A bas le romanesque !

Par défaut

L'amour

L’amour est une chose naturelle (mais brève) alors que l’union est une chose sociale (mais longue) – donc, revenons au sens pratique ! Jadis, ce n’était pas « l’amour romantique » qui faisait les couples, mais des considérations que l’on trouverait aujourd’hui « bassement matérielles »… et pourtant, ces couples étaient plus solides que ceux d’aujourd’hui ! On peut dire que les aspirations romanesques ont tué le couple !

Je ne dis pas que l’amour n’existe pas, mais qu’il est inapte à former des unions solides & durables ; il n’y a qu’à considérer le nombre de divorces & ruptures ! Et pourtant, tous ces couples s’adoraient au départ !

On peut toujours tomber amoureux(se) – le coup de foudre existe ! – mais de là à vouloir faire de celle (celui) qui nous l’a inspiré, notre partenaire à vie, il y a de la marge … & même, une limite à ne surtout pas franchir !

On se lance dans la vie a 2, en suivant nos sentiments… mais les sentiments auront vite fait de s’éroder si l’autre nous agace 10 fois par jour ! La société (qui poursuit ses propres objectifs, lesquels impliquent le malheur des gens) nous ont seriné que « l’amour est plus fort que tout » et « qu’il peut vaincre tous les problèmes ».

L’ennui, c’est que la plupart des gens manquent de l’humilité & de la maturité (& des informations) nécessaires pour y travailler, à ces problèmes !

Par conséquent, évitons de perdre notre vie ( = notre temps & notre énergie) dans des relations vouées à l’échec.

Facilitons-nous-la en choisissant un(e) partenaire compatible.

L’union est une part importante de la vie et donc, au lieu de baser son choix sur une chose aussi éphémère & trompeuse que les sentiments, il faut la baser sur des critères rationnels, c-à-d du réalisme & des qualités solides, plus annonciateurs de bonheur à long terme !

Le romanesque, la sensiblerie, ont pris le dessus partout… avec les résultats désastreux que l’on voit ! Il faut donc y mettre un terme ! J’avais déjà fait 2 petit tests sans prétention pour tester le couple (http://www.bonheuretamour.com/2015/03/18/testez-la-compatibilite-de-votre-couple/

et http://www.bonheuretamour.com/2012/12/18/votre-couple-est-il-solide-ou-fragile-faites-le-test/ ) mais j’aimerais aujourd’hui éclairer ce qui rend une relation harmonieuse, donc solide & durable.

Car le romantisme (né à la fin du XVIIIè siècle) nous a trompés en répandant divers mythes sur l’amour :

1) que l’on doit trouver un être beau & ressentir immédiatement une étincelle (« papillons dans l’estomac ») envers lui (elle),

2) que l’on doit se comprendre intuitivement, sans avoir besoin de s’expliquer,

3) que l’on peut fonder une famille sans perte d’intensité dans le domaine sexuel ou des sentiments,

4) notre partenaire doit être à la fois notre ; amant, âme-soeur, meilleur ami, co-parent, co-chauffeur, comptable,

gérant de tâches ménagères, & guide spirituel,

5) que l’on n’a pas besoin d’être éduqué à l’amour, qu’il suffit de suivre ses sentiments,

6) qu’il faut passer tout son temps ensemble & ne pas avoir de secrets l’un pour l’autre,

7) que le sexe avec lui (elle) doit être super-bon, non seulement dès le début, mais pour toujours,

8) que l’on ne doit jamais être attiré(e) par quelqu’un d’autre.

Depuis, tout est allé à vau-l’eau ; tous ces prédicats ne sont annonciateurs que de désastres ! Ouvrons les yeux ; pour qu’une relation dure, il FAUT rejeter et être déloyal aux sentiments romanesques qui nous a fait y entrer !

Pour bâtir une relation solide, il faut donc adopter des principes plus matures sur l’amour – ils peuvent choquer nos croyances idéalistes, mais souvenons-nous qu’un couple dysharmonieux ou des ruptures à répétition, sont bien plus nocifs !

Voici donc les principes devant régir notre quête du partenaire « long terme « :

1) comprendre que chacun – nous comme l’autre – a des défauts (cela augmente la tolérance et une attitude humble, nécessaire pour résoudre les crises),

2) qu’il est indispensable d’avoir des discussions sérieuses & approfondies sur l’argent dès le début de la relation,

3) qu’une seule personne ne peut être TOUT (meilleur ami, âme-soeur, co-parent, …),

4) qu’il faut planifier des « réunions » régulières pour discuter & mieux se comprendre, car l’intuition est inefficace,

5) qu’il faut discuter des petits détails de la vie quotidienne (qui fait quoi dans la maison, le rangement, le nettoyage, …),

6)qu’il est normal que l’amour et le sexe soient parfois détachés l’un de l’autre.

Dans cette optique, voici quoi déterminer – réalistement ! (sentiments mis à part) – avant d’envisager de faire de l’autre votre partenaire (les questions valent à la fois pour vous et pour votre « alter ego ») ;

– Où en êtes-vous question propreté ?

