de juste vous dénigrer ; sachez que TOUJOURS, ils tenteront de vs écraser totalement et pour ce, ils planifient soigneusement et patiemment des plans diaboliques – sans compter que ce sont des génies de la manipulation… Rien que cette planification leur donne déjà un approvisionnement narcissique (leur montrant à quel point ils sont « géniaux »).

Et c’est pour ça qu’on ne peut pas gagner contre eux ; un être sain d’esprit ne hait pas à ce point, ni ne garde  rancune éternellement, ni ne concocte de tels pièges, ni ne va jusqu’à de tels extrêmes dans la violence (physique, émotionnelle, légale) ! Parce que quelqu’un de normal a « une vie », alors qu’un PN n’a que ça ; nuire aux autres.

Vous devez donc toujours vous en souvenir & ne pas baisser la garde, ne jamais leur faire confiance.

Car les autres (les non-victimes), ne pouvant imaginer une telle folie, ne vous croient pas ; quand vous leur racontez votre calvaire, ils déduisent que c’est VOUS le fou, le rancunier et le menteur !

Par conséquent, évitez le PN ; le « aucun contact » est (si c’est possible) ce qu’il y a de mieux à faire avec un PN. Sinon, ne décrochez pas, et gardez une trace des messages (sms ou mail) qu’il vous envoie.

Visualisation relaxante

Par défaut

relax1

Si vous subissez un stress important ou prolongé, si vous souffrez d’insomnie, si vous êtes fatigué(e) ou malade, voici une méthode de visualisation simple, pour vous relaxer. Vous pouvez utiliser cette technique en tout lieu où vous vous sentez bien, au calme.
– Installez-vous confortablement sur un lit, un fauteuil, un matelas, etc. & fermez les yeux.

– Visualisez votre corps étendu, voyez vous-même, couché sur le lit ou assis dans votre fauteuil.
– Imaginez à présent que votre corps est totalement rempli de ténèbres. Imaginez votre corps comme un récipient empli d’une fumée noire, épaisse et collante.
Essayez d’être aussi précise que possible avec cette visualisation, de voir clairement l’obscurité remplir tout l’espace de votre corps ; votre tête, cou, coeur, votre ventre, vos membres, jusqu’au bout de vos doigts et à vos orteils. Tout est d’un noir opaque.
– Portez votre conscience sur votre respiration. Inspirez profondément par le nez de la façon la plus lente et la plus calme possible. En inspirant, imaginez que vous inhalez une lumière d’un blanc pur & lumineux. Inspirez et voyez cette lumière blanche commencer à remplir votre corps.
Ici aussi, soyez aussi précis(e) que possible en visualisant le trajet de la lumière en vous, et prenez bien votre temps.

Votre premier inspir ne devrait amener de cette lumière blanche que dans votre crâne, peut-être même seulement jusqu’à hauteur des oreilles. En effet, vous obtiendrez de bien meilleurs résultats en y allant lentement, sans précipiter les choses – « sigà sigà », comme on dit en Grèce !
– Et en expirant – toujours de manière calme et détendue, imaginez comment la fumée noire est expulsée hors de votre corps par votre souffle. Visualisez la fumée qui sort de chaque doigt, voyageant le long de votre bras, jusqu’à votre cou et enfin, sort de votre bouche avec votre expiration.
– Continuer à inhaler la pure lumière blanche & à exhaler la fumée noire qui emplissait votre corps, jusqu’à ce que chaque partie de votre corps soit rayonnant de lumière & qu’il ne reste plus une goutte d’obscurité.
Au plus vivement vous pourrez imaginer tout ce processus, au plus fort & profond sera l’effet sur vous ; plus vous vous sentirez bien & relaxé(e), plus votre état d’esprit sera paisible.
Si vous vous veillez à inspirer & expirer régulièrement, avec de longues & lentes inhalations & d’encore plus longues & lentes exhalations, il est même possible que vous vous endormiez avant d’avoir fini.

Comme votre respiration ralentit, votre rythme cardiaque ralentit aussi. Vous aurez donc, grâce à cette visualisation, une nuit très reposante et revigorante.

Et n’oubliez pas le SECRET de la visualisation ; l’écrire (voir : http://www.bonheuretamour.com/le-secret-de-la-visualisation/ )

Enfin, si l’eau est plus votre élément, et vous  inspire plus que l’air, vous pouvez aussi tenter cette visualisation « océane » ; http://www.bonheuretamour.com/visualisation-oceane/