Archives de Tag: fantôme

Une affaire en or ; l’auto-sabotage !

Par défaut

moi3Si on peut s’attendre à quelque chose dans la vie, c’est que les gens se nuiront, se feront du tort. En fait, l’économie mondiale S’ECROULERAIT si les gens cessaient d’agir à l’encontre de leur propre intérêt !

Tout être un peu fûté sait que pour faire fortune, il faut tabler non sur les vertus des gens, mais bien sur leurs vices et leurs faiblesses… Partout dans le monde donc, de nombreuses firmes investissent dans ce potentiel d’auto-sabotage et cela leur rapporte des centaines de milliards de dollars … C’est un investissement sûr !

Si les gens cessaient de se saboter, notre monde serait très différent !

Voici quelques exemples qui le prouvent :

– les centres de fitness vendent des cartes de membre en excès ; les dirigeants savent que la plupart des membres ne viendront que 2 – 3 fois et puis abandonneront, et que

si tous les membres venaient s’entraîner régulièrement, ils devraient agrandir leur centre –en fait, ils comptent sur un important absentéisme.

– les bars et cafés, les glaciers et pâtissiers, les vendeurs de tabac ou de liqueurs, les fast food,  .. investissent dans le fait que les gens se ruinent la santé. Une fois de plus, s’ils ne le faisaient pas, ces lieux pourraient fermer à 90%.

– les vendeurs de voiture comptent pas mal sur de mauvaises décisions. Les gens n’achètent pas que les voitures qui conviennent à leurs finances et à leurs besoins. Le désir d’épater ou les coups de cœur – et surtout les arguments convaincants du vendeur – sont souvent déterminants pour l’achat.

– les géants de l’industrie alimentaire comptent sur le fait qu’on se fiche de notre santé pour incorporer à nos aliments de produits chimiques mortels ; des pesticides, métaux lourds, OGM, sucre, sel & huiles transformés, .. qui coûtent moins cher à produire que des aliments sains.

– les sociétés de cartes de crédit aiment quand on est en dette ; ils comptent sur le fait que les gens cèderont aux tentations et achèteront à crédit ; ainsi, on devra leur payer plusieurs fois la valeur de l’objet.  Aussi, sur le fait que les gens ne paient pas à temps, pour compter des intérêts bien juteux.  Ils nous séduisent avec des visions trompeuses, en ne soulignant que le bonheur d’avoir les objets, et jamais les remboursement ou les intérêts.

– les avocats ; avec eux, on est toujours la partie qui gagnera, ou qui tirera profit de la situation. Ils sont doués pour nourrir & faire croître habilement notre colère.

Mais il y a aussi l’auto-sabotage indirect ; c-à-d adopter ce que j’appelle des « croyances dissolvantes ».

Nos sociétés de consommation induisent exprès des croyances qui nous affaiblissent et nous nuisent – profit oblige ! – des croyances  qui nous poussent à des comportements aberrants et créent invariablement souffrances,  dysharmonie et ruptures.

Bref, tout va mal parce que c’est supposé aller mal ! En effet, à part le fait que « les gens heureux n’ont pas d’histoire », une personne heureuse en ménage et en famille… ne rapporte que peu, alors que des gens en état de besoin, ou en souffrance, seront prêts à tout (et surtout à dépenser sans compter) pour se sortir de leur misère !

Voici ce que rapportent le chaos et la dysharmonie :

– les journaux d’annonces, clubs de rencontre (en ligne ou non), agences matrimoniales, … Pas besoin de commenter ; tout le monde voit le profit.

– les programmes de perte de poids (et les thérapeutes ou auteurs qui en vivent),

– les coiffeuses, le maquillage, les vêtements à la mode,

– les escort (girls et boys), prostituées, journaux pour hommes, livres à l’eau de rose (pour femmes), films porno, …

– les médecins, pédiatres, esthéticiennes, chirurgiens en chirurgie esthétique, psychiatres, psychologues, sexologues, écrivains en bien-être, …

La liste est infinie !

