Archives de Tag: améliorer ma vie

Vous voulez infléchir le cours de votre vie ? C’est possible ! – 2ème partie

Par défaut

route4

(suite de la 1ère partie – https://bonheuretamour.wordpress.com/2016/09/29/vous-voulez-inflechir-le-cours-de-votre-vie-cest-possible-1ere-partie/)

Ce n’est JAMAIS en réfléchissant plus à quelque chose que vous y verrez plus clair – ce n’est qu’en s’engageant dans cette voie, par une action quelconque (s’informer, en parler autour de soi, …) que l’on voit clair.

Ce faisant, l’énergie se modifie…& ça nous rapproche de ce que l’on désire. Il ne s’agit pas de se jeter dans les extrêmes ; faire de petits pas vers l’objectif, suffit (car ça vous sort de vos habitudes & de votre zone de confort).

Même ces petits pas sont pénibles à faire, mais, tel un enfant testant ses parents pour s’assurer qu’ils sont dignes qu’on leur obéisse, l’univers vous teste pour s’assurer de la solidité de vos intentions…

Dans « le courage est la porte » (http://www.bonheuretamour.com/2014/03/18/le-courage-est-la-porte/), j’ai dit que « Le courage est le 1er pas vers la joie, la paix, l’amour … vers tout changement positif dans votre  vie ! » et que « Quand les obstacles ne nous abattent plus mais nous stimulent, on devient enfin productif ».

 Pour éliminer vos peurs et devenir positif, commencez par les accepter – ainsi, vous arrêtez de les nourrir de votre énergie – car même en leur résistant ou en luttant contre elles, vous les alimentez !

Enfin, si vous voulez recevoir la chose désirée, vous devez vouloir TOUS les aspects de cette chose (car toute rose a des épines). Ainsi, vos craintes ne sont plus que des conséquences, que vous pouvez remplacer par des croyances inspirantes.  Plus vous travaillez à identifier vos craintes & à les traiter, plus les choses se débloqueront & iront vite.

Une fois votre but fixé, décidez de le réaliser, même si vous vous en pensez incapable. Car les ressources apparaîtront après cette décision.

Par ex, si vous voulez bâtir une affaire, décidez-le, c’est tout, puis, passez à l’action – rappelez-vous : il ne s’agit pas de se motiver pour se lancer mais de se lancer pour se motiver !  La motivation apparaîtra dès que vous agirez pour atteindre vos buts !  L’univers entier seconde l’être qui s’engage, mais il sent aussi si quelqu’un est timoré et danse la valse-hésitation… Le genre “je vais essayer ceci et je verrai si ça va… espérons que ça marche !…” ne convainc pas ; il y manque la passion & la ferme décision.

Mais comment bâtir ce courage ?

Oui, vous aussi pouvez devenir un être sans peur, qui ne craint pas d’entreprendre toutes sortes de choses ! Mais pour cela, il faut plusieurs courages ;

– le courage de rêver de grands rêves & de se fixer de grands buts.

Beaucoup n’osent rêver « grand » car ça leur semble impossible… alors que c’est la base de parvenir au bonheur dans la vie. Allez écrire vos rêves comme si rien n’était impossible.

– le courage de s’engager à fond pour nos buts ; celui de croire totalement à ce qu’on décide de faire & de s’y lancer à 100%. Les battants ne sont pas timorés, ils ne font pas les choses à moitié. Au lieu de rêvasser en espérant que les choses s’arrangeront toutes seules, ils y mettent tout leur coeur, même s’ils n’ont aucune garantie de réussir.

– le courage de sortir de notre zone de confort ; il faut oser aller là où l’on se sent maladroit, mal à l’aise, seul. Rester dans notre douillette & rassurante zone de confort, est le piège qui nous garde dans une vie médiocre.

– le courage de continuer à avancer vers nos plus grands buts & ambitions, d’affronter l’inconfort, pour pouvoir grandir

– le courage de risquer l’échec – c-à-d de poursuivre avec foi, sans aucune garantie que nos efforts mèneront au succès.

– celui de poursuivre malgré les obstacles & déceptions constants, la fatigue, les doutes, le découragement & les échecs temporaires.

Il faut donc pouvoir se relever une fois de plus que l’on est tombé, en comprenant que l’échec est un indispensable pré-requis à la réussite. Si l’on veut réussir plus vite, il faut apprendre à doubler notre taux d’échec, a dit quelqu’un – et c’est vrai ; échouer – & même souvent ! – est indispensable pour réussir.

Pour cela, il suffit de considérer chaque échec comme une étape pour recommencer plus intelligemment… et c’est aussi un courage à avoir !

On peut surmonter ses défaites en refaisant sans cesse les choses que l’on craint, jusqu’à ce que la peur ait disparu, puis de supprimer ce qui ne marche pas.

-le courage de continuellement se tourner vers le danger & d’affronter ce que l’on craint.

Identifiez tout ce qui vous effraie ou vous stresse et pour chacune de ces choses, imaginez le pire résultat qui pourrait s’ensuivre si vous vous y lanciez

Alors, décidez que même si ce pire arrive, vous l’acceptez.

Ceci est ABSOLUMENT INDISPENSABLE ; si vous vous croyez incapable de faire face aux pires conséquences, vous n’oserez pas vous lancer.

Ensuite, résolvez ces situations ; refusez de laisser une seule situation de peur demeurer dans votre vie & travaillez à dominer ces émotions qui vous freinent.

-le courage d’être prêt à faire des erreurs & à en tirer la leçon. Toute personne qui a réussi par elle-même sait qu’elle ne prendra pas toujours de bonnes décisions, mais a décidé & appliqué ceci ; oser avancer, se tromper, se corriger & ré-avancer. Plus on fait d’erreurs, plus on devient malin, et plus la réussite devient probable !

– le courage d’accepter une totale responsabilité pour notre vie, c-à-d d’assumer pleinement les résultats que l’on obtient.

-le courage de refuser toute excuse facile en cas d’échec, ou de blâmer qui que ce soit d’autre que soi-même. Quand les choses tournent mal, il faut se focaliser sur les solutions, & non sur la recherche de coupables.

-enfin, le courage de persévérer plus longtemps que les autres. Ceci est la 1ère cause de la réussite ; il est impossible d’échouer si l’on n’accepte jamais la défaite !

Publicités

S’aimer est la clé de tout

Par défaut
19: things i do on rainy thursday afternoons

(Photo credit: jamelah)

Vous cherchez la clé de la santé, de la forme, d’un bon job, de relations amoureuses épanouissantes ? Oui, vous pouvez avoir tout ceci, oui c’est possible… Mais ça ne nous tombera pas tout cuit dans le bec !  Sauf exceptions, il faut créer ces circonstances de nos propres mains !

Mais… combien de gens font ce qu’il faut pour obtenir les bonnes choses de la vie ? Et par contre, combien se font du mal (= boire ou fumer trop, mal manger, tolérer des êtres nocifs dans notre vie) ?

Si l’on se traite ainsi, c’est parce qu’on ne s’aime pas assez, car si on s’aimait, on ne tolèrerait pas de se nuire ainsi.

Mais comment s’aimer ?

(suite : http://bonheuretamour.com/saimer-est-la-cle-de-tout/ )

Enhanced by Zemanta