Archives de Tag: accuser

Sites d’infos sur les PN

Par défaut

Barbies2Ceci est encore un billet d’humeur…ou plutôt, d’indignation. Comme vous le savez, j’en connais un rayon sur la perversion narcissique (j’ai même écrit une cinquantaine d’articles sur ce sujet). Bien sûr, d’autres que moi en parlent, mais je m’étonne de trouver, sur la toile ou sur Youtube, des articles ou des vidéos qui traitent de ce même sujet, émanant de gens qui se croient ou se font passer pour des spécialistes alors qu’il est clair qu’ils n’y connaissent rien ou pis, font de la désinformation délibérée, dans un but bassement commercial …

Je n’ai encore jamais rien écrit sur ceci, car normalement, je m’occupe de mes sujets, mais cette façon d’agir sordide m’indigne de plus en plus. En outre, m’étant rappelé que je me suis donné pour but d’augmenter le degré de bonheur ici-bas en répandant la vérité & en combattant les fausses croyances, les préjugés, l' »opinion commune » & la désinformation, je vois qu’il faut aussi que je mette en garde les victimes contre des faussetés qui ne peuvent que leur nuire énormément.

Voici, par ex, un article sur « comment échapper au roi des connards ?« , du site (je n’indique que les initiales) T.F ; un site qui se veut « la référence actu pour les femmes » – prétendant donc être de leur côté… ce qui me semble être une vaste fumisterie !

Comme dit dans ma page d’accueil, « tant la nature que la société se fiche du bonheur des gens : ce que veut la nature, c’est que l’espèce se reproduise et ce que veut la société, c’est qu’on PRODUISE, consomme et “rapporte” : notre bonheur individuel n’entre pas en ligne de compte ! « , ou « Nos sociétés de consommation induisent exprès des croyances qui nous affaiblissent et nous nuisent – profit oblige ! – des croyances qui nous poussent à des comportements aberrants et créent invariablement souffrances, dysharmonie et ruptures.
Bref, tout va mal parce que c’est supposé aller mal ! En effet, à part le fait que « les gens heureux n’ont pas d’histoire », une personne heureuse en ménage et en famille… ne rapporte que peu, alors que des gens en état de besoin, ou en souffrance, seront prêts à tout (et surtout à dépenser sans compter) pour se sortir de leur misère ! » (dans : http://www.bonheuretamour.com/2014/06/11/une-affaire-en-or-lauto-sabotage/).

Ce site (T.F, donc) se prétend « pour les femmes « … mon oeil ! D’abord, qui en sont les rédactrices ? De toutes jeunes filles* bien bourgeoises (sûrement pistonnées), qui ne peuvent évidemment rien connaître à la vie – ni – à plus forte raison – au sujet de leur article ; c-à-d la perversion narcissique …

Ensuite, comme c’est écrit par une femme (je veux dire, une femme sotte), on patauge allègrement dans ce que Montherlant nommait la « bouillie pour les chats » ; c-à-d une prose de singe savant, de grandes phrases floues & tarabiscotées ; guimauve dégoulinante qui plaît aux esprits confus & aux incultes ayant des prétentions de culture (& surtout aux soi-disant « féministes ») !

Quelques exemples de ce langage fleuri, digne des pires romans à l’eau de rose (et donnant à tout être sensé envie de dégobiller) (entre parenthèses, mes commentaires) :

-« Elle ressemble à un petit animal fragile, perdu, inquiet. Lui, grand félin élégant, a le verbe haut, la démarche gracieuse, le sourire vorace et le regard qui frise. Il la dévore des yeux, la happe. Le piège se referme. Et soudain, le regard bleu s’assombrit et vrille. Il l’écrase, l’humilie, s’échappe. Elle tente de le rattraper, mais il esquive de plus belle »… (Bonjour le mélodrame ! On se croirait dans un roman de gare de 1910 ! Et voyez aussi l’affirmation – mensongère ! – que les victimes sont en fait, fragiles !!!),

