Archives de Tag: examens

Apprendre mieux

Par défaut

livreEn cette période d’examens, il est sûrement utile de mettre toutes les chances de notre côté – ou de celui de nos « chères têtes blondes » … alors, voici quelques astuces pour mieux comprendre, raisonner et retenir.

Les scientifiques en sont désormais venus à comprendre que le cerveau est beaucoup plus malléable qu’ils ne l’auraient cru.

Nos habitudes et notre environnement peuvent engendrer d’importantes restructurations dans nos liaisons cérébrales et même relocaliser certaines fonctions vers d’autres régions cervicales.

Des études témoignent qu’il est possible d’améliorer nos capacités cognitives à l’aide d’exercices, et il semble que la nourriture que nous ingérons joue également un rôle dans nos performances mentales.

Voici donc les trucs pouvant améliorer vos capacités :
– Faire de l’exercice physique
Les souris qui courent dans une roue chaque jour voient le nombre de leurs neurones augmenter dans l’hippocampe, leur permettant ainsi de mieux performer dans des exercices d’apprentissages et de mémorisation. Chez les humains, il a été démontré que faire de l’exercice permettait de mieux planifier et d’organiser nos idées. L’exercice permettait également d’exécuter plus facilement deux tâches à la fois.
– Avoir une bonne diète
Le cerveau, tout comme le corps, a besoin de carburant pour bien fonctionner. Alors, qu’est-ce qui est bon et qu’est-ce qui est néfaste pour le cerveau?  Les graisses saturées nuisent au corps et à l’esprit, et ceux qui en consomment sont plus enclins aux problèmes de démences.  Par contre, les Oméga 3 (dans le poisson, l’huile de chanvre, ..) protègent contre l’Alzheimer, la dépression et la schizophrénie.

– Consommation de stimulants
Ces substances affectent notre système nerveux, augmentent notre rythme cardiaque, pression sanguine, énergie, respiration,… La caféine est la plus connue et la drogue la plus utilisée au monde.  Elle active notre système nerveux, nous rendant plus alertes et plus attentifs, mais à forte dose, elle entraine l’insomnie et l’anxiété.

– Les jeux vidéo
Les jeux vidéo pourraient vous sauver la vie! En effet, les chirurgiens qui s’y adonnent font 33 % moins d’erreurs que ceux qui ne jouent pas. Les jeux vidéo augmentent notre dextérité mentale, coordination, perception des profondeurs et reconnaissance de motifs visuels.

– Écouter de la musique
Lorsque vous écoutez de la musique que vous aimez, votre cortex cérébral analyse les divers éléments de la pièce musicale; volume, rythme, mélodie… Il semble néanmoins que la musique ait davantage d’interactions avec notre cerveau. Elle contribuerait entre autres à réduire notre stress, nos peurs et autres émotions négatives et serait un bon antidépresseur.

– Pratiquer la méditation
Quelques minutes de méditation chaque jour permettent d’éloigner le docteur et d’améliorer certaines fonctions cérébrales. Tourner notre esprit vers un état méditatif, de contemplation intérieure et de relaxation peut réduire les effets de la dépression. L’on pense, en effet, que la méditation augmente l’épaisseur du cortex cérébral; plus particulièrement les régions associées à l’attention et la sensation – plus d’épaisseur, ne veut pas dire de meilleures capacités cognitives, mais comme la méditation augmente l’irrigation sanguine de ces régions, de liens entre les neurones se créent.

Bonne chance à tous les écoliers et étudiants !

Publicités