Archives de Tag: augmenter mon énergie

Rechargez votre énergie avec la respiration Ha(waïenne)

Par défaut

respirCe n’est qu’une respiration, mais la pratiquer chaque jour peut changer votre vie, car elle aide pour toute “manifestation” (c-à-d concrétisation de choses désirées dans votre vie) !

Le Huna dit que pratiquer la respiration profonde nous relie à toute ce qui vit. Bien respirer augmente notre énergie et notre efficience.

En inhalant, on n’avale pas que de l’oxygène, mais aussi du mana, cette énergie qui baigne toutes les cellules de notre corps physique, nos 3 moi, & nos corps d’ombre – & prend donc 3 formes. C’est pourquoi la pratique de la respiration Ha & du rite Ha se retrouve dans toutes les tendances du Huna.

La respiration Ha précède tout exercice de prière ou de méditation.

Dans cette respiration, on inhale par le nez et l’on exhale par la bouche, en faisant “haaa”. D’ailleurs, c’est ce son produit par l’exhalaison qui a donné son nom à cette respiration…

Attention : Pour éviter des vertiges, il convient de respirer par le ventre, et non par la poitrine. Pour être sûr(e) de le faire comme il faut, vous pouvez, au début, poser les mains sur votre ventre.

Ca se passe en 4 temps ; A ; inhalation, B ; pause (“tenir”), C ; expiration et D ;  autre pause => si A, comme B, comme C & comme D, fait 4 secondes à chaque fois, le rapport est 1 : 1 : 1 : 1.

Le mieux, c’est de le faire en comptant 7 – c-à-d ; inspir de 7, blocage de 7, expir de 7 et re-blocage de 7 – la durée de  ce “7” étant laissée à votre goût ; un “comptage” peut durer plus ou moins longtemps, selon votre état de santé.

Les Hunas utilisent un certain type de quotient pour générer du “mana” (= de l’énergie) ; le rapport  1 : 1 : 2 : 0. Chaque lettre (A, B, C ou D) ou action (inspirer, “tenir” ou pauser) peut alors faire 3 secondes, ou 4, ou 5, etc… L’essentiel est que le rapport entre les 4 éléments reste pareil – c-à-d  1 : 1 : 2 : 0 – car si l’on modifie les nombres de ce quotient, cela change l’énergie…

Lorsqu’on inspire par le nez, cela relaxe la langue et la gorge, et fait circuler l’énergie du bas du dos jusqu’au crâne, puis elle redescend par l’avant du corps jusqu’au sexe.

Pour augmenter l’efficacité de la respiration, on peut ajouter des mouvements. Durant l’inspir et la pause, on descend les mains – de devant le visage jusqu’au ventre, et on les remonte, bras tendus latéralement, jusque bien au-dessus de la tête à l’expir – sans oublier de faire “haa” et de suivre les mains des yeux.

Après 5 à 6 de ces respirations, se frotter les mains et, les mains devant soi en geste d’offrande, paumes vers le haut, dire : “Unihipili (regard à hauteur du ventre), uhane (regard devant soi), aumakua (regard vers le haut) … mes 3 mois, en parfait équilibre & harmonie, forment un cercle.  Où il y a 1, il y a 3… Où il y  a 3, il y a unité. Il n’y a ni commencement, ni fin… seulement être.. où je suis, tout ce que je suis…Maua”.

Redescendre les mains en reprenant l’inspir et la pause, et refaire 5 – 6 respirations Ha.

Vous pouvez, bien entendu, en faire moins ou plus, à votre convenance…

Le cercle des bras traduit qu’à l’inspir, lorsque les mains descendent, on fait descendre l’énergie du haut (du moi supérieur) vers le bas (le moi inférieur), puis, lorsque les bras remontent, on fait l’inverse, c-à-d qu’on fait monter l’énergie du moi inférieur vers le moi supérieur. On génère ainsi une énergie, mais emplie de l’”Esprit” d’en haut.

Le but est aussi d’équilibre les 3 mois & qu’ils communiquent entre eux. L’énergie circule alors, devient plus forte et change de fréquence

La respiration Ha peut servir à plusieurs occasions :

– à chaque fois que l’on est confronté à une tâche épuisante, pour recharger nos batteries, jusqu’à ce qu’on se sente à nouveau plus alerte et énergique,

– pour nous centrer et nous calmer,

– lors de sessions de soin ou d’énergisation avec des patients ; la respiration Ha génere plus d’énergie et on lui permet ainsi de nous traverser pour aller vers nos patients,

– elle aide aussi à la méditation, car elle modifie notre état d’esprit.

Mais son utilité principale est pour « manifester ».

Publicités