Archives Mensuelles: décembre 2015

Omar Khayyam ; quatrains & citations

Par défaut

Omar Khayyam  De ce philosophe perse du Xième & XIIème siècle, j’aime certains de ses poèmes, malgré leur parfum de soufre ; je lui passe son incroyance, son ivrognerie & son pessimisme, à cause de sa sensibilité, sa profondeur & sa bonté.

Le vaste monde : un grain de poussière dans l’espace. Toute la science des hommes : des mots. Les peuples, les bêtes et les fleurs des 7 climats : des ombres. Le résultat de ta méditation perpétuelle : rien.

Sois heureux un instant, cet instant, c’est ta vie.

L’amour qui ne ravage pas n’est pas l’amour. Un tison répand-il la chaleur d’un brasier ? Nuit et jour, durant toute sa vie, le véritable amant se consume de douleur et de joie.

Considère avec indulgence les hommes qui s’enivrent. Dis-toi que tu as d’autres défauts. Si tu veux connaître la paix, la sérénité, penche-toi sur les déshérités de la vie, sur les humbles qui gémissent dans l’infortune, et tu te trouveras heureux.

Contre une flèche lancée par le destin, les boucliers ne servent à rien.
La nuit n’est peut-être que la paupière du jour.

Dans l’agitation je suis venu au monde, Et de la vie n’ai rien appris, sauf à m’en émerveiller ; Nous avançons à contrecoeur, ignorant Pourquoi nous sommes venus, ou allés, ou étions dans ce monde.

Dans les monastères, les synagogues et les mosquées se réfugient les faibles que l’Enfer épouvante. L’homme qui connaît la grandeur d’Allah ne sème pas dans son coeur les mauvaises graines de la terreur et de l’imploration.

Aujourd’hui, sur demain tu ne peut avoir prise. Penser au lendemain, c’est être d’humeur grise. Ne perds pas cette instant, si ton coeur n’est pas noir, car nul ne sait comment nos demains se déguisent.

Aussi rapides que l’eau du fleuve ou le vent du désert, nos jours s’enfuient. Deux jours, cependant, me laissent indifférent : celui qui est parti hier et celui qui arrivera demain.

Le Ciel est le joueur, et nous, rien que des pions. C’est la réalité, non un effet de style. Sur l’échiquier du monde Il nous place et déplace Puis nous lâche soudain dans le puits du néant.

Je ne me suis jamais privé de donner mon temps aux sciences, Par la science j’ai dénoué les quelques noeuds d’obscurs secrets. Après 72 années de réflexion sans jour de trêve, Mon ignorance, je la sais…

Les savants et les sages les plus illustres ont cheminé dans les ténèbres de l’ignorance. Pourtant, ils étaient les flambeaux de leur époque.

Au delà de la Terre, au delà de l’Infini, je cherchais à voir le Ciel et l’Enfer. Une voix solennelle m’a dit: « Le Ciel et l’Enfer sont en toi. »

Le monde n’est qu’escroquerie au rêve.

Ceux qui travaillent pour l’amour de l’intellect perdent leur temps ; un boeuf ne donne point de lait.
Mieux vaut prendre les oripeaux de la folie, car, aujourd’hui, l’on vend, pour la raison, la lie.

Si j’avais eu le choix, serais-je venu ?  Si j’avais choisi mon devenir, qu’aurais-je pu devenir ?  Quel meilleur sort aurais-je pu connaître Que de ne pas venir, devenir, ou même être ?

Ne laisse aucune ombre de regret t’assombrir, Aucune peine absurde obscurcir tes jours. Ne renonce jamais aux chants d’amour, aux prairies, aux baisers, Jusqu’à ce que ton argile se fonde dans une plus ancienne.

Boire du vin et étreindre la beauté Vaut mieux que l’hypocrisie du dévot ; Si l’amoureux et si l’ivrogne sont voués à l’Enfer, Personne, alors, ne verra la face du Ciel.

Ces dupes de l’intellect et de la logique meurent en disputant de l’être et du non-être ; Va, ignare, choisis bien ton cru Car de leur poussières ne poussent que des raisins verts.

Lorsque le Tout-Puissant créa et façonna les êtres Pourquoi y mêla-t-il des tares ? Si l’oeuvre était belle, pourquoi la détruire ?  Et si elle était une malfaçon, à qui la faute ?

Pourquoi t’affliges-tu, Khayyâm, d’avoir commis tant de fautes ! Ta tristesse est inutile. Après la mort, il y a le néant ou la Miséricorde.

Fais en sorte que ton prochain n’ait pas à souffrir de ta sagesse. Domine-toi toujours. Ne t’abandonne jamais à la colère. Si tu veux t’acheminer vers la paix définitive, souris au Destin qui te frappe, et ne frappe personne.

L’amour qui n’est pas sincère est sans valeur ; Comme un feu presque éteint, il ne réchauffe pas. Le véritable amant, pendant des années, des mois, des nuits, des jours ; Ne goûte ni repos, ni paix, ni nourriture, ni sommeil.

Le bien et le mal qui sont dans la nature humaine, Le bonheur et le malheur que nous garde le destin … N’en accuse pas le ciel, car, au point de vue de la sagesse, Ce ciel est mille fois plus impuissant que toi.

Rien de ce que tu peux dire du passé ne m’est un charme ; Sois heureux d’aujourd’hui, ne parle pas d’hier.

Debout! pourquoi pleurer ce monde humain qui passe ?  Vis chaque jour dans la gratitude et dans la joie. Si l’humanité avait été libérée du sein et de la tombe, quand ton tour serait-il venu de vivre et d’aimer?

Hier étant révolu, ne l’évoque plus ! Ne te lamente pas, non plus, à propos d’un demain pas encore venu !
Ne te fonde ni sur le passé, ni sur le futur : Vis joyeusement l’instant présent, ne gaspille point tes jours !

Les corps qui peuplent cette voûte du Ciel Déconcertent ceux qui pensent. Prends garde de perdre le bout du fil de la sagesse, Car les guides eux-mêmes ont le vertige.

Dans le tourbillon de la vie, seuls sont heureux les hommes qui se croient savants et ceux qui ne cherchent pas à s’instruire. Je suis allé me pencher sur tous les secrets de l’univers, et j’ai regagné ma solitude en enviant les aveugles que je rencontrais.

Ne cherche pas le bonheur. La vie est aussi brève qu’un soupir. La poussière de Djemchid et de Kaï-Kobad tournoie dans le poudroiement vermeil que tu contemples. L’univers est un mirage. La vie est un songe.

Je ne crains pas la mort. Je préfère cet inéluctable à l’autre qui me fut imposé lors de ma naissance. Qu’est-ce que la vie ? Un bien qui m’a été confié malgré moi et que je rendrai avec indifférence.

Voici la seule vérité. Nous sommes les pions de la mystérieuse partie d’échecs jouée par Allah. Il nous déplace, nous arrête, nous pousse encore, puis nous lance, un à un, dans la boîte du néant.

N’anticipe jamais le chagrin de demain ; Vis toujours dans ce Présent édénique, mais qui doit bientôt accueillir Ceux qui sont partis depuis ces 7000 ans (âge mythique du monde).

L’espace qui sépare l’incroyant de la foi n’est qu’un souffle. Ce qui sépare le doute de la certitude n’est qu’un souffle. Passons donc légèrement cet espace précieux d’un souffle. Notre vie n’est séparée de la mort que par l’espace d’un souffle.

Quand tu chancelles sous le poids de la douleur, quand tu n’as plus de larmes, pense à la verdure qui miroite après la pluie. Quand la splendeur du jour t’exaspère, quand tu souhaites qu’une nuit défnitive s’abatte sur le monde, pense au réveil d’un enfant.

Pauvre homme, tu ne sauras jamais rien.. Tu n’élucideras jamais un seul des mystères qui nous entourent. Puisque les religions te promettent le Paradis, aie soin de t’en créer un sur cette terre, car l’autre n’existe peut-être pas.

Je vis un homme, seul, sur la terrasse de sa maison, Qui foulait sous ses pieds avec mépris, de l’argile ; Et cette argile, dans son mystique langage, lui dit : « Calme-toi, un jour, on te foulera comme tu me foules. »

Tu sais que tu n’as aucun pouvoir sur ta destinée. Pourquoi l’incertitude du lendemain te cause-t-elle de l’anxiété ? Si tu es un sage, profite du moment actuel. L’avenir ? Que t’apportera-t-il ?

Si assuré et ferme que tu sois, ne cause de peine à personne ; Que personne n’ait à subir le poids de ta colère. Si le désir est en toi de la paix éternelle, souffre seul, sans que l’on puisse, ô victime, te traiter de bourreau.

Ce faste, cet or et cet argent, tout cela n’est rien.  Plus j’examine les choses de ce monde, Plus je suis fondé à croire que c’est le bien qui prévaut, même s’il n’est rien.
Pénètre-toi bien de ceci: un jour, ton âme tombera de ton corps, et tu seras poussé derrière le voile qui flotte entre l’univers et l’inconnaissable. En attendant, sois heureux ! Tu ne sais pas d’où tu viens. Tu ne sais pas où tu vas.

Sommeil sur la terre. Sommeil sous la terre. Sur la terre, sous la terre, des corps étendus. Néant partout. Désert du néant. Des hommes arrivent. D’autres s’en vont.

J’ai beaucoup appris et j’ai beaucoup oublié aussi, volontairement. Dans ma mémoire, chaque chose était à sa place. Par exemple, ce qui était à droite ne pouvait aller à gauche. Je n’ai connu la paix que le jour où j’ai tout rejeté avec mépris. J’avais enfin compris qu’il est impossible d’affirmer ou de nier.

Conviction et doute, erreur et vérité, ne sont que des mots aussi vides qu’une bulle d’air. Irisée ou terne, cette bulle est l’image de ta vie.

Ne cherche aucun ami dans cette foire que tu traverses. Ne cherche pas, non plus, un abri sûr. D’une âme ferme, accueille la douleur, et ne songe pas à te procurer un remède que tu ne trouveras pas. Dans l’infortune, souris. Ne demande à personne de te sourire. Tu perdrais ton temps.

Personne ne peut comprendre ce qui est mystérieux. Personne n’est capable de voir ce qui se cache sous les apparences. Toutes nos demeures sont provisoires, sauf notre dernière : la terre. Bois du vin ! Trêve de discours superflus !

Il est des gens qui discutent sur la religion. D’autres hésitent entre le doute et la certitude. Un héraut surgira à l’improviste et dira : « Ignorants, le chemin n’est ni celui-ci, ni celui-là ».

Le bien et le mal se disputent l’avantage, ici-bas. Le Ciel n’est pas responsable du bonheur ou du malheur que le destin nous apporte. Ne remercie pas le Ciel ou ne l’accuse pas… Il est indifférent à tes joies comme à tes peines.

Tout le monde sait que je n’ai jamais murmuré la moindre prière. Tout le monde sait aussi que je n’ai jamais essayé de dissimuler mes défauts. J’ignore s’il existe une Justice et une Miséricorde… Cependant, j’ai confiance, car j’ai toujours été sincère.

Homme, puisque ce monde est un mirage, pourquoi te désespères-tu, pourquoi penses-tu sans cesse à ta misérable condition ? Abandonne ton âme à la fantaisie des heures. Ta destinée est écrite. Aucune rature ne la modifira.

Qu’il est vil, ce cœur qui ne sait pas aimer, qui ne peut s’enivrer d’amour !  Si tu n’aimes pas, comment peux-tu apprécier l’aveuglante lumière du soleil et la douce clarté de la lune ?

Longtemps encore, chercherai-je à combler de pierres l’Océan ? Je n’ai que mépris pour les libertins et les dévots. Khayyâm, qui peut affirmer que tu iras au Ciel ou en Enfer ? D’abord, qu’entendons-nous par ces mots ? Connais-tu un voyageur qui ait visité ces contrées singulières ?

Écoute ce que la Sagesse te répète toute la journée: « La vie est brève. Tu n’as rien de commun avec les plantes qui repoussent après avoir été coupées. »

Tu appréhendes ce qui peut t’arriver demain ? Sois confiant, sinon l’infortune ne manquerait pas de justifier tes craintes. Ne t’attache à rien, ne questionne ni livres ni gens, car notre destinée est insondable.

La vie n’est qu’un jeu monotone où tu es sûr de gagner 2 lots : la douleur et la mort. Heureux, l’enfant qui a expiré le jour de sa naissance ! Plus heureux, celui qui n’est pas venu au monde !

Oublie que tu devais être récompensé hier et que tu ne l’as pas été. Sois heureux. Ne regrette rien. N’attends rien. Ce qui doit t’arriver est écrit dans le Livre que feuillette, au hasard, le vent de l’Éternité.

Ma naissance n’apporta pas le moindre profit à l’univers. Ma mort ne diminuera ni son immensité ni sa splendeur. Personne n’a jamais pu m’expliquer pourquoi je suis venu, pourquoi je partirai.

Tous les hommes voudraient cheminer sur la route de la Connaissance. Cette route, les uns la cherchent, d’autres affirment qu’ils l’ont trouvée. Mais, un jour, une voix criera : « Il n’y a ni route ni sentier! »

Referme ton Koran. Pense librement, et regarde librement le ciel et la terre. Au pauvre qui passe, donne la moitié de ce que tu possèdes. Pardonne à tous les coupables. Ne contriste personne. Et cache-toi pour sourire.