On le voit, la finance du monde dépend des mauvaises décisions concernant l’argent, la santé ou le bonheur.

Ces êtres sans scrupules ne songent qu’aux moyens de nous faire désirer des choses dont on n’a pas besoin, et, plus que ça, des choses qui nous feront du mal !

Et ça marche… Les gens sont inconscients et se jettent dans toutes ces voies néfastes, en totale inconscience, rapportant des milliers de milliards d’€ aux « gros poissons » qui en vivent (largement !).

Et vous, combien avez-vous dépensé en auto-sabotage – c-à-d en mauvaises décisions, en achats non-nécessaires, en junk foof, cartes de crédits, emprunts, programmes de perte de poids inutiles ou impossibles à suivre ?

Que se passerait-il si vous aviez encore tout cet argent que vous avez si mal dépensé, et que vous l’ayiez investi intelligemment ? Combien votre vie serait-elle différente de ce qu’elle est actuellement ? La différence entre ces 2 vies, c’est le prix que vous a coûté l’auto-sabotage !

Et encore, ceci n’en est que la part la moins importante – c-à-d la part financière… La part la plus importante, c’est la part de santé et la part émotionnelle ! Imaginez un peu la différence entre votre santé actuelle et vos émotions actuelles, et celles de la vie sans sabotage qu’on vient d’évoquer … Prenez un moment pour y songer…

Dans l’auto-sabotage hélas, le plus dur, c’est de réussir à le voir pour ce qu’il est, car on se le cache, on se donne de bonnes excuses.  La clé pour en sortir et modifier notre futur est donc de modifier nos croyances, pour le voir venir, et de pratiquer une politique de prévention !

Publicités

Pourquoi le monde va-t-il mal, & nous aussi ?

Par défaut

Ladybower Reservoir In Derbyshire,Eh bien, parce que les gens se conduisent sottement – c-à-d posent des actes destructeurs ou auto-destructeurs. On me dira qu’il n’y a pas que cela ici-bas ; qu’il y a aussi des actes bénéfiques… Oui, mais beaucoup moins que les premiers…

Le monde étant ce qu’il est, chacun n’est pas « rempli » par l’Amour, et, pour survivre, choisit un mode – destructeur ou auto-destructeur – de satisfaction, un ersatz – une compulsion quelconque, qui lui tient lieu d’Amour, de béquille (alcool, drogue, shopping, sexe, travail, critique ou altruisme), de bouée de sauvetage.

Mais comme la réalité rattrape toujours ceux qui veulent la fuir, ils finissent pas souffrir du manque du vrai Amour et par subir les conséquences de leur compulsion…. C’est là qu’ils sont malheureux et, s’ils sont malins, cherchent de l’aide !

Et pourquoi les gens font-ils bien plus souvent le mal que l’inverse (c-à-d des actes sensés et bénéfiques) ?

Simplement, parce qu’une double contrainte les y pousse – et même pis ; cette contrainte double, est aussi un cercle vicieux !

En vous conduisant sottement (poussé par vos fantômes – voir : https://bonheuretamour.wordpress.com/2012/09/13/des-spectres-hantent-votre-esprit/ ) d’un côté vous essayez de conjurer le sort et de faire que ce soit plus jamais comme avant (= les souffrances que vous avez endurées étant enfant) mais en même temps, vous vous débrouillez (ou plutôt les fantômes – les fixations psychiques – en vous) se débrouillent, par cette conduite sotte (dont pensez à tort que c’est justement celle qui vous sauve) pour vous plonger dans ces mêmes ennuis que vous tentez d’éviter…

Bref, tout en ne voulant à aucun prix revivre les souffrances d’antan, vous faites exactement ce qu’il faut pour les ressentir encore et encore : oui, vous êtes psychologiquement attaché(e) à ce que vous haïssez le plus !

J’en vois des exemples tous les jours ; par exemple, mon ex-mari venant chaque quinzaine chercher notre enfant en se dépêchant, terrorisé par sa 2de femme, qui l’enguirlande s’il reste trop de temps (à partir de 10 minutes) chez moi.  C’est tout à fait pareil d’il y a 35 ans, quand il me voyait « entre 2 portes » parce que sa mère était jalouse ! Il s’est inconsciemment débrouillé pour choisir quelqu’un qui lui fait ressentir exactement la même chose que jadis !