-« Mais comment tenir debout lorsqu’on chevauche des montagnes russes émotionnelles ? Ce tango toxique mené par le pervers narcissiquebeaucoup de femmes l’ont dansé. Disséqué avec finesse par Maïwenn dans son nouveau film Mon Roi, » … (pub ! Et 2d gros mensonge, disant que la femme participe à sa propre maltraitance !),

-« Enivrée par ses mots d’amour, intoxiquée par ses baisers (Et paf ! Revoilà « Mon Amant de St-Jean », une bluette sentimentale de 1942 !), nous l’avons laissé s’immiscer sous notre peau frémissante. » (beuârk !!! Vite, les toilettes, un seau, n’importe quoi !),

-« On se déchire, on s’oublie, on se nie. Et cette boule qui nous broie le palpitant du matin jusqu’au soir. Jusqu’à la fuite, presque salutaire, pour que ce lent cauchemar s’arrête enfin ». (Mon Dieu, que c’est ENNUYEUX ! Ma parole, cette conne se prend pour Barbara Cartland ! Et pourquoi « presque salutaire »? ? ? ? ).

Etc… Pearl Buck avait bien raison de dire que ceux qui savent de quoi ils parlent ne donnent que l’amande, le noyau du fruit, non la peau ou la chair ! Par ce style « nouille » ( 😉 ), cette Catherine R. (l’auteur du post) prouve une bêtise qui confine à la débilité mentale, et un pédantisme insupportable… Ah, que ne s’est-elle souvenue de cet adage de La Bruyère ; « Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire viennent aisément » !

Mais s’il n’y avait que ça, ce ne serait pas grave… Hélas, s’y ajoute une désinformation systématique – théories débiles, démontrées fausses par toutes les études sérieuses faites sur le sujet – & pour donner confiance, quelques infos justes, qu’on entrelarde de mensonges éhontés assénés de façon péremptoire, pour les faire trouver vrais & se faire passer pour un spécialiste !

De 2 choses l’une ; soit c’est fait exprès (désinformation visant à maintenir les victimes dans l’erreur, c-à-d dans le malheur … qui rapporte), soit c’est encore une expression de « l’innocence au sourire sanglant » (où, en toute ignorance & inconscience, l’on colporte l’opinion commune, toujours fausse) ; mais dans les 2 cas, c’est inapproprié et NOCIF, et cela doit être déraciné pour perdre son pouvoir destructeur !

Car les victimes, souffrant mille morts & désireuses de se sortir de leur enfer, se renseignent sur la toile, & tendent à se fier aux choses écrites (ou dites) – et avec ce genre de désinformation, elles ne pourront jamais se sauver !

Voici ces mensonges :

-que la perversion narcissique est divisée à égalité (50%) entre hommes et femmes (! – toutes les études prouvent qu’il y a une écrasante majorité d’hommes parmi les PN),

– qu’« il laissera vite tomber si on le plaque (! – si « vite » signifie « jamais », alors, c’est vrai !!! voir la fin de https://bonheuretamour.wordpress.com/2016/02/17/pn-meurtre-moral/ ),

– mais qu’au cas où il ne laisserait pas tomber, « il n’y a qu’à » (!) appeler la police (! – qui ne fera strictement rien, sauf vous revictimiser en vous engueulant ou se fichant de vous, & en refusant de prendre votre plainte, ou, si vous faites appel aux organismes « féministes » ou aux assistantes sociales, vous attaquer en vous signalant aux Tribunaux de la Jeunesse & en vous ôtant vos enfants !),

qu’il peut réaliser qui il est & guérir (!) ; je cite ; « sa seule façon d’évoluer c’est d’être quitté, de se retrouver seul face à sa dépression » … N’est-ce pas à mourir de rire ?! JAMAIS il ne peut le réaliser ! Tous le disent : même le Dr Sam Vaknin (un PN devenu médecin, qui a étudié son cas, et écrit des livres là-dessus) est formel !,

