Archives de Tag: collectif

Sages & courageux Japonais

Par défaut

Toji Temple Glowing at EveningLe Japon, bien qu’il n’ait pas de ressources naturelles (métaux, pétrole, …) et qu’il soit en outre sujet à de violents et fréquents tremblements de terre ou tsunamis, a pourtant réussi à s’élever à la place de 2ème économie du monde…

Et après la” Bombe”, par exemple, une ville comme Hiroshima a réatteint le niveau de prospérité qu’il avait avant la catastrophe, en moins de 10 ans !

Mais bien sûr, cela ne s’est pas fait tout seul, comme par miracle ; il y a fallu un travail acharné….et pour cela, la bonne mentalité !

– bien que membres d’un des pays les plus riches, les Japonais n’ont pas de serviteurs ; ce sont les parents qui s’occupent du ménage et des enfants.

– les Japonais connaissent la valeur du temps et sont très ponctuels ; par ex, le taux de retard des trains au Japon est de … 7 secondes par an !

– le système scolaire est très poussé, élitiste, basé sur l’effort personnel, l’intégration, le souci la collectivité,

– de la 1ère à la 3ème primaire, il n’y a pas d’examens, car le but des études est, non l’endoctrinement, mais la construction du caractère.

– chaque soir, les écoliers japonais passent ¼ d’heure à nettoyer leur école avec les professeurs, ce qui les rend modestes et propres.

– soucieux de leur santé, les écoliers prennent ½ h. pour leur repas, et se brossent les dents après le repas scolaire. Ils sont tous conscients du fait que c’est important car les enfants sont le futur du pays !

– durant toutes leurs études secondaires, les élèves japonais ont des cours de morale des relations.

– les gens travaillant au nettoyage ont de gros salaires et sont nommés des “ingénieurs de santé”

– le gsm est interdit dans les trains, les restaurants et les espaces intérieurs.

– les gens qui mangent dans un restaurant genre buffet, ne prennent que selon leur appétit – ainsi, on évite tout gaspillage de nourriture.

– Enfin, chez eux, l’ADHD (trouble de l’attention et hyperactivité) n’ont jamais existé chez eux ; là-bas, un enfant rêveur et turbulent est juste bien encadré, et forcé à se plier aux règles suivies par tous.

Du reste, le “découvreur” de cette soi-disant maladie, le psychiatre américain Léon Eisenberg, vient d’avouer sur son lit de mort, qu’il s’agissait d’une maladie imaginaire, inventée seulement pour ce qu’elle pouvait rapporter à l’Industrie pharmaceutique (Rilatine) … Depuis des décennies, on drogue nos enfants (la rilatine étant un genre de Lsd) sans aucune raison, juste pour que Big Pharma puisse s’en mettre plein les poches ! N’est-ce pas dégoûtant ?!

Pour conclure je dirais que les Japonais montrent, en tout, non seulement un beau courage, mais aussi plus de bon sens que les Occidentaux.

Ils savent que ce qui tient ensemble une société, ce n’est pas l’individualisme forcené qu’on trouve ici, mais le civisme, la solidarité, le sacrifice, le respect des autres et des règles, la construction d’un bon caractère et de solides vertus !

Chez eux, on ne voit pas, comme ici de fierté mal placée, ou encore l’esbrouffe, la vantardise, la poudre aux yeux, mais une juste fierté de soi, basée sur le respect de ce qu’on se doit à soi-même et aux autres !

 

Publicités