Ignorant qui te crois savant, je te regarde suffoquer entre l’infni du passé et l’infini de l’avenir. Tu voudrais planter une borne entre ces 2 infinis et t’y jucher… Va plutôt t’asseoir sous un arbre, près d’un flacon de vin qui te fera oublier ton impuissance.

Seigneur, tu as placé mille pièges invisibles sur la route que nous suivons, et tu as dit : « Malheur à ceux qui ne les éviteront pas ! »  Tu vois tout, tu sais tout.  Rien n’arrive sans ta permission. Sommes-nous responsables de nos fautes ? Peux-tu me reprocher ma révolte ?

Pour le sage, la tristesse et la joie se ressemblent, le bien et le mal aussi. Pour le sage, tout ce qui a commencé doit finir. Alors, demande-toi si tu as raison de te réjouir de ce bonheur qui t’arrive, ou de te désoler de ce malheur que tu n’attendais pas.

J’ai eu des maîtres éminents. Je me suis réjoui de mes progrès, de mes triomphes. Quand j’évoque le savant que j’étais, je le compare à l’eau qui prend la forme du vase et à la fumée que le vent dissipe.

Publicités

Citations de Khalil Gibran

Par défaut

Khalil Gibran

Point de religion ni de science sans esthétique. 

On donne peu lorsque l’on donne de ses biens. C’est lorsqu’on donne de soi-même que l’on donne vraiment.

La vie sans amour est comme un arbre sans fleurs ou fruit.

Il faut toujours connaître la vérité, et parfois la dire.

De la souffrance ont émergé les âmes les plus fortes ; les caractères les plus solides sont couturés de cicatrices.

Ouvre l’œil et regarde, tu verras ton visage dans tous les visages.

L’amour et le doute n’ont jamais été en bons termes.

Plus profondément le chagrin creusera votre être, plus vous pourrez contenir la joie.

Pour comprendre le coeur et l’esprit d’une personne, ne regardez pas à ce qu’elle a déjà accompli, mais à ce à quoi elle aspire.

Tends l’oreille et écoute, tu entendras ta propre voix dans toutes les voix.

Si tu aimes quelqu’un, laisse-le aller, car s’il revient, c’est qu’il a toujours été tien. Et s’il ne le fait pas, c’est qu’il ne l’a jamais été.

C’est dans la rosée des petites choses que le cœur trouve son matin et se rafraîchit.

Il est faux de penser que l’amour vient d’un long compagnonnage et d’une cour persévérante. L’amour est le rejeton d’une affinité spirituelle et à moins que cette affinité ne se crée en un moment, elle ne sera pas créée par des années ou même des générations.

Si tu chantes la beauté, même dans la solitude du désert, tu trouveras une oreille attentive.

Aucune relation humaine ne donne à l’un la possession de l’autre – 2 âmes sont toujours absolument différentes. En amitié ou en amour, les 2, côte à côte, élèvent les mains ensemble pour trouver ce que l’un ne pouvait atteindre seul.

L’inspiration chante toujours. L’inspiration n’explique jamais.

Aucun homme ne peut vous révéler quoi que ce soit, d’autre que ce qui gît déjà, à moitié endormi, dans le sein de votre savoir.

Il faut toujours connaître la vérité, et parfois la dire.

Mais laissez des espaces dans votre « être ensemble » et laissez les vents des cieux danser entre vous.

Nous ne vivons que pour découvrir la beauté. Tout le reste n’est qu’attente.

L’amour est un bonheur tremblant.

Tout homme aime 2 femmes : l’une est création de son imagination, l’autre n’est pas encore née.

Une perle est un temple édifié par la douleur autour d’un grain de sable.

La foi est une oasis dans le coeur, qui ne peut jamais être atteinte par la caravane de la pensée.

Si ton cœur est un volcan, comment espères-tu que fleurissent tes mains ?

L’amitié est toujours une douce responsabilité, jamais une opportunité.

Je suis ignorant de la vérité absolue. Mais je suis humble devant mon ignorance et en cela réside mon honneur et ma récompense.

Si tu ne comprends pas ton ami en toutes circonstances, jamais tu ne le comprendras.

… la joie et la peine sont inséparables… ensemble elles viennent et lorsque l’une s’assied seule avec toi… souviens-toi que l’autre est assoupie sur ton lit.

Tu ne vois que ton ombre lorsque tu tournes le dos au soleil.

J’ai appris le silence des bavards, la tolérance, des intolérants, et la gentillesse, des méchants ; pourtant, étrangement, je suis ingrat envers ces enseignants.

Seule une grande peine ou une grande joie peuvent révéler ta vérité.

Lorsque tu est joyeux, regarde profondément dans ton coeur et tu trouveras que ce n’est que ce qui t’a donné de la peine qui te donne de la joie. Lorsque tu est triste, regarde encore dans ton coeur, et tu verras qu’en vérité, tu pleures pour ce qui a fait tes délices.

Nul ne peut atteindre l’aube sans passer par le chemin de la nuit.

Sauvegarder les droits des autres est la plus noble et belle finalité d’un être humain.

Votre vie quotidienne est votre temple et votre religion.

Croyez aux rêves, car en eux se cache la porte de l’éternité.

De grâce, n’efface pas tes défauts innés par tes vertus acquises.

La foi est une connaissance dans le coeur, au delà de la portée de la preuve.

La pitié n’est que justice amputée.

Quand tu aimes, tu ne devrais pas dire « Dieu est dans mon coeur », mais plutôt, « je suis dans le coeur de Dieu ».

Le seul qui ait été injuste envers moi est le frère de celui envers qui j’ai été injuste.

N’est-il pas étrange de nous voir défendre plus farouchement nos erreurs que nos valeurs ?

Et n’oublie pas que la terre se délecte de sentir tes pieds nus et que les vents aspirent à jouer avec tes cheveux.

La tendresse et la gentillesse ne sont pas des signes de faiblesse et de désespoir, mais des manifestations de force et de résolution.

Un autre jour, je parlai du ruisseau à la mer, et la mer me considéra comme un diffamateur.

Ils m’estiment fou parce que je ne veux pas vendre mes jours pour de l’or ; et je les estime fous parce qu’ils pensent que mes jours ont un prix.

Quand tu chantes, sache que l’affamé t’entend avec son ventre.

Gardez-moi éloigné de la sagesse qui ne pleure pas, la philosophie qui ne rit pas et la grandeur qui ne se courbe pas devant les enfants.

La mort n’est pas plus proche du vieillard que du nouveau-né ; la vie non plus.

Le fanatique est un orateur, sourd comme un pot.

Tu pries dans ta détresse et dans ton besoin ; j’aimerais que tu puisses prier aussi dans la plénitude de ta joie et dans tes jours d’abondance.

Si vous désirez vraiment apercevoir l’esprit de la mort, ouvrez grand votre cœur au cœur de la vie. Car la vie et la mort sont un, de même que la rivière et l’océan sont un.

L’apparence des choses change selon les émotions ; et donc on voit de la magie et de la beauté en elles, alors que la magie et la beauté sont en fait en nous.

La moitié de ce que je te dis est dénué de sens, mais je le dis afin que l’autre moitié puisse t’atteindre.

La sagesse cesse d’être de la sagesse lorsqu’elle devient trop fière pour pleurer, trop grave pour rire, et trop égoïste pour rechercher autre chose qu’elle-même.

La douleur est l’aube qui sépare le sommeil de l’éveil.

La plupart de ta douleur est la potion amère par laquelle le médecin en toi guérit ton moi malade.

Combien noble est celui qui ne veut être ni maître ni esclave.

Le désaccord pourrait être le chemin le plus court entre 2 opinions.

Une beauté grandiose me conquiert, mais une beauté plus grandiose m’en libère.

Un beau jour, je parlai de la mer au ruisseau, et le ruisseau me considéra comme un fabulateur.
Le compréhensif m’attribue la compréhension et l’ennuyeux m’attribue l’ennui. Je pense que tous 2 ont raison.

L’amour ne possède ni ne veut être possédé, car l’amour suffit à l’amour.

Si tu révèles ton secret au vent, tu ne dois pas lui reprocher de le révéler à l’arbre.

Tends l’oreille et écoute, tu entendras ta propre voix dans toutes les voix.

Car qu’est-ce que mourir, mais se tenir dans le soleil et fondre dans le vent ?

Notre esprit est roche, notre cœur est ruisseau. N’est-il pas étrange que la plupart d’entre nous choisissent de recueillir l’eau plutôt que de la laisser s’écouler ?

La beauté n’est pas dans le visage ; la beauté est une lumière dans le coeur.

Continue d’avancer, ne t’arrête pas. Car avancer, c’est aller vers la perfection. Marche, sans craindre les épines ou les pierres tranchantes dont est parsemé le sentier de la vie.

Votre vie est déterminée, non tant par ce que la vie vous apporte, que par l’attitude que vous amenez à la vie ; non tant par ce qui vous arrive que par la façon dont votre esprit considère ce qui arrive.

La perversité est contagieuse !

Par défaut

Noeud pap punk   Jadis, on croyait que Satan envoyait des démons sur Terre, pour corrompre les humains ; ils prenaient possession du corps d’une personne, puis, semaient le mal & la désolation, pour que les hommes désespèrent de Dieu & se donnent au diable.

Ou il venait lui-même sur Terre pour « séduire » (séduction perverse !) les humains et, en échange de promesses mirobolantes, exigeait un pacte signé de leur sang, où ils payaient avec leur âme les biens que Satan leur avait promis.

Les PN semblent faire pareil … en sorte qu’il semble que la perversion soit contagieuse : les victimes, « vivantes », aimantes & généreuses au départ, se retrouvent vidées de leur « vie », de leur âme (qu’elles ont donné au séducteur) et … transformées – comme les Schtroumpfs noirs – en PN elles-mêmes !

Une illustration ? Voir l’échange ci-dessous, en messagerie privée avec M. M., ce 29/12/15 (après avoir posté mon article ce matin sur le groupe « Le Savoir est une Arme ») :

M.rsh.ll M.p :  Aussi membre de LE SAVOIR EST UNE ARME

dresseur de pingoin d attac, à Glace miko et cosmonaute, à NASA Goddard Space Flight Center

12:43

M.M  salut bea !! tu as eu un soucis avec un PN ???

15:17

Moi : C’est rien de le dire ! j’ai grandi avec une mère (puis une soeur) PN, puis j’en ai épousé un … voilà presque 38 ans que je subis ses tortures ! C’est pour ça ( eh oui, je suis une spécialiste !) que j’ai écrit tant d’articles sur la question !

M.M Je vie le même truc ! Mon père ! Mon frère ! Et maintenant je me colle ! Une femme ! Qui me fait un mal de chien.  Je serais demandeur ! Car le suis encore sous sa coupe ! Tout ses mauvais coup me touche !

