Archives de Tag: informer

Les obligeants « flying monkeys »

Par défaut

Voici un autre angle sur les relations à avoir avec des flying monkeys (complices des PN), après

http://www.bonheuretamour.com/2016/09/25/le-pn-ses-flying-monkeys/ et

http://www.bonheuretamour.com/2016/10/19/plus-sur-les-flying-monkeys/ .

Lorsqu’elles réussissent à échapper à leur PN, les ex-victimes cherchent à retrouver le calme & la sécurité physique et mentale.

Mais hélas, les PN, enragés de voir leur proie leur échapper, feront tout pour que ça n’arrive pas !

Or, comme ce sont des êtres charismatiques, ils sont appréciés & soutenus par toute une « cour » (famille & amis) de gens vaniteux, égoïstes, & dénués d’empathie.

Le PN détecte cette toxicité et, ne pouvant se nourrir de tels êtres (quasiment aussi nuls & vides que lui), peut quand même les utiliser pour harceler sa proie.

Bref, si vous leur échappez & coupez le contact avec eux, les PN trouveront toujours des « bonnes âmes » pour vous porter leurs messages, qui sont que vous blessez le « pauvre » PN, vous dire que vous vous faites des idées ( qu’ils ne sont pas méchants) & vous demander de faire la paix avec eux.

Et n’oubliez pas que, durant ce temps-là, tout en pleurnichant, les PN vous « chargent » à fond & vous salissent partout où ils passent, racontant des détails scabreux (tous inventés !) sur vous…

Ils se rendent sympathiques & se font passer pour la victime, recrutant ainsi des marionnettes utiles pour leur plan – qui est de vous détruire, même si (surtout si !) vous n’avez plus de contact avec lui.

Alors, comment se protéger de ces émissaires du mal que sont les flying monkeys ? Couper le contact avec eux aussi.

Attention : même sur les réseaux sociaux ! Car ils pourraient y trouver des informations qu’ils relayeraient ensuite au PN (or, pour un PN plus que pour n’importe qui d’autre, savoir = pouvoir !).

Pour ceux qui ne peuvent couper le contact avec des flying monkeys, soyez très prudents ! Il vaut mieux réduire les contacts au minimum, et ne rien révéler de vous.

Les victimes des narcissiques doivent savoir qu’elles ne sont pas responsables des sévices qu’elles subissent.

Non, vous ne l’avez pas « cherché » en parlant et en disant que vous méritez un peu d’attention & de respect, il ne s’est pas fâché parce que « le dîner était en retard », ou elle n’a pas explosé parce que vous êtes « trop ​​cela » ou « trop ​​cela ; il vous a attaqué juste parce que vous êtes là, point !

Les PN jugent qu’ils ont le droit de vous punir juste pour être comme vous êtes… Parce que vous êtes TROP bien, en fait, & il le sait parfaitement !

Je vous rappelle l’idée de base de ces monstres : « Je te HAIS d’être 1000 fois mieux que moi ! Je voudrais te rabaisser à mon niveau, te faire vivre dans mon enfer, et que le monde entier te rejette & te fasse du mal ! »

Bref, ce n’est pas la proie qui est coupable ; elle se fait mordre parce que l’autre est un prédateur, c’est tout.

Pourtant, les sympathisants des PN croient qu’elle l’est… parce que ça les arrange de le croire (on voit que les flying monkeys sont également jaloux des êtres qui leur sont supérieurs, & également cruels, donc mauvais).

Pour eux, il faut clairement blâmer l’agneau de s’être fait mordre par le loup… Belle logique que celle-là !

L’ennui, c’est que la victime – souvent un être plein de scrupules – sait qu’il (elle) n’est pas un(e) saint(e), qu’il a dit ou fait des trucs négatifs – alors, il se sent coupable.

Mais imaginons le cas d’un caissier qui se fait abattre lors d’un hold-up. Il aura beau avoir été brusque, ou avoir détourné des fonds, ou boire trop, ça ne justifie pas qu’on l’assassine !

Cessez de croire ceux qui projettent leur méchanceté sur vous, ou d’avoir réagi à leurs provocations ; craquer sous la pression est normal, c’est humain !

