Archives de Tag: abstenir

Peut-on décider quoi que ce soit ?

Par défaut

taking careNous nous posons continuellement des tas de questions sur nos décisions prises ou à prendre ; par ex : aurais-je dû prendre l’autoroute plutôt que la route nationale ? Dois-je manger ce gâteau ? Dois-je prendre ce job que l’on m’offre à Chypre, ou rester ici ? Dois-je faire sauter mon enfant de classe ou le changer d’école ? etc… Or, en réalité, ces questions sont bêtes, car elles supposent qu’on a le choix – ce qui n’est pas le cas !

Nous ne sommes en général que des observateurs passifs de notre vie… Nous n’avons que bien peu à dire dans nos actes ou réactions… Nous ne sommes pas à même de résister à nos tendances, par exemple à agir de façon stupide ou destructrice envers soi-même ou autrui , car nous ressentons un plaisir pervers à haïr ou à prendre des risques inconsidérés… – voir, à ce sujet, mon article : http://bonheuretamour.com/la-hantation-des-morts-vivants/

L’univers obéit à des lois très précises, et il en va de ce qui fait notre vie, comme de ce qui meut les mondes : même si cela semble n’être que le résultat de coïncidences, tout suit ces lois, et nous aussi y sommes soumis.

Ce n’est pas parce que nous sommes incapables de prévoir les résultats d’une action ou d’un événement quelconque, qu’il n’est qu’un “hasard” ; tout est prédéterminé, tout suit ses lois propres… Et plus on les connaît, plus on comprend qu’il en est bien ainsi. Il n’y a plus guère que les ignorants pour encore croire au « hasard ».

Bien sûr, en tant qu’être humain, on « croit non ce qui est, mais ce qui nous arrange » et l’homme préfère se voir comme quelqu’un de décidé, de maître de son destin. On aime à croire, par ex, qu’on “décide” soudainement de boire un café (ou de s’en abstenir), mais si on creuse un peu, on voit vite qu’il n’en est rien !

Alors, nous n’aurions donc AUCUN libre-arbitre ?  Rassurez-vous : il nous en reste quand même une petite parcelle, où l’on peut décider plus ou moins seul(e) – et de cette toute petite dose de liberté, peuvent découler d’immenses résultats, comme vous allez voir :

La science moderne a démontré que tous ceux que nous fréquentons ont une grande influence sur nous – bien plus importante que ce que l’on croyait, en fait : nos proches influencent notre humeur, donc nos pensées, donc, notre vision de nous et du monde, donc notre attitude et nos décisions, et donc finalement, notre destinée (puisqu’elle dépend justement de notre attitude envers la vie et des décisions qui en découlent) !

Et, le libre-arbitre étant une illusion, c’est là qu’est (et encore !) notre seule marge de manœuvre, notre seul « libre-arbitre » ! Tout le reste – oui ; TOUT ! – dépend de notre mix de gènes et d’expériences de vie précoces.

Le « et encore » ci-dessus, se réfère au fait que l’on n’attire – et ne se sent attiré(e) par – que des gens du même niveau vibratoire que nous. Donc, même ce seul et petit morceau de libre-arbitre, n’est pas très libre quand même !

Comme dit plus haut, notre seule petite parcelle de liberté réside dans les gens que l’on choisit de fréquenter – ou, plus souvent, de cesser de fréquenter… Là est notre liberté – la SEULE que vous ayez… Alors, décidez avec sagesse et au mieux de vos intérêts,  concernant qui inclure ou garder dans votre vie !