Archives de Tag: don Juan

S. Harvey & le couple

Par défaut

Heartshaped strawberryLe grand motto de Steve Harvey : les 3 P ; « Protect, Profess & Provide » («  Protéger, fournir la nourriture & proclamer ») => voilà selon lui les 3 choses que fait un homme qui est normal (= mature) & vous aime vraiment !

Steve Harvey était un acteur comique américain qui, choqué par l’immense ignorance des femmes concernant les hommes, s’est reconverti dans l’information & le conseil aux femmes. Il a remarqué que personne (ni les hommes, ni les médias), ne disait jamais la vérité aux femmes, et que cette ignorance ou désinformation faisait d’elle des victimes faciles des play-boys et autres rusés, tarés & profiteurs.

Estimant que les femmes méritent la vérité, il a créé son talk-show, participé à diverses émissions & écrit 2 livres («  Act Like A Lady , Think Like a Man » & « Straight Talk, No Chaser : How to Find and Keep a Man »), qui sont rapidement devenus des best-sellers aux USA.

Il y parle de ce que les hommes pensent de l’amour, des relations et de l’engagement & de ce qu’une femme peut faire pour avoir des bonnes relations et non se faire exploiter.

Steve Harvey n’a eu, pour traiter de ces sujets, qu’à interroger ses amis sur les relations (et il en a des tas, dans tous les milieux).

Il se juge bien placé pour traiter le sujet des relations hommes-femmes, car s’il avoue n’être pas un expert des femmes, il est par contre, un as concernant les hommes – dont il affirme qu’ils sont et pensent tous pareil ! – quelle que soit leur couleur de peau, leur âge ou leur religion.

En effet, les hommes – je rappelle que je ne fais que citer ses paroles, & que RIEN n’est de moi, ici – sont faits ainsi (c’est dans leur ADN) & enseignent cette façon de penser à leurs fils.

Il n’aime pas cette conception masculine de « jeu » en ce qui concerne les relations & s’indigne : ça devrait être, non un jeu, mais un échange équitable, parce qu’il s’agit de la vie & du bonheur d’un autre être !

Il s’est dit qu’une fois que les femmes apprendront comment les hommes pensent, comment ils traitent l’information, leurs schémas de pensée, elles seront aptes à prendre de meilleures décisions.

Les femmes pourront alors ENFIN agir efficacement et traiter leurs hommes dans leur meilleur intérêt (à elles).

Dans son livre, Steve révèle donc aux lectrices ce qui motive les hommes, comment ils aiment, & ce dont ils ont besoin – puis, comment agir pour obtenir ces choses d’un prétendant qui leur plaît.

Steve dit que les femmes font l’erreur de s’attendre à ce que l’homme leur renvoie leur amour, alors que les hommes n’ont pas idée de toutes ces menues attentions …

Une femme qui aime se soucie son aimé & prend soin de son bien-être, elle le câline, veut (étant plus douée pour communiquer) régler les problèmes en en parlant, …

Alors que l’amour d’un homme ne va pas si loin dans la sensitivité & l’oubli de soi ; si par ex, on n’est malade, il nous file une aspirine & pour le reste, si on a besoin d’une chose, on doit aller la chercher soi-même, ou l’appeler…

Pourtant (c’est toujours Steve Harvey qui parle !), un gars qui aime fait ces 3 choses : « profess, provide & protect », c-à-d proclamer à la face du monde qu’il est avec nous, fournir à la femme & aux enfants les nécessités (à manger, des vêtements & un toit) et les protéger.

Voilà comment on peut savoir qu’il nous aime – même s’il ne le dit pas & ne se montre pas romantique.

  1. « Profess » : un homme sait assez vite si vous êtes « la bonne » ( = la femme de sa vie) ou non. Par conséquent, si vous êtes 6 mois avec un homme et qu’il n’a pas de « titre officiel » pour vous désigner, c’est qu’il n’a pas d’intentions sérieuses ; s’il vous présente encore à ses amis ou à sa famille comme « Christel, une amie », c’est un signe qu’il n’a pas de plans vous concernant.
  2. « Provide » : Même si c’est la crise, il se débrouille pour avoir un boulot, pour pouvoir toujours procurer à sa famille le nécessaire.
  3. « Protect » : Dans la mesure de ses moyens, il fera en sorte que jamais rien de négatif ne vous arrive.

Attention : les 3 éléments DOIVENT être présents ; s’il vous dit qu’il vous aime, mais omet de faire l’une des 3 choses, ne le croyez pas ; ça indique qu’il ne fait que vous dire ce que vous voulez entendre pour obtenir ce qu’il veut ! … Il ne vous aime pas vraiment !

Steve Harvey conseille aussi aux femmes de demander où va la relation, si elles ont des doutes ; il dit : « C’est sa vie qu’elle joue & elle a parfaitement le droit de savoir, à tout moment, ce qui en est de la relation ! »

Par contre, il leur demande d’éviter certaines choses pouvant faire fuir les prétendants ; par ex, fumer.

Mais surtout, si une femme veut intéresser les hommes & leur plaire, il faut qu’elle ait « une vie » ; c-à-d des buts personnels, de la confiance en soi, de l’indépendance ; une femme trop passive & dépendante  (traduisez ; fade, trop romanesque, geignarde, collante, inintéressante, …) n’est guère attirante pour un homme : au départ, c’est trop facile, et ensuite, trop lourd à porter ! Aucun gars ne veut se traîner un boulet pareil ni ne peut avoir de respect pour une telle épave !