Souvenez-vous que la définition du salaud est celle-ci : c’est quelqu’un qui vous reproche les conséquences de choses qu’il vous a faites.

Sachez donc que le PN, qui est un salaud au cube, ne manquera jamais d’excuses tordues pour justifier ses attaques contre vous, alors rejettez cette culpabilité ; elle ne fait que vous garder prisonnier de cette relation qui vous détruit.

Et ne croyez pas les idiots qui vous sortent ce stupide « argument » disant qu’« il faut être 2 pour se disputer » ou que « les torts sont toujours partagés 50/50 dans une rupture ».

Vous devez savoir qu’avec des PN, il ne s’agit PAS de disputes, mais d’agressions unilatérales – or, une victime d’agression n’est pas coupable de l’agression qu’elle subit, point !

Bien sûr, il y a des choses que vous devriez arrêter de faire – comme cesser de croire ces nuisibles, de vous culpabiliser & de vous faire manipuler, justement !

Mais vous ne saviez pas & c’est normal ; partout, la vérité est muselée & le mensonge, répandu largement…

Heureusement, vous avez cherché, & vous êtes tombé sur cet article 😉 !

Maintenant que vous savez, vous ne tomberez plus dans leurs pièges – car quand on sait mieux, on agit mieux.

Hélas, la majorité des gens n’ont pas vos raisons de se renseigner – alors, ils croient les mensonges que leur martèle partout la société, & les théories mauvaises (par ex, la communication non-violente, la co-dépendance ou la victimologie – voir liens ci-dessous*) qui prétendent que la victime n’en est en fait pas une, & que ce qui lui arrive est bien de sa faute – remarquez que, comme par hasard, l’agresseur, lui, est gommé du tableau !

Le PN a fait de vous une victime ; c’est un FAIT, qu’on l’aime ou pas !  Et « victime » n’est pas un gros mot ! Et l’avoir été n’est pas un péché ! Il n’y a rien de quoi avoir honte là dedans – au contraire, les plus innocents sont les plus désintéressés et les plus facilement victimisés … jusqu’à ce qu’ils aient appris – à la manière forte – à cesser de supposer que les autres sont aussi gentils qu’eux.

Oui, on peut cesser d’être victime en s’informant, en examinant les faits & tirant les conclusions logiques, pour ne plus se faire berner à l’avenir.

Et les idiots qui accusent la victime devraient pouvoir le voir… c-à-d, s’ils cessaient de penser en termes de slogans ou comme des robots !

Fuyez ces gens ignorants et secrètement agressifs ! Souvenez-vous toujours que « si on ne fait pas partie de la solution, on fait partie du problème ».

*

Victimologie : http://www.bonheuretamour.com/2016/03/17/pourquoi-on-delaisse-les-victimes/

Co-dépendance http://www.bonheuretamour.com/2012/05/12/la-soi-disant-co-dependance/

Communication non violente : http://www.bonheuretamour.com/2015/01/11/pn-communication-non-violente/

Chat sauvage : http://www.bonheuretamour.com/2013/01/01/lhistoire-du-chat-sauvage/

Publicités

L’Océan & le Dé à Coudre

Par défaut

Chap.rouge18/6/’16 ; la bêtise meurtrière s’étale une fois de plus sur Facebook : post d’une photo de bébé fille, maquillée & regardant la caméra (= pose aguichante) ; Marie-Claude D a partagé la publication de Jerlmyer B (aussi nommé jay.b…)

Sur son mur, il intitule ces photos-là « haters will ignore » (!)

=>Exemple typique d' »innocence au sourire sanglant » ; les gens, loin de s’en indigner, trouvent ça normal & même bien !!!

cf ce commentaire : Nathalie B son regard est magnifique ! très jolie petite fille

Yves M trop mignonne

Linda B Elle est magnifique cette petite fille

=>Le monde est-il donc aveugle & bête à ce point ?!? Le pis, c’est que les complimenteurs sont majoritairement des femmes !

