Archives de Tag: aliment

Inquiétantes vitamines…

Par défaut

En fait, il est très difficile d’obtenir des informations fiables sur le sujet – ô combien controversé ! – des vitamines.

Mais une étude récente, portant sur plus de 120 suppléments alimentaires, a trouvé dans ¾ d’entre eux, des traces de métaux lourds (plomb, arsenic, cadmium, mercure), et dans 1/10ème d’entre eux (surtout ceux provenant de Chine), des concentrations dangereuses pour notre santé !

En outre, pour une vitamine donnée, les suppléments n’en comprennent qu’une seule forme, alors qu’il existe plusieurs formes naturellement.  La vitamine E, par exemple, est présente sous 8 formes différentes dans les noix, les graines, avocats et légumes, alors qu’en supplément, provenant d’une source synthétique (eh oui : les vitamines que vous achetez sont souvent à base de dérivés de pétrole !), il n’y a qu’une forme unique ; l’acétate d’alpha-tocophérol – lequel AUGMENTE le risque de cancer de la prostate, au lieu de prévenir cette maladie !

Il vaut donc  mieux consommer une « préparation » de cette vitamine, mixant des tocophérols et des tocotriénols de sources naturelles (= tirés du riz, palme ou rocou).

Pour la vitamine C, il semble que celle à base synthétique soit dénuée d’effets nocifs… jusqu’à plus ample information…

Les suppléments de magnésium, quant à eux, ne devraient pas se composer d’oxyde, peu assimilable, mais plutôt de citrate, malate ou chlorure.

Il n’existe hélas pas d’études sur les réactions que causent les vitamines chimiques dans le corps… cette poule aux œufs d’or rapporte trop que pour qu’on se risque à l’abattre !

Pourtant, une grande étude sur les vitamines, menée pendant 2 ans (2006 et 2007) aux Etats-Unis, a montré que, alors que les molécules des vitamines naturelles (celles présentes dans les fruits et légumes) étaient senestrogyres (elles tournent à gauche), la plupart des vitamines de synthèse sont formées de molécules dextrogyres (elles tournent à droite), CE QUI LES REND INEFFICACES ! (en acheter revient, par conséquent, à gaspiller inutilement son argent).

Je conseille quand même de consommer des vitamines naturelles, c-à-d celles contenues dans les fruits et légumes frais (ainsi que les fèves, graines & noix)… variés le plus possible, pour être sûr de les avaler tous !

Malheureusement, comme les sols se sont appauvris au fil du temps à cause des pollutions chimiques qu’ils ont subies, il peut actuellement arriver que l’on manque de certaines vitamines… En ce cas, il faut d’abord se mettre à consommer des aliments bio (plus riches en vitamines que les autres) et, si cela ne suffit pas, on peut recourir – exceptionnellement et pour une période limitée – à une supplémentation en vitamines. Mais il faut alors veiller à ne consommer que des vitamines de bonne qualité, faites d’extraits de plantes, fleurs, fruits ou légumes – sous peine de nous faire plus de mal que de bien.

La santé est notre trésor le plus précieux ici-bas, donc, ça vaut bien la différence de prix…

Publicités