Archives de Tag: faisable

Les 10 commandements pour changer

Par défaut

papillon lumineux  Beaucoup hésitent à se lancer dans le changement car changer leur paraît une tâche dure, insurmontable – ils croient n’avoir pas la volonté de se lancer dans un processus si long & contraignant – alors, ils  restent coincés dans des habitudes qui leur nuisent ou dans une vie peu épanouissante…

Mais quand on connaît mieux la question, on voit que ce sont des mythes et que changer n’est pas si dur qu’on l’imagine.

Voici les 10 commandements pour activer vos ressources & enfin pouvoir améliorer votre vie !

  1. Bannissez l’idée que la volonté est la base du changement
    Pour se créer un avenir plus heureux, la 1ère étape est de faire comme si la volonté n’existait pas. Oui, changer de comportement sans devoir faire appel à la volonté, est possible ! Quel soulagement, déjà, de savoir ceci, non ?

Sachez que changer est simple si on a la bonne méthode ! Généralement, on ne commence rien et on baisse les bras d’avance parce qu’on croit que changer sera très pénible. Alors qu’en fait, si on possède la bonne méthode, c’est (presque) facile ! On ne se sent plus « perdu », plus comme « une victime impuissante », …  Les bons outils font 100% de différence. Par ex, tenteriez-vous de couper votre pelouse avec un canif ?

  1. Cessez de croire qu’il faut faire des changements radicaux

Changer de vie a l’air terrible parce qu’on croit qu’il faut faire tout de suite d’énormes changements, alors que non ; il faut au contraire procéder par de petites modifications ; rechercher & enchaîner de minuscules succès, l’un à la suite de l’autre … D’ailleurs, on dit ; « les petits ruisseaux font les grandes rivières » ou « Comment mange-t-on un éléphant ? Une bouchée à la fois ». Voilà le secret d’une autre orientation de notre vie : couper une tâche en petits morceaux ou étapes, à atteindre l’une après l’autre..

  1. Changer de contexte

On sait à présent que le contexte est tout, & combien notre environnement façonne nos comportements. Donc, entourez-vous désormais des lieux et des personnes qui font ressortir le meilleur en vous – et vous en constaterez le pouvoir.

Qui vous êtes et ce que vous faites est grandement affecté par où et avec qui vous passez votre temps. Par ex, le sens des mots ou phrases dépend même du contexte ; un même acte ou discours aura un sens différent selon le contexte où vous le faites. Il faut donc choisir pour notre vie, des contextes menant à de bonnes habitudes.
4. Concentrez-vous sur l’action, pas sur l’évitement d’actions

On vise souvent à stopper d’anciens comportements (mauvaises habitudes) au lieu d’en créer de nouveaux ; ce faisant, on se focalise sur le négatif, et donc, on en attire plus dans notre vie. Pour vraiment changer, vous feriez mieux de vous concentrer sur ce que vous voulez, pas ce que vous ne voulez pas.

  1. Rendre un comportement désiré plus facile
    Si par ex, il vous semble trop dur de faire du sport une heure par jour, vous avez tendance à vous blâmer de votre manque de motivation. Alors, décidez de ne faire qu’une seule « pompe » ; cela n’est pas dur et ne demande aucune motivation. Si vous combinez cette règle avec la suivante (la N°6), ça devient intéressant…

Si vous avez besoin d’une motivation complémentaire, vous pouvez lire ces articles :

http://www.bonheuretamour.com/2012/05/21/mais-mot-magique-pour-changer-de-vie/

http://www.bonheuretamour.com/2015/01/15/motivez-vous-a-changer-de-vie/ ,

http://www.bonheuretamour.com/2014/12/06/une-semaine-pour-changer-de-vie/

  1. Comprenez le pouvoir des déclencheurs
    Tout comportement a besoin d’un mobile (un déclencheur) ; par ex, si on a soif, on boira. Certains déclencheurs bien établis mènent à des actions automatiques… Donc, si on apparie le comportement désiré (qui est en fait la réaction à quelque chose) à un déclencheur choisi, on peut commencer à agir différemment !

Il suffit d’identifier des routines déjà établies dans votre journée et les jumeler avec la nouvelle (facile à faire) habitude que vous voulez. Gros bonus ; votre journée est sûrement déjà pleine de déclencheurs potentiels pour les comportements que vous désirez – à vous de les découvrir…
7. Informez-vous sur l’auto-sabotage

On croit trop souvent (et à tort !) que l’information mène à l’action, mais savoir quelque chose ne signifie pas qu’on appliquera ce savoir – au contraire, la plupart des gens s’auto-sabotent , parce qu’ils se raccrochent au familier (qui leur semble plus facile & plus rassurant) – et ce, même si ce « familier » ne mène qu’au malheur, et si la nouvelle façon d’agir mène au bonheur !

Par conséquent, en apprendre plus sur nos mécanismes inconscients est utile ; à cet effet, lisez les articles suivants ; –Pourquoi le monde va-t-il mal, & nous aussi ? |https://bonheuretamour.wordpress.com/2013/10/11/pourquoi-le-monde-va-t-il-mal-nous-aussi/,

– Clés pour y voir plus clair dans votre vie : https://bonheuretamour.wordpress.com/2013/11/23/cles-pour-voir-plus-clair-dans-votre-vie/ ,

-Cessez de vous faire du mal ;  http://www.bonheuretamour.com/2013/11/24/cessez-de-vous-faire-du-mal/ ,

-Une affaire en or ; l’auto-sabotage : https://bonheuretamour.wordpress.com/2014/06/11/une-affaire-en-or-lauto-sabotage/ .

  1. Focalisez-vous sur des comportements concrets
    Il s’agit d’éviter de viser des buts abstraits, pour, à la place, viser des actes concrets. Il faut, par ex, ne pas viser à « être en forme », mais bien « marcher ¼ d’heure aujourd’hui ». Vous savez ce que c’est que faire 15 minutes à pied et que vous êtes capable de le faire. Si vous couplez cela avec un déclencheur existant dans votre vie, vous avez plus de chances de réussir à le faire, alors que la formulation « être en forme », c’est bien trop vague…
  2. Changez un comportement en visant une petite période

Quand on se dit qu’il faudra changer une attitude pour toujours, c’est décourageant, car ça fait paraître la tâche énorme, alors que si ce n’est « que » pour une période fixée d’avance, ça semble faisable. Par ex, imaginez faire quelque chose de positif pour le reste de votre vie, puis imaginez de le faire pendant seulement 5 minutes.

C’est plus facile pendant 5 minutes, non ?  Fixez-vous comme objectif de faire certaines choses positives pour des périodes réalistes ( = des périodes de temps précises, que vous savez être faisables) puis renouvelez ces objectifs s’ils vous conviennent & vous servent.
10. Ayez de bons principes

En effet, des buts égoïstes ou mauvais ne mènent à rien, qu’à plus de misère – d’où l’importance de principes généreux & désintéressés. Il n’y a pas de mal à vouloir la richesse, mais seulement si vous ne la voyez que comme un moyen (un moyen de vous donner plus de sécurité – et donc de pouvoir de faire le bien) et jamais, comme un but en soi. De même, il ne faut pas viser un amour juste pour soi, pour former un « cercle à 2 », égoïste, mort et étouffant, mais viser plus large et plus haut… Cet article me tient particulièrement à coeur pour vous le faire comprendre ; 7 principes pour mener sa vie : https://bonheuretamour.wordpress.com/2012/05/19/7-principes-pour-mener-sa-vie/

A présent, à vous de jouer !

Publicités