Eckhart Tolle, dans « Oneness With All Life », a dit : A chaque fois que vous vous trouvez dans un état négatif, il y a quelque chose en vous qui veut la négativité, qui la perçoit comme agréable, ou qui croit qu’elle vous donnera ce que vous voulez. Sinon, qui voudrait se raccrocher à la négativité, se rendre soi et les autres malheureux, et créer des maladies dans son corps ?

Mais bizarrement, ceci est aussi une auto-médication, une tentative de se guérir ; c’est même (on le sait inconsciemment) la SEULE voie possible pour guérir !  Nos conduites folles ne sont en fait pas si idiotes qu’elles en ont l’air ; en effet, un être ne peut guérir qu’en ouvrant justement ce centre de souffrances anciennes pour pouvoir, via ce contact avec lui, le purifier.

Hélas, la purification n’a pas lieu parce que l’on s’adresse aux mêmes genres de gens ou institutions auxquelles on a eu affaire quand on était petit – c-à-d un genre de personnes ou de groupe fermé, mauvais, rigide, inflexible… en sorte qu’il arrive la même chose qu’avant : on se comporte comme un enfant faible, déraisonnable et dépendant, et l’autre partie campe sur ses positions … et la douleur continue.

Et c’est là que vos actes sots se changent en un cercle vicieux : tant qu’il est sous la coupe de ses émotions, l’être humain est incapable de raisonner logiquement… Donc, il suit (ou plutôt est mené par) vos tendances naturelles. Or, nous sommes ainsi faits que, en période de stress, la tendance naturelle de l’humain est de faire PLUS de la même chose.

Par conséquent, au lieu de faire autre chose, ce qui vous sortirait de vos ennuis, vous faites plus de la même chose ; vous insistez dans la voie et la conduite stupide qui vous a mené dans les ennuis où vous êtes !

Tout le monde a un côté sombre, et vous aussi … Il est tapi sous votre niveau conscient – donc, hors de votre contrôle. Ce boulet ne vous aide pas à atteindre vos buts dans la vie, ou à donner une bonne image de vous, bien au contraire !

C’est « un ami qui ne vous veut pas du bien », qui, hélas, est puissant et très affamé … Et il a une faim insatiable de malheur et d’auto-destruction … Il veut, le plus et le plus souvent possible, ce qui est mauvais pour vous !

Par conséquent, si vous n’arrivez pas à vous réconcilier avec vos besoins ténébreux, votre côté sombre continuera à contrôler votre vie et vous continuerez à faire ce qui vous nuit, et à avoir une vie chaotique, frustrante et malheureuse !

Bref, ces fixations psychiques sont la cause majeure de nos souffrances, notre partie ténébreuse, et à cause d’elles, on se sabote et s’auto-détruit continuellement ! Il faut nous l’approprier et le « dresser » sinon, c’est lui qui s’empare de nous et nous manipule comme une marionnette folle !

Voilà pourquoi tout va mal, et même de plus en plus mal, car ça fait boule de neige ; le mal qu’on subit nous démolit, en sorte qu’on est de plus en plus souffrant et qu’on prend des décisions de plus en plus sottes… Et ensuite, on passe notre douleur à d’autres, plus faibles – souvent les enfants – qu’on agresse et/ou auxquels on montre de mauvais exemples de comportements.

Mais il y a de l’espoir : Pour faire cesser un cercle vicieux il « suffit » (je sais que c’est dur)  de briser 1 maillon du cercle… Or, on sait maintenant que l’information modifie la structure du cerveau. Par conséquent, en prenant conscience de ce mécanisme, en vous ménageant des plages de calme pour pouvoir le distinguer, et voir comment il « joue » en vous, vous pouvez en sortir, prendre de meilleures décisions à l’avenir, et changer ce cercle vicieux en cercle vertueux !