Archives de Tag: manque de magnésium

Mieux que le tofu : le nigari !

Par défaut

Nigari SaltNigari ?  Kézako ?

Cette substance – qui contient de nombreux minéraux précieux – est familière à ceux qui font le tofu : c’est en effet avec elle que l’on coagule les graines de soja cuites.

Or, le tofu – contrairement à ce que beaucoup croient – n’est PAS un aliment parce que- en plus du problème des OGM du soja (quasiment tout le soja produit dans le monde est génétiquement modifié !), cette légumineuse est riche en oestrogènes végétaux et autres composés phytochimiques qui féminisent les mâles, amènent une puberté précoce chez les femelles et abaissent chez tous la fonction thyroïdienne.

Jadis peu considéré, le nigari est maintenant considéré comme plus bénéfique que le tofu lui-même.

En effet, il est riche en magnésium ; un minéral régissant des fonctions essentielles.

Le magnésium possède, par exemple, les propriétés suivantes ;

– dépolluant ; il ôte les déchets du corps,

-décontractant des muscles et du système nerveux ; il lutte contre anxiété, insomnie, maux de tête, fatigue, perte de mémoire, spasmes, irritabilité, palpitations, douleurs et contractions musculaires,…

Sachant que 90% des gens sont carencés en magnésium, à cause de l’appauvrissement des aliments (dû aux produits chimiques dont on les arrose), on conclut qu’on a bien besoin d’une supplémentation en magnésium.

Il y a, me direz-vous, des tas de suppléments « magnésium » sur le marché…L’ennui, c’est qu’il n’est en général pas biodisponibles… Bref, c’est un emplâtre sur une jambe de bois – et une perte d’argent !

Il existe 2 types principaux de nigari ;

a) en poudre ; celle-ci est principalement composée de chlorure de magnésium,

b) en liquide ; cette forme-ci  est dérivée de l’eau restante après que le sel de mer ait été extrait de la solution saline. Cette 2ème forme est riche en sels minéraux tels que le chlorure de magnésium, le chlorure de potassium et le chlorure de sodium.

Au Japon, le tofu est un aliment de base depuis des siècles, mais en raison d’une loi de monopole, les gens ne pouvaient pas « fabriquer » leur sel.  Heureusement, cette loi fut abrogée en 1997. Mais les gens, ignorant les bienfaits du nigari, n’en ont pas consommé plus pour autant.

Après 2002, toutefois, le nigari commença sa fulgurante ascension ; certains vantaient ses mérites dans la presse, le présentant comme étant riche en magnésium, comme un moyen qui nettoie le corps de l’intérieur, aide à brûler les graisses et favorise l’excrétion de fluides excessifs et des déchets de l’organisme.

Il attire actuellement de plus en plus les personnes qui font attention à leur poids et à ce qu’ils mangent. En plus, il peut se prendre facilement ; juste en ajoutant quelques gouttes dans un jus de fruits ou dans un potage, 2 à 3 fois par jour. Comme il est fort amer, on peut annuler son goût en le mettant dans une citronnade, ou tout autre liquide acide.. Et hop ! Ca passe comme une lettre à la poste !

Attention toutefois ; une consommation excessive peut causer de la diarrhée, parce que le sulfate de magnésium qu’il contient, a des propriétés laxatives. Mr Kosaka, du Centre de Recherches sur le Nigari, recommande d’en prendre 3 gouttes 5x/jour.  Et, pour ceux présentant une insuffisance rénale, un état hémolytique (anémie) ou chez les hémophiles, il doit être totalement proscrit.

Pour ceux qui ne peuvent l’avaler, le nigari peut parfaitement s’absorber par la peau ;

– quelques gouttes dans un peu d’eau, par ex. Ceci nous stimule mais adoucit aussi les douleurs musculaires.

– une tasse de nigari versé dans votre baignoire fait des merveilles pour les talons rugueux.

-le nigari combat le rhume des foins, la dermatite atopique et, bien sûr, la constipation, car ses principaux effets se produisent dans les intestins. Ce est dû au fait que l’intestin contient naturellement  de «bonnes» bactéries qui aident à la digestion (comme le lactobacillus bifidus) et des bactéries nocives (comme le bacille du côlon, qui peut causer le cancer de l’intestin).

Et comme le nigari aide à nettoyer les intestins, les mauvais microbes qui prospèrent sur les matières « coincées » dans l’intestin (constipé), sont expulsés avec ces matières, grâce au nigari.

–  le nigari renforce le système immunitaire et ainsi contribue à protéger l’organisme contre les allergies, les rhumes ordinaires et même une intoxication alimentaire.

Qu’en dit la science ? Des recherches du Pr Pierre Delbet (faites au début du XXe siècle) ont montré que c’est un puissant immuno-stimulant.  Et de récentes études montrent que des souris bénéficiant d’un régime riche en magnésium présentent une meilleure réponse immunitaire, voient décroître certaines tumeurs et sont plus résistantes aux infections parasitaires.

Selon Mr Kosaka, le nigari n’est pas quelque chose que l’on prend pour soigner une maladie, mais plutôt, en tant que moyen préventif ; en effet,  comme il aide à renforcer le système immunitaire, il empêche les maladies de se déclencher.

Publicités