– et bien sûr (cas classique) faire retomber la faute sur a victime – qui aurait des « failles narcissiques »… ben tiens ! Si on traduit « failles narcissiques » par « bonté, altruisme, gentillesse & désir d’avoir des relations saines & sérieuses », ça peut coller… Mais QUI (à part des êtres mauvais) considère ces qualités comme une faiblesse ?! QUI (à part un pervers narcissique, justement !) voit la candeur, la compassion & la sensibilité comme autant de faiblesses faisant que la personne possédant ces précieuses qualités « mérite » d’être abusée ? POSEZ-VOUS LA QUESTION, & distinguez le vrai visage de ces « informateurs » si « bénins » & « sympathiques » ! …

Bref, c’est à vomir ! Ces « braves » jouvencelles, n’ayant que peu vécu (& seulement une existence protégée), ne peuvent ni connaître ce sujet, ni avoir la culture & le recul nécessaire pour se distancier des théories du temps (la psychanalyse, par ex, que l’avancée des neuroscience prouva comme étant à la fois fausse & nocive !).

Même si ces fillettes ne sont pas perverses & ne répandent ces mensonges que par bêtise & ignorance, elles nuisent, car elles font le jeu des pervers. Ce sujet est une question de vie & de mort ! (où Vie = Vérité & Mort = Mensonge). Irait-on, par ex, confier de la dynamite ou des bombes atomiques à des enfants ?

Eh bien là, si l’auteuse est innocente, c’est la même chose ; elle joue (ou gagne sa vie) avec des choses dangereuses & qui la dépassent… Des sujets qu’elle DEVRAIT laisser aux spécialistes.

En conclusion, voici mon conseil aux victimes de PN : ne prenez vos infos qu’auprès de gens qui ont une connaissance (à la fois livresque & VECUE) du sujet, qui s’en sont sorti(e)s & qui ont réellement vos intérêts (& non les leurs ou ceux d’êtres indifférents & intéressés) à coeur.

Car bien sûr, une abondante publicité est faite au film « mon Roi » (avec photos & extraits vidéo), ainsi qu’au livre de J-Ch. Bouchoux (avec une longue interview dudit psychanalyste)… lesquelles pubs étaient sans doute la raison principale de cet article trompeur – comme des autres de même farine !

(*Il y a juste une femme âgée).

Publicités

Réponse à ceux qui me diffament

Par défaut

coup d'épongeAu cours de ces 3 années, j’ai poussé plusieurs coups de gueule :

a) contre les « convertisseurs » ; http://www.bonheuretamour.com/2013/08/19/aux-schtroumpfs-a-lunettes/

b) contre les « dragueurs » ; http://www.bonheuretamour.com/2013/08/26/lettre-a-ceux-qui-draguent-sur-les-reseaux-sociaux/

c) contre les « démolisseurs »; http://www.bonheuretamour.com/2014/12/08/haine-des-trolls-envers-la-verite-le-talent/

Voici, sans doute, mon plus grand coup de gueule : il est dirigé contre les diffamateurs ;

J’ai déjà répondu en partie ici ; https://bonheuretamour.wordpress.com/2015/06/19/j-alvarez-ou-les-horreurs-du-fanatisme/ , mais je veux préciser les choses une bonne fois pour toutes !

Je suis accusée de vendre « du vent » – Or, si l’on est honnête et de bon sens, ça saute aux yeux que mes articles sont informatifs ; basés à la fois sur la science, le bon sens et l’expérience vécue.

Mais surtout, on m’accuse d’être une arnaqueuse, et de « profiter du malheur des gens » (et ceci, en toute impunité ; ces lâches assassins, et destructeurs de Vérité, savent que Facebook est un lieu où menacer & diffamer est permis, et que donc, leurs sales menées n’auront aucune suite) :

Il s’agit d’un procès d’intention ne reposant sur aucun fait, et très facile à prouver faux – avec des FAITS, cette fois !

a) je ne gagne RIEN via Facebook ! J’informe (via mes articles) et je donne des consultations (Skype) gratis !

