Citations de Shams Tabrizi

Par défaut

Shams Tabrizi Persan du XII – XIIIè siècle – il fut le maître spirituel de Rumi

Rendre les armes n’est pas une faiblesse.  Au contraire, c’est une force. Celui qui cède cesse de vivre dans l’eau bouillante et commence à vivre dans un endroit sûr.

Il n’est jamais trop tard pour se demander « Suis-je prêt à changer ma vie, suis-je prêt à me changer ? ». Peu importe notre âge, peu importe tout ce que nous avons traversé, il est toujours possible de renaître. Si chaque jour est une copie du dernier, quel dommage ! Chaque souffle est une chance de renaître. Mais pour renaître à une vie nouvelle, il faut mourir avant de mourir.

Une vie sans amour est un gaspillage. « Devrais-je chercher l’amour spirituel ou matériel, ou l’amour physique ?» Ne vous posez pas cette question. La discrimination mène à la discrimination. L’amour n’a pas besoin de nom, de catégorie ou de définition. L’amour est un monde par lui-même. Soit vous êtes dedans, au centre … soit vous êtes dehors, en train d’y aspirer.

La chimie de l’esprit est différente de la chimie de l’amour. L’esprit est prudent, méfiant, il avance peu à peu. Il conseille  « Sois prudent, protège-toi » alors que l’amour dit : « Laisse –toi aller ! » L’esprit est fort, il ne tombe jamais alors que l’amour se blesse, tombe en ruines. Mais n’est-ce pas dans les ruines que l’on trouve généralement les trésors ? Un coeur brisé cache tant de trésors.

La joie est comme une pure eau claire ; où qu’elle coule, de merveilleuses fleurs poussent … le chagrin est comme un noir déluge ; où qu’il coule, il fait faner les fleurs.

L’univers entier est résumé dans l’être humain. Le Diable n’est pas un monstre attendant pour nous piéger, il est une voix à l’intérieur. Recherchez votre diable en vous, pas dans les autres. N’oubliez pas que celui qui connaît son diable, connaît son Dieu.

Ce monde est comme une montagne. Votre écho dépend de vous. Si vous criez de bonnes choses, le monde (vous) les renverra. Si vous criez de mauvaises choses, le monde (vous) les renverra. Même si quelqu’un dit du mal de vous, dites du bien de lui. Changez votre coeur pour changer le monde.

Il faut vivre avec les gens dans l’hypocrisie pour qu’ils restent contents de vous.

La patience n’est pas de s’asseoir & d’attendre, mais de prévoir. Qu’est-ce que la patience signifie ? Cela signifie de regarder l’épine et de voir la rose, de regarder la nuit et voir l’aube. L’impatience signifie d’être myope en sorte de ne pas pouvoir voir le résultat. Les amoureux de Dieu ne manquent jamais de patience, car ils savent que le temps est nécessaire pour que le croissant de lune devienne plein.

Soyez reconnaissant ! Il est facile de remercier après avoir obtenu ce que vous voulez, remerciez avant d’avoir ce que vous voulez.

Nous ne pouvons apprendre et progresser qu’avec des contradictions. Le croyant intérieur doit rencontrer le douteur. Le douteur doit rencontrer le croyant. L’humain avance lentement et devient mûr quand il accepte ses contradictions.

Un bon homme ne se plaint de personne ; il ne cherche pas les fautes.

Pour se rapprocher de la vérité et du juste, il faut un coeur beau et doux.  Chaque être humain apprend un jour ou l’autre à devenir plus doux. Certains accidentellement, certains à cause de la maladie, certains souffrent de pertes humaines, d’autres d’une perte matérielle … Nous sommes tous confrontés à ces situations, mais on peut soit voir le bon en elles et ouvrir notre cœur, ou malheureusement, y voir une nouvelle occasion de le verrouiller à jamais.

Il y a plus de faux guides et enseignants dans le monde que d’étoiles. Le véritable guide est celui qui vous fait voir votre beauté intérieure, pas celui qui veut être admiré et suivi.

Ne vous inquiétez pas à propos des astuces et des tricheurs. Si certains tentent de vous piéger et de vous blesser, Allah les piège également. Les creuseurs de trous tomberont toujours dans leurs trous. Aucun mal ne demeure impuni, et aucun bien ne reste sans être récompensé, donc ayez foi en la justice et laissez le reste être.

Le passé est un brouillard sur notre esprit. L’avenir ? Un rêve total. Nous ne pouvons ni deviner ni l’avenir, ni changer le passé.

Quand tout le monde tente d’être quelque chose, soyez rien. Visez la vacuité. L’humain devrait être comme un pot. Comme le pot tient par son vide intérieur, l’homme tient par la conscience de son néant.

On apprend en lisant, mais on comprend par l’amour.

La quête de l’amour nous transforme. Il n’y a aucun chercheur, parmi ceux qui cherchent l’Amour, qui n’ait pas mûri sur le chemin. Au moment où vous commencez à rechercher l’amour, vous commencez à changer en dedans et en dehors.

Il est facile d’aimer la perfection. La difficulté consiste à aimer l’humain avec son bon et son mauvais. On connaît principalement autant que l’on aime. En n’aimant que Dieu, mais pas ses créatures, on ne peut jamais vraiment savoir, ni vraiment aimer.

Si l’être humain est une créature fière et digne, il ne devrait pas oublier d’agir de cette façon, même s’il tombe, même si le monde entier est contre lui, même s’il finit comme esclave.

Rien ne tue l’âme qui commande au mal comme de voir la beauté du cœur.

