Archives de Tag: dire

Infidélité : la nécessité de tout dire

Par défaut

infidélité1

Quand une personne découvre que son(sa) partenaire l’a trompé(e), son monde s’écroule. Pour qu’il puisse se relever de cette cruelle épreuve, il a absolument BESOIN de tout savoir, pour se faire une image de la chose, lui donner un sens – il n’y a qu’ainsi qu’il (elle) pourra plus ou moins se remettre du traumatisme.

Si tous les 2, vous voulez sauver votre relation, le trompeur doit répondre à toutes vos questions ouvertement et complètement, à chaque fois que vous lui en poserez – mais bien sûr, il ne doit pas vous les imposer si vous ne voulez pas savoir. C’est à la victime de déterminer ce qu’elle veut savoir, mais «ne pas savoir», « rester dans le noir » est le pire de tout – parce qu’alors, l’imagination comble les blancs et s’imagine les pires choses. La victime reste confuse, désorientée et terrifiée – sans compter la douleur de la tromperie !

Si le trompeur refuse de répondre aux questions, le trompé en déduit le pire, ce qui augmente sa douleur. En plus, le mensonge continue, ce qui augmente aussi sa colère. Seule la vérité pourrait purifier la situation, rendant une renaissance possible du lien entre les partenaires.

Si le trompeur persiste dans son mutisme et insiste pour « passer à autre chose » ou « aller de l’avant en laissant le passé derrière soi », la relation est impossible à restaurer.

Bref, si l’infidèle refuse de donner les informations, il garde le pouvoir, il continue à cacher des choses ; ce qui prouve qu’on ne peut pas lui ré-accorder sa confiance – or, la confiance est la base du couple !

En plus, ça montre qu’il n’aime pas vraiment son conjoint, puisque, dans un but égoïste, il continue d’infliger à l’autre une douleur énorme à chaque seconde ; l’incertitude… Si le trompé pose des questions et veut tout savoir, ce n’est pas pour humilier l’infidèle, mais pour tâcher de ne pas couler, et pouvoir se reconstruire ; ne pas savoir ronge et détruit la victime, la fait brûler dans les feux de l’enfer à chaque seconde qui passe…

Obtenir des réponses à vos questions est un ingrédient-clé dans la reconstruction de la confiance et d’une union solide. Ce qui est essentiel ici, c’est que le trompeur accepte de s’ouvrir et d’être honnête, ce qui vous prouve qu’il regrette ses actes et a désormais décidé d’être honnête, même si en parler lui est pénible – c’est la preuve que vous comptez assez pour lui, que pour qu’il fasse cet effort – bref, ça prouve que rebâtir la relation est possible !

Toutes les victimes comprennent ceci, et ressentent ce besoin de savoir (elles savent intuitivent qu’elles ont besoin de ceci pour guérir), mais par contre, tous les trompeurs (et hélas, beaucoup de thérapeutes) ne semblent pas du tout le comprendre – ignorer que c’est un réel BESOIN ! – et ce alors que toutes les études sur la question ont montré le lien entre une communication transparente et la solidité d’une union, ou la récupération après une infidélité !

renforcer l’honnêteté est vraiment un élément essentiel. Mais attention : si vous posez des questions, et que l’autre vous répond, il est aussi essentiel que vous n’y réagissiez pas trop fort – même si les détails sont toujours très douloureux à entendre – sinon, l’infidèle se sentira puni d’être honnête, et se refermera comme une huître.

Il faut, à l’inverse, réagir d’une manière qui incite le trompeur à continuer à s’ouvrir à vous ; c-à-d qu’il faut d’abord que le trompeur avoue qu’il l’a fait, puis ensuite, viendront les détails.

Ceci demande, de la part du trompé, beaucoup de patience & de maîtrise de soi. Il est normal, quand on reçoit de telles informations, d’y réagir en criant sa rage & sa douleur, mais cela n’est pas constructif… Il vaut mieux se sentir reconnaissant(e)  de l’honnêteté de notre partenaire.

Ce type de discussion honnête et maîtrisée est importante non seulement pour le sujet en cours, mais pour déterminer la nature de la relation à l’avenir.

Publicités