Eviter l’infidélité

Par défaut

infidélité7L’infidélité touche bien plus de la moitié des couples ; par conséquent, elle est, non pas l’exception, mais la règle.

Vu son extrême nocivité ( = aptitude à blesser, ou même tuer), il faut tout faire pour l’éviter, et pour ce, décider de recourir à  des mesures extrêmes pour « imperméabiliser » son couple contre ce fléau !

C’est l’une des choses les plus douloureuses (si pas LA plus douloureuse) de la vie ; pis que les coups, le viol, … l’une des choses les plus pénibles qu’un être puisse infliger à un autre être – et ce n’est pas puni par la Loi ! Pis : c’est encouragé par la société ! N’oublions pas ; l’Etat nous veut vivants, mais malheureux & malades – car c’est ça qui rapporte (voir Une affaire en or ; l’auto-sabotage ! – http://www.bonheuretamour.com/2014/06/11/une-affaire-en-or-lauto-sabotage/ ).

Beaucoup protestent quand on dit ceci, mais pourtant c’est vrai ; par ex, quand on demande aux femmes alcooliques pourquoi elles ont commencé à boire ou à se droguer aux antidép’, beaucoup disent « j’ai commencé quand j’ai appris qu’il m’a trompée »…

N’oubliez pas que n’importe quelle trahison est pénible, mais subir ceci de celui(celle) qui a promis de nous aimer & de nous protéger, est horrible.

Donc, oui ; l’infidélité nous guette, et de tant de façons ! Donc, pour ne pas connaître cette terrible épreuve, ou ne pas l’infliger à l’autre, il FAUT être réaliste, savoir qu’on est vulnérable, que ça risque plus de nous arriver que l’inverse ( = ne jamais tromper, ni être trompé) et prendre dès le début des mesures pour nous en protéger.

A moins d’être en couple avec un pervers narcissique, si notre partenaire nous trompe, ça commence toujours par d’innocentes conversations avec quelqu’un d’autre, et, une chose en entraînant une autre, des sentiments se développent.. et bien sûr, ça finit au lit !

Ensuite, même si le partenaire trompé  « pardonne » et garde le « trompeur », il n’oublie quand même jamais.

Par conséquent, pour éviter ça, si jamais il arrive (& ça arrivera !) que votre partenaire ne remplisse pas l’un de vos principaux besoins émotionnels, vous devez, non vous tourner vers un(e) autre, mais lui en parler.

Même, si vous ressentez une attirance pour un(e) autre, dites-le à votre conjoint(e), et ensuite, évitez cette personne à tout prix – même si ça signifie changer de boulot ou couper les ponts avec des ami(e)s !

Si on a été trompé(e), il ne faut pas pardonner sans raison (ce qui équivaut à effacer la « dette » de l’autre), mais exiger une compensation pour ce qu’il nous a fait subir ; il ne faut pas pardonner si le trompeur ne regrette pas (et le prouve) son acte.

Le trompeur doit, en quelque sorte, mettre du baume sur les blessures qu’il a infligées à son(sa) partenaire, et guérir l’union, qui a été très abîmée par l’infidélité.

Il doit d’abord couper radicalement les ponts avec son amant(e), n’avoir plus aucun contact, quel qu’il soit, avec ce dernier. Surtout, ne plus le (la) VOIR ; car chaque vision de l’amant(e) non seulement risque de rallumer la liaison, mais re-blesse son(sa) partenaire  = > à chaque fois que le trompeur revoit son amant(e), il ré-inflige une torture à son (sa) partenaire ; à chaque fois, la personne trompée ressent à nouveau toute la douleur de la tromperie !

Cette règle de non-contact absolu, est un « must », et n’a pas d’exceptions.

Suite à la révélation de la rupture & à la coupure avec l’amant(e), chaque membre du couple sera déprimé et irritable pendant 3-6 mois ; le trompeur, d’avoir quitté quelqu’un à qui il tenait, le trompé, de la douleur.

Et ça mettra 2 ans d’efforts pour guérir le couple (pour que la confiance revienne) … mais ça vaut le coup ; le couple, ayant repéré & réparé ses manques, en ressort alors plus fort qu’avant.

Il faudra désormais, faire ce qui rend un couple solide, et agir ainsi :

-prendre toutes les décisions en ayant l’autre (& le couple) à l’esprit ( = créer un mode de vie compatible),

-éviter les tue-l’amour (voir Les causes du désamour – http://www.bonheuretamour.com/2013/12/14/les-causes-du-desamour/ ),

-remplir, chacun, les principaux besoins émotionnels de l’autre.

Ce n’est pas toujours facile, surtout après une infidélité, mais n’oublions pas qu’un couple stable & harmonieux est ce qu’il y a de meilleur pour la santé physique & mentale !

Il FAUT donc absolument suivre la ligne de conduite décrite ci-dessus – car sinon, on ne pourra retrouver un couple sain et heureux !

Publicités

L'article vous a plu... ou pas ? Laissez-moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s