Archives de Catégorie: beauté

Maudite cellulite !

Par défaut

Young woman throwing frisbeeComment enfin détruire cette intruse ?

La cellulite  affecte la plupart des femmes … et elles voudraient bien s’en débarrasser ! Même moi, j’en ai – c’est vous dire 😉  !

Trop souvent, nous faisons l’erreur de croire que c’est un problème de peau (« peau d’orange »), alors qu’en fait, il s’agit d’un problème de fibres musculaires.

Si l’on renforce et étire les fibres entre nos muscles, cela fera une couche solide qui empêchera les dépôts graisseux de se pousser vers l’extérieur et de donner, justement, ce vilain aspect de tôle ondulée ou de cratères lunaires – autrement appelé « peau d’orange »…

Mais pour le faire partir et retrouver une peau agréablement lisse, il faut faire régulièrement des exercices ciblant cette zone du corps ..  (suite : voir http://bonheuretamour.com/maudite-cellulite/ )

Publicités

Une arme-minceur : l’agar-agar

Par défaut

agar-agarL’agar-agar est tiré d’une algue rouge (trouvée notamment au Japon) et qui, réduite en poudre et incorporée à une préparation, se gélifie. C’est un polymère de galactose (galactane) contenu dans la paroi cellulaire de certaines espèces d’algues rouges (rhodophycées). Contrairement à la gélatine – constituée de protéines, l’agar-agar est un mélange de 2 classes de polysacharrides (chaînes de sucres) : l’agaropectine et l’agarose.

L’agar-agar est donc un gélifiant 100% végétal et naturel et l’on peut le trouver pour un prix raisonnable. Assez puissant, il ne faut en mettre qu’1 gramme par ½ litre de liquide. Il se présente généralement sous la forme de poudre blanche – ou en flocons ou filaments. Inodore et sans saveur, il est pourtant bourré d’oligo-éléments : calcium, potassium, magnésium, fer et phosphore.

Non digéré dans l’estomac & l’intestin, et peu fermentescible, il est la principale alternative à la gélatine, c-à-d que vous pouvez remplacer la gélatine par de l’agar-agar dans toutes les recettes classiques demandant de la gelée (salées ou sucrées).

Il est aussi parfois utilisé pour ses propriétés laxatives pour les troubles intestinaux.

Constitué à 80% de fibres, il gonfle dans l’estomac (allant jusqu’à tripler de volume), ce qui a pour effet de nous « bourrer » et par conséquent, de diminuer notre appétit. Comme on est plus vite rassasié(e), et qu’il ne contient quasiment pas de calories, cela diminue le nombre de calories qu’on avale : des nutritionnistes ont estimé cette économie à 325 calories par jour, soit 36 grammes de gras (ou 81 grammes de sucre) !
Ses fibres (comme toutes les autres fibres solubles) captent une partie des graisses et des sucres du repas, réduisant là encore l’assimilation des calories par notre organisme – une diminution venant s’ajouter à celle des 325 calories mentionnées ci-dessus.
Pour que son effet gélifiant puisse se manifester, il faut que le liquide dans lequel l’agar-agar sera plongé soit à minimum 85°C.

Je sais que l’on hésite souvent à utiliser un produit inconnu, mais avec l’agar-agar, c’est archi-simple ; on peut s’en servir de 2 façons ; soit le dissoudre dans un liquide froid ou tiède que l’on porte à ébullition (en mélangeant) pendant 2 minutes, soit jeter la poudre d’agar-agar directement dans le liquide chaud et mélanger. C’est tout !  C’est en redescendant aux environs de 40°C qu’il va épaissir.

Et voici comment l’utiliser pour maigrir : faire une tasse de thé ou de soupe (ou juste de l’eau chaude), y verser une cuiller à café rase d’agar-agar (ou ½ sachet, soit 1 gr) et boire 10 à 20 min. avant chaque repas (max 3 x/jour –  car si l’on en consomme plus de 4 gr./jour, il cause de la diarrhée).  Pas d’angoisse : il ne modifie ni la couleur ni le goût des aliments.

Encore plus simple : vous pouvez ajouter ½ ou 1 sachet (ou 1 c. à c. rase) dans vos plats chauds, une minute avant la fin de la cuisson, et bien mélanger ; vous serez plus vite « calé » (d’où diminution des calories avalées).