L’amour conquiert tout, sauf peut-être le ressentiment grandissant qui naît quand l’autre ne fiche rien dans le ménage ou sent mauvais. Les gens ont des niveaux très différents de tolérance pour les miettes, les odeurs et la croûte qui se forme le long du joint d’un pot de Nutella. Donc, connaître votre propre position sur ce sujet & savoir où est votre partenaire, est un point essentiel. En effet, on rompt bien plus à cause de « petits détails » comme ceux-ci qu’à cause de gros problèmes (comme l’infidélité) !

– Quelles formes de divertissement préférez-vous?

En général, c’est pendant nos loisirs (soirées, week-ends, congés) qu’on tend à se relier à l’autre – donc, comment chaque partenaire veut passer son temps libre importe beaucoup. Bien sûr, le couple exige certains sacrifices, mais si les loisirs de l’autre vous dérangent, ça ne marchera pas – et attention : ce qu’on trouve mignon lors de la phase de simple fréquentation, peut devenir insupportable une fois qu’on vit ensemble ! La cohabitation est quand même plus facile quand on aime les mêmes choses.

Et les vacances ? Certains préfèrent des vacances « dolce vita » à paresser sur la plage un verre à la main, et d’autres ne jurent que par les trekkings dans l’Himalaya. Si c’est ainsi dans votre couple, l’un des 2 devra faire de grandes concessions ou vous devrez prendre des vacances séparées (ce qui est toujours risqué).

– Quels sont vos horaires de sommeil ?

Certains sont des « alouettes » (tôt levé, tôt couché), alors que d’autres sont des « chouettes » (tard levé, tard couché), ou certains ont besoin de 9 heures de sommeil, alors que pour d’autres, 4 heures suffisent… Si les styles & besoins de sommeil sont trop différents, les partenaires ne pourront presque rien faire ensemble… Et, comme c’est physiologique, on ne peut pas y changer grand’chose. Il vaut donc mieux trouver quelqu’un dont les schémas de sommeil nous correspondent, ou sinon, la vie commune sera bien compliquée…

– De combien de temps seul(e) avez-vous besoin?

Les introvertis et les extravertis peuvent s’aimer, car le partenaire extraverti sortira l’introverti de sa coquille, tandis que l’introverti pourra enseigner au partenaire extraverti comment s’amuser chez soi. Mais dans le long terme, des styles trop différents créeront des tensions, car les besoins de chaque membre du couple est à l’opposé des besoins de l’autre.

Ils devront alors répondre à leurs besoins en faisant des choses différentes – ce qui fait courir le risques de rencontres…

– Quelle est pour vous l’importance de la famille (d’origine) ?

Pour certains, les dîners de famille hebdomadaires ne sont pas négociables ; pour ceux-là, le « clan » est tout, ils adorent leurs parents, leurs frères et sœurs et cousins. D’autres par contre, préfèrent passer leur temps rien qu’à 2 & se distancer de la famille. Comme on ne peut exiger de l’autre qu’il restreigne ses contacts avec sa famille, il faut savoir avant d’emménager ensemble ce qu’il en est pour lui(elle) comme pour vous.

– Quelle est votre idée sur l’externalisation de certaines tâches ?

Si votre partenaire refuse de faire la lessive, de nettoyer les toilettes ou d’allaiter son enfant au milieu de la nuit & préfère confier ces tâches à quelqu’un d’extérieur, alors que vous préférez tout faire vous-même, il y aura des tensions.

Certaines personnes n’ont aucun problème à externaliser certaines tâches, tandis que d’autres se sentent coupables d’avoir quelqu’un qui fasse leur ménage ou s’occupe des enfants plus qu’eux. Là aussi, des disputes naîtront si vous n’avez pas tous 2 la même idée sur la question – or, chaque dispute déchire un peu plus la toile du couple, jusqu’à la séparation finale…

Idem avec l’alimentation ; des études montrent que les goûts culinaires des partenaires importent moins que cette question de manger à la maison ou dehors (ou en commandant des repas au-dehors) – il faut donc tenir compte de ce facteur.

– Quel est votre rapport à l’argent ?

L’argent est un domaine essentiel ; il peut être source de bien des disputes qui éroderont & briseront un couple. C’est pourquoi il faut que les 2 partenaires aient des opinions financières semblables & des schémas de dépenses identiques. Un partenaire trop anxieux, qui rechigne à la moindre dépense et veut vivre comme un rat est pénible à un individu plus serein question argent. A l’inverse, un partenaire adepte de la dolce vita, capable de tout claquer sur un coup de tête, sera insupportable à quelqu’un d’économe – surtout s’ils ont un compte commun … Et n’oublions pas que « quand il n’y a pas de foin au râtelier, les ânes se battent » !

– Quels sont vos penchants religieux & politiques ?

Les « sujets qui fâchent » ! Certains se fichent de la politique &/ou de la religion, d’autres en sont passionnés. Bref, ces sujets vont aussi, si vos valeurs & opinions divergent trop, créer beaucoup de disputes dans le couple. Une fois de plus, liez-vous à quelqu’un qui les partage.

Conclusion :

Vous préférez quoi ? Quelques mois sur un nuage doré, suivis d’une douloureuse dégringolade, avec disputes et rupture à la clé, ou une relation qui commence doucement, prudemment, et ne fait que monter vers les hauteurs enivrantes d’un amour solide & de longue durée (qui est au fond, plus romantique que tout le reste) ? A vous le choix !

Publicités

L'article vous a plu... ou pas ? Laissez-moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s