Indignée de lire ces bêtises malsaines, je décide, pour une fois, d’intervenir.
J’ai conscience que, comme mon intervention va à l’encontre de l’opinion commune, je me ferai attaquer, mais je ne peux faillir à mon devoir, qui est d’essayer d’ouvrir les yeux d’autrui sur ce qu’est réellement cette manie de pomponner des fillettes & de les donner en pâture au monde, & sur ses implications, pour que cesse ce scandale.

Bea de Laat elle est belle oui, mais évitons de vanter la beauté des fillettes ; ça fera leur malheur…

Gérald B Pourquoi avoir peur de la beauté Bea???

Bea de Laat pas de la beauté, du reste…

Gérald B comme quoi ???

Bea de Laat croire qu’il n’y a que ça qui importe, qu’on ne peut l’aimer que pour ça, ou qu’elle ne doit tabler que sur ça pour réussir sa vie…

Gérald B Contrairement à vous, je vois simplement une très belle photo, des parents fières de leur enfant

Bea de Laat  Pourquoi c’est toujours des filles, alors ? (surtout qu’il est prouvé qu’en fait, les mères sont + fières de leurs fils que de leurs filles)

Gérald B Je vois régulièrement des photos d’enfants masculins et féminins, d’hommes et de Femmes, tant que cela respecte ce qui est acceptable socialement, je vois pas de problème. Si je vois, un très beau paysage, je fais quoi?je le photographie ou pas, la beauté est partout et embellie notre esprit non??

Bea de Laat les paysages, comme les hommes (& certaines femmes adultes), comme les animaux, … sont photographiés +- au naturel – alors qu’une bambinette comme celle-ci (qui a max. 2 ans) est maquillée, & regarde droit la caméra (ce qui est provocant) … je m’étonne que ça ne choque que moi…

=> Cette beauté n’est pas naturelle ; elle est mise en scène ! Et, à son âge, cette enfant ne devrait pas s’occuper d’être « belle » ou « sexy », mais d’être juste un enfant, de jouer & de développer ses aptitudes psychomotrices !

Ce que je vois, moi, c’est un tendre agneau en vitrine pour les loups (et, bien sûr, pour les demeurés qui ne pigent pas dans quel monde ou vit et sont aveugles à ce qui est en train de se passer).

Gérald B Je crois que, vous devriez aborder la sujet autrement, et ne pas voir seulement le côté négatif de la beauté, mes petits enfants font de très belles photos et je suis fier d’eux, je ne les cache pas dans le garde robe. Une bonne réflexion sur le sujet, pourrait être salutaire pour tous. Effectivement la Beauté n’est pas donné à tous, mais que vous soyez d’accord ou pas elle existe, et embellie notre environnement de toutes sortes de façon. Vivre dans une caverne morne et peu éclairée, sans beauté, amène sûrement de la frustration, nous pourrions en parler à nos ancêtre. Sur cela, bonne réflexion!!!

—Remarquez que je n’ai jamais dit de telles choses ; nulle part, je n’ai écrit que la beauté n’existe pas, ou est donnée à tous, ou n’embellit pas la vie ! Bien la preuve qu’on se fait toujours contredire pour ce qu’on n’a pas dit, écrit ou pensé, par des gens qui n’ont rien compris & ne visent qu’à défendre à tout prix & sans discernement la culture où ils baignent.

Quant à son « une bonne réflexion serait salutaire », je ne peux que dire « en effet !  » =a lui conseiller d’appliquer cette fine suggestion à lui-même, car moi, je n’en ai pas besoin, merci !

Par contre, je n’ai pas compris l’allusion d' »en parler à nos ancêtre »(sic)… sauf que je retrouve, une fois de plus, un trait typique de la confusion mentale affectant ce genre de discutailleurs impertinents …

Bea de Laat Je n’en disconviens pas, mais je ne parlais pas de ça…

Gérald B pourquoi???

Gérald BJe crois percevoir une grande frustration dans vos commentaires, il serait peut-être préférables pour vous d’explorer cela avec un ou une amie ou un spécialiste pour mieux profiter de la vie et de la beauté que le monde vous offre gratuitement et sans arrière pensées. Dans la vie il faut choisir ses combats!!!

