Archives de Tag: coaching

Un thérapeute peut-il ranimer l’amour et sauver l’union ?

Par défaut

Les conseillers conjugaux se focalisent tous sur la résolution de problèmes, l’écoute, la communication, etc, … et ignorent complètement le fait que, si on n’aime plus l’autre, on ne sera pas motivé (= on ne le fera pas, vu que, pour tout acte, il faut une motivation) à discuter ou faire les exercices qu’ils préconisent – quelle sottise de leur part ! Comme pour tout ce qu’on fait, il faut de l’énergie ;  celle de la motivation – or, quelle est la motivation quand on n’aime plus son conjoint ?!

En plus, ils ont adopté l’idée – fausse (démentie par les recherches) – que l’amour ne dure que 3 à 4 ans et que donc, il est impossible à « rallumer » .  Quelle horreur ! Ne laissez personne vous dire que l’amour est un but inatteignable ou impossible à faire durer ; c’est faux : même après des années de misère et de négligence, il en reste quasiment toujours une étincelle, qu’on peut soutenir et transformer en grande flambée de passion !

Quand le couple est-il « insauvable » ? Quand jeter l’éponge et rompre ?

C’est simple : quel que soit le problème, le couple est voué à l’échec quand l’un des 2 refuse (ouvertement ou par un subtil sabotage) de travailler sur ce problème.

Publicités

Coaching de relations ou conjugal

Par défaut

Dans la vie, les cailles ne nous tombent pas toute rôties dans le bec ; si on veut obtenir quoi que ce soit, en n’importe quel domaine, il faut travailler pour l’avoir. Il faut comprendre que l’on peut obtenir tout ce qu’on veut, à condition d’y mettre les efforts nécessaires.

Que le but du client soit de perdre du poids, de réparer son couple ou d’arrêter de fumer, ce qu’il attend de son coach, c’est d’abord un plan valable, et puis, qu’il le motive assez que pour qu’il le suive même s’il n’en a pas envie.

Par conséquent, le travail majeur d’un coach, c’est de pousser des gens à faire ce qu’ils répugnent à faire, en sorte qu’ils deviennent le genre de gens qu’ils ont toujours voulu être…

En relations, il y a des concepts de base et 2 grandes lois (d’accord conjoint et d’honnêteté radicale) ; c’est la seule méthode qui marche – mais elle risque de déplaire à beaucoup !  Les conseilleurs conjugaux, eux,  ne préconisent pas ceci ; chez eux, il n’y a aucun plan et ils ne motivent personne – d’où un fort taux d’échec.

Mais même tout seul, vous pouvez, avec une bonne motivation (vous devrez la trouver en vous), atteindre vos objectifs en n’importe quel domaine. Ici, je fournis le plan, et il marchera si vous le suivez.

Il y a une grande différence entre le fait d’atteindre des buts personnels et celui d’atteindre des buts en couple ; ici, il y a 2 personnes d’impliquées, 2 personne devant accepter de suivre le plan – or, en général, l’un des membres du couple est motivé à changer les choses, et l’autre pas ; en ce cas, un plan (aussi bon soit-il) ne suffira pas ; il faut consulter un coach qui les motivera à faire ce qui ne leur plaît pas.

Voir, ci-dessous : « Comment faire votre plan pour résoudre vos problèmes et ranimer l’amour ? »  Grâce à lui, vous pourrez ( à 2) bâtir votre plan personnalisé pour sauver votre couple, puis le suivre jusqu’à ce que l’amour soit revenu entre vous et votre partenaire.

Mais la plupart des couples n’ont pas besoin de coach ; ils peuvent résoudre leurs conflits et ranimer l’amour tout seuls, grâce à un bon plan et une bonne motivation pour l’exécuter  (je vous fournirai des « tuyaux » dans d’autres articles).

Et si l’un des 2 manque de motivation, ne laissez pas la relation se détériorer ou ne vous résignez pas à une union sans amour (qui est un enfer !) ; consultez.  Choisissez un coach adepte de l’approche par l’amour, et non la « résolution de problèmes » (inefficace).

Un conseiller manque le but en se focalisant sur la résolution de problèmes au lieu de sur la re-création de l’amour, mais en plus, donne des théories sans venir vous voir les mettre en pratique – or, il y a une grande différence entre la théorie et la pratique.

Il s’agit d’appliquer les bonnes habitudes et d’éradiquer les mauvaises.  Car souvent, même si on sait ce qui fait un bon mariage, on garde ses mauvaises habitudes – ce qui nous fait « perdre des points » dans l’esprit de notre compagne(on) – et il faut rester motivé(e) pour ancrer les bons comportements et bien détruire les autres.