Astuces-Santé & Minceur

Par défaut

SAM_0233– Boire, chaque matin au lever et chaque soir au coucher, une tasse d’eau bouillante agrémentée d’1 cuiller de miel (naturel !) et d’une bonne pincée de cannelle en poudre. Cette boisson empêche la graisse de se fixer dans le corps.

-Chaque jour, écraser ensemble un petit morceau (1 cm) de gingembre frais et 4-5 feuilles de menthe, et avaler ; en effet, le gingembre diminue le taux de sucre sanguin et la menthe augmente la durée de la sensation de satiété.

– Le chou : l’acide tartrique qu’il contient empêche le corps de convertir les sucres et hydrates de carbone, en graisse.

– La racine de pissenlit : c’est horriblement amer, mais si vous avez le courage d’en faire une tisane et de prendre celle-ci chaque jour, cela améliorera votre digestion, équilibrera votre taux de sucre sanguin et détoxifiera votre organisme.

– La tisane de gingembre & citron : elle a pour effet de diminuer l’appétit.

– Le jus de carotte : riche en fibres, il aide à digérer et à l’élimination via les intestins.

– Le « Master Cleanser »

Les stars d’Hollywood utilisent ce moyen pour garder ou retrouver la ligne… Beyoncé, par exemple, lui devrait sa belle silhouette.

 « recette » :  Prendre une bouteille d’1 ½ l d’eau minérale, et en ôter ½ l, ajouter le jus de 2 citrons, ½ flacon de sirop d’érable (=125 ml), et une c. à c. (rase) de piment de Cayenne.

En boire un grand verre le matin à jeun, puis à la place du repas de midi et/ou des en-cas de 10 h et 16 h (durant 10 jours).

Les courageux peuvent prendre un jour de jeûne par semaine (ou quinzaine, ou mois) et, ce jour-là, ne prendre que cela sur la journée.

Je rappelle que Le sirop d’érable renferme plus de 20 composés antioxydants, qu’il est riche en sels minéraux (potassium, calcium, magnésium, manganèse, phosphore), en polyphénols et en terpènes ; acide abscissique, stimulant le relâchement de l’insuline par les cellules pancréatiques et accroissant la sensibilité des cellules graisseuses à l’insuline – ce qui combat le dangereux syndrome métabolique et le diabète.

– le Thé Detox de Kusmi

Ce thé (de saveur citron-citronelle) est faible en théine, et peut donc se boire à tout moment de la journée, aussi bien chaud que froid.  Il faut en boire 2-3 tasses/jour, sans sucre.

Il contient du thé vert, antioxydant et réduisant le mauvais cholestérol, et du maté, un tonique ayant des propriétés diurétiques et stimulantes, et fait en outre durer plus longtemps la sensation de satiété (en ralentissant la progression du bol alimentaire hors de l’estomac).

Ce thé est en outre riche en chlorophylle, en minéraux (potassium, calcium, magnésium, fer et phosphore), en vitamines (C, B1, B2, A et K), ainsi qu’en matéine, qui, comme le café, stimule l’organisme et brûle les graisses, mais ne rend pas nerveux et n’empâche pas le sommeil

Il contient aussi des saponines, autres substances boostant le métabolisme et stimulant la thermogénèse.

10 astuces pour diminuer les calories

Par défaut

17janv.2013– Supprimez ou diminuez fortement le sucre, les édulcorants de synthèse et les produits contenant du blé,

– Comme dessert, mangez un ou 2 carrés de chocolat noir (min.72% de cacao) ou prenez un fruit,

– Remplacez la mayonnaise ou la sauce pour salade, par du jus de citron,

– Remplacez le lait entier ou la crème par du lait de soja ou de l’écrémé,

– Remplacez les fruits en boîte (marinant dans le sirop) par des fruits frais ou surgelés,

– Remplacez les “nectars” ou boissons aux fruits, par des jus de fruits,

– « Coupez » vos jus de fruits avec la même quantité d’eau,

– Diminuez le sel et remplacez-le par des épices,

– Rapetissez vos portions pour ingérer moins de calories. Même votre estomac s’y habitue et rétrécit après quelque temps.

– Amusez-vous, dansez la vie, explorez ; car chaque fois que vous vous bougez, vous perdez des calories !