Moi : Ok ! Vous l’aurez voulu émoticône wink je vous mets les liens (ça vous fera de la lecture pour vos longues soirées d’hiver émoticône wink ) ; Victime ; avez-vous choisi la violence ? https://bonheuretamour.wordpress.com/2015/10/13/victime-avez-vous-choisi-la-violence/
PN & séduction perverse : http://www.bonheuretamour.com/2015/12/05/pn-seduction-perverse/
Le PN & l’argent : https://bonheuretamour.wordpress.com/2015/11/09/le-pn-largent/
Dico de la vie avec un PN : https://bonheuretamour.wordpress.com/2015/10/18/dico-de-la-vie-avec-un-pn/
Viol émotionnel : http://www.bonheuretamour.com/2015/10/15/viol-emotionnel/
Signes montrant qu’on sort avec un PN ; https://bonheuretamour.wordpress.com/2015/09/22/signes-montrant-quon-sort-avec-un-pn/
Traumatisés = drogués ! | https://bonheuretamour.wordpress.com/2015/06/11/traumatises-drogues/
Le PN « serviable » ou « humoristique » : https://bonheuretamour.wordpress.com/2015/10/17/le-pn-serviable-ou-humoristique/
Le PN comme vampire – http://www.bonheuretamour.com/2015/05/15/le-pn-comme-vampire/
Nocivité du PN | http://www.bonheuretamour.com/2015/05/09/nocivite-du-pn/
les illusions des victimes : http://www.bonheuretamour.com/illusions-des-victimes-de-pn/
Réfugiée dans ma tête… https://bonheuretamour.wordpress.com/2015/06/02/refugiee-dans-ma-tete/
https://bonheuretamour.wordpress.com/2015/03/31/sortez-vous-avec-un-pervers-narcissique/
Sévices : https://bonheuretamour.wordpress.com/2015/03/05/50-shades-of-pn/
http://www.bonheuretamour.com/pervers-narcissiques/
https://bonheuretamour.wordpress.com/2014/10/24/le-pn-son-masque-de-normalite/
http://www.bonheuretamour.com/pn-et-approvisionnement-narcissique/
http://www.bonheuretamour.com/sortir-avec-un-loser/
http://www.bonheuretamour.com/pourquoi-les-pn-sont-il-toujours-infideles/
Pourquoi le HP attire les pervers : http://www.bonheuretamour.com/2014/10/07/pourquoi-le-hp-attire-les-pervers/
PN & torture silencieuse : http://www.bonheuretamour.com/pn-torture-silencieuse/
PN : création d’un monstre – http://www.bonheuretamour.com/2015/05/12/pn-creation-dun-monstre/
http://www.bonheuretamour.com/comment-vous-defendre-contre-un-pn/
Violence perverse, effets & société –https://bonheuretamour.wordpress.com/2015/05/13/violence-perverse-effets-societe/
PN : la société accable les victimes ; http://www.bonheuretamour.com/2015/06/14/pn-la-societe-accable-les-victimes/
Marie Crispeels & la blouse fleurie : https://bonheuretamour.wordpress.com/2015/05/17/marie-crispeels-la-blouse-fleurie/
Tout ce que nous fait le PN : https://bonheuretamour.wordpress.com/2015/10/03/tout-ce-que-nous-fait-le-pn/
Le HP, le PN & l’imbécile : https://bonheuretamour.wordpress.com/2015/06/01/le-hp-le-pn-limbecile/
Réactions des victimes aux violences perverses : http://www.bonheuretamour.com/2015/05/28/reactions-des-victimes-aux-violences-perverses/
PN & indépendance ; https://bonheuretamour.wordpress.com/2015/06/09/pn-independance/
http://www.bonheuretamour.com/comment-eviter-les-pn-a-lavenir/
https://bonheuretamour.wordpress.com/2014/11/15/par-quoi-attirez-vous-un-pn-comment-vous-proteger/
PN : la beauté du diable : http://www.bonheuretamour.com/pn-la-beaute-du-diable/
http://www.bonheuretamour.com/attention-pervers-a-laffut/
https://bonheuretamour.wordpress.com/2014/12/14/pn-relation-boiteuse/ -à renommer, retravailler & republier !
Sortez-vous avec 1 loser ? http://www.bonheuretamour.com/sortez-vous-avec-un-loser-un-homme-manipulateur-controlant-et-abusif-va-t-il-vous-blesser/
Les liens traumatiques |https://bonheuretamour.wordpress.com/2015/06/10/les-liens-traumatiques/
Un PN qui s’ennuie… http://www.bonheuretamour.com/un-pn-qui-sennuie-vous-telephone/
PN & Communication Non-Violente : https://bonheuretamour.wordpress.com/2015/01/11/pn-communication-non-violente/
PN : pourquoi on reste si longtemps – http://www.bonheuretamour.com/2015/05/23/pn-pourquoi-on-reste-si-longtemps/
Tactiques destructrices du PN | https://bonheuretamour.wordpress.com/2015/05/04/tactiques-destructrices-du-pn/
Egocentrisme ou narcissisme ?- https://bonheuretamour.wordpress.com/2015/05/11/egocentrisme-ou-narcissisme/
Les outils du PN : http://www.bonheuretamour.com/2015/05/21/les-outils-du-pn/
Etres sains vs PN : http://www.bonheuretamour.com/2015/05/07/etres-sains-vs-pn/
Dynamique de la famille perverse : http://www.bonheuretamour.com/2015/05/05/dynamique-de-la-famille-perverse/
http://www.bonheuretamour.com/en-couple-avec-un-pervers-que-faire/
http://www.bonheuretamour.com/les-etres-a-eviter/
http://www.bonheuretamour.com/lagression-passive/
http://www.bonheuretamour.com/les-tactiques-des-etres-deranges/
http://www.bonheuretamour.com/pourquoi-certains-sont-mechants-et-cruels/
aussi, sur les limites personnelles : http://www.bonheuretamour.com/votre-bonheur-depend-de-vos-limites/
http://www.bonheuretamour.com/mythes-sur-la-violence-conjugale/
et sur l’auto-sabotage : https://bonheuretamour.wordpress.com/2014/09/21/signes-dauto-sabotage/
http://www.bonheuretamour.com/cessez-de-vous-faire-du-mal/
http://www.bonheuretamour.com/haine-des-trolls-envers-la-verite-le-talent/
http://www.bonheuretamour.com/lhistoire-du-chat-sauvage/
http://www.bonheuretamour.com/comment-choisir-un-bon-therapeute/
http://www.bonheuretamour.com/pourquoi-le-monde-va-t-il-mal-et-nous-aussi/
http://www.bonheuretamour.com/cles-pour-y-voir-plus-clair-dans-votre-vie/
http://www.bonheuretamour.com/cessez-de-vous-faire-du-mal/
http://www.bonheuretamour.com/agressions/
http://www.bonheuretamour.com/amitie-devenue-toxique/
enfin, sur le couple : https://bonheuretamour.wordpress.com/2012/05/10/modeler-votre-relation-de-couple/
http://www.bonheuretamour.com/les-faux-amis-et-vrais-vampires/
http://www.bonheuretamour.com/le-pseudo-amour/
http://www.bonheuretamour.com/sexualite-la-face-cachee-du-sado-masochisme/
Le PN s’amuse : https://bonheuretamour.wordpress.com/2015/02/17/le-pn-samuse/
(20/2/15) L’après-PN : une guérison longue & pénible : http://www.bonheuretamour.com/2015/02/20/lapres-pn-une-guerison-longue-penible/

Il faut s’informer, car plus on en sait sur eux, moins on tombe dans leurs pièges, & mieux on peut récupérer son estime de soi, pour se préparer à les quitter

M.MJe sais tout tout cela !

Moi : Tant mieux émoticône wink

M.MDe plus ! Que je suis un homme victime ! Sa court pas les rue !  Mais j ai trouve des écrit ! D homme ! Et moi qui ai le savoir est une arme ! J ai beaucoup lu sur le PN ! Quand j ai découvert ! Le monstre avec qui je vivais !  Sans rien dire ! Car cela ! N intéresse ! Pas le groupe ! Mais je souffre en silence ! Que une poignée le savent !! ( mes modos ) .. Pour cela que j ai saute ! Sur votre post se matin !

17:10

Moi : Oui ; faites bien attention sur Facebook ; car de même que, où il y a des moutons, il y a des loups, là où il y a des victimes, il y a des prédateurs (déguisés en victimes, bien entendu)… Je suis en train d’écrire un article là-dessus, pour qu’on puisse reconnaître les vraies victimes des fausses !

M.M je sais ( je suis un geek et bien plus ) si tu ne la pas comprise !! tu es sur mon groupe !! le savoir est une arme !! et j ai bien vu hier !! un loup dans un groupe !! de victime de PN 88 ET ELLE ME GERBE DESSUS !! tout en me parlant gentiment .. quand je l ai au tel !! bref je la tien dans sa ‘ maladie  » … mais quelle se fasse passer pour une victime !! sur un groupe de victime de PN !! me colle !! d ailleurs j ai une idée !! tu veut voir une PN sur un groupe fermé !! de victime de pn ??   je peut te faire voir !! en live !! se que dit une PN EN ENTERNE !! et se quelle dit en public !! tu seras !! la premiére juge !!  je la tien depuis tres longtemp !! mais j ai pas se coté procedurier.  je peut etre un temoin clef !!  tu ne sera que juge !! ( un loup dans la bergerie )

Moi : Je te crois sur parole ! Mais attention à toi ; il ne faut pas croire qu’on peut, comme disent certains, « contre-manipuler »‘ – les PN sont trop forts & gagnent à tous les coups. La seule soluce, c’est de se sauver (dans tous les sens du terme)

M.M non !! a aucun moment !! je veut contre manipuler !! je veut juste que tu sois temoin … si tu ecris des articles !! et on est bien dans le vif du sujet !! dejas je te donne le lien du groupe !! et cherche le loup !!  https://www.facebook.com/groups/1915141195377703/?fref=ts  – je sais qu il sont tres intelligent !!

Moi : J’ai cliqué sur le lien, mais je ne peux rien voir car je ne suis pas membre de ce groupe

M.M faut que tu sois accepté !! donc toi qui en connais sur le sujet !! tu a un mot a dire !! mais regarde bien !! un loup est bien dans la bergerie !! une fois accepté !! re garde bien !! toi comme moi !! on sais qu il soit tres intelligent !! donc on vas voir !! si tu la décelle.

Moi : Tu sais, je me fais déjà bien assez insulter sur d’autres groupes … je ne cours pas derrière. Du reste, je suis sortie de l’addiction aux peptides négatifs, et ne veux pas m’y replonger…

M.M et je t envois un dossier hors norme sur cette personne propos !! mail video !! et j en passe ( oui je suis un geek ) – donc pourquoi tu parle des PN ?? s est pour exorsiser ???

Moi : je suis une geek aussi… seulement, très vieille émoticône wink

M.M putain !! j en ai un ( une sous la main )) tu construit tes article sur quoi ?? je te propose !! le en se moment !! de voir !! une PN !! en action .. sur un groupe de victime … et tu me dit non ??? je comprend pas !! fait au moins se test !! sur le lien que je t ai donné !! se cache !! un etre MONSTRUEUX … une fois accepté !! cherche le … voila je te propose rien de plus ….

Moi : as-tu vu l’article « traumatisés = drogués » ? J’y dis qu’on croit qu’en parler est bon, alors, qu’en fait, ça ne fait que nous enfoncer dans le malheur…La meilleure revanche qu’on puisse avoir contre un PN, c’est d’être heureux (sans compter que c’est un devoir envers soi-même et les autres). J’ai découvert (& appliqué) la méthode miracle pour sortir du bourbier du malheur, et je ne veux pas y remettre même un orteil…

M.Mtraumatisé egale drogué …. bien … je vois que tu aime la psyco … post traumatique !! et bien plus respectueux !! laisse tomber !! je vois et je peut comprendre que de ta souffrance tu ne veut que en parler !! mais a aucun moment COMPRENDRE tres bien … on s ais tout dit !! ravis de savoir !! que toi tu dit comprendre !! nous les ! grogué du taumatisme … piioouuu .. next

Moi : ok

M.Mne m en veut pas mais ton post na rien a faire !! sur mon groupe !! si se nest que pour ne faire q une analize futile !! et personnel moi je n en n ai rien fait j usqua maintenant !! et s est pourtant mon groupe et j en souffre encore d avoir croisé !! se genre de personne mais si pour toi on ai des ! drogué !! cela ne me plais pas !! donc ton post est suprimé !! hors de question que tu develope !! comme tu vien de me le faire !!

————————–

Et voilà ! CQFD !  C’est là qu’on voit qu’on ne PEUT PAS rester dans cet état, qu’il FAUT sortir de la négativité et tenter toutes les voies pour guérir .. Sinon, on devient des démons, comme eux !

Un autre (qu’ils qualifient de PN mais bon…), immoral & sans scrupules, s’est autorisé à les traiter durement & sans respect, à les insulter & défouler sa frustration sur eux sans souci de leur sensibilité, à piétiner leur dignité, à les utiliser comme des objets, à combattre la vérité de façon enragée, à être dans la négativité, à abuser de leur pouvoir, à jeter la faute sur autrui, à leur imposer ses opinions sans souci des leurs, et … ils font pareil !

Shame on you, M.rsh.ll M.p !

PS : dans les articles où je parle de douance, on m’accuse de sectarisme, de « me croire supérieure » – on voit pourtant ici que, bien que le gars soit clairement un Béotien inculte, j’ai accepté sa demande, je lui cause & j’essaie de l’aider… Vu qu’« on n’a le droit d’avoir raison qu’avec les faits dont on dispose », voilà qui donne un démenti aux détracteurs

Aussi, quand je disais qu’il fallait éviter les NT, car même s’ils semblent amicaux au début, ils finissent toujours par nous insulter et/ou nous rejeter (nous, les HP), les faits, une fois de plus, me donnent raison…

Le PN & l’argent ; ce qu’il fait

Par défaut

main vide

L’argent étant un instrument de pouvoir & de contrôle, pas étonnant qu’il fasse partie de la « panoplie » du PN … Et que ce soit une arme dont il se sert dans tous les cas !