Depuis 3 ans que je suis sur Facebook, je n’ai pas gagné UN SEUL CENTIME comme conseillère via ce canal. Par contre, ça m’a coûté des milliers d’heures de travail ; écrire les articles & les poster sur les dizaines de groupes chaque jour, et surtout, répondre aux commentaires (tant sur mon blog & mon site que sur les divers réseaux sociaux) et des milliers d’euros (environ 3.500€).

Sans compter les « surprises désagréables » (« avances » grossières de quasi-mongoliens, insultes, menaces, diffamation et procès d’intention des trolls, connes qui pervertissent mes écrits, malhonnêtes qui les copient & se les attribuent, …)

b) les gens ont besoin de manger => si Carrefour fait de la pub, va-t-on les accuser de profiter du malheur des gens ? J’en doute ! Carrefour vend des biens, mais les gens ont aussi besoin de services ; si leur jardin doit être arrangé, ils ont besoin d’un jardinier, si c’est leurs dents, d’un dentiste, si c’est leurs cheveux, d’un coiffeur, etc.

Il y en a qui profitent effectivement de la crédulité et du malheur des gens ; la Lotterie Nationale, par exemple (ou les vendeurs d’alcool ou de drogue) => Ce ne sont pas les riches qui jouent, mais les « petits » ; ceux qui sont coincés dans une vie terne & misérable, et qui aspirent désespérément à en sortir (les riches jouent au casino ou aux courses). Ca ne fait, dans la majorité des cas, aucun bien au joueur (qui s’appauvrit encore plus) mais seulement aux « petits malins » qui leur vendent du rêve.. (n’oublions pas qu’on a +- 1 chance sur 14 millions de gagner le gros lot à la Lotterie !). De ces vendeurs-là, on peut dire, à juste titre, qu’ils nuisent aux autres & exploitent leurs faiblesses.

Moi par contre, je suis comme le jardinier, le dentiste ou le coiffeur : je fournis un service remplissant un besoin, contre un prix plus que correct – et même, le plus souvent, totalement gratuitement.

Les commentaires que je reçois sur mon site & mon blog (qui sont un FAIT !) témoignent que j’aide réellement des gens ; ils m’écrivent que j’ai changé leur vie à jamais, me remercient de leur avoir ouvert les yeux, ce qui leur permettra de faire de meilleurs choix à l’avenir ; des choix qui les servent au lieu de leur nuire – des choix qui amélioreront leur vie.

Pourquoi, me direz-vous, fais-je ceci pour rien ? Je répondrai aussi à ceci car si « tout est pur aux purs », les impurs par contre, salissent tout, et voient le mal partout – c’est d’ailleurs bien pour ça qu’ils projettent leurs sales mobiles sur moi !

Eh bien, je suis croyante, & Dieu m’a fait la grâce de sauver ma vie.

Je me suis dit que que quand, enfant, j’étais à terre, avec mon père qui me tabassait à coups de poings et de pieds, quand j’ai été « un peu forcée » par des hommes et surtout quand, en 1987, mon mari m’a étranglée au point que j’ai perdu conscience, j’ai survécu – eh bien, il devait y avoir une raison à cela.

Comme il devait y avoir une raison à ma boulimie de lecture ; au fait que, depuis mes 5 ans, je m’« évadais » de ces maltraitances par la lecture.

J’ai lu des dizaines de milliers de livres, tentant toujours d’en apprendre plus sur moi, les autres, le monde, mes tourmenteurs, … Sur ce que la science en disait, sur la vie (& l’avis) des autres, sur les méthodes thérapeutiques, …

Que j’ai, du reste, presque toutes essayées (en vain !) jusqu’à ce que je tombe sur LA méthode qui marche et me sauve !

J’ai réalisé que j’en savais plus que la plupart, que ce savoir était précieux et qu’avec lui, je pouvais – et DEVAIS – aider les autres qui n’avaient pas eu les mêmes chances que moi.

Alors, mauvais de tout poil, qui démolissez mon travail & suspectez mes mobiles, les voilà !

Ceci dit, même visant la sainteté, il est vrai que je vis sur terre et que donc, ayant un corps, je dois 1) manger & payer mes factures, 2) me respecter & me faire respecter.