=> Toujours ce même « argument » pourri que je serais une frustrée !!! Où voit-il ça, je me le demande !?! Le seul ici qui sort des âneries, c’est lui. Quand on voit (v. document cité + bas) les graves conséquences (PROUVEES) de ces pratiques, ne pas réagir est coupable car c’est s’en rendre complice (voir http://www.bonheuretamour.com/2016/06/16/colere-indignation/, sur le devoir d’indignation).

Devant ce genre de choses inacceptables, il FAUT intervenir pour informer sur leur nocivité !

Moi, je ne laisse pas passer des choses choquantes sans réagir : j’ai choisi mon combat !

Bea de Laat Je parlais du statut de la femme & de l’avenir de cette pauvre enfant

Je fais aussi des photos

-> bon … J’arrête là ; il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre … Ou plutôt : je retrouve une tendance que j’ai rencontrée chez tous les individus stupides avec lesquels je suis entrée en contact (ça en fait beaucoup) ; ils ont toujours tout pigé, mais de travers !

Et le pis, c’est que, n’ayant qu’une seule idée en tête, ils s’y accrochent – ils ne semblent pas (vouloir) comprendre que je ne parle pas du tout de ce qu’ils ont « compris » que je parlais…

Décidément, celui qui n’a qu’un dé à coudre ne pourra recevoir que la valeur d’un dé à coudre, même si on lui déverse un océan…

Typique aussi : l’attaque personnelle ; juste pour avoir écrit une simple mise en garde, le gars me conseille d’aller me faire soigner, comme si j’étais une anormale … mais -une fois de plus – c’est typique des « sheeple », des « Mr Smith », de se lever pour détruire les « éléments étrangers » ( = ceux & celles qui voient clair & dénoncent les tares sociales).

Je vais regarder sur le mur de celle (celui) ayant posté la photo (Jerlmyer Brooks) ; j’y touve – entre autres choses – d’autres photos de fillettes, dont une jolie gamine, avec un gros plan de son T-Shirt portant l’inscription « Playdate material » (!)

« Celui qui sait qu’il sait, écoute-le, celui qui ne sait pas qu’il sait, informe-le, celui qui sait qu’il ne sait pas, enseigne-le, celui qui ne sait pas qu’il ne sait pas, fuis-le » (Confucius)

Oui les ignorants, les stupides, les abrutis, les inconscients suiveurs, sont dangereux ; ayant failli à leur devoir d’humain de s’informer le plus possible sur ce monde, ils promeuvent en toute « innocence » la culture du viol & de la pédophilie, qui imprègnent de plus en plus notre société !

Et bien sûr, ensuite, si leur femme, leur fille ou leur soeur se fait chopper par un satyre ou un pédophile, ils viendront s’en plaindre …

A ce sujet, je conseille la lecture de ces excellents documents :

hypersexualisation des fillettes : http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/rapport_hypersexualisation2012.pdf

voir p.40 à 45 ! p.47-48 ! p.65 !

ou ceci, p.75 du rapport : Les conséquences les plus graves constatées chez les jeunes filles

Cette survalorisation de l’apparence et de la séduction véhiculée par cette hypersexualisation comme mode de rapport à l’autre comporte des risques pour la santé physique des jeunes filles dont les troubles alimentaires, l’utilisation récurrente de régimes amaigrissants dès le plus jeune âge, la consommation de drogue et d’alcool, le tabagisme, le recours aux chirurgies esthétiques, les relations sexuelles précoces à risque, les troubles d’ordre sexuel, incluant la perte du désir, ainsi que le cortège de problèmes liés à la contraception, aux infections transmises sexuellement et aux interruptions de grossesse. En misant sur le paraître, les jeunes filles deviennent dépendantes de l’appréciation des autres et, par le fait même, fort vulnérables. De plus, l’imposition de standards irréalistes par les industries de la beauté, de la publicité et des médias risque d’entraîner pour beaucoup d’entre elles une insatisfaction face à leur apparence ainsi qu’une baisse de leur estime de soi.

De telles conséquences peuvent être à l’origine d’autres effets négatifs dont la hausse du sentiment de honte et de l’anxiété, la diminution de l’acuité mentale, la dépression.