J’avais cité ici https://bonheuretamour.wordpress.com/2015/11/09/le-pn-largent/ leurs stratégies, mais je veux aujourd’hui approfondir ce qu’il fait concrètement pour accaparer vos ressources :

– vous dérober (ou aux enfants) des choses qui vous appartiennent, ou les casser ,

– exiger que vous leur offriez vos ressources, ou que vous les lui léguiez,

– faire ôter votre nom des comptes bancaires, ou bloquer votre accès à ces comptes, pour vous rendre totalement dépendant(e) de lui (d’elle) financièrement parlant (pour l’hébergement, la nourriture, les vêtements, …),

– après avoir bien brisé votre estime de vous, vous persuader que vous n’y entendez rien aux finances, et vous pousser à fermer tout compte personnel que vous pourriez avoir,

– vous pousser à faire virer votre salaire sur son compte, puis faire en sorte de vous refuser l’accès à ce compte,

– utiliser votre argent ou l’argent commun, à son seul bénéfice (pour ses caprices ou ses sorties, …),

– vous faire des cadeaux, puis s’attendre à ce que vous lui donniez tout ce qu’il demande,

– faire étalage de son argent et s’en servir contre vous ou d’autres membres de la famille moins fortunés,

– vous empêcher d’acquérir des ressources, pour que vous en veniez à ne dépendre que de lui,

– vous obliger à vendre ou à leur céder vos ressources, ou à le nommer mandataire, en sorte qu’il puisse avoir accès à vos comptes & effectuer des achats ou ventes à votre place,

– ouvrir des comptes bancaires (à votre nom et/ou au sien), et vous laisser dans l’ignorance de ce qui s’y passe,

– posséder des réserves d’argent, des comptes et des actions dont vous ignorez tout,

– se mettre en rage si vous osez lui reprocher de vous cacher ses ressources,

– mettre toutes les factures & cartes de crédit (bref, toutes les dettes) à  votre nom – tout en gardant à son seul nom tout l’argent ; ainsi, vous êtes son otage,

– faire des dettes en cachette (& mentir si vous le découvrez),

– faire secrètement augmenter le montant des cartes de crédit,

– ne pas rembourser les crédits, pour ruiner votre réputation dans les banques & vous empêcher d’obtenir des crédits à l’avenir,

– prétendre, si vous découvrez qu’il ne rembourse pas, que les banquiers se font déjà trop d’argent et n’ont pas besoin du sien – ou que c’est du vol et qu’ils ne méritent pas d’être payés,

– frauder les impôts, en essayant de vous impliquer, en utilisant vos coordonnées ou celles des enfants,

– falsifier les déclarations d’impôts (& s’en justifier en disant que tout le monde le fait), puis exiger que vous les signiez sans lire,

– vous forcer à le supplier pour la moindre chose (achat de nourriture pour la famille, de vêtements, de produits d’hygiène, de médicaments,  d’abonnements pour les enfants, …),

– voler secrètement la réserve d’argent (pour les vacances ou les taxes),

– dépenser tout l’argent du ménage pour ses plaisirs, puis vous reprocher de dépenser trop et de ne pas pouvoir gérer le budget de la famille,

– se payer tout ce qu’il veut, mais rien pour vous, en prétextant que vous êtes trop nul(le) avec l’argent,

– vous octroyer un budget minuscule pour les courses, puis, comme vous n’arrivez pas à acheter le nécessaire avec ça, vous reprocher votre « nullité » ou votre « caractère dépensier »,

– vous punir (violences physiques, sexuelles ou émotionnelles) de ce que vous dépensez,

– vous empêcher par tous les moyens d’avoir un job, ou de monter en grade, ou de terminer vos études,

– vous empêcher d’avoir le permis, ou une voiture, ou encore, de vous en servir en cachant les clés,

– vous forcer à travailler dans l’affaire familiale sans être payée (ou pas assez que pour en vivre de façon indépendante),

– vous harceler au travail, en déboulant à l’improviste, ou casser votre réputation, en passant des coups de fil délirants au patron,

– insiste pour que vous lui donniez tous les détails de ce que vous faites au travail, même ce qui est confidentiel,

– vous oblige à quitter votre job ou fait en sorte que vous soyez viré(e).

Si vous êtes dans cette situation, lisez les mesures préconisées dans l’art. cité ci-dessus (voir lien) ; « l’argent est le nerf de la guerre » et vous ne pourrez que perdre si vous n’avez pas une indépendance financière !

Citations de Bruce Lipton

Par défaut

Bruce Lipton

J’étais exalté par la nouvelle prise de conscience que je pouvais changer le caractère de ma vie en changeant mes croyances. Je me suis vu énergisé en un instant parce que je compris qu’il y avait une voie fondée sur la science qui m’amènerait de mon job en tant que «victime» pérenne à mon nouveau poste de « co-créateur » de mon destin.

Ce que nous avons appelé matière est de l’énergie, dont la vibration a été abaissée jusqu’a devenir perceptible par les sens.

Comme beaucoup de parents classiquement malheureux l’ont fait dans les années 1950, mes parents sont restés ensemble pour le bien des enfants, ils ont divorcé après que mon plus jeune frère ait quitté la maison pour l’université. Je souhaiterais qu’ils aient su que travestir leur relation dysfonctionnelle était beaucoup plus dommageable pour leurs enfants que leur séparation ne l’aurait été.
La physique nouvelle fournit une version moderne de l’ancienne spiritualité. Dans un univers fait d’énergie, tout est enchevêtré ; tout est un.

L’épigénétique ne modifie pas le code génétique, elle change la façon dont il se lit.  Des gènes parfaitement normaux peuvent provoquer le cancer ou la mort. A l’inverse, dans le bon environnement, des gènes mutants ne s’exprimeront pas. Les gènes sont équivalents à des plans ; l’épigénétique est l’entrepreneur. Ils changent l’assemblage, la structure.

Pour la science, la finalité de la lutte de l’évolution est simplement représentée par la «survie». Quant aux moyens (appropriés) à cette fin, apparemment tout est bon. Le darwinisme laisse l’humanité sans boussole morale.

Un des premiers articles que je écrit à l’Université du Wisconsin, en 1977, était sur les cellules souches. Je réalisai que si je changeais l’environnement où ces cellules étaient, je pouvais changer les cellules en os, et si je le changeais un peu plus, ils formeraient les cellules adipeuses. L’implication est, que cette idée basique qu’on a, que nous sommes contrôlés par nos gènes, est fausse. C’est une idée qui nous transforme en victimes. Je dis que nous sommes les créateurs de notre situation. Les gènes ne sont que les plans. Nous sommes des entrepreneurs, et nous pouvons adapter ces plans. Et nous pouvons même les réécrire.

L’avenir est de guérir en revenant à l’esprit. Reconnaître que l’esprit est tout-puissant – il contrôle chaque cellule à chaque degré de son expression génétique.

Les êtres humains ont une grande capacité à s’accrocher à de fausses croyances avec beaucoup de passion et de ténacité.

Il y a une théorie qui dit que la vie est basée sur une compétition et la lutte et le combat pour la survie, et c’est intéressant parce que quand vous regardez le caractère fractal de l’évolution, c’est totalement différent. C’est basé sur la coopération entre les éléments dans la géométrie et non sur la compétition.

Les sciences ignorent le domaine spirituel, car il ne se prête pas à l’analyse scientifique. Tout aussi important, le succès prédictif de la théorie newtonienne, qui accentue la primauté d’un univers physique, a fait de l’existence de l’âme et de Dieu Une hypothèse étrangère n’offrant aucun principe explicatif nécessaire par la science.

Si vous prenez la théorie darwinienne, en faites un principe «scientifique», (et) le mettez dans l’action politique, alors vous obtenez quelque chose comme l’Allemagne nazie.

Si votre environnement ne cesse d’épuiser votre énergie, c’est comme avoir un compte en banque qui fuit, où tout l’argent que vous mettez à la banque, comme de consulter un thérapeute énergétique, ne cesse de vous échapper. Vous devez changer votre environnement, y compris toute croyance nuisible, avant que l’énergie puisse rester à un niveau élevé.

Tout comme une cellule unique, le caractère de notre vie est déterminé, non pas par nos gènes, mais par nos réponses aux signaux environnementaux qui promeuvent la vie.
Nos pensées sont principalement contrôlées par notre subconscient, qui est en grande partie formé avant l’âge de 6 ans, et on ne peut pas changer l’inconscient juste en y réfléchissant. Voilà pourquoi la puissance de la pensée positive ne fonctionnera pas pour la plupart des gens. L’inconscient est comme un lecteur de bande. Jusqu’à ce que l’on change la bande, il ne change pas.

Les gènes ne forment pas la destinée !

Les 6 premières années de la vie d’un enfant, il est comme un magnétophone est en marche. Tout ce qu’il voit, sent, touche, ressent de toutes les façons, tout ce qu’il entend, est téléchargé dans le cerveau avant même que la conscience de l’enfant ne devienne perceptible.

Chacun de nous est un esprit sous une forme matérielle.

L’abus de médicaments sur ordonnance offre une vacance à la responsabilité personnelle.
Votre cerveau envoie des vibrations tout le temps, et vos pensées affectent votre vie et celles des autres. Ils « ramassent » ces pensées et sont changés par elles. Voilà pourquoi, par exemple, un pacifiste est pris dans une situation d’émeute. C’est un champs de vibrations – vous pouvez «sentir» les pensées de quelqu’un d’autre quand vous vous trouvez près de lui.

L’espoir et le salut de la planète réside dans l’adoption d’un nouveau savoir révolutionnaire qui soit révélé aux frontières de la science.

La santé d’une personne n’est généralement pas un reflet des gènes, mais de comment leur environnement les influence. Les gènes sont la cause directe de moins d’1 % des maladies : 99 % dépendent de comment on réagit au monde.

Nous pouvons contrôler notre vie en contrôlant nos perceptions.

Le déisme est la croyance que la nature et Dieu sont une seule et même chose. Si vous étudiez la nature, vous obtenez une compéhension sur Dieu.

Si vous avez des horloges à poids sur le mur et les fassiez toutes démarrer à différents moments, après un certain temps, les pendules se balanceront toutes en synchronicité. La même chose se produit avec les cellules cardiaques dans une boîte de Petri : elles commencent à battre au même rythme même si elles ne se touchent pas.

Si le cerveau s’attend à ce qu’un traitement fonctionne, il envoie des produits chimiques de guérison dans la circulation sanguine, ce qui la facilite (la guérison). Et l’inverse est également vrai et tout aussi puissant : quand le cerveau s’attend à ce qu’une thérapie ne fonctionne pas, elle ne le fait pas. Cela s’appelle l’effet «nocebo».

Nos croyances contrôlent notre corps, notre esprit, et donc, notre vie…
Parce que nous ne sommes pas en harmonie avec l’environnement, nous détruisons l’environnement qui nous porte.

Grâce à la conscience, notre esprit a le pouvoir de changer notre planète et nous-mêmes. Il est temps que nous tenions compte de la sagesse des anciens peuples autochtones et canalisions notre conscience et notre âme pour prendre soin du jardin et non le détruire.

Nous sommes faits à l’image de Dieu, et nous devons remettre l’âme dans l’équation si nous voulons améliorer notre santé physique et mentale.

Nous continuons à penser que l’homme évolue. Non, l’homme a évolué à sa mesure. Ce qui se passe maintenant est l’organisation des humains : tout comme les cellules s’organisent pour former les gens, les gens s’organisent pour former l’humanité.

Les crises sont annonciatrices d’évolution.

Notre point de vue est toujours limité par combien nous savons. Développez vos connaissances et vous transformerez votre esprit.
Personne n’est guéri (en bon état de fonctionnement) jusqu’à ce qu’il fasse l’effort de changer.
Les physiciens ont abandonné leur croyance en un univers matériel newtonien parce qu’ils en sont venus à réaliser que l’univers n’est pas fait pas de matières en suspension dans l’espace vide, mais d’énergie.
Ce que la physique quantique nous apprend, c’est que tout nous a semblé physique n’est pas physique.
Les êtres humains sont plus dépendants de l’apprentissage pour la survie que les autres espèces, on n’a pas d’instincts qui nous trouvent automatiquement de la nourriture et un abri !

(…)jusqu’à ce que vous vous connaissiez à vond, vous n’êtes pas prêt pour le Grand Amour. Ce pour quoi vous êtes prêt, c’est pour une de ces relations de codépendance où vous avez désespérément besoin d’un partenaire.
Nous devons aller au-delà de la théorie darwinienne, qui souligne l’importance des individus, vers une (théorie) qui souligne l’importance de la communauté. Le scientifique britannique Timothy Lenton fournit la preuve que l’évolution est plus dépendante de l’interaction entre les espèces qu’elle ne l’est de l’interaction des individus au sein d’une espèce. L’éolution devient une question de la survie des groupes les plus aptes plutôt que la survie des individus les plus forts.

Cependant, je crois vraiment que ce n’est que quand l’Esprit et la Science seront réunifiés, que nous seront offerts les moyens de créer un monde meilleur.
Les êtres humains ne sont pas faits pour vivre seuls. Il ya un impératif biologique fondamental qui nous pousse, nous et tous les organismes sur cette planète, à être dans une communauté,  à être en relation avec d’autres organismes.
En tant que nation, nous devrions examiner de plus près la façon dont notre crainte de futurs actes de terrorisme sape notre qualité de vie.

Si les humains modelaient leur style de vie sur celui d’une communauté saine de cellules, nos sociétés et notre planète seraient plus paisibles et vivaces.

Le comportement biologique peut être contrôlé par des forces invisibles, y compris la pensée, ainsi qu’il peut l’être

par des molécules physiques comme la pénicilline, ce qui fournit la base scientifique pour une médecine énergétique libre de médicaments.

Voici la chose étonnante : la chenille et le papillon ont exactement le même ADN. Ils sont le même organisme, mais reçoivent et réagissent à un signal d’organisation différent.
Au niveau atomique, la matière n’existe même pas de façon certaine ; elle n’existe que comme une tendance à exister.
Vous pouvez vous considérer comme un individu, mais en tant que biologiste cellulaire, je peux vous dire qu’en réalité, vous êtes une communauté coopérative d’environ 50 milliards de citoyens unicellulaires.

La séparation entre eux et nous ou entre nous et la Nature, que nous éprouvons si vivement dans notre réalité, est une illusion maintenue en place par nos croyances.

Les cellules, tissus, et organes ne remettent pas en question l’information envoyée par le système nerveux. Mais plutôt, ils réagissent avec une même ferveur à des perceptions correctes porteuses d’un message de vie et à des perceptions erronées auto-destructrices. En conséquence, la nature de nos perceptions influence grandement la destinée de notre vie.

 

Chants pour cette période de l’année

Par défaut

baha'i unity

Jambo Bwana (Them Mushrooms) (Swahili) http://www.youtube.com/watch?v=kBwp9k0i-3I

Jambo (Hello)

Jambo Bwana (Hello Monsieur)

Habari gani ? (comment ça va ?)

Nzuri sana (très bien)

Wageni (Visiteurs)

Mwakari-bishwa (vous êtes les bienvenus)

Kenya yetu (notre Kenya)

Hakuna matata (y’a pas de problème)

(le tout, 5 fois)

We are drops : http://www.youtube.com/watch?v=4NHp0t-kri8

We are drops (x2)

Of one ocean

We are waves (x2)

Of one sea

Come and join us,

In our quest for unity

It’s a way of life for you & me.

