Le PN a ses raisons…

Par défaut

agressif

J’ai traité ici toutes les  » bonnes raisons » qu’a un PN de maltraiter autrui : http://www.bonheuretamour.com/2016/06/22/le-pn-a-de-bonnes-raisons-de-vous-maltraiter/

Dans cet article (http://www.bonheuretamour.com/2012/05/20/pourquoi-certains-sont-mechants-et-cruels/ ), on a vu qu’en général, ceux qui agressent autrui le font pour 3 raisons ; passer sa douleur à autrui, soif de pouvoir ou rivalité.

Mais il ne s’agit – si j’ose dire – que de « violence ordinaire »… avec les PN, on passe à un tout autre niveau !

Alors, pourquoi les PN agressent-ils autrui ?

D’abord, pour les 3 raisons ci-dessus :

On a déjà vu qu’ils sont très très faibles et se sentent donc poussés, pour avoir moins peur, de prendre le pouvoir (soif de pouvoir), comme on a vu aussi qu’ils haïssaient & jalousaient les êtres ayant la Vie en eux.

Profondément tarés, ils ne voient pas l’univers comme un océan de vie dont chaque être est une goutte ou une toile dont chacun est un maillon, mais comme un grouillement d’individus séparés, une foire d’empoigne où chacun doit jouer des coudes pour conquérir une place au soleil (rivalité, compétition pour les ressources).

Et ils doivent passer leur douleur et leurs tares à autrui, à la fois parce qu’ils sont jaloux de cette Vie, de cette joie intérieure que leurs victimes ressentent, et veulent ramener tout le monde au niveau de misère où ils végètent (passer sa souffrance à autrui).

Mais chez les PN, d’autres raisons d’agresser se rajoutent :

– pour éloigner le spectre de la folie & de l’écroulement total :

Les PN sont en effet continuellement déprimés & envahis de sensations négatives, de pensées informes dégradantes ; alors, refusant de les affronter, ils les projettent sur leurs victimes…. ça le fait se sentir mieux ; ça leur offre un répit durant un bref instant…

Les PN refusent tout mal, tout défaut en eux, d’où la projection (comme mécanisme défensif). C’est la victime qui est le (la) mauvais(e), le salaud, le sale caractère, le pénible, l’intolérant, le crétin(e), le déchet humain, pas eux !

On croirait le raisonnement puéril d’un sale gosse : « c’est pas moi, c’est lui ! »

Les mécanismes de défense de l’enfant (censés le protéger) se sont mis à dysfonctionner, mutant en modes de penser & d’agir pathologiques, l’assaillant de « commentaires intérieurs » agressifs – c’est pour cela qu’un PN ne supporte aucune critique & rejette toute responsabilité ; car il doit supporter déjà trop de critiques (purement imaginaires, mais bien réelles pour lui), tout en étant intérieurement faible comme un nouveau-né (au niveau mental & émotionnel).

– parce qu’ils ne voient pas les gens comme des personnes :

Tout comme un aveugle inapte à se représenter les couleurs, étant sans affects, les pervers narcissiques ne peuvent voir les gens comme des êtres doués de sensibilité.

Bien sûr, ils « savent » (intellectuellement) qu’on est des personnes, mais ils ne le « sentent » pas, ce qui fait qu’ils traitent les autres soit comme des objets pour arriver à leurs fins, soit comme des obstacles à ceci.

Donc, (projection !) ils croient que, tout comme eux, les autres « jouent » les sentiments pour manipuler ..

En plus, ils considèrent les sentiments d’autrui comme totalement sans importance par rapport aux leurs et à leurs désirs. En effet, la zone du cerveau nous permettant de nous soucier d’autrui est, chez eux soit immature & dysfonctionnelle, soit absente.

– parce qu’ils sont des vampires :

Comme dit ailleurs (voir http://www.bonheuretamour.com/2015/05/15/le-pn-comme-vampire/), les PN, étant morts à l’intérieur (bref, des morts-vivants), doivent, pour survivre, chasser des proies pour se nourrir de leur « sang » (émotionnel). Là aussi, chaque « fix » leur offre un court répit, un bref éclair de vie… et il leur en faudra bientôt un autre… Ils se traînent d’une « prise » à l’autre… toutes leurs forces passent à cela. Ceci explique pourquoi, d’une part, ils se débrouillent pour « lier » (« emprisonner ») une victime ; pour l’avoir toujours sous la main & pouvoir lui « tirer du sang » dès que le besoin s’en fait sentir.

Et c’est aussi pourquoi ils ne peuvent guérir ; car chaque « prise » n’offre que peu d’énergie (sans compter celle nécessaire à maintenir une belle façade pour le monde extérieur), une quantité insuffisante que pour cesser & travailler sur soi.

– par envie jalouse :

Les PN, qui tout au fond d’eux, savent être des merdes, crèvent de rage devant les qualités d’autrui et veulent les détruire (à la fois les qualités & la personne qui les possède !).

C’est ce qu’ils tentent d’obtenir en rabaissant, blessant, humiliant systématiquement leur victime. Si elle est équilibrée, le PN la traite de folle, si elle est intelligente, il se débrouille pour la faire paraître (& se sentir) stupide, si elle est aimante, généreuse & attentionnée, le PN la traite d’égoïste, si elle est compétente, le PN travaille à détruire sa réputation, …

Ainsi, se dit-il (dans son délire), je la ramène à mon niveau ! Et il en est heureux ! Car si sa victime est stupide, par comparaison, lui-même aura l’air malin, et si elle est déséquilibrée, lui-même semblera normal par comparaison.

