Archives de Tag: charisme

Le PN comme démon (suite)

Par défaut

demon-rieur

Dans cet article http://www.bonheuretamour.com/2017/01/06/le-pn-comme-demon/ , je compare les pervers narcissiques à des démons – dont ils ont les caractéristiques & le comportement.

Et j’ai traité ici https://bonheuretamour.wordpress.com/2016/12/12/peut-on-guerir-son-partenaire-pn/ l’impossibilité – même avec tout votre amour – de le ramener dans la voie du Bien.

Vous ne pouvez pas le régénérer, mais lui peut vous pervertir !* Car si vous vivez avec un tel démon, sachez qu’il tentera de le faire par n’importe quel moyen – surtout les plus cruels, leurs préférés.

Non seulement votre partenaire PN veut vous détruire, mais il veut vous attirer dans l’enfer où lui vit !

Ayant perdu leur force de vie, la vôtre enrage les PN, qui feront tout pour vous tirer vers le bas – à la fois pour vous ramener à leur niveau et pour implanter dans votre âme leur mentalité & mode de vie pervers (mort !).

J’ai vu ce processus (où un PN détruit une vie & tire une âme vers l’enfer) SI souvent ! Et, l’ayant vécu depuis quasiment 58 ans, je l’ai senti m’être appliqué & observé être appliqué à mes pauvres enfants… (vision d’horreur pour une mère, & qui me fit traverser l’enfer.. au risque d’y rester à jamais).

Parfois, le PN n’est pas votre partenaire amoureux, mais un(e) ami ou un(e) collègue… Il (elle) se montre sympa & serviable, et puis commence à vous confier des bêtises qu’il (elle) aurait faites… Encouragé(e), vous lui avouez les vôtres, et il les répand auprès de vos autres ami(e)s ou collègues & supérieurs, ou même auprès de votre famille – surtout la personne qui vous est le plus cher & le plus proche ; votre compagnon (ou compagne) !

Avec ce dernier, votre « ami(e) pervers » essaiera de semer la zizanie, soit en le(la) séduisant, soit en vous faisant remarquer ses défauts, en vous emmenant dans des lieux de drague & vous poussant à sortir avec d’autres ou à rompre une relation qui était pourtant saine. Si vous vous retrouvez seul, sans rien, malheureux, le PN a gagné & se sent bien !

Et à l’inverse, lorsque ces démon(e)s voient quelqu’un qui a des relations positives ou un statut stable, ils font tout pour l’en priver en jouant les amis dévoués – & ça marche, car les PN ont énormément de charisme & de persuasion !

Souvenons-nous que ces êtres savent comment susciter notre confiance, qu’on ne verra pas que leur amitié est feinte et qu’on leur sera reconnaissant d’être notre ami(e).

Alors, méfiance si vous remarquez qu’un de vos amis (ou membre de votre famille) agit ainsi. Remarquez leurs tactiques malsaines & refusez d’avaler leurs mensonges & de faire ce qu’ils vous poussent à faire, juste pour vous nuire. Voyez-les pour ce qu’ils sont & évitez-les à l’avenir.

James (de begood) dit que ces gens en ont après notre âme ; qu’ils veulent la détruire, la rendre noire comme la leur, & qu’ils veulent nous voir sombrer & finir par agir comme eux. Je suis d’accord ; j’ai vu, lu, entendu & senti des preuves de ceci très souvent !

Tous ceux qui croisent le chemin d’un PN feront l’objet d’une séduction, d’une exploitation (voir http://www.bonheuretamour.com/2015/05/15/le-pn-comme-vampire/ ), puis d’une « narcissisation » (pour créer de nouveaux PN).

Ils ont bien étudié les humains (pour pouvoir copier un comportement normal) & connaissent vos cordes sensibles,  votre naïveté,  votre loyauté & votre difficulté à dire non, et donc, ils en joueront pour vous manipuler & vous faire agir à l’encontre de vous-même & de ce qui est bon pour vous.

Devant toutes vos bonnes qualités ; votre joie de vivre, votre gentillesse, votre résilience, votre sociabilité réelle, votre générosité, …  ils sont fous de jalousie et visent à les détruire. Alors, rien ne leur fait plus plaisir que de vous entraîner sur la mauvaise pente pour vous rendre comme eux & vous faire vivre aussi dans leur monde terne & désolé.

