Archives de Tag: ados

Les jeunes et l’alcool

Par défaut

Voici une tentation à laquelle bien des jeunes ont du mal à résister, car la consommation en est banalisée dans notre culture.  Les jeunes s’encouragent donc mutuellement à boire. De plus, les industriels de l’alcool ciblent la jeunesse en créant des produits « fun » (plus sucrés et colorés).  Il n’est pas étonnant que la consommation d’alcool soit de plus en plus importante et précoce chez les ados.

Malheureusement, l’Occident associe encore la fête à la prise d’alcool, comme si l’on ne pouvait pas s’amuser sans avoir bu quelques verres – ceci, grâce à l’image de convivialité et de facilitateur qu’il véhicule – l’alcool, en levant les inhibitions, donnerait l’audace d’aborder une personne désirée, etc…

Il faut lutter contre cette vision des choses et informer nos jeunes des effets nocifs de l’alcool; surtout quand on sait qu’il est la première cause de décès chez les jeunes hommes occidentaux (1 décès sur 4).

A l’encontre de la tendance à présenter l’alcool comme amusant et inoffensif, montrez-le pour ce qu’il est : un élément très destructeur (de soi, des autres et des relations).  Informez-en vos enfants avant l’adolescence .

Prêchez d’exemple car le « fais ce que je dis, mais ne fais pas ce que je fais », n’est pas une méthode efficace ; donc, ne buvez pas, ou modérément.

bottle of Kilbeggan Whiskey

 (Photo credit: Wikipedia)

Même une consommation ponctuelle – festive – peut déboucher sur une addiction aux conséquences lourdes ; destruction du foie et du cerveau, d’où échecs scolaires, rejet social et professionnel, marginalisation (beaucoup de SDF le sont devenus à cause de l’alcool), perte des relations (amitié, union, ..).

La prise d’alcool, si elle persiste durant plusieurs années, cause des lésions cérébrales, qui elles-mêmes provoquent des crises d’épilepsie (sous forme de crises généralisées) : une raison de plus de boire modérément !

L’alcool pousse également à avoir des rapports sexuels non protégés (d’où risque de sida), des comportements violents (rixes pouvant conduire à tuer ou se faire tuer) et est la cause de la majorité des accidents mortels sur les route – sans compter les handicaps à vie.

Quant au « binge drinking »; cette « mode » venant d’Angleterre et consistant à se rendre ivre en très peu de temps, il cause des comas ou même des décès soudains.

Attention : les effets de l’alcool sont multipliés quand on le consomme avec d’autres drogues (cannabis, cocaïne, ecstasy…).

(cet article fait aussi partie d’un livre sur l’éducation des enfants que je suis en train d’écrire : le « Vademecum des bons parents »)

Publicités