Archives de Tag: alimentation

Marre de l’angélisme !!!

Par défaut

2 anges

Une fois de plus, je raconte ici une histoire personnelle (qui m’a choquée), mais c’est un cas exemplaire, qui m’arrive souvent & qui, à mon avis, peut éclairer mes lecteurs(trices) sur ce qu’est la vraie bonté par rapport à une bonté affichée, toute de bonnes intentions, mais sans rien de concret – & ne plus se laisser « avoir » à confondre les 2.

Hier, je poste sur Facebook une vidéo montrant un automate faiseur de pizzas, tout automatique (il fait la pâte, la garnit & la cuit, puis nous la sert).

J’ai une réaction d’un gourou thérapeute italien – dont je vous copie-colle nos échanges ci-dessous (en bleu & en italique, mes pensées sur ses commentaires) :

M.C ( = le mage en question) : N’importe quoi…

Bea de Laat Bea de Laat Moi, j’y crois… N’oublions pas que dans quelques années, 3/4 des jobs actuels seront faits par des robots…

M.C : Bea, le corps a besoin de vraie nourriture faites par l’Homme et non par une machine qui n’a pas d’états d’âmes.. (Noooon, PAS POSSIBLE ?! ! Ca alors, c’est un SCOOP !! Conne que j’étais, je l’ignorais totalement ! Merci, M.C, d’éclairer la pauvre ignorante que je suis ! …. Ce que je vois, c’est que c’est facile de se faire passer pour quelqu’un de bien à peu de frais ;( )

Bea de LaatBea de Laat C’est ainsi… c’est l’évolution inévitable et ça arrivera, qu’on le veuille ou pas… La solution serait que chacun cultive ses propres légumes…

M.C : Peut-être, mais ce qu’on doit réapprendre c’est de ce servir de ses mains pour se nourrir ou pour fabriquer bon nombre de choses (Bon sang, mais c’est bien sûr ! D’ailleurs, c’est un peu ce que j’ai dit (« cultiver ses légumes » & « se servir de ses mains pour se nourrir », c’est kif kif, Monsieur le Philosophe ! M.C, ou « l’Art d’Enfoncer des Portes Ouvertes » ! )

Bea de LaatBea de Laat Ca, c’est pas donné à tout le monde ! Bien peu de gens sont des bricoleurs, ou ont un jardin… (moi, par ex, je ne suis jamais parvenue à faire pousser quoi que ce soit !) – Sans compter qu’acheter les objets ou la bouffe toute prête, c’est + facile – & les gens tendent à adopter les solutions faciles plutôt que celles où il faut se fatiguer..

M.C : chacun fait il veut, mais c’est pas une solution de vivre ainsi. Le corps a besoin des éléments de la nature pour vivre. (CA ALORS !!! C’est la 1ère fois que j’apprends ceci ! C’est tout nouveau ! C’est révolutionnaire !!!) Je pense que si tout le monde pense comme toi, sans te juger (ô MERCI, merci, merci 1000 fois de ne pas me juger ! Quelle BONTE est la tienne !!! Je ne te remercierai jamais assez !) , la plupart partirons dans cette direction de mal bouffe

(Là, franchement, j’ai failli lui écrire « et si ma tante en avait, ce serait mon oncle  » ! J’en ai vraiment RAS LE BOL DE L’ANGELISME ambiant !!! Ce gars a 65 ans – et on s’attendrait donc à un peu de sagesse de sa part… Eh bien non … Quand je pense qu’il est un thérapeute connu ! )

Bea de LaatBea de Laat La plupart des gens mangent de la malbouffe..