Dans cette optique, l’expérience « Bonheur Et Amour » est un fiasco et si je veux agir de façon « intelligente » ( = selon les 3 principes de S. Pavlina ; Amour, Pouvoir & Vérité), je devrai cesser.

J. Alvarez, ou les horreurs du fanatisme

Par défaut

vieille sorcièreAlors que j’avais poliment demandé hier, en m’inscrivant sur le groupe Facebook, si le fait que j’aie la foi était un motif d’exclusion, J Alvarez (l’admin du groupe en question) ne répond pas sur le groupe, mais sur messagerie privée où elle m’insulte sans raison => procès d’intention – où l’on peut prendre ses idées délirantes pour vérité et accuser n’importe qui de n’importe quoi ! (définition de Linternaute :  Accusations, jugements, souvent à tort, fondés non sur des faits, mais sur les soi-disant desseins de l’accusé. & pour Wikipedia : sophisme consistant à invoquer le discrédit sur une personne en lui prêtant des intentions inavouables et condamnables. Le caractère invalide de cette construction existe si ces intentions ne sont pas prouvées, ou même qu’elles sont invérifiables)

Comme d’habitude, je n’ai aucun problème avec les musulmans, avec les juifs, avec les chrétiens (les vrais croyants sont tolérants) mais par contre, je me fais toujours (et j’en ai vraiment marre) descendre en flamme par les athées … qui en fait, sont les VRAIS fanatiques !

Remettons, par conséquent, les choses à leur place concernant le fanatisme ; « On n’a le droit d’avoir raison qu’avec les faits dont on dispose  » – donc, regardons les faits – car il n’y a qu’eux qui comptent ! – & voyons qui fait du mal, qui bloque la vérité, & qui injurie ceux qui sont d’un autre avis… Les athées ! Dans les faits, ce sont EUX qui se montrent fanatiques & qui projettent cette tare sur les autres.

Je réalise que tous les problèmes que j’ai jamais eus dans ma vie venaient de gens qui étaient en fait – peu importe ce qu’ils se prétendaient – des incroyants … car enfin, QU’EST-CE QUI les arrêterait sur la voie du mal ou de leurs caprices ?

Scott Peck l’a bien dit : la santé mentale exige qu’on se soumette à quelque chose de supérieur ; Dieu, l’Amour ou la Vérité (qui, au fond, sont quasiment une seule & même chose).

Je diffuse la vérité – & tout lecteur ayant de l’honnêteté & de bon sens le VOIT – et Scott Peck (encore lui) l’a écrit dans son livre sur les êtres mauvais ; ces êtres détestent la vérité, qui les expose, & qui fait du bien dans le monde, car ils détestent le bien, l’amour, la Vie !

Bref, voici ce désolant message :

Elle :  Désolée mais nous servons pas de support publicitaire pour des sites commerciaux.

moi : Franchement, les liens n’arrivent à rien (vous pouvez vérifier) – je fais autre chose depuis bien 6 mois. Les articles ne sont que pour informer à présent

Elle : Oui en effet, votre blog à l’air complètement bidon.  Essayez d’informer autrement, ce support ne vous sert pas

Moi : c’est quoi votre groupe ?

Elle : Athée Féministes.  Et vous n’êtes pas athée en plus… Vous représentez tout ce que nous combattons, des gens qui profitent de la crédulité et du malheur des autres pour leur vendre du vent

Moi : Vous, par contre, vous l’êtes – & ça se voit !

Ca confirme une fois de plus le dicton ; « fake people talk about other people being fake ; real people worry about their business and nobody else’s » (les gens « bidon » accusent les autres d’être « bidon », les êtres vrais se mêlent de leurs affaires et de celles de personne d’autre).