Dites-vous bien que ces gens qui vous poussent au mal ne sont pas vos amis et dorénavant, si quelqu’un vous fait subir un « bombardement » d’amour ou d’amitié trop beau pour être vrai (voir http://www.bonheuretamour.com/2016/12/28/bombardement-damour-tous-aux-abris/ ), ou vous demande de mentir à vos proches, ou tente de déclencher vos confidences, excluez-le de votre vie. Prenez n’importe quelle excuse pour ne pas le voir ou lui parler, mais ne faites par l’erreur de tenter de discuter, de vous justifier & surtout, de lui montrer que vous voyez clair dans son jeu, car sinon, il vous pourrira la vie.

Coupez les ponts dès que possible, car plus ce genre de démons restent dans votre vie, plus ils vous blessent & vous affaiblissent … et plus ils ont de chances de vous ramener avec eux en enfer.

* Je suis d’ailleurs venue en contact avec tant de ces ex-victimes qui ont « muté » que j’ai aussi écrit là-dessus (http://www.bonheuretamour.com/2016/07/10/lhorrible-mutation-des-victimes/ ).

Publicités

Le charisme

Par défaut

Comment développer cette utile qualité ? Voici quelques conseils :

  1. Soyez ouvert d’esprit : ce n’est pas parce que quelqu’un remet en cause l’une de vos réflexions, l’un de vos comportements, qu’il a forcément tort. Soyez ouvert d’esprit et acceptez la critique constructive avec bienveillance. Vous en sortirez grandi.
  2. Imposez des limites à ne pas dépasser : Etre charismatique ne signifie pas être apathique ou introverti. Vous devez imposez des limites aux comportements que vous acceptez. Si quelqu’un franchi cette limite il n’a plus rien à faire à vos côtés.  Soyez intransigeant avec ces limites qui doivent vous tenir profondément à cœur.
  3. Vous n’avez rien à prouver : vous êtes le gars (ou la fille) le plus charismatique de la terre. Par conséquent vous n’avez absolument rien à prouver. Quel que soit le challenge ou la provocation, c’est d’un air amusé que vous retournez la situation à votre avantage.
  4. Soyez toujours souriant : Quelqu’un de charismatique est fondamentalement bien dans sa peau. Le premier signe extérieur visible est le sourire. Alors souriez (pas le sourire niais ou forcé). Souriez comme si vous viviez le plaisir insouciant de la première fois : votre première journée à la plage, votre premier coucher de soleil, votre premier baiser. Vous vous sentez bien et votre léger sourire n’en cache rien.
  5. Ne parlez pas de vos problèmes, sauf si on vous le demande : Se décharger de ses problèmes sur les autres n’est pas une solution. Mais surtout c’est vraiment pénible pour ceux qui écoutent : soit ce sont des gens négatifs, et vous n’avez rien à en tirer, soit, des gens positifs, et ceux-là s’écartent immédiatement des gens à problèmes !   Prenez pour habitude d’oublier vos problèmes, et  ne les rappelez qu’au moment ou vous pouvez AGIR pour les résoudre.
  6. Ne parlez pas de vous, sauf si on vous le demande : D’une manière générale, les gens ne s’intéressent aux autres que s’ils ont quelque chose à leur apporter. Pour parler de vous, il faut d’abord démontrer  que vous avez quelque chose à apporter : humour, connaissance, contacts…
  7. Soyez curieux : La soif de connaissance est un puissant moteur pour vous rendre intéressant. Cela vous ouvrira les portes à de nouvelles connaissances, de nouvelles cultures, de nouvelles manières de percevoir le monde. La curiosité est sans aucun doute le plus utile des défauts.
  8. Sentez-vous à l’aise  : Parce que vous n’avez rien à prouver, vous n’avez aucune raison de vous sentir mal à l’aise. Et comme un mec charismatique est quelqu’un qui passe toujours un bon moment, il ne vous reste plus d’autre choix : soyez à l’aise en toutes circonstances.
  9. Ayez vos propres opinions : Un être charismatique n’est pas un clone. C’est une personne au caractère fort et facilement identifiable. Vous voulez que l’on se souvienne de vous. Pour cela, ayez vos opinions, votre propre vision du monde, votre intuition du bonheur, votre réponse à la morosité ambiante… Soyez convaincu de vos réflexions et partagez les.
  10. Trouvez votre style : Découvrez quel est le style vestimentaire qui vous définit et assumez le jusqu’au bout. Plutôt classe? N’hésitez pas à investir dans des boutons de manchette et une veste en laine super 120.
  11. Entourez- vous de personnes charismatiques : Un mec charismatique  a des standards. Que ce soit avec les femmes ou avec ses amis. Ne consacrer pas votre temps et votre énergie aux gens qui ne feront que vous tirer vers le bas. C’est bien de connaitre du monde mais lorsque votre temps est mis à contribution concentrez vous sur les personnes positives, intéressantes et ouvertes d’esprit. Bref, pour être charismatique, ne fréquentez que des personnes charismatiques.
