Archives de Tag: maîtrise

J’ai découvert ma Mission… & ensuite ?

Par défaut

back-to-work

Pour ce qui est de trouver sa mission de vie, je l’ai découverte il y a longtemps, et j’ai écrit 2 articles pour vous aider à la trouver aussi : http://www.bonheuretamour.com/2012/05/16/decouvrir-notre-mission-de-vie/ & http://www.bonheuretamour.com/2012/08/07/trouvez-votre-mission-de-vie/ .

Une fois qu’on l’a trouvée, il faut absolument l’écrire (sur PC ou papier) ; c-à-d une brève description du but, de ce qu’on veut ETRE, & à la limite, faire, mais pas avoir ou paraître.

Je détaillerai plus bas ce qu’il faut y inclure exactement, mais le secret (Steve Covey le place d’ailleurs en 1er dans son livre sur les habitudes des battants), c’est qu’il faut être guidé par nos principes, qu’ils soient au centre de notre être, de nos intentions & actions.

« Ne dissocie pas ton coeur de ta langue et toutes tes entreprises réussiront » disait déjà Aménémopé (pharaon de la XXIème dynastie) il y a 3000 ans !

Si au lieu d’être centré dans votre être même (vos valeurs profondes), vous l’êtes dans vos plaisirs, votre intérêt, votre église, votre famille, votre club, votre partenaire amoureux ou vos amis, vous êtes en position fragile, instable.

Là, vous n’affirmez pas votre être au monde et donc, le monde extérieur s’affirme sur vous & vous affecte ( = a un effet sur votre monde intérieur). Là, notre ressenti & nos actes sont dictés par le monde extérieur ; on subit sa vie … ce qui, je l’ai déjà dit, est pénible & douloureux !

Pour avoir une belle vie, atteindre vos buts & le bonheur, il faut faire l’inverse– c-à-d devenir un créateur, affirmer votre réalité sur le monde extérieur (partir de l’intérieur pour avoir une action sur l’extérieur) – & pour ça, avoir une affirmation de mission. C’est ainsi qu’on a une maîtrise sur sa vie.

Cette affirmation de mission, il faut la lire chaque jour (sans en passer un seul), peu importent les circonstances & de préférence tout haut, pour mieux se l’enfoncer dans la tête.

Engagez-vous à faire ceci durant 1 mois, pour que ça devienne une habitude. Par ex, on peut le faire dès qu’on est lavé & habillé.

Ca ne prend que quelques minutes, et même si vous finissez par la connaître par cœur, lisez-le quand même ; c’est essentiel, parce que c’est ça qui vous donne la direction & l’élan pour la journée qui commence, qui influencera ce que vous ferez durant cette journée, votre humeur, vos émotions, vos pensées & vos décisions.

Comme notre inconscient tire dans le sens opposé, il faut absolument l’entraîner ainsi, sinon, on abandonnera !

Votre but est de vivre en étant aligné sur vos valeurs et vos objectifs, votre mission de vie – & il n’y a que ce rappel quotidien qui peut vous maintenir centré & « solide » dans cette direction.

Toujours, la vie nous éprouve, des problèmes nous assaillent et nous font bouger de notre centre – et si on n’a pas cette discipline, le petit écart devient vite un gouffre … & votre mission de vie sera totalement perdue de vue.

Voilà pourquoi il faut relire notre affirmation chaque jour ; pour nous rappeler notre but, nous recentrer, nous rééquilibrer.

Finalement, ces 3 minutes par jour ne sont pas perdues, mais bien investies, car elles vous rapporteront au centuple leur prix !

Mais il ne faut pas lire comme un perroquet ; il faut réfléchir sur les mots. Et, si on remarque quelque chose d’inadapté, il faut corriger l’affirmation. On se demandera, par ex, si les choses notées sont vraiment nos valeurs majeures, ou si on ne pourrait pas l’exprimer plus clairement.

