Archives de Tag: minceur

Un atout-santé ; le houmous

Par défaut

houmous

Pourquoi le houmous, en plus de son goût, est-il bon pour nous ? Eh bien, passons en revue ses ingrédients :

• les pois chiches ;  Ils contiennent des vitamines et des minéraux tels que l’acide folique (et en bien plus grande quantité que les autres grains), le zinc, le magnésium, le fer et le calcium.
• Les graines de sésame sont aussi une bonne source de protéines. Non seulement les graines de sésame sont une excellente source de manganèse et le cuivre, mais elles contiennent également du calcium, du magnésium, du fer, du phosphore, de la vitamineB1, de zinc et des fibres alimentaires.
• Le jus de citron agit comme un tonique qui stimule le foie. Il est également très riche en vitamine C.
• L’huile d’olive est l’une des meilleures sources d’acides gras mono-insaturés (graisses«bons») et est riche en antioxydants tels que les phénols et les tocophérols ainsi que la vitamine E.
• L’ail contient, quant à lui, d’énormes quantités de vitamines et de minéraux, tels que la vitamine B6, le manganèse, le cuivre, le sélénium, le fer et le calcium.
De plus, le houmous aide à contrôler la faim et le poids ;

A cause de l’huile qu’il contient, le houmous n’est pas considéré comme « light ». Il ne contient pourtant que 30 calories par cuiller à soupe (contre 90 pour une cuiller à soupe de mayonnaise).

Comme « dip » ou matière à tartiner, il faut donc le préférer à d’autres solutions (mayonnaise, fromages à tartiner), qui seront toujours plus grasses et bien moins saines !

Les pois chiches étnt riches en fibres et en protéines, ils aident à contrôler la faim. En outre, ils ont un faible indice glycémique, ce qui aide à contrôler le poids.

La recherche scientifique à démontré qu’une consommation régulière de pois chiches a des effets favorables sur les lipides sériques, la tolérance au glucose, la satiété et la fonction intestinale.

Comme le houmous contient aussi de l’huile d’olive, il a encore d’autres propriétés préventives et curatives.

L’huile d’olive a en effet montré des effets anti-obésité ; bien que riche en calories, elle contient des acides gras mono-insaturés ; un genre de graisse très sain.

Alors, comment se préparer un bon houmous-maison ?

Ingrédients:
• Une boîte de pois chiches (425 g),
•  jus d’1 citron frais,
• 1 grosse c. à s. de tahini (pâte de sésame),
• 1 gousse d’ail (pelée & hachée),
• 2 c. à s. d’huile d’olive,
• 1/2 c. à c. de sel,
•  2- 3 c. à s. d’eau
• (facultatif) : 1 bonne pincée de cumin en poudre

Préparation : mélanger le tout.

Bon appétit… et bonne santé !

Publicités

Se détoxifier et mincir naturellement

Par défaut

Le surpoids ou l’obésité affectent la longévité, causant de nombreux décès prématurés ; il cause les maux suivants : cancers, tension sanguine trop élevée, diabète, problèmes aux articulations et sexuels, ostéoporose, démence sénile, apnées du sommeil, prise de médicaments, maladie cardiaque.
Si l’on devient trop gros(se), c’est à cause d’une vie sédentaire (pas d’exercice), du sirop de glucose-fructose (contenu dans beaucoup d’aliments), de prendre des portions trop grosses et surtout pour des raisons émotionnelles.
En effet, bien des gens sont « accros » à la nourriture, qu’ils considèrent comme un « tampon » entre eux et les soucis de la vie ; ils se rassurent et se réconfortent avec elle – il faut alors changer ce rapport à la nourriture.
Perdre ne fût-ce que quelques kilos peut déjà beaucoup améliorer la qualité et quantité (durée) de vie.
Si vous consommez journellement le jus des légumes ou plantes suivantes, je vous garantis que vous perdrez du poids :
– Le jus de carotte (min. 1 l/jour durant 2-3 semaines) nettoie tout le tube digestif des déchets morbides, détoxifie le foie et équilibre le système endocrinien, ce qui contribue à guérir et de prévenir l’obésité.
– Un symptôme majeur de l’obésité est une acidose du sang et des tissus, mais un mélange de jus de carotte, de betterave et de concombre (1/2 l/jour) le ré-alcalinise, ainsi que les reins, ce qui favorise l’excrétion des déchets.
– Pour contrer la stagnation des aliments dans l’intestin, si fréquente en cas d’obésité, il faut consommer de l’épinard cru en salade, ou en jus (20 cl, mélangés à 10 cl de jus de carotte). En outre, le jus d’épinards crus est meilleur remède contre la constipation chronique et l’inflammation du côlon.
-Le jus de chou (1/2 l/jour, mélangé à ½ l de jus de carotte), riche en soufre et en chlore, détoxifie l’estomac et les intestins des déchets en état de putréfaction, ce qui améliore l’efficacité digestive.
– Les concombres (en vrac ou jus ; 1/3 l/jour), étant riches en potassium, sodium et phosphore, alcalinisent aussi le sang et facilitent l’excrétion des déchets par les reins.
– L’ail cru purifie le sang et le purge des déchets toxiques, en détruisant les bactéries.
– Les figues: fraîches ou séchées stimulent aussi les intestins paresseux, et les nettoient.
– La mélasse constitue, elle, un laxatif doux, et fournit les sels minéraux nécessaires pour rétablir et maintenir la santé du côlon ; 2 c. à soupe. dans de l’eau chaude, 2x/jour.
Effet des fibres sur la graisse abdominale :
Tous les fruits et légumes en contiennent, mais plus particulièrement l’avoine, les pommes, les artichauts et les amandes.
Manger plus de ces fibres solubles (= le type de fibres qui ralentissent l’absorption du glucose de notre intestin dans le flux sanguin), peut diminuer la graisse abdominale ; celle-ci est dangereuse pour la santé, car elle augmente fortement le risque de diabète de type 2, de résistance à l’insuline et de tension sanguine élevée.