Cette fanatique enragée, J. Alvarez, a bloqué la Vérité, c-à-d l’accès à l’information juste qui aurait pu transformer la vie de certains… et ça, c’est Mal ! Car je ne vends pas du vent ;

Certains lecteurs m’ont fait la joie de m’écrire que je leur avais été très utile  (même, que je leur avais sauvé la vie) – ce qui est mon but dans la vie ; être utile sur cette Terre, faire une différence dans la vie des gens, améliorer le monde (à mon petit niveau), c’est ça, mon but – Forcément, je suis croyante ; je vise « l’inaccessible étoile » de la perfection (en sachant, évidemment, que je ne l’atteindrai jamais) … Mais bon, je « fais mon truc » – il ne m’est jamais arrivé (malgré qu’il y ait parfois des articles bêtes) d’aller écrire des insultes à l’auteur. C’est pas normal de faire ça ! Quand on est normal et qu’on voit un article bête, on passe à autre chose et voilà tout !

Dans http://www.bonheuretamour.com/2014/12/08/haine-des-trolls-envers-la-verite-le-talent/ , j’avais écrit ceci :

Quand quelqu’un de normal – nous, par exemple –  voyons un article « tarte », on passe sans rien dire… Alors, ceux qui critiquent nos écrits non-constructivement, ne font que ça : critiquer – car ils sont bien incapables d’écrire quoi que ce soit de valable ou de positif.

Imaginons que nous apercevions dans la rue un gars avec une coupe de cheveux ou un costume ridicule, irait-on lui dire qu’il est moche ou risible ? Evidemment non ! On en rira tout bas (éventuellement avec un ami), sans plus.

Il n’y a AUCUNE raison de l’aborder pour lui faire remarquer sa laideur ou son manque de goût. Donc, si quelqu’un allait faire cela, c’est clair que cette personne le ferait par BESOIN d’agresser quelqu’un, de le rabaisser, de sortir la crasse qu’il a en lui-même. Il n’y a AUCUNE autre raison (cette intervention est totalement non-nécessaire, et négative).

Eh bien, c’est pareil avec les critiqueurs de Facebook ; pour ces trolls, de nature mauvaise (car ennemis de la vérité) et de valeur nulle, ayant besoin, par conséquent (car ils n’ont pas de qualités) de rabaisser autrui pour se « remonter » (principe de la bicyclette), Facebook est idéal ; ils peuvent se livrer à leur entreprise de démolition  (harcèlement moral) en toute impunité … Quelle méprisable lâcheté !

Mais là, J. Alvarez attaque, en plus, le fait que je croie en Dieu, & y relie des tares morales ; je ne puis laisser passer ceci.

Car le Mal, c’est faire mal à autrui, le blesser, tenter de tuer son âme – & que fait-elle d’autre en me disant que mon blog est bidon ?

C’est pourtant TOUJOURS les athées qui tentent de vous « convertir » à leur foi (car c’en est une) – je n’ai jamais eu ce problème avec les religieux !  Encore une marque de l’irrespect (classique chez les athées) envers autrui !

Forcément, l’homme est (en quelque sorte) « l’animal religieux » (dès qu’il apparaît, apparaît la religion – & par contre, aucun animal n’a de religion) et quand on n’accepte pas (qu’on rejette) Dieu, on devient soi-même son propre dieu – pourquoi, alors, se gênerait-on en quoi que ce soit ?  Dans ce cas, toutes nos pensées sont excellentes,tous nos actes, nos caprices, nos mensonges, sont ok, nos opinions sont les seules bonnes, on a droit à tout (on peut prendre et rejeter ou blesser tout ce qu’on veut) et on ne change jamais, puisqu’on est Dieu !

A l’opposé, le vrai croyant est vraiment bon (pas juste l’apparence sympa), humble, ouvert à l’apprentissage & à d’autres opinions (rappelez-vous ; j’ai dit ; le VRAI croyant), amoureux de la vérité, avide de servir les autres, soumis aux règles de ne pas nuire à autrui, … La Vie étant mouvement (ce qui est immobile est mort !), le croyant connaît le changement (sa relation à Dieu évolue), …

PS (21/06) ; aujourd’hui, pour la toute 1ère fois depuis que j’ai créé ce blog (le 7/05/12), j’ai supprimé un commentaire ; j’ai décidé que c’était fini, d’être polie avec des êtres de mauvaise foi & menteurs.  Je supprime parce que leur prose est inintéressante (en + de mensongère), et je ne discute pas avec eux parce que Baha’u’llah nous enjoint d’éviter les impies.