  12. Soyez positif : Voyez toujours le verre à moitié plein, la succession d’opportunités plutôt que les ratages potentiels. Ne vous inquiétez pas trop de l’avenir et profitez surtout du moment présent. La vie est trop courte pour perdre son temps à se tracasser sur des éventualités qui n’arriveront jamais. En d’autres termes, vivez et soyez positif, votre indice de charisme prendra de la hauteur.
  13. Soyez décontracté  : Vous êtes à l’aise dans vos baskets, vous dévorez la vie à pleine dents, le stress ne vous atteint pas ? Quelque soit votre réponse vous devriez faire comme si c’était le cas. Soyez décontracté au maximum. Pourquoi marcher vite alors que la rue présente tant de curiosités? Pourquoi manger si vite alors que chaque bouchée peut se savourer ? (c’est aussi un très bon moyen pour manger moins !) Pourquoi parler si vite? Vous avez peur que votre message soit inintéressant? En bref, soyez décontracté et prenez votre temps.
  14. Soyez passionné : Pour renforcez votre identité et votre joie de vivre trouvez quelques activités qui vous passionnent et consacrez -y du temps. Les passions vécues à fond sont les éléments de bases d’une personnalité forte.
  15. Ne cherchez pas à tout contrôler : vouloir tout contrôler est le meilleur moyen de ne pas profiter de l’instant présent. Apprenez à lâcher du leste et à profiter de l’instant même si tout n’est pas sous contrôle, ce sera surement l’occasion de vivre de nouvelles expériences et de faire de nouvelles rencontres. C’est également une approche très efficace pour renforcer votre spontanéité, composante essentiel de l’homme charismatique.
  16. Ne chercher pas à être parfait : dans le même ordre d’idée, ne faite pas la course à la perfection. Osez prendre des risques et assumez les petites erreurs que vous pourriez commettre. C’est justement à partir de ces erreurs que vous en apprendrez plus sur vous et sur les autres.
  17. Ne cherchez pas à monopoliser l’attention : L’attention ne se réclame pas, elle se mérite. Chercher à monopoliser l’attention est le meilleur moyen de faire comprendre que vous n’en avez pas assez. Et comme toutes les richesses, n’oubliez jamais qu’on ne donne qu’aux riches…
  18. Soyez vous même : Ce conseil est aussi éculé qu’important. Il n’est rien de plus dommageable pour votre charisme qu’un jeu d’acteur qui sonne faux. Quelque soit votre personnage, quelque soit votre capacité à improviser, sur le long terme oubliez le mensonge et soyez vous même. L’authenticité finit toujours par payer.
  19. Vivez dans l’instant présent : pensez surtout à passer un bon moment avec ceux qui vous accompagnent avant de réfléchir aux causes, aux conséquences et de ce que pourrait bien en penser votre voisine de pallier.
  20. Tentez de nouvelles expériences régulièrement : Renouvelez vos expériences de vie, partez à l’aventure, faites de nouveaux projets, mettez-vous en difficulté, apprenez de nouvelles choses, bref,  ouvrez-vous sur le monde. Vous profiterez de la vie et renforcerez votre réserve d’énergie positive, l’un des éléments-clé pour donner l’envie aux autres de vous connaître.
  21. Ayez un regard malicieux sur la vie : La vie est un jeu, le monde votre terrain de jeu. La bonne humeur est contagieuse et attire irrémédiablement les gens. Donc n’hésitez plus à jouer de votre environnement, avec vos proches,  le monde n’aura que plus envie de partager ces bons moments avec vous.
  22. Gardez du temps pour vous : apprenez également à vous ménager du temps libre rien que pour vous. Appréciez le plaisir de moments où rien d’autre n’existe que vos centres d’intérêts, vos habitudes et votre cocon privé. Ceci évite la saturation du rapport aux autres. Ils sont là pour enrichir votre vie, mais vous devez avant tout vivre pour vous même. Vous ne serez que plus heureux de les retrouver après vous être ressourcé.
  23. Sachez discerner les hommes charismatiques : Apprenez à reconnaitre les imposteurs des hommes charismatiques. Vous saurez ainsi qui fréquenter et surtout vous pourrez enrichir votre culture du charisme. C’est en côtoyant au quotidien des grands hommes que l’on peut s’en inspirer pour tirer le meilleur de soi-même.
  24. Soyez tactile : L’homme de charisme impose sans complexe sa présence. Il est parfaitement à l’aise dans son corps et avec le contact physique. Exercice : lors de vos poignées de mains, posez votre 2ème main sur l’épaule de votre interlocuteur.
  25. Occupez votre espace : Dans le même ordre d’idée, assumez et soyez à l’aise avec votre présence physique. N’hésitez pas à prendre plus de place que nécessaire sur un canapé. Ne croisez pas les bras, utilisez-les plutôt pour parler; ou dans l’attente, légèrement écartés le long du corps. Tenez vous droit, les jambes suffisamment écartées. En bref, occupez au maximum l’espace pour vous sentir à l’aise.
  26. 26.    Ne dites jamais en une longue phrase ce que vous pourriez dire en un clin d’œil : faites simple, concis, percutant.