Belle peau et anti-cellulite : le brossage à sec

Par défaut

Il s’agit d’une technique de massage interne doux, d’un moyen simple, rapide et bon marché de détoxification et d’amincissement, ayant de nombreux bénéfices pour la santé, et dénuée d’effets secondaires !

Cette technique aide notre corps à se détendre et stimule notre – si essentiel ! – système lymphatique.

En effet, la peau est le principal organe d’élimination du corps ; elle reçoit 1/3 du sang circulant dans notre organisme et, via les glandes sudoripares, élimine un bon demi-litre de liquides chaque jour.
Notre peau est aussi le dernier organe à recevoir les nutriments, et le 1er à montrer des signes en cas de manques, d’excès ou de mauvais fonctionnement du corps.

Mais si nos pores sont bouchés, ce n’est pas possible. En plus comme nous mettons de la crème, la peau ne peut respirer…

La technique de brossage à sec, en exfoliant, dégage ces voies de sortie, et permet à notre peau de faire à nouveau son travail.

Divers organes, glandes et systèmes de détoxification, se chargent de purifier notre corps ; la peau, les intestins, les reins, le foie, les poumons, le système lymphatique et les membranes muqueuses.

Brosser notre corps nous revitalise et nous énergise (c’est pour cette raison qu’il faut éviter de le faire le soir avant le coucher).

En outre, cela :

–         stimule la circulation sanguine (qui nous fait nous sentir revigoré), la digestion, les hormones et le système lymphatique (= tous les organes de détoxification), ainsi que les glandes produisant de l’huile.

–         nettoie le système lymphatique, et évacue les toxines et les excès de liquide stockés dans les cellules,

–         fait partir la cellulite, ainsi que les cellules mortes,

–         stimule le tonus musculaire,

–         répartit mieux les dépôts graisseux du corps,

–         resserre la peau, tout en ouvrant les pores (ce qui la purifie) et la rend donc plus jeune et douce,

–         apaise le système nerveux,

… et cela ne prend que 2 minutes par jour !

On ne peut le faire sur une peau mouillée parce qu’alors, l’élimination des toxines et peaux mortes se fait moins bien.

Attention : soyez patient(e) : vous ne constaterez des résultats qu’après environ 4 semaines. En tout cas, les gens qui l’ont fait régulièrement, témoignent avoir vu l’état de leur peau (douceur, boutons, acné) et celui de leur cellulite, s’améliorer considérablement !

Comment s’y prendre ?

La peau doit être sèche, et il faut aussi éviter les plaies ouvertes. Il suffit de brosser le corps, avec une brosse douce en poils naturels (brosse végétale), toujours dans la direction du cœur.

Vous pouvez le pratiquer tout habillé, mais il vaut mieux le faire en sous-vêtements.

Debout, donnez de longs coups de brosse doux à partir des pieds, en remontant sur les jambes – devant, puis sur les côtés – toujours vers le cœur.

La peau devrait devenir un petit peu plus foncée, et vous devriez ressentir une légère sensation de chaleur et un léger picotement, mais cela ne doit jamais devenir douloureux.

Faites de même avec les bras, en partant des mains.

N’oubliez pas le ventre, le dos, les épaules, ainsi que le cou et la poitrine.

Sur le ventre, vous pouvez aussi masser en cercle, dans le sens des aiguilles d’une montre (pour mobiliser le gras, et l’inviter à partir).

Dans la mesure du possible, douchez-vous juste après.

Brossage à sec du visage :

Placez la brosse au centre du menton, et donnez de légers coups de brosse obliques (= vers la droite ou la gauche du visage et un peu vers le haut) – même montez un peu plus haut (sur la bouche – en-dessous du nez) – et brossez vers l’extérieur du visage ; quelques coups de brosse à gauche, et quelques coups de brosse à droite.

Puis vous montez et faites de même en partant des ailes du nez – toujours vers l’extérieur

Ensuite, en partant du haut du nez (point situé entre les yeux), brossez en demi-cercle, en montant sur le front, toujours alternativement à gauche et à droite.

Puis, descendez vers les oreilles, à gauche comme à droite.

Passez alors au cou, que vous brosserez vers le bas.

C’est tout.  Après usage, lavez votre brosse à l’eau et au savon doux et faites-la sécher.

Alimentation & minceur : que dit la science ?

