Archives de Tag: la théorie

20 heures pour enrichir votre vie

Par défaut

sculpteur n-bl

Une étude du Dr Anderson avait montré que, pour quelqu’un qui partirait de zéro, cela demande 10.000 heures d’apprentissage pour parvenir à un niveau d’expertise dans un domaine quelconque.  Mais les médias ont changé cette assertion en : il faut apprendre durant  10.000 heures pour devenir expert en un domaine.

Puis, cette phrase s’est transformée en : ça prend 10.000 heures pour devenir bon dans un domaine. Et la phrase est finalement devenue cette assertion : ça prend 10.000 heures pour apprendre quelque chose (ce qui, en journées de travail de 8 heures, représente  5 ans de travail !).

Quand on entend ça, on se dit : Oh là là ! Quelle montagne ! Et avec mon emploi du temps chargé, je n’y arriverai jamais !

Mais cette dernière assertion est fausse ;  en fait, apprendre quoi que ce soit ne prend que … 20 heures !

Vous vous dites sans doute que ce n’est pas possible, mais ça l’est…  avec une petite astuce…

Quand on commence à pratiquer quelque chose, au début, on prend beaucoup de temps pour le faire, mais avec un peu de pratique, on y devient bien meilleur et on arrive à le faire en peu de temps.

Du reste, quand on veut faire quelque chose pour soi, on se fiche du temps que ça prend, on ne se soucie que de bien le faire… Et bien faire quelque chose (= acquérir une compétence quelconque), ça prend en fait assez peu de temps.

Si quand on commence, on est mauvais avec un peu de pratique, on devient bon.  Mais à un certain point, on atteint un plafond &, à partir de là, c’est très dur d’atteindre le plafond suivant, et idem pour chacun des plafonds encore plus élevés … jusqu’au niveau de l’expertise.

Alors qu’en réalité – cela a été testé – entre le niveau où l’on n’y connaît absolument rien dans un domaine, et le niveau où l’on s’en sort honorablement, 20 heures de pratique suffisent – et c’est valable dans quelque domaine d’apprentissage que ce soit (apprendre le japonais, jongler, sculpter sur bois, jouer de la guitare, … ),

Mais attention : ça, c’est à condition de pratiquer de façon efficace, intelligente – si on pratique d’une mauvaise façon, ça ne marchera pas ; on restera à un niveau bas, ou ça prendra bien plus que 20 heures pour atteindre un niveau de compétence acceptable.

Voici, par conséquent, comment il faut s’y prendre (cela marche pour n’importe quel apprentissage) ; il s’agit d’une méthode à appliquer pas à pas et dans l’ordre :

  1. déconstruire la compétence 

Il faut d’abord décider exactement ce que vous serez capable de faire une fois que vous aurez fini les 20 heures, puis analyser la compétence et la « briser » en morceaux de plus en plus petits (grandes parties, puis sous-parties, …).

Une compétence n’est qu’un grand ensemble de compétences diverses. Alors, plus on déconstruit la compétence, plus on peut décider quelles sont les parties de ladite compétence qui peuvent nous mener au point que l’on avait décidé d’atteindre – et alors pratiquer ces points-là en 1er pour s’améliorer.

  1. apprendre assez que pour s’auto-corriger

Il y aura nécessairement une partie théorique (sous forme de livres, dvd, cours, …) mais cette partie théorique ne doit pas constituer un moyen de remettre la pratique à plus tard ; il faut apprendre juste assez que pour pratiquer et pouvoir s’auto-corriger.

Apprendre devient alors un moyen de pouvoir de remarquer quand on fait une faute pour pouvoir ensuite recommencer en étant devenu un peu meilleur.

  1. ôter les barrières empêchant la pratique

La télé, les jeux, l’internet, le téléphone, le grignotage, … forment des distractions qui freinent l’apprentissage- car ça vous empêche de vous mettre à pratiquer !

La volonté vous aidera ; plus vous parvenez à éliminer les distractions vous empêchant de pratiquer votre nouvel art, plus vous le pratiquez.

  1. pratiquer durant 20 heures minimum

Il arrive souvent, quand on commence à pratiquer une nouvelle compétence, qu’on soit frustré par la lenteur de nos progrès et qu’on laisse tout tomber…  Au départ, on se sent (ce qui est pénible) vraiment trop nul, ce qui nous déprime et nous fait penser qu’on n’y arrivera jamais.

Et non ; il faut s’obliger à continuer jusqu’à avoir pratiqué durant au moins 20 heures.

Conclusion 

Savoir, c’est pouvoir et en acquérant de nouveaux savoirs et talents, vous pourrez améliorer votre vie !  Or, avant, vous pensiez n’avoir pas le temps ou les capacités pour le faire.

Maintenant, vous en savez plus ; vous savez que si l’on prend la ferme décision d’apprendre un sujet – quel qu’il soit ! – et de se mettre à le pratiquer pendant au moins 20 heures, avec la méthode ci-dessus, il est certain qu’au bout de ce laps de temps, on y sera devenu bon !  C’est encourageant, non ?

Vous pouvez apprendre tout ce que vous pouvez imaginer ! Qu’est-ce que vous voulez faire (de votre vie)?

L’obstacle principal à l’acquisition de nouvelles compétences n’est pas intellectuel ; il est émotionnel !

Une fois de plus, c’est la peur (de ne pas y arriver) ou l’ego (qui déteste se sentir stupide au début) qui nous empêchent de nous élever et d’avoir une meilleure vie

Alors, que voulez-vouus apprendre ? Qu’est-ce qui vous intéresse ? Qu’est-ce qui vous passionne et vous fait rayonner ?

Alors, faites cette chose ; vous n’êtes qu’à  20 heures de l’atteindre …  Bonne chance !

Publicités