Choix du partenaire : évitez les vampires !

Par défaut

couple & lune  Un(e) bon(ne) partenaire, c’est quelqu’un qui est constructif, cohérent, fiable, responsable, efficace & doté de solides limites personnelles… Voilà le genre de personne qu’il faut rechercher !

Ci-dessous, voici ce que devraient être vos critères pour choisir celui ou celle qui partagera votre vie ;
-quelqu’un qui augmente votre qualité de vie. Si votre prétendant(e) est passionnant, mais provoque un tas de problèmes dans votre vie, c’est que ce n’est pas quelqu’un de bien. S’il (ou elle) est critique, exigeant, abrupt, colérique, toujours à juger tout le monde, il (elle) ne fera pas un bon compagnon (compagne).

Prenez quelqu’un qui vous traite bien et vous fait vous sentir bien dans votre peau.

Hélas, beaucoup de gens ont des attachements psychologiques, en sortes que les gens gentils leur semblent ennuyeux ; alors, ils trouvent normal de s’attacher à des épaves à sauver (drogués, alcooliques, …) ou à des pervers, qui leur feront vivre des montagnes russes émotionnelles.

Souvenez-vous à quel point vous vous faites du mal à sortir avec de tels nuisibles et guérissez-vous de ces mauvaises tendances. Dites-vous que vous méritez mieux que ça !

-un bon partenaire fait que de bonnes choses arrivent dans votre vie, alors que les sangsues attirent de mauvaises choses.
-un bon partenaires pense « gagnant-gagnant » ; il ne veut pas dominer ou vous contrôler en vous affaiblissant ; il veut que vous réussissiez, & célébrer vos triomphes. Pour un pervers ou un faux ami, si vous gagnez, il perd ; c’est pourquoi il vous affaiblit pour vous vaincre plus aisément. Ce genre de personnes n’est pas votre ami…

-un bon partenaire est gentil, il vous rassure, encourage votre croissance, alors qu’une sangsue vous abaisse pour pouvoir vous utiliser.

– de même, un bon partenaire vous pousse à rencontrer et échanger avec d’autres, alors qu’un mauvais joue sur vos insécurités et les juges et vous critique & tente de restreindre vos contacts, de vous isoler des autres.

– un bon partenaire vous aide à vous réaliser en vous aidant à devenir plus fort et plus compétent, autant au dehors que dans la chambre à coucher. Il « élargit » votre monde, alors qu’une sangsue vous affaiblit & rétrécit votre monde pour vous amener à supporter ses violences.

– un bon partenaire est ouvert (non méfiant), il fait confiance, mais pas trop ; un excès de confiance traduit, en effet, un manque de limites saines ou de la dissociation.

– le bon partenaire est constructif, alors que le « vampire » est destructeur ; observez comment il traite les autres, ou vous traite et surtout, s’il a tendance à relier ou à séparer les gens, à améliorer les situations ou à les pourrir.

– une personne saine est responsable, c-à-d qu’elle possède de bonnes limites personnelles et assume soi-même, ses attitudes et les résultats découlant de ses comportements. Plus une personne a l’esprit sain, plus elle assumera ce qu’elle fait (mais non ce qui ne dépend pas d’elle) et les suites que cela produit, et moins elle sera dans le blâme d’autrui ou des circonstances.

– une personne saine est cohérente & prévisible ; ce qu’elle dit aujourd’hui, elle le dit aussi demain. Cette prévisibilité peut sembler moins excitante que le chaos et le drame que génèrent les sangsues, mais crée une relation beaucoup plus saine, harmonieuse & durable !
– préférez les gens avec de bonnes limites ; une personne saine peut et va dire non. Testez les partenaires potentiels avec quelque chose de trivial, & observez comment ils réagissent. Quelqu’un qui ne peut pas ou ne veut pas dire non mai pourrait vous blâmer plus tard pour ne pas avoir lu dans son esprit durant les rapports sexuels (ou lors d’une scène).

– une personne saine va accepter et respecter si vous dites non, alors qu’un vampire n’acceptera pas un refus & continuera à insister sans fin.

– une personne saine évite les gens à problèmes – car souvenez-vous ; LEURS problèmes deviennent très vite VOS problèmes !

Vous avez, à présent, les bons indices vous montrant si vous pouvez rester avec un(e) partenaire potentiel, ou s’il vaut mieux l’éviter à l’avenir, sous peine de vous attirer des souffrances inutiles !

Publicités

"

  1. Pingback: Quoi faire pour cesser d’être victime ? | bonheuretamour

L'article vous a plu... ou pas ? Laissez-moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s