Par défaut

Je vous résume l’article à ce sujet paru dans le Science & Vie de juin 2012 – ainsi, vous pourrez constater que les mesures que je préconise pour mincir sont totalement en accord avec les dernières avancées scientifiques :

– D’abord, notre stock de cellules graisseuses ne change jamais (il d&pend d’un gène et est défini dès l’enfance); seulement, celles-ci sont plus ou moins gonflées… – donc, si on a beaucoup de cellules graisseuses, il sera toujours plus dur de maigrir et de maintenir son poids…

– nos bactéries intestinales ont une influence sur notre poids ; car certaines assimilent les aliments (et les calories qui vont avec !) alors que d’autres les éliminent,

– la prse de poids dépend des gènes, mais aussi de facteurs psychiques (gare le stress !), et socio-culturels,

– faire un régime est néfaste pour les enfants, les ados, et les femmes enceintes,

– la prise de poids ne dépend QUE des calories ingérées – peu importe si elles viennent des graisses, des protéines ou des sucres (comme je le dis ailleurs),

– les aliments ou compléments soi-disant » brûle-graisse », ne font mincir que parce qu’ils prennent la place d’autres aliments plus caloriques (on ingère donc moins de calories, c’est tout),

– les régimes ralentissent le métabolisme => le corps affamé ou déséquilibré, retient plus de calories, et, quand on revient à son mode d’alimentation normal, on grossit automatiquement,

-les régimes sont en outre inefficaces et dangereux (ils créent des carences en nutriments essentiels),

– manger plus le matin n’aide pas à la perte de poids : les gens qui prennent un « solide » petit-déjeuner, avalent finalement plus de calories que ceux qui le « passent » ou mangent léger le matin,

– les crèmes amincissantes sont inefficaces – bien que le geste de se masser relaxe et fait perdre quelques calories (mais alors, n’importe quelle huile ou graisse est plus efficace que ces crèmes coûteuses !).

Minceur : que penser des méthodes non-invasives d’élimination de la cellulite ?

Par défaut

Je veux parler ici de techniques comme la lipolyse (ou lipodissolution, lipotomie ou morpholiposculpture), de la cryolypolyse, des radiofréquences, du Coolsculpting, …

La lipolyse est une technique – bien moins chère qu’une liposuccion – qui consiste en une simple injection sous-cutanée d’un liquide hypo-osmolaire détruisant les cellules graisseuses.  Elle vise donc à dégrader la graisse humaine, sans aspiration de celle-ci hors du corps humain. Cette cellulite dégradée doit, en principe, être détruite par le foie et les reins.

Et c’est assez bon marché, puisqu’une séance de lipolyse ne dépasse pas les 600 €, alors qu’une liposuccion peut atteindre 10.000 € !   Cette forte différence de prix explique le succès de la lipolyse.

Le problème est que la graisse traitée n’est pas directement éliminée par le foie ou les reins, mais éparpillée de façon hasardeuse dans la circulation générale.

Les effets secondaires se manifestent par des réactions allergiques, érythèmes, oedèmes ou brûlures quelques heures après la piqûre, avant de parfois se compliquer en nécroses cutanées, hématomes, ulcérations ou même phlébites (formation de caillots dans les vaisseaux sanguins) les jours suivants !

Mais ces techniques utilisant l’introduction d’agent liquide, chimique, thermique dans le corps ou encore l’utilisation du laser – ont causé des complications graves sur des dizaines de patients, notamment des nécroses, des lésions sous-cutanées ou des ulcérations.

La France a donc interdit toutes les techniques non-chirurgicales de destruction des cellules graisseuses, comme la lipolyse  et les autres méthodes de lyse adipocitaire non invasives (c’est-à-dire externes) comme le laser, les ultrasons focalisés ou la radiofréquence à cause d’une « suspicion de danger grave ».

Il va donc falloir trouver une autre solution anti-capitons (plus naturelle) pour perdre sa peau d’orange !

Trucs anti-grignotage

Par défaut

MuffinsVous avez décidé de mieux vous nourrir, mais hélas, parfois, quand vous êtes oisif(ve) ou agité(e), sans avoir vraiment faim, vous avez de folles envies de grignoter… de préférence des saletés qui encrassent votre organisme (biscuits, bonbons, …) et donc, vous grossissez (surtout qu’il ne s’agit pas d’une faim réelle)… Que faire ?