We are flowers of one garden

We are leaves of one tree

Come and join us,

In our quest for unity

It’s a way of life for you & me.

All the earth is one country

Man is one, can’t you see

Come and join us,

In our quest for unity

It’s a way of life for you & me (x2)

Seigneur, Tu gardes mon âme – http://www.youtube.com/watch?v=kHnrm5i3Ld0

Seigneur, Tu gardes mon âme

O Dieu, Tu connais mon cœur

Conduis-moi sur le chemin d’éternité (x2)

(le tout, x 9)

Taizé – Nada te turbe – https://www.youtube.com/watch?v=go1-BoDD7CI

Nada te turbe, nada t’espante, (que rien ne te perturbe, que rien ne t’épouvante)

Quien a Dios tiene, nada le falta, (qui tient à Dieu, rien ne lui manque)

Nada te turbe, nada t’espante, (que rien ne te perturbe, que rien ne t’épouvante)

Solo Dios, basta (rien que Dieu, & c’est tout)

Wopila Olowan (Lakota Thanksgiving Song) – http://www.youtube.com/watch?v=tNaT4NgkoHA&feature=related

Tunkashîiila   (Grandpère)

Pilaamayaye (x2)  (You gladden me =merci)

Pilaamayaye  lohey  (merci – forme masculine)

Witchozanni wa  (bonne santé)

Mayak Uutcha  (tu m’as donné)

Pilaamayaye lohey  (donc, merci)

(reprendre le tout 3x)

We Will Have One World – http://www.youtube.com/watch?v=quiQ2STaqec&feature=relmfu

We will have one world Baha’u’llah (x 3)

For the great day Peace has come (x2)

We will have Justice Baha’u’llah (x 3)

For the great day Peace has come (x2)

We will have one world Baha’u’llah (x 3)

For the great day Peace has come (x2)

….(? )

We will have one world Baha’u’llah (x 3)

For the great day Peace has come (x2)

We will have Justice Baha’u’llah (x 3)

For the great day Peace has come (x2)

ISE OLUWA {traditional Yoruba hymn} – http://www.youtube.com/watch?v=EkJnSm-t-tc

Isee Oluwâa

Kole Bâadgée O

(x2)

Kole Bâadgée O (x4)

(le tout, encore 2 x)

Maher Zain Open Your Eyes – https://www.youtube.com/watch?v=Ql59eK19oXI

La Cancion Feliz  – http://www.youtube.com/watch?v=UkGFgSH-zGk

Om bappa shimy lappa

Om bappa  coconette

Om bappa sitte uppa om..

(x2)

(3ème fois ) + bappa papapapa…

(le tt, x 2)

Chanson cherokee pour le matin – http://www.youtube.com/watch?v=TChazq0npVQ

We n’ de yâa ho, We n’ de yâa ho,

We n’ de ya, We n’ de ya

Ho ho ho ho, He ya ho, He ya ho,

Yâa yâa yâa

(x4)

Elemental Chant – https://www.youtube.com/watch?v=6RL_mgx-3L4  

The Earth The Air The Fire The Water

Return return return return

(le tout, x2)

Aaee aaee aaee aaee  aayoo aayoo aayoo aayoo (x2)

(4 à 5 fois)

Allahumma Ya Sobhuhon  – http://www.youtube.com/watch?v=Iv8HPAdaM78&feature=related

Allah’umma ya subhouho(n) ya khodouss (ô Dieu, loué et saint)

Ya rahmanou ya mannan (miséricordieux et bon)

(x2)

Farredj lana bil faz’lival ihsan (ôte-nous des difficultés par Ta Grâce et Ta Faveur)

Innaka rahmanou mannan (x2) (en vérité, Tu es miséricordieux et bon)

Baha’u’llah (x3) (x2)

(le tout, x2)

Shema Israel : http://www.youtube.com/watch?v=aad0rYQ7p58&feature=endscreen&NR=1

Sh’ma (écoute) Yisraêel (id), Adonâai (le Seigneur) Elohééynu (est notre Dieu)

Adonâai (le Seigneur) êechad (est un),

Bâaruch (béni) shem (soit le nom) kevôod (de son glorieux) mâalchuto (Royaume)

le’olâam (à jamais) vaêed (et pour toujours).

Aimez toute personne : http://www.youtube.com/watch?v=Jgw5NuVEHXQ

Aimez toute personne

En qui vous trouvez les attributs de Dieu

Qu’elle soit de votre famille ou non.

Versez la lumière d’un amour sans limites

Sur tous ceux que vous rencontrez

(ces 2 lignes, x2)

Dieu suffit à tout (Qul Allah o yakfi) ; https://www.youtube.com/watch?v=eNGtsRIDKJs

Dis : Dieu suffit, Il me suffit, Il suffit à tout,

Dis : Dieu suffit, Il me suffit, Il suffit à tout,

Que les âmes confiantes se confient à Lui,

Que les âmes confiantes se confient à Lui,

Se confient à Lui,

 

Qul’Allah’u yakfi, an kol lé shayén
Qul’ Allah’u yakfi, an kol lé shayén
Vaha lala hééfâl, ya ta va kelo,
Mo te vak ke loun, ya ta va kelo,Mo te vak ke loun.
God is sufficient unto me

He is the all sufficing

(x 2)

Let the trusting trust Him

Let the trusting trust

Green Tara Mantra – http://www.youtube.com/watch?v=LqBP27_8fiE&feature=related

(enlightened activity)

Om tara tu tare ture soha  (x3)

omtara ture soha

(le tout, x9)

Taizé Song – Mon âme se repose – https://www.youtube.com/watch?v=Yl9wSG8jFYQ

Mon âme se repose en paix  sur Dieu seul

De Lui vient mon Salut

Oui, Sur Dieu seul, Mon âme se repose

Se repose en paix.

(le tout, x3)

Ipharadisi – http://www.youtube.com/watch?v=Q-GONMxOZ1Y

I Paaradisi ikaya labafile (x3)

Kulapho sophumla, Kona I Paradisi

(ces 2 lignes, x 2)

I Paaradisi, where all the dead are living (3x)

May we one day join them all there, I Paradisi

(ces 2 lignes, x2)

I Paaradisi ikhaya labafile (x3)

Kulapho sophumla, Kona I Paradisi

(x2)

The Goddess Song  – http://www.youtube.com/watch?v=E3iw6tobQ6U

We all come from the goddess, And to her we shall return,

Like a drop of rain, flowing to the ocean.

(x2)

Hoof and horn, hoof and horn, All that dies shall be reborn,

Corn and grain, corn and grain, All that falls shall rise again,

We all come from the goddess, And to her we shall return,

Like a drop of rain, flowing to the ocean.

Sage and crone, sage and crone, wisdom’s gift  shall be our own,

Crone and sage, crone and sage, wisdom is the gift of age.

We all come from the goddess, And to her we shall return,

Like a drop of rain, flowing to the ocean.

(x2)

Hine Ma Tov – https://www.youtube.com/watch?v=mA_HZ5bL9VA

(Hebrew text of Psalm 133:1.  » Behold how good and how pleasant it is for brethren to dwell together in unity).

Hine ma tov umana-yim

Shevet akhim yam y-shad

(x2)

Hi ney mâ tov (x2)  u ma na yim

Shevet akhim yam y-shad

(le tout, x2)

infinite sun (Chant traditionnel sioux)( http://www.youtube.com/watch?v=2w0mfd9Dx14&feature=related

Kuwate lenya lenya ma hotey – haiano haiano haiano (x2)

We are one with the infinite sun forever and ever (x 2)

(3x fois)

33.We shall overcome – http://www.youtube.com/watch?v=2G30__V5-q0

We shall overcome,

We shall overcome,

We shall overcome, some day.

Oh, deep in my heart,

I do believe

We shall overcome, some day.

We’ll walk hand in hand,

We’ll walk hand in hand,

We’ll walk hand in hand, some day.

Oh, deep in my heart,…

We shall live in peace,

We shall live in peace,

We shall live in peace, some day.

Oh, deep in my heart,…

We are not afraid,

We are not afraid,

We are not afraid, TODAY

Oh, deep in my heart,…

We shall overcome, some day

Funga alafia – http://www.youtube.com/watch?v=oUaGxdJiFZA

Funga alafia ashé ashé (x4)

With my thoughts, I welcome you,

With my words, I welcome you,

With my heart, I welcome you.

Funga alafia ashé ashé

Fungaaa alafiaaa (x2)

Funga alafia ashé ashé (x4)

With my thoughts, I welcome you,

Ashe ashé

With my words, I welcome you,

Ashe ashé

With my heart, I welcome you.

Ashe ashe

Funga alafia ashé ashé !

The World Is Just Awesome/Discovery Channel Song 1 & 2 -Boom De Ya Da – www.youtube.com/watch?v=NVP4l2dSyYw

I love the mountains, I love the clear blue skies

I love big bridges, I love when great whites fly

I love the whole world, and all its sights and sounds

Boom-de-ah-dah, Boom-de-ah-dah (x 2)

I love the oceans, I love real dirty things

I love to go fast, I love egyptian kings

I love the whole world, and all its craziness

Boom-de-ah-dah, Boom-de-ah-dah  (x 2)

I love tornadoes, I love arachanids

I love hot magma, I love the giant squids

I love the whole world, it’s such a beauty place

Boom-de-ah-dah, Boom-de-ah-dah (x 4)

I love the mountains, I love the sun so bright,

I love crustacians, I love the stars at night,

I love the whole world, so many things to see,

Boom-de-ah-dah, Boom-de-ah-dah (x 2)

I love to catch fish, I love the lemur eyes,

I love the future, I love when humans fly,

I love the whole world, no place I’d rather be,

Boom-de-ah-dah, Boom-de-ah-dah  (x 2)

(still dirty, still loving it !)

I love to blast off, I love adrenalin,

I love the Big Bang, I love where air is thin,

I love the whole world, and being part of it,

Boom-de-ah-dah, Boom-de-ah-dah  (x 2)

Allemaal – Wim Soetaer – https://www.youtube.com/watch?v=k3y6BD83Bhw

We gaan dansen in de zon

– Baden in het licht,

Ja we omarmen het leven

met een lach op ons gezicht.

Wij komen samen,  in hetzelfde verhaal

en genieten van het leven, allemaal !

(x2)

Together – Chase Binnie –https://www.youtube.com/watch?v=9aSsKSrRB5k

Singing songs of love & peace

we will come together

make this world better

when we come together

(x2)

we’re all in this together (x2)

make this world better

when we come together

we’re all in this together (x2)

make this world better

When we come together

(It’s time to stop fighting

come together be enlightened

make the peace start from inside

let it shine out to the skies

be the beauty that you seek

be what you want & be unique

be a princess, be a freak

shout it from the mountain peak

No one tells you who you are but you

Only you know what’s true for you

we can all be different and take a stand)

across the borders,

we hold hands (x2)

the earth is one family – we hold hands

we hold hands (x2)

the earth is one family – we hold hands

– Singing songs of love & peace

we will come together

make this world better

when we come together !

(x2)

we’re all in this together (x2)

make this world better

when we come together

we’re all in this together (x2)

make this world better

when we come together !

The Waves of One Sea – http://www.youtube.com/watch?v=QoeMBtwnIlE&feature=related

Noah, Abraham, Krishna,

Moses, Zoroaster, Buddha,

Jesus-Christ and Mohammad

The Bab and Baha’u’llah.

They are the waves of one sea,

They are the birds of one tree,

They are the lamps of one light

Come and  be their lovers, be lovers, be lovers, be

Come and  be their lovers, be lovers, be lovers, be

Come and  be their lovers, be lovers, be lovers, be

… lovers of light….

Noah, Abraham, Krishna,

Moses, Zoroaster, Buddha,

Jesus-Christ and Mohammad

The Bab and Baha’u’llah.

They are the waves of one sea,

They are the birds of one tree,

They are the lamps of one light

Come and  be their lovers, be lovers, be lovers, be

Come and  be their lovers, be lovers, be lovers, be

Come and  be their lovers, be lovers, be lovers, be

lovers of light….

Noah, Abraham, Krishna,

Moses, Zoroaster, Buddha,

Jesus-Christ and Mohammad

The Bab and Baha’u’llah.

Dan Seals & the Voices of Bahá – We Are One – https://www.youtube.com/watch?v=2-n8sPkE6gE

Chant grec – Christos anesti http://www.youtube.com/watch?v=Y7tKexc4wSM&list=PL25EC832BEA48AECA

Christos Anesti ek nekron (Christ est resuscité des morts)

Thanato thanaton patisas (par sa mort, il a piétiné la mort)

Kai tois en tis mnimasi (& à ceux au tombeau)

Zoin charisamenos (a accordé la vie éternelle)

(x3) 

Dan practicing The One Minute Miracle – https://www.youtube.com/watch?v=5qvKxlBmsWc

Proverbes de ma vie

Par défaut

être conscient2 Le bon sens est si rare, que c’est un super-pouvoir !