M.C :  Ils ne devront jamais se plaindre d’être malade, car c’est ces agroalimentaires qui font leurs sauces à leurs manières et ils rendent les gens accros à cette malbouffe.. Belle tolérance & compréhension pour quelqu’un qui se targue – & qui en vit ! – de soigner les autres ! Il est clair qu’il se soucie moins de son prochain que de se sentir supérieur, et qu’il ne pige pas (ne veut pas piger !) que la plupart des gens n’ont tout simplement pas accès aux bonnes informations (vu la désinformation constante des médias concernant la nourriture) … ou à un jardin, ou à de la nourriture saine ou bio – car pauvres ! (eh oui, c’est pas donné à tout le monde d’être « thérapeute »! ) ou apaisent leur douleur avec de la malbouffe au lieu d’utiliser de la drogue ou de l’alcool ou de frapper leurs enfants (ce qui vaut quand même mieux ? )!

Bea de LaatBea de Laat La plupart des gens n’ont pas accès à de la nourriture saine…

MC : Tu sais ce serai un long débat pour répondre à ces messages, mais il y a des moyens pour vivre autrement que la malbouffe (Tu crois, espèce de bouffon que les gens VEULENT nuire à eux-mêmes & à leurs enfants en avalant des saloperies ? Tu ne crois pas qu’ils préféreraient manger du sain ? Tu crois pas que s’ils avaient le choix – mais ils ne l’ont pas, justement ! – ils feraient autrement ?), et j’en suis convaincu..

Bea de LaatBea de Laat Oui, mais ils n’ont pas non plus accès à l’information qui rendrait cela possible … 

MC : Béa, les excuses sont faites pour s’en servir… A l’heure actuelle, presque tout le monde à un gym avec accès à internet, ne me dit pas qu’ils ne peuvent pas être informé… J’y crois pas… La fainéantise est de plus en plus grande, et c’est cette société qui l’entretien… (Voilà qui dévoile sa vraie nature = ce qu’il a au fond du coeur ! « Lhomme bon tire de bonnes choses de son bon trésor ; l’homme mauvais tire de mauvaises choses de son mauvais trésor” a dit Jésus – & je rappelle qu’il est sur divers sites comme psychothérapeute).

Bref, ces remarques sont dégueulasses ; c’est creux, virtuel, juste des paroles, rien de concret et surtout, méprisant ! Ca illustre une fois de plus combien les individus non-conscients avancent comme de gros paysans, écrasant tout sur leur passage.

Jamais un doute n’effleure leur esprit ; ils sont sûrs d’eux, ont des opinions tranchées, où bien sûr, ils ont toujours le beau rôle, tandis que les autres sont regardés de haut & dégradés !

Toujours ils sont dans le « Nous vs Eux » ; « Nous », on est le Bien, on a raison, et « Eux » sont bêtes & méprisables ! (air connu !)

Les êtres conscients, sachant que ces sujets sont infiniment délicats et complexes, s’instruisent & ne tirent aucune conclusion avant de connaître les tenants & aboutissants… Toujours, ils concluent qu’il ne faut jamais juger, que même s’ils étaient tentés de juger sévèrement au début, ils en arrivent à la compréhension et à la pitié. Ils se sentent ensuite poussés à tenter de remédier à cette situation du mieux qu’ils peuvent.

« L’enfer est pavé de bonnes intentions »… C’est bien de voir qu’il y a un problème, qu' »il faudrait que », mais si c’est juste pour se rehausser soi-même & ne donner que de « bonnes paroles » sans agir, c’est vain et nuisible – car enfin, c’est quoi, le Mal ? C’est faire (du) mal à quelqu’un ; et il attaque clairement moi & les « malbouffants » (traités par lui de fainéants), dans ses réponses !

Ca sert à QUOI de nier la réalité ?? C’est comme ça et, vraisemblablement, ça restera comme ça pour la plupart des gens (peut-être même pour lui), et je ne crois pas qu’il puisse inverser la tendance – car s’il le pouvait, on verrait les résultats & on aurait déjà entendu parler que M.C. a révolutionné la nutrition dans le monde, non ?

Au lieu de jouer les Schtroumpfs à lunettes, en niant le mode alimentaire dominant des gens & en moralisant du haut de sa « sagesse », ne vaudrait-il pas mieux dire « c’est ainsi, et voyons ce qu’on peut y faire, à notre petit niveau »?