Cette perte d’estime de soi a parfois des effets dévastateurs. La recherche de Pierrette et Natasha Bouchard au Québec en démontre quelques aspects : « Une recherche menée auprès de 530 jeunes des deux sexes fait ressortir qu’une préoccupation centrale pour l’apparence peut menacer la santé mentale. Dans cette étude, 1 Op.cit., p 14 75 les femmes montraient des résultats plus élevés que les hommes à ce que les chercheuses et les chercheurs ont appelé « l’auto-objectivation », c’est-à-dire la tendance à évaluer son apparence de l’extérieur, soit l’attraction physique, le sexappeal, les mensurations et le poids. Ces composantes sont apparues plus importantes, pour définir son identité, que la santé, l’énergie, la coordination ou la force physique.

Cette préoccupation pour l’apparence était à l’origine d’effets négatifs dont la diminution de l’acuité mentale, la hausse du sentiment de honte et de l’anxiété, la dépression, la dysfonction sexuelle et les troubles alimentaires… »

p.76 Selon cette même étude, la sexualisation touche aussi les garçons et les hommes : – Elle mène à une diminution de l’attirance pour leur partenaire. – Elle met en péril la capacité d’être empathique avec leur partenaire féminin. – Elle interfère sur leur capacité à conserver une relation.

– Ou : http://lci.tf1.fr/france/societe/viol-stereotypes-et-prejuges-notre-societe-a-une-culture-du-viol-8722044.html

=> des gaminoutes qui traîneront toute une vie de misère (avec suicide à la clé) ou qui se font VIOLER ou tuer, ce n’est PAS « mignon » … DU TOUT !!! Et il faut être un fameux trou de cul pour prétendre l’inverse !

Alors, cessons d’encourager ces horreurs ; cessons de poster ce genre d’images ou boycottons-les au lieu de les « liker » !

A la place, postons, « likons » et partageons des photos de fillettes fortes, douées, courageuses !

PS : je n’ai pas voulu mettre la photo pour illustrer l’article, mais voici une des photos (car il y en a beaucoup) de cette malheureuse enfant – vous pourrez voir le scandale que c’est : bambine maquillée

Réponse à ceux qui me diffament

Par défaut

coup d'épongeAu cours de ces 3 années, j’ai poussé plusieurs coups de gueule :

a) contre les « convertisseurs » ; http://www.bonheuretamour.com/2013/08/19/aux-schtroumpfs-a-lunettes/

b) contre les « dragueurs » ; http://www.bonheuretamour.com/2013/08/26/lettre-a-ceux-qui-draguent-sur-les-reseaux-sociaux/

c) contre les « démolisseurs »; http://www.bonheuretamour.com/2014/12/08/haine-des-trolls-envers-la-verite-le-talent/

Voici, sans doute, mon plus grand coup de gueule : il est dirigé contre les diffamateurs ;

J’ai déjà répondu en partie ici ; https://bonheuretamour.wordpress.com/2015/06/19/j-alvarez-ou-les-horreurs-du-fanatisme/ , mais je veux préciser les choses une bonne fois pour toutes !

Je suis accusée de vendre « du vent » – Or, si l’on est honnête et de bon sens, ça saute aux yeux que mes articles sont informatifs ; basés à la fois sur la science, le bon sens et l’expérience vécue.

Mais surtout, on m’accuse d’être une arnaqueuse, et de « profiter du malheur des gens » (et ceci, en toute impunité ; ces lâches assassins, et destructeurs de Vérité, savent que Facebook est un lieu où menacer & diffamer est permis, et que donc, leurs sales menées n’auront aucune suite) :

Il s’agit d’un procès d’intention ne reposant sur aucun fait, et très facile à prouver faux – avec des FAITS, cette fois !

a) je ne gagne RIEN via Facebook ! J’informe (via mes articles) et je donne des consultations (Skype) gratis !

Depuis 3 ans que je suis sur Facebook, je n’ai pas gagné UN SEUL CENTIME comme conseillère via ce canal. Par contre, ça m’a coûté des milliers d’heures de travail ; écrire les articles & les poster sur les dizaines de groupes chaque jour, et surtout, répondre aux commentaires (tant sur mon blog & mon site que sur les divers réseaux sociaux) et des milliers d’euros (environ 3.500€).

