P.C. & New Age

Par défaut

PC11 Toujours décidée à pourfendre la bêtise & les croyances nuisibles, voici des citations (que j’espère éclairantes) sur le politiquement correct, suivi d’une liste de doctrines New Age absurdes.

Le politiquement correct : une doctrine qui étouffe la liberté et le bon sens. C’est une doctrine favorisée par une minorité illogique délirante, et rapidement promue par des média grand public sans scrupules, qui avance la proposition selon laquelle il est tout à fait possible de ramasser une merde par son côté propre.

Politiquement correct : un terme employé par des « poules mouillées » pleurnichards et exagéréments sensibles, ayant besoin qu’on recouvre tout de sucre pour eux.

La vraie compassion nous « secoue » … et n’est pas agréable certains jours. Si vous n’êtes pas prêt pour ce feu, alors trouvez un enseignant new-age, tout douceur et lumière, toujours souriant et apprenez à ré-étiqueter votre ego avec des termes qui « sonnent » spirituel. Mais, restez à l’écart de ceux qui pratiquent la vraie compassion, parce qu’ils vous botteront le derrière, mon ami (Ken Wilber)

Le politiquement correct est du fascisme qui se fait passer pour de bonnes manières.

Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire (G. Orwell)

Vous n’êtes plus autorisé à les appeler des dinosaures, a déclaré Yo-less. C’est « spéciste » (raciste anti-espèces). Vous devez les appeler des personnes « pré-pétrole  » (Terry Pratchett)

PC9  Lorsque les sociétés deviennent de plus en plus décadentes, la langue devient décadente aussi. Les mots sont utilisés pour dissimuler, & non pas éclairer, l’action : on libère une ville en le détruisant. Les mots sont utilisés pour brouiller, de sorte que lors de l’élection, les gens iront solennellement voter contre leurs propres intérêts (Gore Vidal)

Le politiquement correct est un marxisme culturel, un régime pour punir la dissidence, et pour stigmatiser l’hérésie sociale, comme l’Inquisition punissait l’hérésie religieuse. Sa marque de fabrique est l’intolérance (Patrick J. Buchanan)

Le politiquement correct est en train de détruire le tissu même de la société. Jamais auparavant dans l’histoire, les gens n’ont eu autant peur de se dresser contre l’absurdité, de crainte d’être étiquetés racistes, homophobes ou bigots.

Le politiquement correct n’est rien d’autre que du contrôle de la pensée.

Les gens sont si amoureux de l’égalité qu’ils préfèrent être égaux dans l’esclavage qu’inégaux dans la liberté.

Il est plus facile de berner les gens que de les convaincre qu’ils ont été bernés (Mark Twain)

La vérité est devenue une insulte (Chimamanda Ngozi Adichie)

Le problème est qu’il est devenu politiquement difficile d’attirer l’attention sur les absolus du mal et du bien. A la place des mœurs, nous avons maintenant des doctrines du politiquement correct, que l’on offense à ses risques et périls : au moyen d’une logique circulaire considérable, ces infractions font qu’on vous étiquette aussi comme réactionnaire et donc comme une mauvaise personne. Par conséquent, si vous dites que les gens sont mauvais, vous êtes mauvais (Lynne Truss)

Le langage politique est fait pour faire paraître les mensonges véridiques et le meurtre, respectable (G. Orwell)

Le terme » politiquement correct « m’a toujours consterné, me rappelant la « Police de la Pensée », d’Orwell et les régimes fascistes (Helmut Newton)

Je voudrais dire que le politiquement correct tuera le libéralisme américain s’il n’est pas combattu jusqu’à la mort par des gens comme moi à cause des dangers qu’il représente pour la liberté d’expression, l’échange d’idées, la franchise, ou l’esprit de l’art lui-même. Le politiquement correct a la mainmise sur le milieu universitaire, sur le féminisme et sur les médias. Il est une forme à la fois de folie et d’absurdité, et a déjà fait taire les voix d’écrivains comme James Dicky dans le pays (Pat Conroy)

Ceux qui rendent la discussion impossible, rendent l’escalade inévitable (Stefan Molyneux)

Ceux qui sont déterminés à être« offensés » découvriront une provocation quelque part. Nous ne pouvons pas nous réguler assez que pour plaire aux fanatiques, … (Christopher Hitchens)

PC7 Ce qui peut être détruit par la vérité, devrait l’être (P.C. Hodgell)