Car ce qu’il fait, c’est pérorer, se faire sentir mieux en parlant ainsi (du haut de sa grandeur et se faire sentir supérieur en rabaissant quelqu’un (moi & les « malbouffants »). Avec ces ignorants, c’est toujours « Y’a qu’à » ! ; tout est simple. Ils ne se disent pas que « le visible simple cache de l’invisible compliqué » et surtout que, s’ils peuvent faire ces choses dont d’autres sont incapables, c’est juste par une grâce spéciale de Dieu (où ils n’ont aucun mérite), qui leur a donné les ressources pour pouvoir le faire, et que ceux qu’ils méprisent n’ont hélas par reçu lesdites ressources !
Il me juge pour mes dires, qui pourtant, eux, reflètent une réalité : car oui, la malbouffe est le mode alimentaire dominant dans nos sociétés – le bio étant encore largement minoritaire et encore plus, ceux qui « se servent de leurs mains » … « On n’a le droit d’avoir raison qu’avec les faits dont on dispose » & les faits sont pour moi. Et en plus, c’est grotesque ; quand on lit ses réponses (& ses reproches), on jurerait que c’est moi qui fabrique cette machine (& les robots) ou qui les promeut, alors que je suis contre !

Et voici d’autres faits : Qu’est-ce qu’il fait concrètement pour améliorer cette situation? à peu près rien

Moi, j’ai tenté d’informer les autres en écrivant plusieurs dizaines d’articles sur le sujet (voir * ci-dessous) tandis que lui poste des videos & y joint un commentaire à sa sauce… (voir *** ci-dessous)

Je trouve que ce qu’il faut voir ici, c’est qu’il ne faut pas se fier aux apparences, car le prétendu « bien » est mal, et vice versa… Que ceux qui révèlent les problèmes ne sont pas les êtres négatifs qu’ils paraissent & que les individus apparemment angéliques ne le sont souvent pas du tout !

Et, contrairement à ce que pensent les esprits chagrins, il est du devoir de tout humain digne de ce nom de s’indigner contre ce qui est mal et de le combattre, sous peine d’en être complice !

 

* Ex d’articles sur l’alimentation & la santé :

https://bonheuretamour.wordpress.com/2015/01/30/5056/

http://www.bonheuretamour.com/2014/01/21/fausses-croyances-alimentaires/

http://www.bonheuretamour.com/2012/11/05/pour-une-bonne-sante-bannissez-le-sucre/

https://bonheuretamour.wordpress.com/2015/01/24/la-vraie-detox/

http://www.bonheuretamour.com/2012/06/16/le-probleme-du-lait-de-vache/

http://www.bonheuretamour.com/2013/05/01/idees-recues-sur-lalimentation/

https://bonheuretamour.wordpress.com/2014/07/23/mieux-que-le-tofu-le-nigari/

http://www.bonheuretamour.com/2014/09/06/boissons-sucrees-a-eviter/

http://www.bonheuretamour.com/2015/01/22/vivre-sainement/

https://bonheuretamour.wordpress.com/2015/02/16/le-cafe-sain-ou-non/

http://www.bonheuretamour.com/2012/06/20/lhuile-de-coco-lhuile-qui-fait-maigrir/

https://bonheuretamour.wordpress.com/2015/02/10/les-bacteries-sont-aux-commandes/

etc…

*** Scoop du siècle : l’alcool est nocif !!! Notre gourou (M.C.) poste une video sur le binge drinking, & la commente (sous le transparent pseudo d’Oettam) comme suit : (je vous laisse juger)

Sachez que notre organisme est un véritable laboratoire, et que toutes substances ingérées, mélangées, provoquent des lésions de toutes part dans notre corps…

Qu’on se le dise…. L’alcool comme toutes les autres substances, (je parles aussi des médicaments chimiques), sont très nuisible pour la santé… Le cerveau est détruit en grande partie, et ne pourra jamais refonctionner de façon cohérente. Il y a aussi le décalage entre s’amuser la nuit et dormir dans la journée, qui est souvent vécu chez les jeunes, ce biorythme que l’on ne respecte pas ou plus, peut à la longue provoquer un grave déséquilibre hormonale. Et ce ne sera que dans le temps que l’on verra les conséquences de cette maltraitance du corps… Qu’on se le dise…