Toute la matière n’apparaît et n’existe que par la vertu d’une force … Nous devons présumer, derrière cette force, l’existence d’un Esprit conscient et intelligent. Cet Esprit est la matrice de toute matière (Max Planck)

“Prends garde, ne chemine pas avec l’impie, car une telle fréquentation change le rayonnement du cœur en feu de l’enfer” (Baha’u’llah)

Lorsqu’on ne vous recevra pas et qu’on n’écoutera pas vos paroles, sortez de cette maison ou de cette ville (ou de ce groupe Facebook !) et secouez la poussière de vos pieds.…( Matthieu 10:14,15)

Ne donnez pas les choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu’ils ne les foulent aux pieds, ne se retournent et ne vous déchirent. (Matthieu 7:6)

Il n’y a rien de plus important dans la vie que de s’éveiller et de savoir ce qu’est le but de notre vie ! (E.Tolle)

Hurt people, hurt people (les gens blessés blessent les gens)

La gratitude ouvre la porte à la plénitude de la vie. Elle change ce que l’on a en assez, et plus. Elle change le déni en acceptation, le chaos en ordre, la confusion en clarté. Elle peut changer un repas en festin, une maison en foyer, un étranger en ami. La gratitude donne un sens à notre passé, donne la paix au présent et crée une vision pour demain (M. Beattie)

Soyez l’observateur silencieux de vos pensées et comportement. Vous êtes sous le penseur. Vous êtes le silence sous le bruit mental. Vous êtes l’amour et la joie sous la douleur (E. Tolle)

Pour être heureux en ménage, il faut être un homme de génie marié à une femme tendre et spirituelle ou se trouver (…) tous les 2 excessivement bêtes (H. de Balzac)

Le bonheur n’est pas un concept prêt-à-l’emploi. Il vient de nos propres actions (Dalaï Lama)

Ce n’est que quand un moustique atterrit sur vos testicules, que vous comprenez qu’il y a toujours un moyen de résoudre les problèmes sans utiliser la violence…

Les méchants envient et haïssent ; c’est leur manière d’admirer (V. Hugo)

Le sourire est le système d’éclairage du visage, le système de refroidissement de la tête et le système de chauffage du cœur ()

Seule une vie vécue pour les autres est une vie digne d’être vécue (A. Einstein)

Le monde n’est pas que soleil et arcs-en-ciel. C’est un lieu très méchant et dur et peu importe que tu sois coriace, il te mettra à genoux et le laissera là pour toujours si tu le laisses faire. Toi, ou moi, ou personne, ne te frappera aussi fort que la vie. Mais l’important, ce n’est pas que tu puisses frapper fort, c’est que tu puisses encaisser des coups durs et continuer à avancer. Voilà comment on gagne (S. Stallone)

Surtout, ne vous mentez pas à vous-même. L’homme qui se ment et croit à son propre mensonge, en vient à ne plus pouvoir distinguer sa vérité intérieure, et ainsi, à perdre tout respect pour les autres. Et n’ayant pas de respect, il cesse d’aimer (F. Dostoïevsky)

La force, c’est le courage ; l’intelligence, c’est la foi ; la beauté, c’est l’amour ! (Mme de Girardin)

La Beauté Bénie disait souvent : “il y a 4 qualités que j’aime voir manifestées dans les gens : premièrement, l’enthousiasme et le courage, deuxièmement, un visage auréolé de sourires et une contenance radieuse ; troisièmement, qu’ils voient tout de leurs propres yeux et non par les yeux des autres ; quatrièmement, l’aptitude à mener une tâche, une fois commencée, jusqu’à sa fin. »(Mémoires de Baha’u’llah, compilées par Mr Furutan) (Voici, à mon avis, les qualités à développer en soi & à rechercher chez ceux qu’on rencontre)

La vie n’exige pas de nous qu’on soie ceci ou cela mais elle exige qu’on paie les conséquences de ces diverses attitudes.

D’où vient qu’un boiteux ne nous irrite pas, et un esprit boiteux nous irrite ? A cause qu’un boiteux reconnaît que nous allons droit, et qu’un esprit boiteux dit que c’est nous qui boitons (Pascal)

La vie, c’est ce qui vous arrive pendant que vous faites d’autres plans.

Un jour, j’irai vivre en théorie, car en théorie, tout va toujours bien !

Les obstacles sont ces choses effrayantes que vous voyez lorsque vous quittez votre but des yeux !

L’union sexuelle est un moment sacré dans lequel une part de Paradis s’écoule sur Terre (J. Redfield)

Ce qui rend les hommes indifférents à leur femme, c’est qu’ils peuvent la voir quand ils veulent (Ovide)

Il y a 2 genres d’humains ; ceux qui visent l’inaccessible étoile de la perfection et travaillent chaque jour à s’améliorer, et ceux qui, ne pouvant ou ne voulant pas faire ceci, sont forcés de trouver une autre source de respect de soi : ceux-là doivent alors trouver d’autres gens ou groupes, ou races, qu’ils étiquettent inférieurs (bêtes, sales, méchants, peu raffinés, etc) à critiquer, pour se sentir bien… (C’est le principe de la bicyclette : rabaisser d’un côté pour remonter de l’autre)

Il n’est pas dur de prendre des décisions lorsque l’on connaît ses valeurs (R. Disney)

Qui s’incline sera redressé, Qui se tient creux sera rempli, Qui subit l’usure se renouvellera (Tao Tö King)

Vous êtes votre propre marraine la bonne fée – alors, ne vous interdisez pas de rêver & écrivez vous-même la happy end de votre histoire (film « Lying to be perfect »)

Cessez de chercher à l’extérieur des miettes de plaisir ou de satisfaction, la validation, la sécurité ou l’amour – vous avez en vous un trésor infiniment plus grand que tout ce que le monde peut offrir (E. Tolle)

Le prix d’une chose est la somme de vie que vous échangez pour l’avoir (H. Thoreau) (=> toujours se demander ce qu’on reçoit en échange du prix qu’on paie, & si ça vaut le coup !)

La mission de votre âme est votre raison d’être, le but de votre vie. C’est votre vocation dans la vie. Qui vous vous sentez appelé à être, ce que vous vous sentez appelé à faire. La mission est une énergie qui vous traverse ; un élan, voix ou passion que vous ne pouvez ignorer. C’est ce que vous savez devoir vivre, dans votre cœur, si vous voulez ressentir la paix intérieure et l’harmonie (Alan Seale)

People don’t care how much you know, until they know how much you care (Th. Roosevelt)

Au-dela de la croyance et de l’incroyance, gît la vaste étendue de l’extase, où le mystique repose sa tête sur le coussin de la Vérité (Rumi)

Au centre de votre être, vous avez la réponse : vous savez qui vous êtes et vous savez ce que vous voulez (Lao Tseu)

A la fin, nous nous rappellerons, non les mots de nos ennemis, mais le silence de nos amis (M.L. King)

Les gens oublieront ce que vous avez dit, ils oublieront ce que vous avez fait, mais ils n’oublieront jamais comment vous les avez fait se sentir (M. Angelou)

Là où les besoins du monde et vos talents se croisent, là est votre vocation (Aristote)

Peu importe combien vous vous pensez cultivé, talentueux, riche ou cool, la façon dont vous traitez les gens, révèle finalement tout. L’intégrité est tout ()

Tout ce que vous désirez se trouve de l’autre côté de la peur (G. Addair)

Atteindre l’équilibre repose en définitive sur avoir du courage. Le courage de faire des choix difficiles, d’exclure d’autres possibilités afin de choisir celle qui vous convient le mieux, de laisser aller la crainte de la désapprobation ou de la déception des autres (Lickerman)

Toute pensée, parole et action consacrée à la Gloire de Dieu et au bien de notre prochain, est une prière (Abdu’l-Baha)

Le courage est ce que la vie exige de nous en échange de la paix (A. Earheart)

N’expliquez jamais, ne vous plaignez jamais.  Vos amis n’en ont pas besoin, et vos ennemis ne vous croiront pas de toute façon (Disraeli)

L’illusion de choisir… de contrôler… C’est de la croyance en cette illusion que naissent les conflits… (M. Beauch)

Je ne discute qu’avec mes égaux. Tous les autres, je leur enseigne (Dr J.H. Clarke)

Je me refuse à discuter avec ceux que je sens, moins que moi, attachés à la vérité.

La haine des faibles n’est pas si dangereuse que leur amitié (Vauvenargues)

Garder de la rancœur contre quelqu’un, c’est comme boire du poison et espérer que l’autre en mourra (N. Mandela) (=> Quand on est fûté, on comprend que si on pardonne, ce n’est pas pour l’autre, mais pour soi !)

Le faible ne peut pardonner. Pardonner appartient aux forts (Gandhi) (c’est ainsi parce que là, il faut aller de l’avant – le faible préfère rester sur place et se donner ça comme excuse pour ne pas avancer)

Il y a 2 erreurs qu’on peut commettre sur la voie de la vérité. Ne pas aller jusqu’ au bout et ne pas commencer (Bouddha)

Peu importe que quelqu’un soit fort occupé ; s’il vous aime, il trouvera le moyen de vous faire une place dans sa vie

Love triangles are wrecktangles !

Les sujets les plus difficiles peuvent être expliqués à l’homme qui a l’esprit le plus lent s’il ne s’en est pas déjà formé une idée ; mais la chose la plus simple ne peut être explicitée à l’homme le plus intelligent s’il est fermement persuadé qu’il sait déjà, sans l’ombre d’un doute, ce qu’on lui présente (L. Tolstoï)

La sagesse n’est pas dans la raison, mais dans l’amour (A. Gide)

Ecoute ton coeur. Il connaît toute chose, parce qu’il vient de l’Âme du Monde, et qu’un jour il y retournera (P. Coelho)

Comme pour la guerre, il n’y a qu’une seule façon de bien faire l’amour : la sale ! (B. de Laat)

Ne vis pas pour que ta présence se remarque, mais pour que ton absence se ressente  (Bob Marley)

Nous devons être avant de pouvoir faire, et nous ne pouvons faire qu’à la mesure de ce que nous sommes, et ce que nous sommes dépend de ce que nous pensons (Ch. Haanel)

Si vous n’êtes pas en train de faire ce que vous aimez, vous êtes en train de perdre votre temps (B. Joël)

Au centre de votre être, vous avez la réponse : vous savez qui vous êtes et vous savez ce que vous voulez (Lao Tseu)

Quand la vie est douce, dis merci et réjouis-toi.  Quand la vie est amère, dis merci et grandis (Shauna Niequist)

L’expérience, ce n’est pas ce qui arrive à quelqu’un, c’est ce que quelqu’un fait avec ce qui lui arrive (A. Huxley)

Si un ciel trop gris t’attriste, lève les yeux et tu verras qu’au-dessus des nuages, il y a toujours le soleil (A. Ayache)

Notre corps nu ne devrait appartenir qu’à ceux qui tombent amoureux de notre âme nue (Ch. Chaplin)

C’est une bonne chose que je sois autodidacte ; ça m’empêche de suivre bêtement les traditions (Bill Granger)

Votre Temps est limité, ne le gâchez pas en menant une Existence qui n’est pas la Vôtre. (Steve Jobs)

Les donneurs doivent poser des limites, car les preneurs le font rarement (I. Kurtz)

Les Lois de Dieu ne sont pas l’imposition d’une volonté ou d’un pouvoir, ou d’un  plaisir, mais les solutions de la vérité, la raison et la justice (Abdu’l-Baha)

L’ignorance pénible qui aveugle l’athée est un grand malheur pour son âme, en qui s’éteint le plus brillant et le plus puissant de ses yeux, l’idée de Dieu (Plutarque)

Soyez silencieux, seule la Main de Dieu peut ôter les fardeaux de votre coeur (Rumi)

L’imbécile, c’est celui qui raisonne là où il doit sentir (L. Pauwels)

Normal n’est rien de plus qu’un cycle sur une machine à laver ( Whoopi Goldberg)

Crains l’imprécation de l’opprimé, car entre elle et Dieu ne s’interpose aucun voile (Kur’an)

Quand vous ne savez pas qui vous êtes vraiment, peu importe quel âge vous avez, vous n’êtes qu’un enfant (N. Maharaj)

On ne mène pas boire un âne qui n’a pas soif !  (Donc, le tout est de lui “donner soif” !)

Dieu est le nom de la conscience des hommes. Lorsque la foi s’éloigne, la morale s’égare (R. Guilleaumes)

Le secret d’une vie heureuse est de donner à Dieu la 1ère part de notre journée, la 1ère priorité dans chaque décision et la 1ère place dans notre cœur.

Un mari qui écoute sa femme et lui donne ce qu’elle désire, fait un bon calcul (D. Scott)

Les gens les plus sages font toujours les folies les plus graves (C. Jasmin)

Bonheur est le nom public de sérénité !

Le monde t’appartient… ; si tu es prêt à te lever le matin & à travailler pour l’obtenir !

Tourne ton visage vers le soleil, et l’ombre tombera derrière toi (proverbe maori)

Les battants sont toujours en quête d’occasions d’aider les autres. Les ratés sont toujours en train de demander : « quel est mon profit là-dedans ? »

Je n’attends jamais l’inspiration. On n’accomplit rien si on fait cela. Votre esprit doit savoir qu’il doit se mettre au travail (P. Buck)

Rien de blesse une âme bonne et un cœur gentil, plus que de vivre au milieu de gens qui ne comprennent pas cela (Ali Ibn Abi Talib)

Nous ne sommes pas en prière tant que nous faisons du bruit avec nous-même (Sylvie Germain)

Quand vous pardonnez, vous ne changez pas le passé, vous changez le futur !

