Archives de Tag: déléguer

Exploitez vos talents

Par défaut
Opals can express every color in the visible s...

 (Photo credit: Wikipedia)

La culture livresque ne sert à rien ; ce qui sert, c’est un savoir-faire, quelque chose de pratique, une aptitude technique utilisable. Et ne vous dispersez pas : une fois que vous tenez cette compétence, c’est ça votre gagne-pain, et tous les à côté (frappe du courrier, publicité, calcul de la comptabilité, …), confiez-les à quelqu’un dont c’est le métier.

Si vous vous en chargez seul, cela risque d’être mal fait (pu

isque votre compétence, c’est autre chose) et vous perdrez un temps précieux – c’est-à-dire de l’argent, puisque, pendant que vous faites ça, vous ne pouvez pas exercer ce pour quoi vous êtes doué. Donc, évitez autant que possible ce genre d’ « économies » qui coûtent cher !

Attention aussi à un autre genre d’ « économies » coûteux : celles consistant à vous passer complètement des « à-côtés » comme la pub ou la comptabilité : ce n’est peut-être pas votre « truc », mais c’est quand même indispensable à un business. Sans pub, personne ne vous connaîtra – donc, ne vous achètera votre produit, et sans une compta en ordre, vous vous mettrez en faute envers le fisc et aurez des milliers d’€ d’amende à payer.

Donc, prenez en compte tous les aspects de votre activité. Renseignez-vous ; recherchez sur l’Internet des infos et adresses utiles.

Vous traitez une étape à la fois, et chaque fois, vous adaptez votre présentation selon votre interlocuteur et le but que vous en attendez.

Vous définissez quels sont vos clients potentiels et leurs besoins.  En effet, ce sont ces derniers qui comptent, et non tellement ce que vous avez à offrir.  Souvenez-vous sans cesse de ceci : « on ne vend pas un produit ; on vend du bonheur » ou « on ne vend pas un produit, on vend son utilisation ». Alors, réfléchissez-y et faites ressortir cette utilisation, le bonheur que vos prospects en retireront, le « plus » que ça donnera à leur vie. Il n’y a qu’à trouver le « ver de terre » qui fera envie à ces poissons – les clients potentiels – et leur donnera envie de mordre à votre hameçon.

Publicités