Pensée d’Oettam

ajout : Pour vous donner une idée des mongoliens présents sur Facebook & de leur niveau mental (& de leur agressivité), voici un avis (groupe « entraide d’amour inconditionnel ») ;

Florie Vedrines C’est quoi ce vilain caca nerveux !!! Vous êtes d’accord sur le fait que l’homme à besoin de vrai nourriture, mais vous êtes pour le fait que les robots nous remplacent, oups !! Non en effet c’est pas donné à tout le monde de produire sa propre nourriture ni de cuisiner mais il y a des personnes qui peuvent et veulent le faire pour les autres, à quoi bon les robots !! Vous vous contredisez beaucoup et vous plaignez d’être « jugé » et c’est exactement ce que vous faites…. excusez moi mais je vois rien de choquant dans votre conversation à part votre façon de prendre la mouche et de manière particulièrement agressive en plus… le sujet, c’était le robot, donc le fait de remplacer la main et le savoir faire de l’homme…

Mon avis sur cet avis : Bonjour le cas ! Exemple extrême de bêtise, de méchanceté & de confusion mentale ! Aux arguments débiles, totalement à côté de la plaque, on voit tout de suite à quel genre de critique éclairée (!) on a affaire !!

Par exemple ; OU ai-je dit que j’étais « pour » ? Surtout que j’écris « La solution serait que chacun cultive ses propres légumes » !…

Et où me contredis-je ? Je juge parce qu’il faut juger ; c’est, depuis que le monde est monde, une question de vie ou de mort (il semble qu’il faille tout expliquer aux cons, même les concepts les plus basiques). Jadis, les hommes des cavernes devaient juger si telle plante ou animal , ou congénère était utile, mangeable ou dangereux, et maintenant, on doit juger si telle personne ou situation est bonne ou dangereuse ; c’est pareil.

Seulement, il faut juger à bon escient ; si ce n’est qu’un bavardage vantard, non-pertinent & agressif (comme notre ami M.C .. et comme vous, ma chère Florie), c’est mauvais, tandis que si c’est pour dénoncer une dangerosité, informer autrui pour qu’il s’en protège, c’est ok … Toi piger ?

Pour ce qui est des robots, cette brave dame vit-elle sur la planète Pluton ??? Est-ce donc moi qui viens d’inventer que dans quelques années, les robots feront quasiment tous nos jobs ? Et je – ou vous, ou tout le monde, peut danser sur sa tête, & ça arrivera quand même !

Mais bordel ! QUAND est-ce que les cons pigeront enfin que ce n’est pas en rejetant une réalité qu’on n’aime pas, qu’elle disparaîtra ?!

Cf Ayn Rand : « Vous pouvez ignorer la réalité, mais vous ne pouvez pas ignorer les conséquences d’ignorer la réalité »- donc, tandis que cette réalité arrivera (car elle arrivera, que ça vous plaise ou non), les « angélistes » se la prendront en pleine poire,alors que moi, qui l’accepte (même si je n’aime pas ça plus qu’eux), j’aurai pris mes dispositions et n’en souffrirai nullement … Et c’est là qu’on verra qui rira le dernier … et quelle méthode est la meilleure !

 

 

Miam ! De la terre !

Par défaut

Organic Carrots

Qu’ont en commun la maladie de Crohn, rectocolite, obésité, diabète, allergies, autisme, cancer du sein et colorectal, cirrhose, maladies cardiovasculaires ? Eh bien, toutes ces maladies sont impactées par l’état de notre microbiote intestinal *(micro-organismes (bactéries, levures, champignons, virus) vivant dans le microbiome)…

C’est dire si sa bonne santé est essentielle à notre survie !