La vitalité dépend directement de la vivacité de la vision ! (Dr J. Demartini)

Les 4 commandements de la femme : aie l’air d’une pute, agis comme une dame, pense comme un homme, travaille comme un boss (M. Monroe)

Ce que disent les intelligents semble toujours ridicule aux crétins mal informés & dépourvus de sens commun (B. de Laat)

N’oubliez jamais les 3 puissantes ressources qui vous sont toujours disponibles : l’amour, la prière et le pardon.

Le bonheur est un papillon qui, quand il est poursuivi, est toujours juste hors de portée, mais qui, si l’on s’assied calmement, peut se poser sur nous (N. Hawthorne)

C’est la vérité, et non les rêves, qui est votre seule sécurité (Osho)

La société pardonne parfois au criminel, jamais elle ne pardonne au rêveur (O. Wilde)

Il n’est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage (Périclès)

L’inverse de l’amour n’est pas la haine, c’est l’indifférence. L’inverse de l’art n’est pas la laideur, c’est l’indifférence. L’inverse de la foi n’est pas l’hérésie, c’est l’indifférence. L’inverse de la vie n’est pas la mort, c’est l’indifférence.  A cause de l’indifférence, on meurt avant de mourir vraiment (E. Wiesel)

Ne cherchez pas le paradis en l’enfer dans le futur. Les 2 sont présents maintenant. A chaque fois que l’on fait en sorte d’aimer sans attentes, calculs, négociations, nous sommes vraiment au paradis. A chaque fois que l’on se dispute, hait, on est en enfer (Shams Tabrizi)

Un oiseau assis sur un arbre n’a jamais peur que la branche casse, parce que sa confiance n’est pas dans la branche, mais dans ses propres ailes. Croyez toujours en vous-même !

L’union sexuelle est un moment sacré dans lequel une part de Paradis s’écoule sur Terre (J. Redfield)

Ce qui rend les hommes indifférents à leur femme, c’est qu’ils peuvent la voir quand ils veulent (Ovide)

Il y a 4 genres de gens : 1 – ceux qui savent & qui savent qu’ils savent, 2 – ceux qui savent & qui ne savent pas qu’ils savent, 3 – ceux qui ne savent pas & savent qu’ils ne savent pas, 4 – ceux qui ne savent pas & qui ne savent pas qu’ils ne savent pas.=> RESTEZ BIEN A DISTANCE DE CES DERNIERS !

Notre plus grand défi, dans cette vie, est d’abord de découvrir qui on est, puis de vivre d’une manière qui l’honore.

Lavez la poussière de votre âme et de votre coeur avec l’eau de la sagesse (Rumi)

Moi, avec un instinct plus profond, je choisis un homme qui assujettit ma force, qui place d’énormes exigences sur moi, qui ne doute pas de mon courage ou de ma dureté, qui ne me croit pas naïve ou innocente, qui a le courage de me traiter comme une femme (Anaïs Nin)

La plupart des gens ne voient pas leurs croyances. Au lieu de ça, leurs croyances leur disent quoi voir.  Voilà la simple différence entre une vision claire ou floue (M. Kahn)

La plus grande découverte de notre génération a été de s’apercevoir qu’un homme peut changer sa vie en modifiant sa façon de penser (Williams James)

Goûtons la vie. Nous aurons beaucoup vécu si nous avons beaucoup senti (A. France)

On ne consent pas à ramer quand une force intérieure nous pousse à voler (H. Keller)

Si un gars vous veut pour votre poitrine, vos cuisses, et vos jambes, envoyez-le chez KFC. Vous êtes une dame, pas un repas bon marché !

Etre considéré comme fou par ceux qui sont encore victimes du conditionnement culturel, est un compliment (J. Horston)

Une chose merveilleuse se produit lorsque vous  devenez honnête avec vous-même, et commencez à faire ce que vous aimez, ce qui vous rend heureux.  Votre vie se ralentit littéralement. Vous cessez d’espérer le week-end. Vous cessez tout simplement d’attendre languissamment la survenue d’événements spéciaux. Vous commencez à ressentir chaque moment et vous commencez à vous sentir un être humain. Vous chevauchez la vague qui est la vie, avec ce sentiment de satisfaction et de joie. Vous évoluez dans la fluidité, la sérénité, le calme et la gratitude. Un voile a été soulevé et une toute nouvelle vision des choses est apparue.

Qu’est-ce qu’apprendre à être, sinon apprendre à changer, à rompre courageusement avec le confort et le conformisme où l’on était installé comme chez soi ? Apprendre vraiment, c’est toujours désapprendre, pour rompre avec ce qui nous bloque, nous enferme et nous aliène (O. Reboul)

Vous n’êtes pas séparé du tout. Vous ne faites qu’un avec le soleil, la terre, l’air. Vous n’avez pas une vie. Vous êtes la vie (E. Tolle)

Il n’est pas d’autre mort que le manque d’amour.

On doit regarder plus profondément, bien au-dessous de la colère, la douleur, la haine, la jalousie, la pitié de soi, bien plus profond, où résident les rêves, fils. Trouve ton rêve. C’est la poursuite des rêves qui nous guérit (Billy Mills)

Via le moment présent, vous avez accès au pouvoir même de la vie (E. Tolle)

L’un des secrets de la paix intérieure est la pratique de la compassion (Dalai Lama)

Vos talents ne sont pas pour vous. Mener n’est pas pour vous. Votre but n’est pas pour vous. Une vie pleine de sens est destinée à servir ceux qui ont besoin de vos talents, de votre guidance, de votre but (K. Hall)

Une vie qui a du sens, cela ne consiste pas à être riche, à être populaire, à être diplômé, ou à être parfait… Cela consiste à être vrai, être humble, être fort, et être capable de se donner et de toucher la vie d’autrui… Ce n’est qu’alors que l’on peut avoir une vie pleine, heureuse et épanouie (Mar Razalan)

Une relation ne vaut que selon comment elle vous fait vous sentir (Dr Phil Mc Graw)

Ce n’est pas une preuve de bonne santé mentale que d’être bien adapté dans une société profondément malade (Krishnamurti)

Ce qui ne n’exprime pas, s’imprime (O. Clerc)

La chose la plus difficile est la décision d’agir, le reste n’est que de la ténacité (A. Earhart)

Plus on dit merci, plus on a de raisons de dire merci.

Soyez meilleur, vous serez plus heureux. Ceci est la meilleure leçon de morale, car elle est basée sur l’intérêt ! (Duc de Lévis-Mirepoix)

Rejetez tout ce qui n’est pas utile, amusant ou beau.

Les choses essentielles du bonheur sont : quelque chose à faire, quelque chose à aimer et quelque chose à espérer (A.K. Chalmers)

Vérité, amour et pouvoir.  Voici nos guides, via tous les défis de la vie humaine (S. Pavlina) (La sainteté, c’est le détachement (oubli de soi & de l’ego) & une sagesse supérieure, n’ayant rien à voir avec la « sagesse » ou le bon sens « terrien ». Et comme « le péché, c’est de ne pas faire ce qu’il faut au moment où il faut », c’est l’Intelligence – = être parfaitement aligné(e) sur cette Intelligence qui a créé & meut tout l’Univers – qui est sainte. Donc, la sainteté repose sur ces 3 piliers ; Amour, Pouvoir & Vérité)

La véritable intelligence repose sur l’amour : ce que souvent les matérialistes prennent pour de l’intelligence, n’est que la peur habillée de grandes idées. Cette sorte d’intelligence est malfaisante et sans joie.

Ne perdez pas votre temps avec des explications : les gens entendent ce qu’ils veulent bien entendre (P. Coelho)

Il n’y a rien qui soit arrivé dans le passé, qui puisse vous empêcher d’être (dans le) présent maintenant (E. Tolle)

Creusons-nous la nénette …

Par défaut

réfléchir2La « psychologie de comptoir » qu’on a en Europe prétend que, si l’on n’arrive pas à être heureux, c’est dû à « des erreurs de traitement logiques » … Mais ce remède est trop superficiel. La logique ou le bon sens ne peuvent pas séparer les « ingrédients » composant la tristesse parce que ces ingrédients sont profondément enfouis dans notre psychisme, au-delà de la portée de la logique ou du bon sens.
Une bonne approche psychologique dépend de la connaissance, pas la logique. Cette connaissance de la façon dont fonctionne notre psychisme nous conduit dans notre inconscient profond. Nous y découvrons tout ce qui fut réprimé, ainsi que les émotions négatives non résolues qui nous obligent à « recycler » nos sentiments & souvenirs douloureux, générant ainsi le malheur.
Daniel Gilbert (psychologue cognitif) prétend que « si nous devions ressentir le monde exactement comme il est, nous serions trop déprimés pour sortir du lit le matin » … C’est faux ! Prenons, par ex, les gens qui méditent ; loin de craindre la réalité, ils recherchent la vérité et un sens intérieur ; ceci les rend plus heureux, & les aide à reconnaître et à surmonter les défis de la vie.
Nous devons être prêts à appréhender la réalité, ou nous serons comme des enfants qui ont peur du noir & serons incapables de faire face à des défis tels que le changement climatique, l’épuisement des ressources, le terrorisme, …

Pour D. Gilbert – qui, comme la plupart des humains, juge de tout d’après sa propre personne, & parle ici sans doute pour lui-même – l’homme a besoin d’un certain niveau d’illusion, une sorte de « système psychologique immunitaire, » qui nous fait nous sentir assez bien que pour affronter le problème, mais assez mal que pour nous pousser à agir pour changer la situation. A mon avis,  ceci est bon pour les esprits faibles, mais pas du tout pour les forts ! Car « la force (et la santé) d’un esprit se mesure à la quantité de vérité qu’il peut supporter » !

Sa « solution » n’en est pas une, car elle ne fait qu’enfoncer les gens dans le mal-être. Comme le dit si bien Dr Phil : on ne peut pas changer une situation que l’on ne s’avoue pas ou qu’on refuse de reconnaître !

La critique de son livre dans le New York Times a été judicieusement intitulée « la joie de l’illusion ».

Voici un exemple d’une vraie ( = profonde) compréhension, appliquée aux « collectionneurs d’injustice » – des râleurs chroniques ou victimes passives, qui n’emploient leur esprit et leur imagination qu’à créer des impressions les laissant offensés, bernés, opprimés , ou autrement victimes. Leur problème n’est PAS DU TOUT dans de supposées  «erreurs de traitement logiques », comme le prétendent les psychologues cognitifs, mais qu’ils sont ignorants.

La logique nécessite l’accès aux faits pertinents, et la plupart des collectionneurs d’injustice ne disposent pas de ces faits ! Ils ne savent pas ce qui se passe dans leur psyché, et seule la psychologie des profondeurs peut le leur révéler ou le leur enseigner.
Sinon, il est forcé que ces gens souffrent ; en effet, ils produisent involontairement des impressions subjectives qu’on leur nuit & croient à tort que ces injustices (réelles, exagérées ou imaginées) les obligent à souffrir. Comment pourraient-ils appliquer la logique alors qu’ils ne peuvent pas voir les processus inconscients à l’œuvre dans leur psychisme ?
Leur compulsion inconsciente à souffrir doit être explorée à fond, car ces êtres, à un niveau profond, sont poussés à continuer à se faire souffrir.

Pour se libérer, ils doivent générer une révolution intérieure, alimentée par un autre niveau de conscience & de compréhension.  Cela peut impliquer de passer chaque jour du temps pour appliquer leur nouvelle connaissance de soi aux situations qui les font souffrir.  Ils commencent à voir les choix qu’ils ont fait, pour créer inutilement ces sentiments négatifs & en voient l’inanité : ils comprennent qu’ils ont souffert non pas parce que les circonstances le justifient, mais parce qu’ils recréent & recyclent des émotions négatives non résolues.
Une personne saine vise à générer des pensées et les émotions qui mènent à la créativité, la productivité, le plaisir, la détente. Un collecteur d’injustice, lui, vise inconsciemment à générer des pensées ou émotions impliquant la privation de contrôle, la critique et le rejet. Ceci produit tension, frustration, colère, cynisme & dépression – menant à des addictions.

Il ne faut donc pas craindre d’explorer profondément notre inconscient ; cela ne peut qu’améliorer notre vie !

L’ennui, c’est que cette connaissance profonde se heurte à de puissants obstacles dans notre psyché :

1) ça donne aux gens une existence – qui, sans cette souffrance, serait TRES TERNE ! La vie n’est que de « l’éprouvé vital » ; que l’on hume un parfum, que l’on écoute une belle musique, que l’on fasse l’amour, ou que l’on goûte un plat délicieux, tout cela n’est au fond qu’un ressenti. Or, pour des êtres n’ayant qu’un faible ressenti, la souffrance, ou colère, ou frustration, leur offre une chance de « goûter » la vie…

2) les humains sont hédonistes ; ils suivent la voie du moindre effort, et donc, s’intéressent aux choses extérieures (superficielles) et non à ce qui se passe en eux (profondeurs).

Et 3)  ça les distrait de leur mission – car tout le monde en a une – mais mener une vie intègre & profonde est très dur à réaliser ; alors, c’est TELLEMENT plus facile de se perdre dans les détails, de couper les cheveux en 4, de se soucier de choses plus triviales !

4) on récolte, de ces plaintes, quelques miettes d’attention et de compassion de la part des autres.