Voici les choses qui doivent y figurer :

1) Notre objectif général dans la vie ; il sera abstrait & est si général qu’il ne changera jamais – formant ainsi une base stable qui nous gardera toujours dans la bonne direction, quoi qu’il nous arrive,

(par ex, apporter au monde une contribution originale unique, faire reculer le mensonge & augmenter la conscience générale).

2) Notre mission de vie spécifique : une phrase de comment on contribuera au monde (par ex, devenir une autorité de la restauration, ou de la politique, ou de la médecine, ou de la littérature, ou du développement personnel & influencer les autres avec son savoir).

3) 1 ou 2 mots du domaine qu’on maîtrisera dans les 10 ans à venir (par ex, le droit des sociétés, l’écriture, le développement personnel, la dentisterie) – ce qui nous passionne & que l’on s’engage à étudier & pratiquer à fond chaque jour, peu importent les circonstances, ce qu’on fera durant 10 ans sans abandonner, pour atteindre l’excellence en ce domaine.

4) Vos 10 valeurs principales, de la plus importante à la moins importante (par ex, la vérité, la justice, la beauté, l’équité, la compréhension, la conscience, la pensée personnelle, la compassion, l’indépendance, l’excellence, l’unicité, la santé, la réussite, la maîtrise de soi, …).

5) Vos 5 émotions préférées ; 5 adjectifs que vous voudriez ressentir (par ex, enthousiaste, serein, fier, énergique, fort, reconnaissant, pieux, …).

6) Vos 5 forces principales (par ex : force de travail, persévérance, courage, ouverture d’esprit, curiosité & désir d’apprendre, intégrité, lucidité, pensée critique, résilience, bon sens, pieux, créativité, originalité, sagesse, culture, …).

Ces forces vous centreront car ce sont les cartes que nous a distribuées la vie & avec lesquelles nous pouvons jouer pour atteindre nos buts.

7) Vos zones de génie (par ex, bon sens, pensée & expression claire (pour faire comprendre des choses aux gens), pensée globale, sagesse, compréhension due à culture étendue (possibilité de tout comprendre, & de considérer toute opinion & son contraire), vitesse de frappe (PC) élevée, pouvoir survivre & surmonter des épreuves incroyables, …). Connaître ce que vous faites mieux que quiconque est le point de départ de faire une différence & donc, de la réussite !

C’est à partir de ces zones que vous agirez – & ce, dans tous les domaines de votre vie.

8) Vos buts majeurs (5 à 10) pour l’année, notés du plus important au moins important. Ce point est celui qui sera le plus mouvant ; au fur & à mesure, il faudra déplacer ou préciser certains buts, en ôter ou en ajouter, …

Voilà ! A vous de jouer !

Publicités

Effets de la torture silencieuse

Par défaut

trait-silencieux

Toute victime de PN sait ce qu’est le « traitement silencieux », ou plutôt, la torture par le silence (j’en parle d’ailleurs ici : http://www.bonheuretamour.com/2014/11/24/pn-torture-silencieuse/).

Mais elle ignore sans doute A QUEL POINT ce comportement du PN est destructeur pour sa santé ! En effet :

– Cela cause des traumatismes émotionnels ou du stress.

Le fait d’être ignoré(e) provoque un tas d’émotions accablantes ; dépression, colère, frustration, …et des sentiments d’isolement, d’agitation, de rejet, de solitude, de désespoir, de culpabilité & de trahison.

Quand notre existence & nos sentiments ne sont pas respectés & sont rejetés, on se sent nul, indigne, insignifiant.

– Cela cause un stress psychologique.

Cette exclusion est un jeu pour le PN, qui l’utilise comme une forme de manipulation psychologique. Avec le roller-coaster émotionnel, cette forme de torture détruit l’estime de soi des victimes & augmente leur niveau de stress, ce qui génère en elle des sentiments de chagrin, de perte, d’abandon. La victime se sent totalement impuissante, car elle n’a aucun contrôle sur la situation. Plus l’ostracisme est long et intense, plus les effets psychologiques sont permanents, surtout chez les enfants.

– Cela peut générer de graves troubles physiques.

