Le PN & ses flying monkeys

Par défaut

flying-monkey3 (ces « singes volants » sont les complices de la sorcière dans « Le Magicien d’Oz » ; elle les envoie tourmenter ses victimes tandis qu’elle s’amuse à tout observer dans l’ombre).

Quelqu’un qui subit (ou a subi) des épreuves pénibles, s’attire la sympathie ou la pitié des autres… Les PN le savent & s’en sont fait une arme ; ils utilisent ces émotions pour manipuler les autres ; pour les pousser à croire certaines choses et, conformément à ces croyances, à exécuter leurs basses besognes à leur place !

Pour ce faire, ils ont toujours l’art (car ce sont les maîtres des apparences) de se faire passer pour un pauvre petit agneau naïf, livré aux mains d’un être sanguinaire & sans pitié, complètement dément !

Bref, un pervers inverse les rôles, se faisant passer pour la victime & vous, pour l’agresseur – alors que l’être sanguinaire & sans pitié, complètement dément, c’est lui …même s’il est très doué pour paraître l’inverse, c-à-d doux & équilibré !

Une vraie victime évite en général de parler de sa vie & de ce qu’elle a subi – donc, si un nouvel ami ou partenaire se met à vous raconter une histoire digne d’un martyr chrétien ou d’un drame du XIXème siècle, où il (elle) est l’innocente victime d’un monstre dénué de raison, c’est qu’il est en train de vous recruter dans son armée de flying monkeys !

Grâce à cette tactique, la vraie victime se voit changée en un être mauvais & répugnant, et chargée d’un caractère bas, méchant, détraqué & de crimes imaginaires. Ainsi, ses appels au secours ne seront pas entendus, car pas crus – elle est TELLEMENT moins crédible & moins convaincante que ce maître-comédien qu’est le PN !

Le PN détruit le peu qui restait à la victime : sa réputation & ses complices, les flying monkeys, se mettent à l’insulter, à lui faire la leçon (!) & s’ils ont du pouvoir, à la punir – par ex, en l’internant, en lui faisant perdre ses procès ou en lui ôtant ses enfants…

Tout ceci procure évidemment une joie immense au PN ; quand il a réussi à diriger le comportement de ses acolytes, il se sent puissant & génial ; là, il est Dieu, puisqu’il fait bouger les humains comme des marionnettes, et en plus, ça fait du mal à la victime – double victoire pour lui !

La victime tombe alors dans un profond désespoir, car les dommages que cause une telle ostracisation sont comparables (c’est prouvé) à des dommages de guerre !

Comme les PN envient vos qualités, ils s’attaquent à cela dans l’image qu’ils présentent de vous ; par ex, si vous êtes désintéressé, ils vous font passer pour intéressé, avare et voleur, etc.

Surtout, ils essaieront de vous infliger des souffrances maximales en essayant de vous priver de ce à quoi vous tenez le plus (en général, vos enfants).

Comment font-ils ça ? Tout simplement en « ouvrant leur coeur », en confiant leur « vie de misères » à une bonne âme soigneusement choisie. Oui ; ils choisissent leurs acolytes de la même façon dont ils vous ont choisi.

Experts à juger les gens, ils voient qui fera une bonne marionnette, ou non.

Leur choix se porte soit sur d’autres PN ou déséquilibrés agressifs, qui sont ravis d’avoir une proie à attaquer, ou sur des idiots peu lucides qui croient à leurs mensonges.

Le PN ne veut pas d’une personne normale, ayant des limites personnelles saines, car ce type de gens ne se laisse pas embringuer dans des histoires sordides, ni ne se permet de punir qui que ce soit. Même s’ils croient les mensonges du PN, s’il « salit » quelqu’un, ils le jugeront comme un être négatif & l’éviteront par la suite (notez qu’ils éviteront alors aussi la victime – ce qui est triste).

Pour faire un « bon » flying monkey, il faut une personne négative, malsaine, manquant de limites, & aimant le drame, critiquer, voir le mal chez les autres – bref, quelqu’un ayant des traits de caractère toxiques & une certaine crédulité (due à un manque de bon sens, de culture & d’humanité).

Donc, le PN teste les gens, pour voir à qui il a affaire – par ex, il se plaint (auprès de quelqu’un qu’il connaît à peine), qu’il vient d’être jeté dehors de chez lui. Quelqu’un de normal exprimera sa sympathie et donnera un bon conseil, mais pas plus, alors qu’un être manquant de limites, lui offrira de venir loger chez lui. Celui-là fera un bon flying monkey…

Ces singes volants se mettent alors à vous blesser, soit car ça les amuse (ils savent que la victime est innocente, mais l’attaquent quand même), soit parce que, dans leur inconscience, ils s’imaginent défendre un innocent (!).