Quand on m’insulte (& lâchement en plus, en mess. privé), je ne pleurniche pas – & surtout pas chez un(e) pote, pour qu’il m’engueule * ; je publie ! Tu as beau, ô basse insulteuse, être du corail, moi, je suis le marteau qui casse le corail… 😉

* J. Alvarez confirme, ce faisant, qu’elle est une lâche & une pleurnicheuse … pitoyable, vraiment ! Moi, j’assume – qu’elle fasse pareil au lieu d’insulter les gens en privé ou de les faire insulter par quelqu’un d’autre !

Cela dit, je ne lui interdis pas de publier tout ce qu’elle veut sur un site (moi, par ex, j’ai 20 à 30.000 lecteurs/moi sur ce blog, et un peu moins sur le site)

Les outils du PN

Par défaut

menottes

Le comportement incohérent, inexplicable d’un PN, lui est bien utile ; cela englue ses proies dans le brouillard (mensonges, confusion). Comme elles ne voient pas clairement ce qui se joue, elles sont incapables de partir, et restent dans la relation.

Ce n’est qu’en comprenant ce qu’ils font et pourquoi ils le font, qu’on peut voir ce qui se joue et ce qu’il est exactement, et prendre la décision de nous sauver de cet environnement mortel.

Comme dit ailleurs, tous les PN emploient les mêmes techniques et les mêmes phrases (efficaces) – comme s’ils avaient tous suivis des cours dans une école en Mauvaiseté.

En fait, ils ont généralement procédé par essai-erreur, et gardé ce qui marchait, en sorte qu’arrivés à l’âge adulte, ils sont devenus des Maîtres en tromperie, en prise & maintien du contrôle sur autrui.

Voici leurs principaux outils pour ce faire :

– le « gaslighting »

Voir ci-dessus ; c’est nier ce qu’il vient de dire ou de faire, pour vous faire douter de vos perceptions, de vos souvenirs, et donc, de votre santé mentale. S’il réussit à nous faire douter de notre version de la réalité, pour adopter la sienne, il a gagné – cet article décrit merveilleusement les techniques utilisées pour « gaslighter » une proie choisie ; GASLIGHTING. HARCELEMENT. TORTURE PSYCHOLOGIQUE.COMMENT SE PROTEGER DU MOBBING et des autres formes de HARCELEMENT – https://rudy2.wordpress.com/mauvais-traitement-psychologique-comment-se-proteger-du-mobbing-et-des-autres-formes-de-harcelement/

Un PN adore créer la confusion ; c’est un écran de fumée leur permettant d’agir à l’abri des regards, d’exécuter leurs plans destructeurs – ça vous bloque, lui permettant d’aspirer votre force vitale et de s’en nourrir…

Ils mélangent des mensonges avec la vérité, blâment leurs proches et insinuent partout que vous êtes mentalement instable. Plus vous êtes dans le brouillard, moins vous pouvez avancer, et plus ils peuvent vous manipuler et avoir le contrôle sur votre vie.
-la projection

Tout le monde a un côté sombre ; une personne normale va en prendre conscience et l’affronter, pour le faire diminuer ou disparaître… mais pas le PN ; lui, il choisit un bouc émissaire, exprès pour pouvoir projeter sur lui (elle)  ses tares « indésirables » – il poussera ensuite ce bouc à exprimer sa peur et sa folie à lui, d’une part parce qu’il peut ainsi déchaîner ses mauvais instincts (sadisme) mais aussi pour paraître « blanc » (sans tache) en comparaison ; le genre : « voyez ! C’est lui (elle) le cinglé(e) ; pas moi ! Moi, je suis un gars cool et normal » ( !).

Donc, si vous voulez savoir ce qu’il est, remarquez de quoi il vous accuse, car un PN va toujours vous accuser de ce dont lui-même est coupable : par ex, de le tromper alors que c’est lui(elle) qui le fait.