Il y a une différence entre avoir besoin & vouloir ; on peut entrer dans une relation en voulant qu’elle marche, ou vouloir une famille, mais non avoir maladivement besoin de cela. Une avidité affective fait peur aux hommes.

Un homme est aussi sensible au soin qu’une femme a d’elle-même, de son hygiène corporelle, de l’ordre & de la propreté dans sa voiture ou son lieu de vie. Les mains & les pieds surtout (+ les poils) comptent pour eux… Alors, soignez-les, mesdames !

Steve Harvey donne ensuite les clés d’une relation réussie ; l’honnêteté & la confiance, bien sûr, mais surtout, que la femme entre dans la relation avec certains standards & exigences.

Steve Harvey dit que ce qui attire un homme, ce n’est pas tant la beauté que le niveau d’assurance d’une femme, son charme, son allure, ses vêtements et comment elle les porte, sa personnalité.

Et n’oublions pas qu’ils jugent une femme « difficile à avoir » plus fiable & loyale qu’une qui cède trop vite… Les femmes d’aujourd’hui pensent que, en cédant aux hommes, elles ont plus de chances de s’en pêcher un pour une relation longue durée ou le mariage… alors que ce comportement est JUSTEMENT celui qui pousse l’homme à la considérer comme une brève conquête, mais pas fiable à long terme.

Car l’homme, même le plus « moderne » est en fait resté à l’âge des cavernes en ce domaine ; c-à-d qu’il veut surtout une compagne loyale – et devant une femme qui cède rapidement, comme l’homme se connaît & ne voit pas ce qu’il a de plus qu’un autre, il se dit que si elle a cédé à LUI, elle a cédé & cèdera nécessairement à d’AUTRES…

Image cropped from original on Flickr. Origina...

Image cropped from original on Flickr. Original description is « Christina & Steve Harvey » (Photo credit: Wikipedia)

Steve Harvey insiste particulièrement sur ceci dans son livre, affirmant que c’est à la femme de poser ses conditions, car l’homme ne lui donnera que juste autant de respect qu’elle en exige.

Il conseille aux femmes d’exprimer directement ce qu’elle veut de la relation, en se fichant de si ça le fera fuir.

En effet, ça ne fera fuir que les coureurs de jupon immatures & pas les gars ayant des intentions sérieuses.

Les femmes doivent cesser d’aller en rendez-vous en pensant : « on verra comment ça tourne »…car alors, ça tourne comme l’homme veut – et non comme la femme veut – en sorte qu’elle se retrouve utilisée & flouée !

Donc, ne craignez pas de dire ce que vous voulez et si le gars n’aime pas ça, qu’il parte ; ce n’est pas une grande perte ! Au contraire, vous vous êtes épargné bien du temps & de l’énergie, que vous auriez, sinon, perdu à poursuivre une chimère. Car, dit Steve Harvey, soit un homme joue avec vous, soit il planifie avec vous.

Une femme seule ne devrait pas accepter le 1er venu, mais continuer à s’amuser, vivre sa vie, accepter des rencards ; bref être patiente, d’esprit ouvert, et ne pas désespérer (sinon, elle fera de mauvais choix).

Et quand elle rencontre un homme, elle ne doit pas tout laisser tomber & s’accrocher tout de suite à lui comme un noyé à une planche…. Et surtout, retarder le plus possible le moment de « coucher » (voir http://www.bonheuretamour.com/2014/10/14/retardez-le-moment-de-faire-lamour/

) car dès qu’elle a couché, la dynamique du couple change : la femme s’attache à l’homme & lui, au contraire, se détache. Les hommes savent ceci, & en parlent entre eux, dit Steve – qui conseille donc aux femmes de ne coucher qu’avec celui qui aura PROUVE qu’il le mérite…et, en tous les cas, après 90 jours.

Selon lui, en effet, ce n’est qu’après avoir fréquenté quelqu’un 90 jours que l’on voit à qui on a affaire : comment il se traite & traite les autres, s’il arrive aux rencards à l’heure (fiable, organisé & respectueux) , …

Si on couche tout de suite, l’homme vous juge… et sachez-le, ce jugement n’est pas favorable, quoi qu’il en dise (& même s’il semble enchanté !). Si c’est trop facile, le gars perd tout respect pour vous.

Sa conclusion, c’est que les femmes n’osent pas demander ce qu’elles veulent, alors que si un gars vous aime vraiment, il sera heureux de vous le donner (&  s’il ne vous aime pas, pourquoi rester avec lui ?).

Par ex, pour un couple où l’homme n’a pas encore demandé la main de la dame, celleci doit lui dire qu’elle souhaite se marier… Ne pas le faire en lui posant un ultimatum (du genre « bon, tu me demandes ma main dans le mois qui vient, ou tout est fini entre nous ! »), mais en expliquant qu’elle l’aime et que l’épouser la rendrait vraiment heureuse.

Pour lui, la femme doit vraiment être celle qui détermine ce que l’homme obtient d’elle. Qu’elle se respecte, agisse comme une dame et demande ce qu’elle mérite et désire, et qu’elle laisse l’homme se comporter comme un homme, et non comme un animal ou un gamin !

Publicités