Archives de Tag: Gauvain

Que veulent les femmes ?

Par défaut

Voici un conte qui, je l’espère, lèvera le voile sur cette importante question !

mâle donne fleur

Le roi Arthur tomba un jour dans une embuscade et fut fait prisonnier par le roi du pays voisin. Ce dernier aurait pu le tuer mais à la place, il lui offrit la liberté contre la réponse à une question très difficile ; que veulent réellement les femmes ?

Arthur avait une année pour trouver la réponse et s’il ne pouvait la donner au bout de ce délai, il serait tué.

Arthur eut beau y réfléchir très longtemps, il ne trouva pas la réponse.  Alors, il alla interroger le plus de gens possibles, de tous âges et conditions… mais personne ne put lui donner une réponse satisfaisante.

En désespoir de cause, il alla consulter la vieille sorcière, qui passait pour très sage. Quand il lui posa la question, la sorcière accepta de répondre à sa question mais à une condition : elle voulait épouser Gauvain, le plus noble des Chevaliers de la Table Ronde.

Arthur fut horrifié : la sorcière était vieille, bossue et très laide, elle puait, n’avait qu’une dent & faisait des bruits obscènes…

Néanmoins, songeant à sauver sa vie, il alla proposer le marché à Gauvain. Ce dernier était le meilleur ami d’Arthur, aussi, il répondit qu’il était prêt à ce sacrifice pour lui sauver la vie.

Le mariage eut lieu et la sorcière répondit à la question : Ce qu’une femme veut vraiment, c’est pouvoir décider de sa propre vie.

Chacun sut à l’instant que la sorcière avait dit une grande vérité et qu’Arthur serait épargné – et ce fut le cas ; le roi voisin fut content de cette réponse et laissa Arthur partir.

Le mariage eut donc lieu… Mais quel mariage ! La sorcière montra ses plus mauvaises manières ; elle mangea avec les doigts, rota, péta et mit tout le monde mal à l’aise.

Et voilà que les 2 époux furent laissés seuls pour leur nuit de noce ; en entrant à contre-cœur dans la chambre, Gauvain eut la surprise de voir une splendide jeune femme l’attendre sur le lit.

Eberlué, il demanda où était la sorcière.  La beauté répondit que comme il avait été gentil avec elle (quand elle était la sorcière), elle serait la moitié du temps vieille & laide, et l’autre moitié, une magnifique jeune femme.

Quelle forme voulait-il qu’elle prenne le jour et la nuit ? Intéressante question : pendant la journée une belle femme à montrer à ses amis mais la nuit, dans l’intimité, une vieille et sinistre sorcière ? Ou bien dans la journée une sorcière & la nuit, une belle femme pour jouir des moments intimes ?

Le noble Gauvain répondit à la sorcière qu’il la laisserait choisir elle-même.

En entendant cela, elle annonça qu’elle serait belle tout le temps parce qu’il l’avait respectée et l’avait laissé décider elle-même de sa vie.

 

 

Publicités