Ils se tiennent ce raisonnement ; « Si elle (il) le fait, alors je peux le faire aussi » – car leur esprit tordu refuse la responsabilité de quoi que ce soit, et donc, il se débrouille pour toujours la rejeter sur quelqu’un d’autre.

Et cela a aussi l’avantage de vous blesser & vous déstabiliser. En effet, quand il vous accuse, vous songez à vous défendre, et non plus à lui reprocher ce qu’il a fait ! En un tournemain, il vous fait oublier de quoi vous vouliez parler ; il retourne la situation et, d’accusé, devient accusateur – une technique efficace ! C’est pourquoi la technique du « disque rayé » où l’on nie totalement ses tentatives de diversion (où le PN nous accusera, tentera de nous faire pitié, …) , pour sans cesse répéter notre question initiale – par ex : « Où sont passés les 3.000 € ? » ou « Où étais-tu la nuit dernière ? ».

-Le mensonge :

Tout le monde ment de temps à autre, souvent pour ne pas blesser les sentiments d’autrui ou s’épargner une punition.  Mais les PN mentent naturellement, souvent pour semer la confusion, berner, manipuler & contrôler leurs victimes mais parfois, juste pour le plaisir de mentir.

Ce qu’ils font souvent, c’est évoquer un avenir dont on rêve, pour, agitant cette carotte devant notre nez, nous faire aller dans la direction qu’ils veulent, eux … « On mène les chiens bien loin en leur montrant un os » !

Certains mensonges sont aussi destinés à donner une bonne image d’eux-mêmes ; ils se font passer pour le chevalier courageux, la bonne âme, le parent parfait, etc..

-la triangulation

On n’est jamais qu’à 2, dans un couple avec un PN ; en effet, ce dernier, ayant besoin, tel un drogué, d’approvisionnement narcissique, il doit toujours se garder un « cheptel » en réserve pour pouvoir y puiser si vous lui faites faux bond.

Plus il a d’adorateurs (trices), plus il est satisfait. Donc, en société, il joue « la grande scène du II », se montrant charmant et tartinant la flatterie à la louche à tous ceux qu’il croise – sans compter qu’il flirte à qui mieux mieux !

Bien qu’en couple, il se comporte toujours comme un(e) célibataire – ce qui est fort agaçant.

Mais pourquoi cesserait-il ? Ceci aussi – notre douleur & frustration – le sert ; souvenons-nous qu’il se nourrit de ces émotions ! C’est pour ça qu’il trouve très vite ce dont on a besoin et par la suite, il fait en sorte que nous – son(sa) partenaire – soyons TOUJOURS frustré(e) !

Si vous lui reprochez de draguer tout le monde, il peut, en plus, vous jeter sur le dos SA possessivité & jalousie !

Enfin, cette attitude vous affaiblit de plusieurs façons (et un être affaibli ne peut pas se lever pour partir ou penser clairement) ; cela génère en vous un stress (dû à l’insécurité permanente) et participe au « crazymaking » ; vous faire douter de votre santé mentale, en niant des choses que vous avez vues & entendues, en sorte que vous perdez encore plus confiance en vous, et soyez donc toujours plus incapable de partir !

Sans compter qu’avec cette technique, vous luttez pour lui, vous êtes accro et fixé sur lui, vous tendez à être fâché sur l’autre homme ou l’autre femme – et il aime ceci aussi, puisque, comme tous les êtres mauvais, il adore créer la haine et la dispute, ajouter toujours plus de souffrance et de chaos au monde !

Et il aime aussi que les gens se battent pour lui ; ça le fait sentir précieux, important…

 

Tous ces outils sont des formes dangereuses de violence mentale, & sont utilisés par des PN pour contrôler leurs victimes. Si vous vous retrouvez dans ces descriptions, songez sérieusement à quitter votre « bien-aimé(e) », parce que si vous restez dans cette relation douloureuse, vous vous dirigez droit sur la folie, les maladies et la mort prématurée. Une fois libre, vous verrez mieux à quel point son « air normal » est trompeur !