Pour être un bon causeur

Par défaut


–          visez à souvent faire des rencontres pour augmenter votre confiance en vous,

–          être soi-même, naturel, spontané,

–          parlez moins que l’autre ; faites-le parler de lui,

–          dévoilez un peu de vous-même pour amorcer la conversation,

–          faites des compliments et encouragez l’autre,

–          faites-en un jeu, de trouver une chose en commun avec ceux que vous rencontrez,

–          décidez d’aimer les gens, à moins qu’ils ne vous donnent une bonne raison de ne pas le faire,

–          tenez-vous au courant, en sorte que vous puissiez parler de beaucoup de sujets différents,

–          mentionnez des infos locales intéressantes, pour donner envie aux autres de donner leur avis dessus,

–          plus vous rencontrez quelqu’un, plus des liens se tissent,

–          faire une courte pause (3-5 sec) après la phrase de l’autre (avantages : pas de risque de l’interrompre, lui montrer qu’on écoute attentivement ce qu’il a dit, et on entend mieux ce que l’autre vient de dire),

–          paraphraser ce que l’autre vient de dire,

–          poser des questions, venant d’un intérêt réel pour votre interlocuteur, et d’un désir sincère de mieux le comprendre et le connaître.

Astuces pour communiquer : regarder son interlocuteur, exprimer des sentiments positifs, dire que leurs paroles vous ont plu, ..

Exprimer des sentiments négatifs :

– regardez votre interlocuteur et parlez fermement,

– dites ce qu’ils ont fait de précis qui vous a déplu,

– exprimez quel effet ça a eu sur vous,

– suggérez une façon dont l’autre peut éviter de le refaire à l’avenir.

Se rendre sympathique

Par défaut

Il y a des gens qui nous paraissent tout de suite sympathiques ou l’inverse.  Comment mettre les gens de notre côté ?

Sympathie signifie “souffrir avec”. Celui qui est sympathique, c’est celui qui partage nos joies et nos peines, celui qu’on a envie de côtoyer, avec qui on veut partager nos émotions et nos sentiments. La sympathie vous offre la possibilité d’entrer dans l’univers de l’autre.

Donc, savoir susciter la sympathie est un formidable pouvoir, qui vous ouvrira bien des portes :   si vous savez vous rendre sympathique, votre vie sera bien plus facile et agréable.

Inspirer la sympathie est somme toute assez simple – mais certains ont un potentiel de sympathie plus grand que la normale et s’attirent donc facilement la bienveillance d’autrui. Voici comment faire pencher la balance en votre faveur :

-Souffrez avec : “C’est votre problème !” : cette phrase attire à coup sûr l’antipathie sur son auteur. Rien n’est plus désagréable qu’un insensible qui se moque de nos soucis. Au contraire, faites preuve d’empathie ; montrez à autrui que vous comprenez ses problèmes, et que vous partagez ses émotions. “Je comprends ce que tu ressens”, “je sais ce que c’est”, “je vois ton problème”, …

-Apportez des solutions à ses problèmes : si en plus, vous aidez autrui à régler ses problèmes, votre capital sympathie fera un bond.   Ne soyez donc pas avare de coups de mains, de dépannages, d’entraide et de bénévolat.