Sans compter les « surprises désagréables » (« avances » grossières de quasi-mongoliens, insultes, menaces, diffamation et procès d’intention des trolls, connes qui pervertissent mes écrits, malhonnêtes qui les copient & se les attribuent, …)

b) les gens ont besoin de manger => si Carrefour fait de la pub, va-t-on les accuser de profiter du malheur des gens ? J’en doute ! Carrefour vend des biens, mais les gens ont aussi besoin de services ; si leur jardin doit être arrangé, ils ont besoin d’un jardinier, si c’est leurs dents, d’un dentiste, si c’est leurs cheveux, d’un coiffeur, etc.

Il y en a qui profitent effectivement de la crédulité et du malheur des gens ; la Lotterie Nationale, par exemple (ou les vendeurs d’alcool ou de drogue) => Ce ne sont pas les riches qui jouent, mais les « petits » ; ceux qui sont coincés dans une vie terne & misérable, et qui aspirent désespérément à en sortir (les riches jouent au casino ou aux courses). Ca ne fait, dans la majorité des cas, aucun bien au joueur (qui s’appauvrit encore plus) mais seulement aux « petits malins » qui leur vendent du rêve.. (n’oublions pas qu’on a +- 1 chance sur 14 millions de gagner le gros lot à la Lotterie !). De ces vendeurs-là, on peut dire, à juste titre, qu’ils nuisent aux autres & exploitent leurs faiblesses.

Moi par contre, je suis comme le jardinier, le dentiste ou le coiffeur : je fournis un service remplissant un besoin, contre un prix plus que correct – et même, le plus souvent, totalement gratuitement.

Les commentaires que je reçois sur mon site & mon blog (qui sont un FAIT !) témoignent que j’aide réellement des gens ; ils m’écrivent que j’ai changé leur vie à jamais, me remercient de leur avoir ouvert les yeux, ce qui leur permettra de faire de meilleurs choix à l’avenir ; des choix qui les servent au lieu de leur nuire – des choix qui amélioreront leur vie.

Pourquoi, me direz-vous, fais-je ceci pour rien ? Je répondrai aussi à ceci car si « tout est pur aux purs », les impurs par contre, salissent tout, et voient le mal partout – c’est d’ailleurs bien pour ça qu’ils projettent leurs sales mobiles sur moi !

Eh bien, je suis croyante, & Dieu m’a fait la grâce de sauver ma vie.

Je me suis dit que que quand, enfant, j’étais à terre, avec mon père qui me tabassait à coups de poings et de pieds, quand j’ai été « un peu forcée » par des hommes et surtout quand, en 1987, mon mari m’a étranglée au point que j’ai perdu conscience, j’ai survécu – eh bien, il devait y avoir une raison à cela.

Comme il devait y avoir une raison à ma boulimie de lecture ; au fait que, depuis mes 5 ans, je m’« évadais » de ces maltraitances par la lecture.

J’ai lu des dizaines de milliers de livres, tentant toujours d’en apprendre plus sur moi, les autres, le monde, mes tourmenteurs, … Sur ce que la science en disait, sur la vie (& l’avis) des autres, sur les méthodes thérapeutiques, …

Que j’ai, du reste, presque toutes essayées (en vain !) jusqu’à ce que je tombe sur LA méthode qui marche et me sauve !

J’ai réalisé que j’en savais plus que la plupart, que ce savoir était précieux et qu’avec lui, je pouvais – et DEVAIS – aider les autres qui n’avaient pas eu les mêmes chances que moi.

Alors, mauvais de tout poil, qui démolissez mon travail & suspectez mes mobiles, les voilà !

Ceci dit, même visant la sainteté, il est vrai que je vis sur terre et que donc, ayant un corps, je dois 1) manger & payer mes factures, 2) me respecter & me faire respecter.

Dans cette optique, l’expérience « Bonheur Et Amour » est un fiasco et si je veux agir de façon « intelligente » ( = selon les 3 principes de S. Pavlina ; Amour, Pouvoir & Vérité), je devrai cesser.