Ces quelques astuces vous aideront à résister et à faire de meilleurs choix :

Prenez une grande inspiration : quand une envie de grignoter vous saisit, inspirez profondément, en sentant bien l’air pénétrer dans vos poumons et les déplisser… Goûtez cette sensation, jouissez-en, et songez à la chance que vous avez d’être en vie ! En plus, ce truc – en vous « branchant » sur une attitude mentale sereine et reconnaissante, diminue le stress (qui est la cause principale des envies de sucré).

Croquer des légumes : il est prouvé que croquer des légumes crus des carottes, céleri, ou radis – diminue le stress ; en effet, cela abaisse la tension dans la mâchoire… et en même temps, vous avalez des vitamines et des fibres, au lieu de tout un tas d’additifs douteux !

Consommer de bonnes graisses : les aliments riches en omega-3 – noix, amandes, graines de lin, pignons de pin, saumon et thon sauvage –  abaissent les pics d’hormones de stress, responsables de nos envies de grignoter. En outre, ces acides gras-là sont indispensables au bon fonctionnement du cerveau et combattent les troubles de l’humeur (dépression, …).

Boire du thé :  il contient de la théanine, un acide aminé ayant un effet calmant et qui diminue la tension sanguine.

Avaler de la vitamine C : les aliments riches en vitamine C (agrumes, par ex) ont 2 actions bénéfiques : d’une part, ils diminuent le taux d’hormone de stress, et ils boostent le système immunitaire (lequel est affaibli lorsque nous subissons des stress).

Idées reçues sur l’alimentation

Par défaut

Ces idées qui, prônées par les nutritionnistes, sont partout acceptées comme une évidence, sont, en réalité, des inepties à rejeter absolument !

il faut éviter le gras : non : 1) ce n’est pas cela qui fait grossir – vu que toute augmentation marquée et prolongée des apports énergétiques est toujours associée à un gain de poids et de masse grasse, quel que soit le contenu en glucides et en lipides du régime, 2) on en a besoin, et en grandes quantités, encore, pour pouvoir penser (vu que notre cerveau en est constitué) et 3) il suffit d’en manger (comme le reste) quand et combien on en a envie, et pas plus. Et  la graisse de coco, par ex, fait même mincir, car elle a un effet de déstockage de calories, et de stimulation du métabolisme.

– le pain – surtout complet – est bon pour nous : faux ! Il fait grossir, et cause de terribles maladies physiques et mentales (voir par ex : http://www.rodale.com/wheat-free-diet ).

La vague grandissante de cancers, de diabète, d’obésité et de psychoses est due au fait de consommer du pain et des produits dérivés du blé moderne – un produit hautement industrialisé (croisé à d’autres espèces et irradié !), sans aucun rapport avec le blé naturel de jadis – et présent partout ; biscuits, soupes, vodka, …

– les aliments brûle-graisse (genre artichaut, tige d’ananas, …) brûlent les graisses : eeeh non ! Ou alors, il faudrait en manger des tonnes par jour !

– il faut manger des aliments « light » : non ! Ils sont souvent nocifs et ne font maigrir… que votre porte-monnaie !

« il faut déjeuner comme un roi, dîner comme un prince, et souper comme un pauvre » – soi-disant, parce que le soir, comme on va au lit, on ne dépense pas de calories et donc, notre corps va les stocker… Non ! Suivez vos envies et votre faim !

– sauter un repas fait prendre du poids : c’est absolument faux ! Ce qui fait grossir, c’est de ne pas respecter sa faim, dans un sens ou dans l’autre (soit, se priver quand on sent qu’on a faim, soit, manger quand on ne ressent pas la faim), et rien d’autre !

– l’eau fait mincir ! En fait, non seulement elle ne fait  pas maigrir, mais elle est dangereuse : voir mon article « faut-il boire de l’eau ? » du 31/3/2013 : http://bonheuretamour.com/faut-il-boire-de-leau/ ).

On dit qu’elle procure une sensation de satiété avec 0 calories, et qu’elle chasse les toxines ; ces 2 assertions sont fausses !

les protéines font fondre (principe de base du régime Dukan, hyper-protéiné) : il est sans doute vrai que consommer beaucoup de protéines(viande, poisson, œufs) incite notre corps à brûler beaucoup de calories pour les digérer, mais ça fatigue et intoxique notre organisme, sans compter que, acidifier le sang, cause le cancer !