Incapables de se perfectionner, les PN choisissent, à la place, de tirer les autres vers le bas.

En outre, la victime doit aussi porter & exprimer les tares du PN (inapte à les affronter, il les refuse en lui-même & s’en débarrasse en les projetant sur sa proie – c’est là toute la base de la perversion narcissique).

Celle-ci tente de le sauver (car elle perçoit sa dépression) et de le convaincre qu’elle l’aime, qu’elle ne lui veut pas du mal (car bien sûr, il l’en accuse).

Mais comme la victime a subi un lavage de cerveau en plus d’être « saignée à blanc » ( = vidée de son énergie & de son estime de soi), elle devient faible & confuse, et croit ce que le PN lui dit d’elle (qu’elle ne vaut rien, …) … Alors, elle commence à exprimer la folie de son bourreau – par des crises de colère, par ex, ou en anesthésiant sa douleur à l’alcool ou aux médicaments…

Ce faisant, le PN estime qu’elle mérite d’être violentée, en sorte que ça devient un cercle vicieux où la violence s’intensifie & où la victime va de plus en plus mal.

– Les PN aiment agresser :

Ils aiment avoir quelqu’n en leur pouvoir, et pouvoir lui faire tout ce qu’ils veulent, ils aiment que la victime soit rabaissée plus bas que terre, qu’elle pleure, supplie, ou ait honte d’elle-même – et surtout, voir (boire !) la terreur dans ses yeux, ils aiment qu’elle soit confuse, croie leurs bobards et s’excuse, ils aiment semer la zizanie, ils aiment tromper et manipuler et que le monde extérieur croie à leurs mensonges et surtout , jouent les « flying monkeys » agressant, rejetant et condamnant la victime à leur place.

Oui ; c’est CA qui leur fait du bien, en les faisant se sentir tout puissants & supérieurs, comme Dieu : les maîtres d’un jeu de marionnettes qu’ils font agir à leur guise… N’est-ce pas répugnant & pathétique ?

Par ex, ils vont continuellement provoquer et insulter quelqu’un – parfois pendant des heures – jusqu’à ce que la personne réagisse avec colère… ça lui permet alors de jouer le pauvre innocent, injustement persécuté !

Conclusion

Il est essentiel de comprendre qu’une fois qu’on est PN, on est forcé de violenter autrui pour survivre – car pour les PN, « tirer du sang » est littéralement une question de vie ou de mort !

Et aussi que tout notre amour ne peut le changer & est investi à perte, comme si on le jetait dans la fosse des Mariannes.

En effet, ce mode de fonctionnement interdit toute remise en question (il est parfait, donc, que pourrait-il avoir à améliorer ?).

En outre, le mal est chez lui systématique, méthodique, et non accidentel : un PN est persuadé que le monde est hostile et qu’il est normal de manipuler pour obtenir des privilèges car tout le monde fait pareil.

Et quant à ses cibles (victimes de choix), il leur invente des torts imaginaires et se convainc toujours qu’il est en état de légitime défense en les attaquant.

Publicités

"

  1. Bonjour, je n’ai, moi non plus, jamais vu un article avec autant de details, je vous remercie de l’avoir écrit, je vous envoie pleins d’amours. Je suis aussi survivante d’une relation sentimentale avec un pervers narcissique (type manipulateur), je suis pourtant très jeune, je ne savais pas à quoi j’avais à faire quand le masque est tombé. JE VIVAIS DANS UNE ATMOSPHERE QUI LUI ETAIT SIENNE. C’est compliqué de d’expliquer, la confusion … Je n’ai jamais été aussi confuse .. Quel mot … Je n’avais plus d’enthousiasme pour la vie. Me voila peu à peu, sorti du brouillard. Il a pris mon énergie comme bon lui a semblé, et m’a fouetter avec. Je vous remercie encore une fois, j’ai eu les mains qui tremblaient, pourtant j’ai lu beaucoup beaucoup d’articles, j’ai l’impression que vous me comprenez .

    J'aime

    • Je connais (40 ans d’expérience !) le brouillard où ces vampires nous plongent pour nous garder à leur merci & pouvoir tranquillement sucer tout notre sang (toute la vie qui est en nous) – C’est pour ça que j’ai créé ce blog, puis le site & écrit tant de choses sur le sujet pour informer les gens.
      Hélas, la société est elle-même perverse & donc, toute personne écrivant la vérité sera la proie d’attaques très violentes (aussi violentes, si pas plus, que du temps où j’étais avec ce vampire..
      J’ai donc fermé le site & me suis reconvertie dans la photo (voir http://www.venetiag.fr)
      Mais je suis bien contente que vous vous en soyez sortie – maintenant, il s’agit de vous protéger (car ces démons ne pardonnent jamais), de ne jamais le croire (ce sont les champions des larmes de crocodile, comme de la diffamation montée de toutes pièces) & de l’éviter le + possible.
      Bonne continuation,
      B&A

      J'aime

  2. Il ne sera donc jamais conscient du mal qu il fait ….comment lui faire comprendre…arrive t il a changer de mécanisme s il prend conscience de son état de pervers ?

    J'aime

L'article vous a plu... ou pas ? Laissez-moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s