Je suis prêt à contribuer (financièrement) pour une grande pierre tombale pour le politiquement correct. Ce baîllon nous a rendus lâches, tremblant d’exercer notre liberté d’expression a fait. Il a étouffé l’échange d’idées franc et a rendu les débats à sens unique et conclus d’avance. Il a donné de la force à des idées qui sont indéfendables dans un débat ouvert. Le politiquement correct … est désastreux dans l’espace public car il fait de l’espace public un oxymore en le rendant limité au seul «acceptable». La démocratie est (fondée) sur la compétition d’idées et le politiquement correct est antidémocratique car il efface la possibilité d’un « jeu » équitable. Toute croissance d’idées naît par une fertilisation croisée et le politiquement correct mène à la dégénérescence des idées en limitant le processus à la consanguinité. Seuls ceux qui utilisent la faiblesse comme levier pour obtenir un avantage sans faire d’efforts ou qui ont un but secret, soutiendront le politiquement correct. Il est l’outil du paresseux et du pervers (R. N. Prasher)

La meilleure façon d’exposer (devant tout le monde) notre ignorance est de se cramponner à des idées et des opinions biaisées, parce qu’on craint de laisser gagner l’autre partie (Charles F. Glassman)

Le politiquement correct est un euphémisme pour « peur de dire la vérité à l’autorité » (Bangambiki Habyarimana)

Ceux qui sont les plus sensibles à propos d’une terminologie  » politiquement incorrecte « ne sont pas l’habitant noir moyen du ghetto, un immigrant asiatique, une femme maltraitée, ou une personne handicapée, mais une minorité d’activistes, dont beaucoup n’appartiennent même pas à un quelconque « groupe opprimé », mais proviennent des couches privilégiées de la société (Theodore J. Kaczynski)

Si les premiers mots sortant de votre bouche sont pour crier au  » politiquement correct ! « , … Les chances sont très, très élevées que vous faites, en réalité, partie du problème (N.K. Jemisin)

Au début, cela semblait si ridicule que c’en était inoffensif, un peu comme une maladie de laquelle nous étions tous à l’abri. Bientôt, cependant, cela s’est rebaptisé comme une compassion, équité, acceptation, tolérance et égalité. De là, ça a évolué en un pouvoir ayant la capacité de prendre n’importe quelle vérité et de la repeindre comme un mensonge, de prendre n’importe quel mensonge et de le réétiqueter comme une vérité (John Pontius)

Le politiquement correct est une guerre contre la prise de conscience (Steve Sailer)

Quand on a découvert l’effet nuisible du fluoride et qu’on partage cette information, on est en train de juger… oui.. parce que le jugement est un élément d’évaluation. Toute la culture pseudo-spirituelle – yoga – diversité est toxique. Ca s’imbrique parfaitement avec le credo incompétent des fascistes arc-en-ciel et de la police positive qui voudraient nous faire croire que les smoothies, le yoga, la permaculture, recycler et psalmodier les noms des dieux hindous à la mode.. sont tout ce qu’il y a à faire pour freiner l’apocalypse grandissante où l’on est. En toutes circonstances, ne mentionnez jamais le génocide, la pédophilie ou toute forme de mensonge en leur compagnie (Juliet J. Carter)

Le politiquement correct est la continuation naturelle de la « ligne du parti ». Ce que nous voyons une fois de plus est un groupe de vigiles auto-désignés, imposant leurs vues à d’autres. C’est un héritage du communisme, mais on dirait qu’ils ne le voient pas (Doris Lessing)

Le politiquement correct : Tout message destiné (à autrui) importait moins que le message reçu, et chaque message reçu pouvait être interprété de la façon (quelle qu’elle soit) que le récepteur voulait (Chuck Klosterman)

Nous avons été intimidés (pour nous forcer à) nous conformer par toutes sortes de gens qui nous disent ce que nous pouvons et ne pouvons pas dire. N’avez-vous pas remarqué ? La tyrannie du politiquement correct. Ne portez aucun jugement sur quoi que ce soit. N’ouvrez pas votre bouche au cas où vous offenseriez quelqu’un ou quelqu’un d’autre (Alexander McCall Smith)