Jadis, les hommes vivaient en contact étroit avec la Terre. Ils mangeaient des légumes mal lavés, encore « salis » de terre. Pourtant, la terre n’est pas sale, en fait ; elle n’est pas une substance inerte, mais une source d’énergie électrochimique riche en probiotiques et en minéraux.

Le bacillus subtilis, un probiotique unique de la terre, en fait une source de santé. D’ailleurs, tous les animaux en consomment. Nos ancêtres avaient toujours de la terre dans leur régime alimentaire, grâce à la cueillette des produits de la terre et au fait qu’ils buvaient dans les lacs, rivières et ruisseaux.

Aujourd’hui hélas, on essaie de stériliser notre nourriture et d’éviter le plus possible d’avaler de la terre.

Le Bacillus subtilis se retrouve couramment dans l’eau, le sol, l’air et les végétaux en décomposition. Cette bactérie a une extraordinaire capacité à survivre dans des environnements difficiles ; il produit une endospore qui lui permet de supporter des conditions extrêmes de chaleur, de sécheresse, d’humidité et d’acidité dans l’environnement.
Le B subtilis résiste bien aux sels biliaires comme à l’environnement très acide de l’estomac, ce qui lui permet d’entrer dans le système digestif et le coloniser.

Il a des effets bénéfiques dans le système digestif ; par ex, il améliore les symptômes du syndrome du côlon irritable.
Il supprime aussi la croissance d’agents pathogènes nuisibles, renforce le biofilm de la muqueuse et améliore la croissance des bonnes souches probiotiques – telles que les Lactobacillus – dans la microflore intestinale.
Comme manger de la terre, exposait chaque jour nos ancêtres à des milliards de bactéries, cela renforçait leur microbiote et leur système immunitaire ; ce dernier, confronté à toutes ces bactéries, avait appris à s’y adapter & à les détruire. Ceux-là jouissaient ensuite d’une forte immunité envers les différents agents pathogènes de leur environnement.

Bien sûr, seuls les forts survivaient (les faibles, ne pouvant lutter contre ces microbes, étaient éliminés).

De nos jours, nous ne sommes plus exposés à ces microbes naturels, car il existe des produits qui les détruisent – mais aussi, notre système immunitaire est devenu plus faible.
Pour le booster, il faut ré-inclure ces organismes du sol dans alimentation. Il faudrait faire pousser nos propres légumes, et ne pas trop les laver lors de la cueillette.

Nous pourrions aussi – si c’est possible – boire de l’eau des rivières, des lacs propres, des sources et des ruisseaux.
Enfin, on pourrait consommer des aliments naturellement fermentés.

La plupart des probiotiques sur le marché ne contiennent que des bactéries lactobacillus bifidus qui sont fantastiques pour la santé des intestins, mais sont mal supportés par certaines personnes présentant une sensibilité à ces micro-organismes. Le B subtilis, lui, est plus digeste et donc, toléré par (presque) tout le monde.

Alors, mangeons de la terre ! (n’oublions pas que ce n’est que partie remise ; un jour, il y a de grandes chances pour que les rôles soient inversés).

*pour souligner l’importance de ce microbiote, sachez que notre corps ne comprend que 10% de cellules humaines, et 90% de microbes !

Vivre « sainement »

Par défaut

vivre sainement

De tous côtés, on nous bombarde de recommandations de « vivre sainement »… Mais qu’est-ce que cela signifie ?

Qualle réalité recouvre ce terme ? Quelles actions ? Quels objets ? Quelles précautions ?

Comment faire des choix de santé intelligents pour aujourd’hui et pour l’avenir ?

Lisez la suite ici : http://www.bonheuretamour.com/vivre-sainement/

Régimes alcalinisants ; info ou intox ?

Par défaut

MP900177958[1](il s’agit de divers modèles de régimes alimentaires, pas de régimes pour mincir).