Retrouvez ou gardez la santé – et la ligne ! – avec le souchet

Par défaut
Orxata

 (Photo credit: nathangibbs)

Ce tubercule (car ce n’est en fait, pas une noix) – aussi nommé « pois sucré » (nom latin : cyperus esculentus lativum), employé depuis des siècles en Afrique, est actuellement cultivé en Espagne.

Les anciens Egyptiens l’utilisaient déjà pour ses vertus curatives et régénératrices, et ce, de préférence à l’huile d’olive !  Il prévient l’apparition de maladies coronaires (réduit le mauvais cholestérol) et régule la fonction intestinale (dû au grand contenu de fibres naturelles).

Il est riche en nutriments essentiels : acides aminés, diverses vitamines B, vitamines C et E, fer, chrome, sodium, phosphore, magnésium, manganèse, zinc, cuivre, ainsi que de l’amidon, des graisses insaturées, des protéines et quelques enzymes qui facilitent la digestion – aussi, des fibres et sucres naturels – il est donc recommandé aux diabétiques, ainsi qu’aux personnes allergiques ou intolérantes au gluten et/ou au lactose !

Sa teneur élevée en arginine et acide oléique préviennent l’artériosclérose et celle en enzymes (lipase, catalase, amilase) soignent les troubles digestifs, flatulences et diarrhées.

Comme il est cultivé naturellement et séché (au soleil !) immédiatement après la récolte, il garde ses qualités nutritionnelles.

Des études médicales ont démontré ses propriétés immuno-stimulantes et anti-inflammatoires et son utilité dans la guérison de l’athérosclérose. Comme il active la circulation du sang, il lutte contre les thromboses et crises cardiaques, et comme il est riche en anti-oxydants et en glucose soluble, il abaisse le risque de cancer (du côlon, surtout)

En médecine ayurvédique (antique médecine indienne), il est utilisé pour combattre les troubles mentaux (même la psychose), ou pour soigner la vue, les blessures, les problèmes de poids, de peau, de digestion, d’accouchement  et en Asie, pour accroître la taille des seins !

Le Dr W. Zimmermann de Munich, a trouvé qu’il augmente la vitesse d’absorption des aliments dans le côlon, réduisant ainsi le temps de digestion, et que c’est un réducteur de la sensation de faim – ce qui en fait un allié utile si l’on désire maigrir !  C’est pour lui, un aliment hautement recommandé pour les diabétiques, pouvant améliorer la quantité de sucre dans le sang.

D’autres scientifiques espagnols, lui ont trouvé les pouvoirs suivants :

– diminution du “mauvais cholestérol” LDL à cause de son contenu élevé en vitamine E,

– concentration élevée en acide oléique (beaucoup plus que l’huile d’olive),

– grande valeur nutritionnelle (supérieure à celle du chocolat),

Il se consomme comme boisson (goût très doux) ou comme en-cas (séché).  La farine de souchet, parfaite pour l’alimentation des cœliaques, de ceux qui souffrent de diabète et pour la pâtisserie en général. L’huile de souchet permet, elle,  d’assaisonner les salades et est

un antioxydant parfait (surtout avec son faible taux d’acidité) pour la cosmétique naturelle !

Ici, on en trouve surtout sous forme de lait, que vous pouvez utiliser en remplacement du lait normal dans vos recettes sucrées (biscuits, glaces, …). Dans la catégorie recettes, je vous ai d’ailleurs mis une recette à base de lait de souchet : les bonbons du tigre.