PN & indépendance

Par défaut

 

sournoisUne relation avec un pervers narcissique n’en est en fait pas une ; il n’y a pas « relation », puisqu’il n’y a rien de mutuel ; ce n’est qu’une forme d’esclavage, une relation de maître à serviteur, de supérieur à inférieur, de contrôleur à contrôlé. Le PN ne considère pas les autres comme des égaux, mais juste comme des outils.

Les PN détestent les esprits libres, aptes à penser & rêver par eux-mêmes, reliés à leur moi créatif. En effet, ces qualités font échapper au contrôle – or, tout pervers a le désir insatiable de contrôler tout le  monde dans son cercle de « relations ». Un être indépendant n’a donc pas d’utilité pour lui, puisqu’il ne peut le contrôler.

Un PN ne vous vous gardera dans sa vie que si vous lui fournissez le contrôle et l’approvisionnement narcissique qu’il recherche, & dans le cas contraire, attendez-vous à (si vous avez de la chance) être rejeté ou à subir leur rage.

Je parle de chance parce que la plupart des PN cherchent à écraser, à détruire totalement (aux plans physique, mental, émotionnel, familial, financier, …) ceux qui refusent de se laisser contrôler.

Aussi douloureux que ce soit, si vous êtes un esprit libre, si vous pouvez penser par vous-même, un PN vous rabaissera, vous insultera, vous humiliera et tentera de vous détruire, car il ne parvient pas à contrôler (donc, à exploiter) ce genre d’êtres ( = un individu) ! En même temps, il les envie mais, trop mesquin que pour les prendre pour modèles, il vise à détruire ces qualités (et l’être qui les possède) qu’il n’acquerra jamais.

Les PN n’acceptent de garder un contact avec vous que si vous vous ouvrez à eux, si vous révélez des détails de votre vie ou de votre âme (comme vos désirs, peurs, rêves, …) – & croyez bien qu’il saura s’en resservir en temps utile !

Jésus a dit de « ne pas jeter nos perles devant des pourceaux » ; c’est un bon conseil ; ne leur dites rien, ou, si vous êtes obligé de leur parler, ne dites que des choses anodines, factuelles & surtout, rien de personnel ou d’intime !

Son « amour » ou « amitié » pour vous se borne à ce qu’il peut tirer de vous, comme un fermier peut aimer sa vache, ou un homme, sa voiture – dès que vous ne lui serez plus d’aucune utilité, il vous jettera ou vous détruira.

Cet « amour » est en fait la sensation de pouvoir qu’il ressent quand il a exercé un pouvoir sur un aspect de vous ; vos perceptions, vos pensées, vos émotions ou votre comportement !

Ces « utilisations » de vous sont variées, allant de compliments au vol de toutes vos économies. Toute relation avec un PN se fonde sur sa capacité à contrôler & exploiter un, plusieurs, ou tous les aspects de votre vie !

Comme la plupart des gens détestent les confrontations, on est souvent tenté de « faire le sympa » en passant l’éponge sur les insultes, pour maintenir une bonne ambiance dans les relations avec un PN… Mais sachez qu’il ne se soucie pas du tout de vous, de votre bien-être, de votre sensibilité ou votre âme, et qu’il étouffe dans une « bonne ambiance » ; il VEUT du drame car c’est un vampire ; un mort-vivant qui se nourrit de votre sang – & ici, le sang, ce sont vos émotions – c’est pour cela que, quoi que vous fassiez ou disiez, ou ne fassiez pas ou ne disiez pas, VOUS VOUS FEREZ BLESSER !

Alors, fuyez-le autant que possible ! Vous ne pouvez PAS gagner avec un PN – contrairement à ce que vous chantent les psys de pacotille, qui ne pigent rien du tout à cette problématique & conseillent de « contre-manipuler » ( !).

Mais là, soyez tres prudent(e) ; si vous tentez d’échapper aux griffes de votre PN, sachez bien qu’il lancera des attaques massives contre votre moralité, votre intégrité & votre caractère (sans compter vos enfants, votre argent et vos biens quels qu’ils soient). Il vous accusera de refuser toute relation avec un être si gentil, tendre & aimant (lui !).

Il tentera de vous convaincre de ceci, mais aussi votre famille, vos amis, vos collègues et surtout les institutions !

Et, comme ils ne vivent pas avec lui, et qu’il est un excellent comédien (un « expert en manipulation des perceptions d’autrui »), ils le prendront pour le petit ange et vous, pour l’être dérangé, haineux et rancunier (les rôles sont inversés, comme vous voyez).

Dans leur ignorance, les personnes extérieures se demandent (et même VOUS demandent) pourquoi vous ne voulez pas reprendre la vie commune avec quelqu’un d’aussi charmant et fou de vous…

Publicités

"

  1. Pingback: La perversité est contagieuse ! | bonheuretamour

  2. La contre-manipulation est indispensable lorsque l’on a des enfants avec un PN. » Fuyez  » ? On le lit partout … mais il y a un monde factuel entre la lecture et la vie, et il n’est pas de tout repos lors des séparations loin des liseuses éclairantes.

    J'aime

L'article vous a plu... ou pas ? Laissez-moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s