-Synchronisez-vous : nous apprécions d’avantage les gens qui nous ressemblent. Qui se ressemble s’assemble, et qui s’assemble finit par se ressembler. Pour vous en convaincre, observez les groupes dans la rue : même âge, mêmes

postures, mêmes attitudes, même style, etc. Observez également les vieux couples : ils emploient les mêmes mots, les mêmes expressions, certains finissent même par se ressembler physiquement.

On dit que les contraires s’attirent. Parfois, nos différences ajoutent certes un peu de piment, mais, on apprécie plus les gens qui nous ressemblent, qui pensent comme nous, qui partagent les mêmes centres d’intérêt.

D’ailleurs, c’est une règle de base dans le domaine de la persuasion. Pour rallier quelqu’un à sa cause, il faut commencer par souligner ce qui vous rassemble en évoquant vos points et intérêts communs.

-Adoptez la technique du miroir. Elle consiste à imiter votre interlocuteur pour le persuader que vous êtes similaires. Lorsque nous communiquons, la majorité de l’information passe par le ton de la voix, et les gestes.

Faites-le de manière naturelle. Calquez vos attitudes, vos postures sur celles de votre interlocuteur. Empruntez ses expressions. Parlez au même débit et volume que lui. Respirez au même rythme.

Voici quelques points que vous pourriez travailler :

–          La voix : timbre, rythme, hauteur, pauses, les mots, les expressions, etc.

–          Le visage : les expressions, mouvements de la bouche, des yeux, des sourcils

–          La respiration : calquez la sur celle de l’autre et respirez en rythme

–          Les postures : position de la tête, des bras, des mains, des jambes

–          Les mouvements : les changements de points d’appui, les déplacements, etc.

Et pour être perfectionnistes, la moiteur de la peau, le rythme cardiaque, la tension musculaire…

Il faut pour appliquer cette technique être attentif à l’autre, et cela requiert de l’entraînement. Cela n’en reste pas moins un moyen étonnament puissant de susciter la sympathie. Essayez, vous serez  surpris du résultat !

-Donnez des signes de reconnaissance : Les signes de reconnaissance sont une véritable nourriture spirituelle pour tous ; ce sont de vrais besoins fondamentaux, nécessaires à la survie psychologique de l’individu.  J’ai déjà parlé du pouvoir des compliments. En donnant des signes de reconnaissance, vous reconnaissez l’existence de l’autre. Et l’autre vous en sera immensément reconnaissant. Et bien sûr, il vous trouvera sympathique

Allez, en vrac, quelques idées de signes de reconnaissance que vous pourriez donner : sourire, serrer la main, féliciter, caresser, taper sur l’épaule, admirer, mentionner le nom, faire un cadeau, offrir des fleurs, apporter un café, apprécier le travail, ébouriffer les cheveux, demander de vous accompagner, emmener en voyage, faire l’amour, faire la cour, regarder, parler, applaudir, rire, donner une prime, une promotion, une voiture de fonction, des responsabilités, une décoration, etc.

Des signes de reconnaissance peuvent être aussi bien positifs que négatifs. Attention, les signes de reconnaissance sont évalués en fonction de la source (vous). Plus vous êtes charismatique,  plus les signes de reconnaissance que vous donnez seront évalués positivement.

-Montrez -vous sympathique : Plus vous serez sympa avec l’autre, plus il vous trouvera sympa. Souriez !

–  commencez à causer à des gens ayant les mêmes intérêts que vous – au lieu de traîner avec des gens qui s’intéressent à d’autres choses et de vous sentir exclu(e). Essayez, pour ça, de savoir ce qu’aiment les gens en le leur demandant en classe ou au bureau et allez vous asseoir à leur table le midi.

– causez, et fixez des rendez-vous pour aller faire avec ces nouvelles connaissances ce qu’ils aiment et faites-en une activité hebdomadaire – les autres apprécieront de ne devoir rien faire : la base est de faire quelque chose que vous aimez tous faire. Bien sûr, soyez courtois avec eux.

–  même si vous n’avez pas de fringues ou de voiture chic, peu importe : l’essentiel, c’est ce qui est dans votre coeur. La clé d’un bon comportement, c’est de rester calme même si les autres vous provoquent et de respecter même ceux-là.

– ne soyez pas le bon toutou qui acquiesce à tout pour plaire à tout le monde.

Si avec tout ça, vous avez toujours du mal à vous faire des amis, c’est à désespérer !