Bref, que des avantages – et ils ne voient pas les inconvénients ( = une vie ratée) ou les bénéfices ( = une vie pleine de sens, sereine et heureuse) qu’ils pourraient tirer d’un changement de paradigme ! Oui, tout est question de vibration, dans l’Univers, oui, le semblable attire le semblable, et oui, « plus on dit merci, plus on a de raisons de dire merci » (& l’inverse est vrai aussi)…

Alors, creusons-nous la nénette, réfléchissons à l’ambiance dans notre famille d’origine, ce que cette ambiance a dû générer comme sentiments en nous, et quelles conclusions on en a tiré sur le monde, quels mécanismes de survie on a dû adopter, comment cela s’est traduit plus tard dans nos choix ou nos relations,… (voir : Pourquoi le monde va-t-il mal, et nous aussi ? ; http://www.bonheuretamour.com/2013/10/11/pourquoi-le-monde-va-t-il-mal-et-nous-aussi/ )

 

PS : ceci implique que les psys n’ayant pas fait un travail en profondeur dans leur propre psyché sont incapables d’enseigner les connaissances et méthodes favorisant la croissance intérieure & la santé émotionnelle.

Mes hadiths préférés de Muhammad

Par défaut

Muhammad & Jibril Œuvrez ! Car on facilitera à chacun la voie pour laquelle il a été créé.

Les prophètes sont frères d’un même père, leurs mères sont différentes, mais leur religion est une.

L’injustice se transformera en ténèbres le jour de la résurrection.

Celui qui emprunte un chemin menant à l’apprentissage d’une science, Allah lui facilite l’accès au paradis.

Allah ne regarde pas votre aspect, mais il regarde ce que renferme votre cœur et ce que vous accomplissez.

Assurément, le plus noble d’entre vous auprès d’Allah est le plus pieux, et l’arabe n’a pas plus de mérite que le non-arabe sauf s’il se distingue par la piété.

Nul n’aura vraiment la foi s’il n’est pas digne de confiance, et nul n’aura vraiment la religion s’il ne respecte pas les pactes.

Enseignez, facilitez et ne compliquez pas les choses ! Annoncez la bonne nouvelle et ne faites pas fuir les gens et si l’un d’entre vous se met en colère qu’il se taise.

Les rassasiés dans cette vie sont les affamés dans l’au-delà.

Chaque homme, de grand matin, fait commerce de son âme, la sauvant, ou la faisant périr.

Nul d’entre vous ne sera véritablement croyant tant qu’il ne désire pas pour son frère ce qu’il désire pour lui-même.

N’aura pas vraiment la foi celui qui s’endort le ventre rassasié alors que près de chez lui son voisin est affamé.

La vertu, c`est ce par quoi l`âme jouit du repos et le cœur de la tranquillité.

Le péché, c`est ce qui s`implante dans l`âme et met le trouble au sein de l`homme, et ceci malgré toutes les consultations religieuses que l`on pourrait te donner (pour te tranquilliser).

Nul ne fait de bonnes actions aussi valeureuses que prier, réconcilier les gens et avoir un bon comportement.

Quand tu te retrouves seul dans l’obscurité et que ton âme t’appelle a commettre des péchés, aie honte du regard d’Allah et dis-lui (à ton âme) : celui qui a créé l’obscurité me voit.

Celui qui ne remercie pas les gens ne remercie pas Allah.

En vérité, il y a dans le corps humain un morceau de chair qui, en bon état, permet au corps tout entier de prospérer et qui, en mauvais état, le corrompt en entier, c’est le coeur.

Ne frappez pas les femmes.

Les femmes ont été créées d’une côte, si tu cherchais à la redresser, tu la briserais, conduis-toi bien avec elle et vous pourrez vivre ensemble.

Quatre choses contribuent au bonheur : une femme pieuse, un vaste logement, un voisin vertueux et une monture satisfaisante ; et quatre choses participent au malheur : un mauvais voisin, une mauvaise femme, une mauvaise monture et un logement étroit.

Allah aime, lorsqu’une personne effectue une chose, qu’elle le fasse avec soin.

Crains Dieu en quelque lieu que tu sois; fais suivre le péché de la bonne action qui l’effacera, traite les hommes avec bonté (en faisant preuve) d’une haute moralité.

Le meilleur d’entre vous est celui qui est le meilleur avec les femmes.

Dis la vérité quand bien même elle serait amère.

L’injustice se transformera en ténèbres le jour de la résurrection.

La tendresse ne fait défaut que dans le cœur d’un damné.

Soyez conciliants et bienfaisants, car Allah aime les bienfaisants.

Celui qui est facile à vivre, calme et doux, Allah lui interdit l’entrée en enfer.

Allah est généreux et aime la générosité, comme il aime l’attitude noble et répugne les vils comportements.

Tous les fils d’Adam sont fautifs et les meilleurs des fautifs sont ceux qui se repentent.

Ne faites pas de mal, et ne rendez pas le mal pour le mal.

Autant il est impossible de cueillir du raisin d’une plante épineuse, autant les pervers n’accéderont pas aux demeures des vertueux dans l’au-delà. Empruntez le chemin que vous désirez, mais (sachez que) n’importe quel chemin emprunté vous mènera chez ceux que vous avez suivis.

Allah m’a commandé de vous enjoindre la modestie afin que personne ne se prétende supérieur aux autres ni ne les traite injustement.

La religion, c’est la sincérité.

La prière est la première chose sur laquelle la personne sera jugée. Si elle s’avère bonne, la personne a réussi et sera bienheureuse, et si elle s’avère mauvaise, elle a échoué et sera malheureuse.

Ô Mes serviteurs ! Ce sont vos actes seulement dont Je tiendrai compte, ensuite, Je vous rémunérerai d’après ceux-ci. Donc celui qui trouve le bonheur, qu’il rende grâce à Allah et celui qui trouve autre chose,qu’il ne s’en prenne qu’à lui-même.

Le meilleur argent est celui qui est dépensé par l’homme pour sa famille.

Le savant qui enseigne le bien aux gens et ne le met pas en pratique, est semblable à la torche qui éclaire en se brûlant.

Citations d’Hildegard von Bingen

Par défaut
Detachment (2015)

(mystique allemande – 1098 – 1179)

Dieu a tout arrangé dans l’univers en tenant compte de tout le reste.
L’humanité se trouve au milieu du monde. Au milieu de toutes les autres créatures, l’humanité est la plus importante et pourtant la plus dépendante des autres.
Il y a la musique du Paradis en toutes choses.

Comme des nuages tourbillonnants, comme l’incessant gargouillis du ruisseau, l’aspiration de l’âme ne peut jamais être arrêtée.
Tous les arts au service des désirs et des besoins humains sont dérivés du souffle que Dieu a envoyé dans le corps humain.
Une personne qui n’a pas la passion de la justice est sèche, totalement dénuée de tendre bonté, totalement dénuée de vertu illuminatrice.
La personne vraiment sainte accueille tout ce qui est terrestre.
Si l’âme humaine sent que son corps est menacé, alors, le coeur, le foie et les vaisseaux se contractent. Par ceci, une sorte d’ « état nuageux » s’élèvera du coeur et l’enveloppera dans sa noirceur. Voilà comment les humains deviennent tristes.

Chaque élément a un son, un son original (issu) de l’ordre de Dieu ; tous ces sons s’unissent comme l’harmonie des harpes et des cithares.
Vous êtes encerclé par les bras du mystère de Dieu.
Jetez un coup d’oeil au soleil. Voyez la lune et les étoiles. Regardez bien la beauté de la terre verte. Et maintenant, réfléchissez. Quel délice Dieu donne à l’humanité avec toutes ces choses. Toute la nature est à la disposition de l’humanité. Nous devons travailler avec elle. Car sans elle, nous ne pouvons pas survivre.
Lorsque les mots viennent, ils ne sont que des coquilles vides sans la musique. Ils vivent quand ils sont chantés, car les mots sont le corps et la musique, l’âme.
L’âme est symphonique.
La terre qui soutient l’humanité ne doit pas être blessée. Elle ne doit pas être détruite ! A chaque fois que les éléments, les éléments du monde, sont mis à mal par de mauvais traitements, Dieu les purifiera par les souffrances, via les épreuves de l’humanité.
Osez déclarer qui vous êtes. Il n’y a pas loin des rives de silence aux frontières de la parole. Le chemin n’est pas long, mais la voie est profonde. Vous devez non seulement y marcher, vous devez être prêt à sauter.
Les merveilles de Dieu ne sont pas engendrées par le moi. Mais c’est plus comme une corde, un son qui est joué. La tonalité ton ne sort pas de la corde elle-même, mais plutôt par le toucher du musicien. Je suis, bien sûr, la lyre et la harpe de la bonté de Dieu.
Nous ne pouvons pas vivre dans un monde qui ne nous appartient pas, dans un monde qui est interprété pour nous par d’autres. Un monde interprété n’est pas un foyer. Une partie de la terreur est de reprendre l’écoute de soi, d’utiliser notre propre voix, de voir notre propre lumière.
Le mystère de Dieu nous étreint, dans ses bras qui englobent tout.
O, Vous qui à jamais donnez vie à toute vie, animant toutes les créatures, racine de toutes choses, les lavant, effaçant leurs erreurs, guérissant leurs blessures, Vous êtes notre vraie vie, lumineuse, merveilleuse, éveillant le cœur de son sommeil antique.
L’âme est embrassée par Dieu dans ses régions les plus intimes.
Même dans un monde qui est train de faire naufrage, restez courageux et fort.
Humanité, regardez-vous bien vous-même. A l’intérieur, vous avez le ciel et la terre, et toute la création. Vous êtes un monde – tout est blotti en vous.

Notre âme doit être comme un cristal transparent au travers duquel Dieu peut être perçu.
Un être humain est un récipient que Dieu a construit pour lui-même et empli de son inspiration afin que ses œuvres sont y soient parfaites (verbe).
Ne soyez pas négligent à glorifier. Ne soyez pas paresseux dans le service festif de Dieu. Soyons un sacrifice vivant et brûlant devant l’autel de Dieu.
Le Verbe est vivant, être, esprit, tout en verdeur verdoyante, toute créativité. Ce Verbe se manifeste dans chaque créature.
Aucun autre trouble mental n’est aussi débilitant pour une personne que la rage.

La divinité est dans son omniscience et omnipotence comme une roue, un cercle, un tout, qui ne peut être ni compris, ni divisé, ni commencé, ni fini.
Avec l’aide de la nature, l’humanité peut générer tout ce qui est nécessaire et utile à la survie.
La terre est en même temps la mère, Elle est la mère de tout ce qui est naturel, mère de tout ce qui est humain. Elle est mère de tous, car en elle sont contenues les graines de tout. La terre de l’espèce humaine contient toute l’humidité, toute la verdure, tout le pouvoir de germination. Elle est fertile de tant de manières. Toute la création vient d’elle.
Quand nos pensées ne sont ni frivoles, ni irrespectueuses, quand nos pensées ne sont ni entêtées, ni stupides, mais bien harmonieuses – elles procurent habituellement le calme physique et une profonde connaissance.
Toute la création est un chant de louange à Dieu.
Tout ce qui est dans les cieux, sur la terre, et sous la terre est pénétré par la connexion, pénétré de reliement.
Il est plus facile de fixer le soleil, que la face du mystère de Dieu. Telle est sa beauté et son éclat.
Chaque créature est un scintillant, brillant miroir de la Divinité.
Ne vous permettez pas d’oublier que la grâce de Dieu ne récompense pas seulement ceux qui ne trébuchent jamais, mais aussi ceux qui fléchissent et tombent. Donc chantez ! La chanson de réjouissance adoucit les cœurs durs. Elle leur fait couler des larmes de tristesse divine.  Chanter fait venir le Saint-Esprit. Les louanges heureuses offertes dans la simplicité et l’amour, amènent les fidèles à une totale harmonie, sans discorde. Ne cessez pas de chanter.
Moi, Dieu, je suis au milieu de vous. Quiconque me connaît ne peut jamais tomber. Pas dans les hauteurs, ni dans les profondeurs, ni dans les largeurs. Car je suis l’amour, que les vastes étendues du mal ne peuvent jamais arrêter.
Avec une aspiration intérieure,  la grâce et la bénédiction sont conférées. C’est un désir de prendre le doux joug de Dieu, c’est un désir de se donner à la Voie de Dieu.

L’âme est un souffle d’esprit vivant, qui avec une excellente sensibilité, imprègne le corps entier pour lui donner la vie. De même, le souffle de l’air rend la terre féconde. Donc, l’air est l’âme de la terre, l’humidifiant, la verdissant.

Vous êtes la montagne et la vallée.

Des fleuves d’eau vivante doivent être déversés dans le monde entier, pour faire en sorte que les gens, comme des poissons pris dans un filet, puissent être ré-établis dans la totalité.
Toutes les créatures vivantes sont des étincelles du rayonnement de la brillance de Dieu, émergeant de Dieu comme les rayons du soleil.

Nous nous réveillerons de notre fadeur et nous élèverons vigoureusement vers la justice. Si l’on tombe de plus en plus profondément amoureux de la création, on réagira avec passion à sa mise en danger.

Tout comme un miroir, qui reflète toutes choses, est situé dans son propre contenant, ainsi, l’âme rationnelle est placée dans le contenant fragile du corps. De cette façon, le corps est régi dans sa vie terrestre par l’âme, et l’âme contemple les choses célestes par la foi.

Il y a la musique du ciel en toutes choses et nous avons oublié comment l’entendre jusqu’à ce que nous chantions.
Moi, la vie impétueuse de la sagesse divine, j’enflamme la beauté des plaines, je fais étinceler les eaux, je brûle au soleil, et à la lune et aux étoiles.