Si vous regardez autour de vous, vous pouvez trouver un visage de Dieu dans chaque chose, car il n’est pas caché dans une église, dans une mosquée ou une synagogue, mais partout.

Celui qui Le trouve, reste pour toujours avec lui.

La vraie saleté n’est pas au dehors, mais au dedans, dans notre coeur. Nous pouvons laver toutes les taches avec de l’eau. La seule que nous ne pouvons pas ôter est la rancune et les mauvaises intentions qui collent à notre coeur.

L’univers est une entité unique, complète. Tout et tout le monde est lié avec des fils invisibles. Ne brisez le cœur de personne ; ne regardez méprisez pas plus faible que vous. La peine de quelqu’un à l’autre bout du monde peut faire souffrir le monde entier ; son bonheur peut faire sourire le monde entier.

Vous pouvez étudier Dieu par tout et tout le monde dans l’univers, parce que Dieu n’est pas confiné dans une mosquée, une synagogue ou à l’église. Mais si vous avez toujours besoin de savoir exactement où il réside, il n’y a qu’un seul endroit où le chercher : au cœur d’un véritable amant.

La plupart des conflits et des tensions sont dues à la langue. Ne portez pas autant d’attention aux mots. Dans le pays de l’amour, la langue n’a pas sa place. L’amour est muet.

Le chemin vers la Vérité est un travail du cœur, pas de la tête. Faites de  votre cœur votre guide principal ! Non votre esprit. Rencontrez, défiez et finalement vainquez votre égo avec votre cœur. Connaître votre ego vous mènera à la connaissance de Dieu.

Si les parties sont toujours en évolution, l’ensemble reste le même. Un homme bon mort est remplacé par un homme bon, un mauvais homme mort est remplacé par un homme mauvais. Bien que l’ensemble reste le même, chaque jour est différent.

Si vous attendez le respect des autres, montrez-en d’abord à vous-même. Vous ne pouvez pas attendre des autres ce que vous ne donnez pas à vous-même.

Celui qui vit comme il l’entend ne veut pas mourir comme il l’entend.

Retirez tous les murs et les rideaux de sorte que vous pouvez vous rapprocher et juste aimer. Ayez des principes, mais ne les utilisez pas à exclure ou à juger les autres. Restez loin des idoles, spécialement de celles que vous avez bâties avec vos propres principes. Ayez une foi puissante, mais ne jouer pas le puissant.

Il est vain d’essayer de savoir où le chemin mène. Pensez seulement au 1er pas, le reste viendra tout seul.

L’amour est un Voyage. Tous les voyageurs, qu’ils le veuillent ou non, sont changés. Personne ne peut voyager dans l’amour et rester le même.

L’éternité ne signifie pas un temps infini, mais simplement intemporalité. Si vous voulez faire l’expérience de l’illumination éternelle, mettez le passé et l’avenir hors de votre esprit et restez dans le moment présent.

Peu importe ce que les gens vous appellent, vous êtes juste qui vous êtes. Accrochez-vous à cette vérité. Vous devez vous demander comment est-ce vous voulez vivre votre vie. Nous vivons et nous mourons, voilà la vérité que nous ne pouvons affronter que seul. Personne ne peut nous aider. Donc pensez-y bien, qu’est-ce qui vous empêche de vivre de la façon dont vous voulez vivre votre vie ?

Soyez sûr qu’un jour vous louerez et remercierez Dieu pour vos prières sans réponse comme jadis vous avez pleuré pour elles.

L’intellect vous amène à la porte, mais elle ne vous fait pas entrer dans la maison.

Où que vous alliez, est, ouest, nord ou sud, pensez à cela comme à un voyage en vous-même ! Celui qui voyage en lui-même, parcourt le monde.

Il peut y avoir un défaut chez un homme qui dissimule 1000 qualités, ou une excellence qui dissimule 1000 défauts.

Ne cherchez pas le ciel et l’enfer dans l’avenir. Les 2 sont présents maintenant. Chaque fois que nous parvenons à aimer sans attente, calculs, négociations, nous sommes en fait au paradis. Chaque fois que nous nous battons, ou haïssons, nous sommes en enfer.

Les mots que nous utilisons pour le Créateur sont un reflet de nous-mêmes. Si nous pensons à Dieu en tant que peur et honte, nous avons peur et avons une chose dont on doit avoir honte … Mais si nous voyons l’amour, la compassion et la bonté, c’est parce que nous possédons ces qualités.

Au lieu de résister aux changements, rendez-vous. Que la vie soit avec vous, pas contre vous. Si vous pensez «Ma vie sera à l’envers », ne vous inquiétez pas. Comment savez-vous si le bas n’est pas meilleur que le haut ?

Quoi qu’il arrive dans votre vie, peu importe combien dérangeantes les choses peuvent sembler, n’entrez pas dans les parages du désespoir. Même si toutes les portes sont restées closes, Dieu ouvrira une nouvelle voie juste pour vous. Soyez reconnaissant ! Il est facile d’être reconnaissant quand tout va bien. Un soufi est reconnaissant non seulement pour ce qu’il a reçu, mais aussi pour tout ce qui lui a été refusé.

Vous pouvez être tout dans la vie, mais la chose importante est d’être une bonne personne.

Pour qu’un nouveau moi naisse, la difficulté est nécessaire. Tout comme l’argile doit passer par une chaleur intense pour devenir solide, l’amour ne peut être perfectionné que dans la douleur.

Si vous êtes outragé, si vous êtes accusé, s’ils cancanent à votre sujet, ne dites rien de mal. Ne soyez pas celui qui voit la honte, soyez celui qui la corrige.

Publicités

L'article vous a plu... ou pas ? Laissez-moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s