Dans cette 2de catégorie se trouvent des gens de peu de valeur, ayant soif de se remonter dans leur propre estime en méprisant quelqu’un d’autre, en éclatant d’une « vertueuse indignation » et en faisant la leçon à une victime (jolie mentalité !). Pour eux aussi, donc (comme pour les complices sociopathes), vous attaquer & vous nuire (sans aucune raison valable !), les fait se sentir bien ...

Certain(e)s sont d’ex-victimes PN pleins de bonnes intentions, voulant défendre celui qu’ils croient être une victime – ceci, à tort, car ils sont inaptes à distinguer une vraie victime, d’un PN jouant un rôle !

La plupart des flying monkeys se passionnent pour cette « noble cause » et, soucieux d’abattre le « méchant » (= le bouc émissaire), sont prêts à traquer & attaquer une personne qu’ils n’ont jamais rencontrée, juste parce que quelqu’un d’autre – qu’il ne connaissent pas vraiment non plus – leur a raconté des histoires d’un ton convaincant !

Certains singes volants sont plus passifs ; ils croient ce qu’on leur dit et pensent tout bas que la cible est une personne horrible. Ceux-la ne vous attaquent pas, mais vous rejettent ou vous évitent.

Même ainsi, ils vous nuisent activement, car ils répandent les mensonges du PN ou, s’ils viennent à voir ou à apprendre quelque chose à votre détriment, ils servent d’espion & vont tout raconter au PN (ce qui augmente son pouvoir sur vous) – ou, si vous êtes en contact avec eux, vous disent des choses blessantes.

Le flying monkey vous accusera, par ex, de briser la famille si l’on refuse d’assister aux dîners de famille, ou vous dira un truc du genre : « Pourquoi as-tu toujours besoin de remuer le passé ? Tu devrais oublier tout ça & aller de l’avant ! » une phrase si typique de ces gens, qu’elle peut servir à les démasquer !

Attention : le PN tentera de vous enrôler aussi ! Donc, comment savoir si un PN a fait de vous son flying monkey ?

– Vous vous retrouvez en colère au nom de quelqu’un d’autre qui vous a raconté une histoire émouvante … même si vous n’avez pas de preuve que l’histoire est vraie.

– Vous êtes trop investi dans les problèmes d’un autre & ses ennemis deviennent vos ennemis … encore une fois, sans preuve réelle.

– Vous vous surprenez à employer les mêmes termes que la prétendue victime ; vous répétez ses mots sans analyser si ça a du sens logique.

– Vous êtes tellement pris dans l’histoire et son degré d’horreur, que vous ne songez pas à la remettre en question.

Il est normal pour une personne « humaine » d’être bouleversée en entendant la triste histoire de quelqu’un… Mais un PN qui vous raconte ce genre de fable vise à profiter de votre empathie pour vous utiliser comme un outil pour détruire la vraie victime.

Donc, pour ne pas rajouter à une victime (qui vit déjà un enfer) des traumatismes supplémentaires, tentez de ne pas vous faire avoir par un menteur :

– ne vous impliquez vraiment que si vous avez des preuves factuelles que le raconteur dit la vérité. Sinon, abstenez-vous de prendre parti,

– faites preuve de discernement : observez si ce que l’autre vous dit colle avec les faits,

-observez si l’histoire qu’il raconte reste pareille ou change au fil du temps.

Et si vous êtes victime, parfois, ça fait mal parce que cette personne que le PN a tournée contre nous est un ami ou un membre de la famille, mais dites-vous qu’il n’en vaut pas la peine ; s’il est fait embringuer dans le mensonge du PN, c’est nécessairement qu’il possède lui-même des caractéristiques perverses et qu’il n’a jamais vraiment été votre ami(e).

Là, vous pouvez voir ces singes volants pour ce qu’ils sont : des êtres de basse classe, qui aiment le drame & la souffrance d’autrui, tout autant qu’un PN ! Annabel Lee dit que ces gens sont pathétiques ; ce sont des no-life, qui n’ont rien d’autre à faire de leur misérable vie !

Et restez réaliste ; n’espérez pas qu’un flying monkey pourra entendre vos arguments ou changer : c’est tout aussi irréaliste d’espérer que le PN pourra le faire !

Publicités

L'article vous a plu... ou pas ? Laissez-moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s