Il y a, dans notre cerveau, une zone – le cortex cingulaire antérieur – spécialement conçue pour détecter les niveaux de douleur, et des recherches ont montré qu’il s’active quand quelqu’un reçoit le « traitement silencieux ».

Oui, quand quelqu’un est ignoré, son cerveau lui dit qu’il (ou elle) subit une douleur physique ( !) et cela déclenche tout un tas de symptômes physiques, tels que : maux de tête, diarrhée ou constipation, douleurs d’estomac, insomnie, anxiété, épuisement, …

Mais cet état de stress intense conduit aussi à des risques de santé plus graves, comme des troubles alimentaires, le diabète, de l’hypertension, des maladies cardiaques, des caillots de sang, des troubles urinaires et intestinaux, un dysfonction érectile et le cancer.

– Cela amène des changements de comportement.

La victime éperdue est rongée de doutes ; Qu’est-ce que je fais de mal ? Qu’est-ce qui ne va pas chez moi ? Est-ce quelque chose que j’ai dit, ou pas dit, ou fait, ou pas fait ? Est-ce que j’insiste trop ?

Être ignoré(e) amène la victime à se comporter d’une façon qui ne lui correspond pas ; comme de douter de soi & s’interroger sans cesse sur ses mobiles & comportements, ainsi que sur ceux du PN, ou piquer une crise de rage ou de larmes, penser qu’elle est une emm… qui harcèle son partenaire, qu’elle le dérange, qu’elle est folle ou trop dépendante & collante,  .. Bref, la victime agit non selon son propre caractère, mais en exprimant la folie du PN… qui adore l’amener à ce point de désespoir-là !

Atterrée devant ces comportements dingues & cette perte de maîtrise de soi, la victime est envahie par la honte, le doute de soi, la culpabilité. En fait, ce sont des réactions de combat ou de fuite dus au fait que le cerveau perçoit une menace à sa survie.

Donc, je réitère le conseil final de l’article susmentionné : sauvez-vous !

Faux « apitoyés » & vrais crétins

Par défaut

mouche du coche  J’avais déjà traité le sujet des Schtroumpfs à lunettes (voir : http://www.bonheuretamour.com/2013/08/19/aux-schtroumpfs-a-lunettes/), mais je n’en avais qu’à ceux qui voulaient me convertir à leur foi.

Or, constatant que ce même genre de crétins arrogants, enfonceurs de portes ouvertes & autres « pompeux cornichons » chers à l’Entarteur, sévissent abondamment dans les groupes de victimes, où ils pontifient à qui mieux-mieux du haut de leur ignorance, j’ai décidé de réagir.

Hier, j’ai publié l’article http://www.bonheuretamour.com/2016/07/21/provocations-du-pn-cessez-de-reagir/ et sur le groupe 

 » Se libérer de l’emprise des manipulateurs pervers narcissiques », un de ces mal embouchés se permet de l’ouvrir alors qu’il ne connaît visiblement rien au sujet : ces mongoliens-là n’ont strictement rien à dire (rien d’intéressant, en tout cas), mais vu que « tout âne aime s’entendre braire », ils tiennent absolument à s’exprimer – mieux ; à se faire reconnaître comme un expert du sujet !

Comme j’ai une allergie aux abrutis & que j’en ai ras le bol de leurs interventions intempestives, voici un copier-coller de ladite conversation (en italique ; mes commentaires à leur stupidité)  :

Christian M dans cette situation précise à garder car c’est essentiel : jouer la carte de L »INDIFFERENCE. Vous m’en direz des nouvelles ! (déjà, s’il avait lu – ou pigé ! – l’article, il verrait que c’est impossible). 

Majda SJ ai essayé l indifférence, et la situation était devenue ‘surréaliste’…Il a tt fait pour que je devienne folle ou pique une grosse colère par exemple:
Il avait pris mes clefs de voiture et a essayé de me faire croire que je les avais perdues et se me disait que j avais intérêt à les retrouver sinon….
Peu importe si je devais déposer les enfants à l’école je devais me demerder.
J’ai qd mm retrouvé les clefs dans sa poche évidemment il a continué à se moquer de moi…
Quand je rentrais du boulot vu que je faisais comme s’il n’existait pas , je retouvais la cuisine tte dégueu…
Il lui arrivait mm de mettre un coton tige sale dans mes affaires de boulot etc….