Ces derniers temps, la majorité des sites internet et des magazines dédiés à la santé nous mettent en garde contre l’acidification du sang – causant inflammations, perte osseuse, maladie cardiaque et cancers – et nous conseillent de maintenir le pH de notre sang entre 6,5 et 7,5, et ce, en évitant les aliments censés acidifier notre sang (viande et sodas principalement + sel, sucre, noix, fromages gras, ..) et en consommant force aliments « alcalinisants » (légumes verts, chou frisé, melon, fraises, …) – la dose conseillée étant de 65% du régime alimentaire… rien que ça !  Sinon – horreur, malheur ! – notre sang s’acidifiera sans aucun doute.

Ils nous conseillent même – on ne saurait être trop prudent ! – de mesurer au moins une fois par jour le taux d’acidité de nos urines.

Mais leurs dires reflètent-ils bien la réalité des choses ? Ces maladies mortelles sont-elles vraiment CAUSEES par l’acidification du sang ? S’alimenter en suivant les règles d’un « régime alcalinisant » peut-il réellement nous protéger ?

Pour démêler le vrai du faux, il faut s’appuyer sur les faits… Or, on sait à présent que ce fameux pH du corps ne fonctionne nullement comme ces bons apôtres le prétendent …

Pour un liquide, un pH neutre (ni acide, ni basique) est de 7 (un nombre moindre indique de l’acidité, et un nombre plus élevé, l’alcalinité) et celui de notre sang se situe entre 7,35 et 7,45. Notre corps étant une merveilleuse machine, dès qu’un déséquilibre y est créé, un mécanisme de ré-équilibration se déclenche.

Ce sont les systèmes rénaux et respiratoires, qui forment les principaux régulateurs du pH ; le dioxyde de carbone est acide – et acidifie légèrement le sang (voilà pourquoi le sang veineux est un peu plus acide que le sang artériel). Donc, si le pH du sang descend trop, on se met à respirer plus vite (pour avaler plus d’oxygène & éliminer plus de CO2) et, s’il monte, on respirera plus lentement.

L’idée que ce que l’on mange ou boit puisse avoir la moindre influence sur le pH sanguin est donc sotte, car infondée ; notre organisme prélève dans notre nourriture ce dont il a besoin pour maintenir son équilibre acido-basique, et excrète le surplus via le côlon ou la vessie. En outre, chaque zone du corps possède son propre pH…

Ce qui a un effet sur les sucs digestifs, ce ne sont pas le type d’aliments que l’on ingère, mais bien la quantité de nourriture ingérée, le stress ou une infection. Les aliments « alcalinisants » peuvent effectivement modifier le pH urinaire, mais non le pH sanguin – et, de toute façon, il ne reflète pas notre état de santé général.

On voit partout sur le Net des témoignages de personnes ayant survécu grâce – disent-ils – à un régime alimentaire alcalinisant. En fait, les cellules cancéreuses créent un environnement acide en tant que sous-produit du métabolisme, et y prospèrent – et le pH sanguin n’y joue aucun rôle.

Le régime alcalinisant n’est pourtant pas totalement inutile, puisqu’il élimine certains aliments nuisibles (mais ça, tout le monde sait lesquels) – mais il déconseille aussi la consommation de produits bénéfiques ; par exemple :

Les tenants de ces régimes accusent les laitages d’être acidifiants, alors que les études scientifiques ont prouvé que cette assertion est totalement fausse. Les produits animaux, également décriés par eux, procurent des protéines, des acides gras essentiels et des vitamines, nécessaires au bon fonctionnement du cerveau, des cellules et du cœur.

Ils bannissent les fèves et légumineuses (pois, riz, lentilles) – qui sont de bonnes sources de phytonutriments, de protéines et de fibles, éléments qui préviennent le cancer.

Certains proscrivent même les fruits ( !), lesquels procurent des vitamines, des fibles et des antioxydants – qui réduisent l’inflammation et protègent également contre le cancer !