– évitez le chocolat : Sûrement pas ; il contient des flavanols, faisant baisser la tension sanguine, sa richesse en polyphénols lutte contre les maladies cardiaques, ses graisses font maigrir (non grossir), et en plus, il a un effet anti-dépressif (il fait sécréter des endorphines).

Enfin, comme il contient 16 fois plus d’anti-oxydants que le vin rouge, il vaut mieux en consommer, plutôt que boire de l’alcool, si nocif pour notre foie !

Mes secrets pour maigrir

Par défaut

Mincir en reniflant
Le grignotage est une plaie pour ceux et celles qui veulent garder ou retrouver la ligne.
Or, il y a quelques années, des savants japonais ont mis au point une formule – que je vous révèle ci-dessous – totalement naturelle, et où il n’est pas nécessaire d’avaler quoi que ce soit, pour mincir.
En effet, le fait de respirer l’odeur qui se dégage du mélange, produit de la noradrénaline, ce qui fait s’affiner la taille et les hanches. Les chercheurs en question promettent un résultat très satisfaisant : la perte d’environ 1 kg par mois !
Il vous faut : 1 c. à c. de zeste de pamplemousse, 1 brin d’estragon frais, 1 pincée de poivre noir, 1 pincée de graines de fenouil.
Vous placez le tout dans un bol, et écrasez bien le tout avec un pilon. C’est prêt !
Il suffit alors de verser rapidement cette pâte dans un petit flacon à porter sur vous et à renifler dès que vous sentez une envie de grignoter…

Le jus-minceur
Ce jus présente plusieurs avantages ; il a des propriétés brûle-graisse, mais permet aussi de réguler le niveau de sucre sanguin et de contrôler la faim, en sorte qu’il contribue de plusieurs façons à l’amincissement.
De plus, il est bourré de vitamines et de minéraux et active le système immunitaire, ce qui prévient les rhumes et grippes.
Il faut le boire juste après le réveil, sur un estomac vide, mais on peut augmenter l’efficacité de ce remède en en buvant un peu avant chaque repas.
Pour une quantité convenant à une journée de cure, il faut : 1 c. à s. de miel liquide, 2 pamplemousses, 3 citrons, une poignée de basilic frais et un morceau de gingembre frais de 4-5 cm. Ces ingrédients contiennent des enzymes aidant à la perte de poids.
Il faut peler et couper en morceaux les fruits, les mixer , puis ajouter le miel et bien mélanger.
– le miel : plein d’enzymes, d’anti-oxydants et de vitamines B vitamins, ses propriétés antimicrobiennes aident à ré-hydrater le corps et à purifier le sang.
– le pamplemousse : il contient une enzyme qui brûle la graisse, équilibre le sucre dans le sang et abaisse le niveau d’insuline, ainsi que de la pectine ; une fibre soluble excellente contre les soucis intestinaux.
– le citron : il purifie et détoxifie, et promeut un foie sain. Il améliore la digestion, en sorte que moins de nourriture soit convertie en gras.
– le basilic : il abaisse le stress (cause principale de prise de poids !), booste l’immunité, lutte contre les refroidissements et améliore la digestion – autre cause de perte de poids.
– le gingembre : il aide à la digestion en augmentant la sécrétion de fluides digestifs dans l’estomac. Il active également le métabolisme, la circulation sanguine et le système immunitaire, et renforce les organes digestifs.

Mincir par les bactéries intestinales
La perte de poids dépend aussi beaucoup de l’intestin, c-à-d des bactéries présentes dans l’appareil digestif… En fait, on peut dire que l’on mange avec nos bactéries intestinales !
L’intestin étant hélas un microcosme compliqué et un organe négligé, on ne comprend pas encore totalement son fonctionnement, mais on sait qu’il y a 2 kgs ( !) de bactéries qui y vivent et que notre poids dépend du métagénome (l’ensemble des gènes présents dans l’intestin).
C’est donc une bonne idée de favoriser l’existence des bonnes bactéries (mange-graisses) dans notre intestin, et pour cela, je conseille – en plus de consommer chaque jour des fruits et légumes – de boire chaque jour du lait fermenté ou du yaourt.