Christian M l’idée c’est de demander à quelqu’un d’écouter ta colère car le pervers ça va le nourrir, par contre, si son narçisse n’est pas entretenu pq tu es indifférente, là ça va devenir très vite insupportable pour lui !

Bea de LaatBea de Laat Oui, c’est ainsi qu’il en vient à nous frapper ou nous étrangler… A vous de voir si vous préférez ça…

Christian M ça devient du pénal…

Bea de LaatBea de Laat Hahaha ! Tu débarques de la lune, ou quoi ?

âne brait  Christian M à partir du moment où quelqu’un touche à ton intégrité, il n’y plus négociation et ça ne va pas relancer le couple. (Noooon ??? Pas possiiiible ??? Quel SCOOP !! Merci de ce conseil éclairé, ô andouille !!!

Il a tout pigé, l’idiot ! J’ai un dossier gros comme le bras de plaintes (& encore, il n’y a que celles que les flics ont bien voulu prendre) mais LA SOI-DISANT « JUSTICE » S’EN FOUT ! JAMAIS ils ne sont punis ! Mais bien sûr, ça, notre Schtroumpf à lunettes l’ignore ! Il vit dans son petit monde de Joyeux Lutins roses & croit à la fable des « Droits des femmes » … et donc, que je parle de négocier avec le PN !)

Majda SEn tt cas ce fut très difficile de rester indifférente vu qu’il faisait tt pour me provoquer, à la fin j ai craqué et je l’ai quitté…

Bea de LaatBea de Laat C’est effectivement ce qu’il y a de mieux à faire

Christian M la solution est dans le problème, le quitte en était une. Maintenant, la question à se poser c’est pq, je m’attire ce genre de personne, qu’est-qe qui dans la grande histoire familiale a fait que j’ai reproduit un scénario?

(& paf ! le victim blaming ! Je l’attendais, celui-cà ! Les cons – comme de bons moutons de Panurge qu’ils sont – avalent toujours l’opinion commune et les théories débiles, même prouvées archi-fausses !)

Majda S C un sujet que je dois travailler avec ma thérapeute car je n’ai pas la réponse
Je sais que je manque de confiance, que j’ai perdu bcp d’estime et que je risque de faire les mm erreurs…
Mnt le pq du comment…
(& aussi ceci : que la femme réponde non à moi, mais à un homme … elles resteront donc toujours aussi bêtes, à encenser les plus bêtes du moment qu’ils ont un service 3 pièces , & à être d’accord de prendre sur elles la faute dont seul l’agresseur est coupable ?)  

schtroumpf lunettes Christian M quitter le bonhomme, contacter un thérapeute et prendre conscience qu’on a perdu l’estime de choix est un chemin vers la guérison, ça prendra un peu de temps, certes, mais on ne te reprendra plus au piège d’un autre mpn

Bea de Laat lire ceci, svp : http://www.bonheuretamour.com/2013/01/01/lhistoire-du-chat-sauvage/ & http://www.bonheuretamour.com/2015/10/13/victime-avez-vous-chois-la-violence/

Conclusion :

… Quand on pense que ce con est éducateur ; ça fait peur ! Remarquez, par ex, l’expression « estime de choix » (Mdr !), que seul notre confus mental pige, apparemment !

& elle, elle poste ceci sur son mur : (https://scontent-amt2-1.xx.fbcdn.net/v/l/t1.0-9/13062189_10154131916041726_5374194417801391511_n.jpg?oh=e569cbce0b288b9fe622bbbad796d0c7&oe=582CFDE2), ce qui est déjà bête & revanchard, et en plus, c’est précisément ce qu’elle fait avec l’abruti pontifiant !