Archives de Tag: introverti

Introversion et choix du métier

Par défaut

Il existe beaucoup de traits de personnalité, qui tous, influent sur nos choix de carrière.
L’un des traits les plus importants est le caractère introverti (solitaire) ou extraverti (sociable).
Les extravertis pensent vite et traitent l’info en parlant. Les introvertis, par contre, restent souvent silencieux, alors que les autres causent. Ils ont tendance à penser lentement et ont besoin de temps pour traiter les informations de l’environnement, et pour y répondre.
Les introvertis se sentent mieux en petits groupes, et les extravertis, en grands groupes ; ils aiment s’isoler, parce que c’est ainsi qu’ils rechargent leurs batteries – contrairement aux extravertis, qui se rechargent en énergie via la compagnie des autres.
L’introverti fonctionne à partir d’une position défensive : il voit d’abord les autres comme de possibles menaces, pouvant le manipuler, puis comme superficiels et étourdis. Les extravertis, partent d’une position d’adaptation ; ils voient les autres comme bien adaptés au départ, puis, comme tristes ou ennuyeux. Leur crainte est d’être rejetés.
John Holland distingue, quant à lui, 6 types de personnalité et, pour faire le bon choix de carrière, il faut connaître et suivre la nôtre. Les gens qui travaillent dans un environnement similaire à leur personnalité ont plus de chance d’être satisfaits et d’y réussir.

Quels métiers pour les introvertis ?

Le 1er type de personnalité est la « réaliste » ; ces gens-là se voient comme des personnes pratiques, concrètes, réalistes, mécaniques ; ils travaillent comme des machines, des outils, des animaux et aiment donc travailler avec ces 3 choses.
Ils aiment ce qu’on peut voir et toucher, des choses qu’on peut construire, améliorer ou faire pousser. Les métiers de fermier, charpentier ou forestier leur conviennent. Leurs traits de caractère principaux sont :
se conformer, franc, normal, persévérant, stable, pratique, économe.
Le 2ème type est « l’investigateur » ; ce genre de personnes aime observer, investiguer, analyser, évaluer ou résoudre des problèmes. Par conséquent, le domaine scientifique leur convient ; ils peuvent donc être techniciens, chimistes, biologistes, … Leurs grands traits de personnalité sont : analytique, prudent, critique, curieux, indépendant, intellectuel, introspective, passif, pessimiste, précis, méthodique, réservé, sans prétentions.
Le 3ème type est « l’artistique » : ces personnes-là ont des aptitudes artistiques, innovantes ou intuitives, et aiment travailler dans un cadre non-structuré, où ils puissent utiliser leur imagination et leur créativité. Ils peuvent donc travailler dans l’industrie du spectacle, le graphisme, le design ou enseigner ces matières. Leurs traits principaux sont : complexes, désordonnés, émotionnels, idéalistes, imaginatifs, peu de sens pratique, impulsifs, indépendants, introspectifs, non-conformistes, originaux.
Le 4ème type est le type « social » ; ces gens-là aiment à travailler avec les autres. Ils aiment informer, expliciter, aider, entraîner ou guérir et sont doués pour la parole. Ils peuvent travailler comme conseillers, travailleurs sociaux, ou enseignants. Leurs traits principaux sont : coopératifs, amicaux, généreux, soucieux d’aider, idéalistes, compréhensifs, doux, persuasifs, responsables, sociables, pleins de tact.
Le 5ème type est « l’entrepreneur » ; ces personnes-là aiment travailler avec les gens, influencer, persuader ou « performer », mener ou gérer pour des buts d’organisation ou un gain financier. Ils peuvent être agents immobiliers ou vendeurs. Leurs traits principaux sont : aventureux, ambitieux, dépendant, énergiques, théâtraux, impulsifs, avides de plaisir, sûrs d’eux, sociables.
Le 6ème type est le « conventionnel » ; ces gens-là aiment les données, ont des aptitudes administratives ou numériques, faisant les choses en détail ou selon les instructions reçues. Leurs traits principaux sont : obéissants, consciencieux, inflexibles, conformistes, ordonnés, persévérants, pratiques, maîtrisés.
Il est clair que personne n’est un type « pur », mais ce test est une bonne indication pour décider d’une carrière. Car si on se trompe de voie, on n’arrivera à rien et on sera malheureux.
Il faut donc d’abord déterminer si l’on est introverti ou extraverti (moi : ça dépend du contexte : extravertie en contexte amical, introvertie en ce qui concerne la carrière). Puis, examiner ses autres traits de caractère.

Publicités