 Nous perdons notre voix dans une homogénie artificielle et forcée se faisant passer pour de la tolérance. La propagande déguisée en histoire éloigne les lecteurs à mesure que les buts (de certains) prennent la place de l’émerveillement, l’excitation, la force de caractère et les conflits (Scott M. Roberts)

new agers Les théories New Age, qui semblent délirantes à tout être doué d’un gramme de bon sens, ont bien sûr été trouvées géniales & adoptées par les faibles d’esprit intolérants – les « songe-creux », toujours prêts à mordre à une théorie, pourvu qu’elle soit stupide et le plus éloigné possible du réel, et toujours avides de se donner une supériorité illusoire (puisqu’ils ne peuvent en avoir aucune réelle). Voici donc 10 de ces tromperies « New Age » grotesques & leur correction :

1. Ignorer le « négatif » :

Mensonge New Age : L’idée que l’on empire les choses en se concentrant sur les questions négatives est fausse. Tout comme ignorer les symptômes d’une maladie, ignorer tout ce qui est négatif ne fait qu’agraver les problèmes. Refuser de regarder les informations critiques, juste parce que cela vous rend mal à l’aise, c’est choisir délibérément de rester ignorant & non-conscient.

Correction : voir la négativité pour ce qu’elle est, nous permet de nous protéger contre ses effets néfastes et peut-être même de les éviter complètement.

2. Ne jamais se fâcher :

Mensonge New Age : Personne ne devrait jamais se mettre en colère, c’est une émotion qui doit être purgée de votre système.

Correction : la colère est une émotion comme une autre – et, comme une autre, a été créée en nous pour nous sauver la vie ! On ressent de la colère lorsque quelqu’un envahit notre espace ou nous prend quelque chose qui est légitimement à nous. Alors que la colère injuste et non-canalisée est contre-productive, une juste indignation est la motivation majeure pour créer des changements positifs dans le monde. Si vous n’êtes pas indignés par ce qui se passe autour de vous, vous ne faites pas attention, vous êtes inconscient et/ou indifférent (c-à-d complice du mal).

3. Tout est Un, donc, Tout est entièrement Bon :

Mensonge New Age : Les adeptes du New Age créent de nombreux concepts comme d’affirmer que le Bien & le Mal n’existent pas, que c’est «dualiste» et donc faux. Ils essaient de nous convaincre que tout est OK parce que «nous sommes tous un. Ceci est un dangereux relativisme moral…

Correction : «conscience» signifie littéralement: «connaître ensemble», avoir «du sens commun», c’est connaître la différence objective entre ce qui est bien & ce qui est mal. Nous vivons dans la dualité, l’Esprit n’est pas supérieur à la Matière – et il n’est pas que Bien.

4. On ne peut jamais vraiment savoir (ou connaître la vérité) :

Mensonge New Age : L’idéologie selon laquelle la connaissance de quoi que ce soit d’extérieur à notre propre esprit est incertaine, qu’il n’y a pas une réalité objective et que rien ne peut être vraiment connu (ceci s’appelle « solipsisme »).

Correction : La perception n’est PAS la réalité : notre travail est d’aligner les 2. Le solipsisme est typique de l’enfance spirituelle. Adopter cette idéologie malade est un signe de manque de maturité & de développement spirituel…ou une idéologie utile aux pervers !

5. Acceptez l’injustice, ne résistez jamais :

Mensonge New Age : il y a abus de la méditation et du yoga ; le mouvement New Age a perverti ces pratiques pour nous faire oublier fait qu’on est réduits en esclavage, et leur rendre facile d’accepter leur sort & l’état actuel du monde. Ca revient à dire : « N’essayez jamais de changer les choses mauvaises dans ce monde. »

Correction : le vrai but de la méditation est de rééquilibrer les côtés gauche &droit du cerveau. Et le but légitime du Yoga est de nous aider à découvrir ce qu’est notre vraie mission de vie et de nous motiver à agir pour le faire. Commencez à dire « Non ». L’utilisation correcte de sa « force » n’est pas de la violence.