Bref, le régime alcalinisant, en interdisant la consommation d’aliments bénéfiques et même indispensables à notre santé, se révèle plus nocif qu’utile.. Je ne prétends pas qu’il faille le rejeter entièrement – car il est vrai qu’il faut manger beaucoup de fruits et légumes, et limiter la viande, les fromages gras, le sucre et l’alcool – mais quant au yaourt, au sel, aux graisses saines et aux noix, bannies par ce « régime alcalinisant », je dis qu’ils sont bénéfiques et indispensables… Ce qui bénéficie le plus à notre santé, c’est de consommer de bons produits, naturels, non transformés ni génétiquement modifiés, de façon raisonnable (ni trop ni trop peu) et en les variant le plus possible.

Pour plus de détails, lisez : http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/Regimes/Fiche.aspx?doc=equilibre_acido_basique_regime

 

Apprendre mieux

Par défaut

livreEn cette période d’examens, il est sûrement utile de mettre toutes les chances de notre côté – ou de celui de nos « chères têtes blondes » … alors, voici quelques astuces pour mieux comprendre, raisonner et retenir.

Les scientifiques en sont désormais venus à comprendre que le cerveau est beaucoup plus malléable qu’ils ne l’auraient cru.

Nos habitudes et notre environnement peuvent engendrer d’importantes restructurations dans nos liaisons cérébrales et même relocaliser certaines fonctions vers d’autres régions cervicales.

Des études témoignent qu’il est possible d’améliorer nos capacités cognitives à l’aide d’exercices, et il semble que la nourriture que nous ingérons joue également un rôle dans nos performances mentales.

Voici donc les trucs pouvant améliorer vos capacités :
– Faire de l’exercice physique
Les souris qui courent dans une roue chaque jour voient le nombre de leurs neurones augmenter dans l’hippocampe, leur permettant ainsi de mieux performer dans des exercices d’apprentissages et de mémorisation. Chez les humains, il a été démontré que faire de l’exercice permettait de mieux planifier et d’organiser nos idées. L’exercice permettait également d’exécuter plus facilement deux tâches à la fois.
– Avoir une bonne diète
Le cerveau, tout comme le corps, a besoin de carburant pour bien fonctionner. Alors, qu’est-ce qui est bon et qu’est-ce qui est néfaste pour le cerveau?  Les graisses saturées nuisent au corps et à l’esprit, et ceux qui en consomment sont plus enclins aux problèmes de démences.  Par contre, les Oméga 3 (dans le poisson, l’huile de chanvre, ..) protègent contre l’Alzheimer, la dépression et la schizophrénie.

– Consommation de stimulants
Ces substances affectent notre système nerveux, augmentent notre rythme cardiaque, pression sanguine, énergie, respiration,… La caféine est la plus connue et la drogue la plus utilisée au monde.  Elle active notre système nerveux, nous rendant plus alertes et plus attentifs, mais à forte dose, elle entraine l’insomnie et l’anxiété.

– Les jeux vidéo
Les jeux vidéo pourraient vous sauver la vie! En effet, les chirurgiens qui s’y adonnent font 33 % moins d’erreurs que ceux qui ne jouent pas. Les jeux vidéo augmentent notre dextérité mentale, coordination, perception des profondeurs et reconnaissance de motifs visuels.

– Écouter de la musique
Lorsque vous écoutez de la musique que vous aimez, votre cortex cérébral analyse les divers éléments de la pièce musicale; volume, rythme, mélodie… Il semble néanmoins que la musique ait davantage d’interactions avec notre cerveau. Elle contribuerait entre autres à réduire notre stress, nos peurs et autres émotions négatives et serait un bon antidépresseur.

– Pratiquer la méditation
Quelques minutes de méditation chaque jour permettent d’éloigner le docteur et d’améliorer certaines fonctions cérébrales. Tourner notre esprit vers un état méditatif, de contemplation intérieure et de relaxation peut réduire les effets de la dépression. L’on pense, en effet, que la méditation augmente l’épaisseur du cortex cérébral; plus particulièrement les régions associées à l’attention et la sensation – plus d’épaisseur, ne veut pas dire de meilleures capacités cognitives, mais comme la méditation augmente l’irrigation sanguine de ces régions, de liens entre les neurones se créent.

Bonne chance à tous les écoliers et étudiants !