Archives de Tag: extraverti

Qui êtes-vous ?

Par défaut

Qu’est-ce qui fait qu’on est « nous » ?

Les psychologues utilisent maintenant le FFM (Five Factor Model) ; un modèle de 5 traits de caractères, pour déterminer les caractéristiques psychologiques des gens :

Les 5 grands facteurs et leurs traits constitutifs peuvent être résumés comme suit :

-L’ouverture plus ou moins grande aux nouvelles expériences (curieux/inventif, ou prudent) ; appréciation pour l’art, l’émotion, l’aventure, les idées inhabituelles, la curiosité et la variété de l’expérience. L’ouverture reflète le degré de curiosité intellectuelle, la créativité et une préférence pour la nouveauté et la variété. Un certain désaccord subsiste quant à la façon d’interpréter le facteur d’ouverture, qui est parfois appelé « intellect » plutôt qu’ouverture aux expériences.

-Consciencieux (efficace/organisé par rapport à négligent/laisser aller) ; tendance à faire preuve d’autodiscipline, à agir consciencieusement et à viser l’accomplissement, comportement planifié plutôt que spontané, organisé et fiable.

-Extraversion (« d’accès facile »/énergétique ou solitaire/réservé) ; énergie, émotions positives, assertivité, sociabilité, goût du bavardage, réactivité émotionnelle, tendance à chercher la stimulation en compagnie des autres.

-« Agréabilité » (amical/compatissant ou froid/indifférent) ; tendance à être compatissant et coopératif plutôt que suspicieux et antagoniste envers les autres.

-Neuroticisme (sensible/nerveux ou sûr de soi/confiant) ; tendance à ressentir facilement des émotions désagréables, comme la colère, l’anxiété, la dépression ou la vulnérabilité. Le neuroticisme se réfère aussi au degré de stabilité émotionnelle et de contrôle des impulsions, et est parfois nommé « stabilité émotionnelle ».

Si vous êtes intéressé de savoir où vous vous situez pour ces 5 facteurs, vous trouverez sans doute des tests en ligne gratuits quelque part sur Google…

Mais est-ce tout ce que l’on est ? Est-ce qu’on se résume à un ensemble de traits de caractère ? Non, on a un fond bien à nous ; une âme, des rêves, … Sans compter qu’on peut montrer un trait de caractère dans certaines circonstances ou avec certaines personnes, et l’inverse dans d’autres circonstances ou avec d’autres personnes.

De toute façon, s’enfermer ainsi dans une définition est réducteur, en ce sens que ça nous ferme des tas de possibilités ; on dira, par ex : « Oh non, ce n’est pas mon genre de faire ça » – en se fermant du même coup à une formidable opportunité.

Alors, sachons que notre personnalité est plus malléable qu’on ne le pense & cessons de nous limiter inutilement en nous enfermant dans de petites cases !

Finalement, ce qui compte chez quelqu’un, ce ne sont pas ses traits de caractère, mais ses projets !

Publicités