6. Version édulcorée de la Loi d’Attraction :

Mensonge New Age : j’ai déjà écrit ce que je pensais de la version matérialiste stupide véhiculée partout de cette loi (http://www.bonheuretamour.com/2015/11/28/loi-dattraction-pouvez-vous-lutiliser/ ) – dont voici le principa: : De nos jours, on lit partout des choses sur la Loi d’Attraction : on vous fait rêver avec cette « loi » qui est censée pouvoir attirer des millions de $ (ou d’€), un super job, une grosse voiture, une villa de luxe, le gros lot de la lotterie, un yacht, etc…

Et elle est vraie…. Mais ces gourous oublient « le détail qui change tout « ; ce qu’ils ne vous disent pas, c’est qu’il y a 11 autres « Lois universelles » (voir  http://www.bonheuretamour.com/2015/05/02/lois-universelles/ ) et surtout, qu’il n’y a que les êtres se trouvant au niveau 3 de conscience – celui de l’Amour  – soit un niveau atteint seulement par une personne sur 10 millions qui sont capables d’attirer des biens matériels dans leur vie – & ces êtres-là, en plus, visent des biens spirituels & ne sont pas tentés par les biens matériels.Or, la version New Age de la Loi de l’Attraction est justement celle-la, qui se base principalement sur le mode de service à Soi – ce qui est absurde, et une énorme tromperie.

Correction : La vraie Loi d’Attraction est un système de conditions universelles, non-humaines, immuables & contraignantes, régissant les conséquences d’un comportement, au service de la Vérité, et non des personnes. Oui, nous co-créons notre réalité, mais ce n’est possible qu’en harmonie avec la loi naturelle.

7. Tendez l’autre joue (cela égalise les cicatrices !) :

Mensonge New Age : La fausse notion de pardon inconditionnel. Dieu sait si j’ai réfléchi à ceci !! Quand j’avais 14 ans, ayant grandi dans une famille de fascistes, j’ai innocemment dit quelque chose de raciste, sans réaliser que ça l’était & dans le but d’aider une camarade. Elle, sans protester, et sans avertissement, m’a flanqué une énorme gifle. J’étais si estomaquée que je n’ai pas réagi. Mais ça a détruit une part de mon âme, en détruisant encore un peu plus mon estime de moi…(40 ans après, j’y pense encore pour me le reprocher). Alors que la re-gifler ne m’aurait pas abîmée. Ma conclusion est que tendre l’autre joue est « grand » et que c’est OK pour des saints (comme Jésus) mais ne l’est pas du tout pour des êtres normaux… qui donc, eux, doivent RENDRE la gifle !

Correction: Le vrai pardon ne signifie pas continuer à excuser la « commission » intentionnelle de méfaits un nombre infini de fois. C’est au mieux, de la naïveté, au pis, une complicité avec le mal. Nous devons défendre nos croyances et ne pas tolérer les actions nuisibles des autres !

8. Le chaos doit être craint :

Mensonge New Age : Si je renonce à mes libertés, alors je serai en sécurité. Le système actuel vise à nous contrôler & limiter nos libertés, étouffer nos aspirations, détruire nos possibilités, tuer notre imagination.

Correction : Combler le fossé : La vraie liberté inclut la possibilité infinie, qui, par définition, inclut la possibilité de Chaos. Cela doit être adopté sans crainte si nous voulons être vraiment libres. Le chaos ne signifie pas l’anarchie (qui vise le « ni Dieu, ni maître »), mais que nous devons cesser de croire à l' »Autorité ».

9. Il faut tout le temps se sentir bien :

Mensonge New Age : les humains désirent naturellement avoir facile & se sentir bien, et nos dirigeants en jouent, qui tentent constamment de nous distraire & de nous éloigner de plus en plus de la réalité.

Correction : La vérité de la condition humaine actuelle devrait nous faire sentir mal à l’aise. Cette prise de conscience est la conscience. Nous devrions utiliser ce malaise pour se motiver à créer un changement réel dans le monde, à travers nos actes.

«On n’atteint pas l’illumination en imaginant des figures de lumière, mais en rendant l’obscurité consciente. Cette dernière procédure, cependant, est désagréable et donc pas populaire (Carl Jung)

10. La vérité n’a pas besoin d’être défendue :

Mensonge New Age : Il ne faut jamais affronter quiconque à propos des conneries qu’il répand (même si cela porte atteinte à d’autres). Il n’y a pas besoin de défendre la vérité car elle se défend toute seule.

Correction : Nous sommes les véhicules par lesquels la vérité opère dans le monde. Les malfaiteurs devraient être tenus pour responsables de leurs actes. On peut faire naître une autre réalité si on se soucie assez d’autrui que pour apprendre la vérité, puis que l’on développe le courage et la volonté de la défendre à tout prix.

Je conclurai, comme le héros du Voyage au centre de la Terre : C’est ce que j’ai fait !

Publicités

L'article vous a plu... ou pas ? Laissez-moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s