Pourquoi …

Par défaut

Tagore   Un joli poème de Tagore (Rabindranath Thakur, dit Tagore – 1861-1941 – poète indien), qui illustre le rapport entre aimer & laisser libre.

Pourquoi la lampe s’est-elle éteinte ?

Je l’entourai de mon manteau pour la mettre à l’abri du vent :

C’est pour cela que la lampe s’est éteinte.

Pourquoi la fleur s’est-elle fanée ?

Je la pressai contre mon coeur avec inquiétude :

Voilà pourquoi la fleur s’est fanée.

Pourquoi la rivière s’est-elle tarie ?

Je mis une digue en travers d’elle afin qu’elle me servît à moi seul :

Voilà pourquoi la rivière s’est tarie.

Moralité : laissez libre ce que vous aimez, laissez-le respirer & s’épanouir… car enfin, tuer ce que l’on aime en l’étouffant & le privant du bien le plus précieux : la liberté, peut-on vraiment appeler cela de l’amour ? …

Publicités

L'article vous a plu... ou pas ? Laissez-moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s