Le PN comme vampire

Par défaut

vampire1

Nous touchons ici au domaine de l’horreur (Dracula, nous voilà !), qui est la façon qu’a le PN en manque pour se procurer sa drogue.

Rappelons-nous que cet être n’est pas humain, qu’il n’a pas d’âme, qu’il est mort à l’intérieur et que donc, tel un vampire, il doit régulièrement se recharger en « sang frais » pour pouvoir fonctionner – ce sang étant nos émotions.

Pour générer en nous ces émotions, il doit nous blesser (comme les vampires « physiques » mordent la victime pour faire jaillir le sang et s’en repaître, voici comment ce vampire affectif qu’est un PN s’y prend : il nous lance une remarque blessante, ou dit ou fait quelque chose de provocant (il SAIT que ça va à tout coup nous faire réagir violemment ; il nous connaît si bien !).

Il nous provoque ou nous blesse, puis observe notre visage, notre expression, pour jouir et se nourrir de notre douleur, colère ou humiliation.

Vous pouvez le voir aisément vous-même, si vous l’observez tandis qu’il vous attaque – comme je l’ai fait moi-même ! Et comme cela m’a HORRIFIEE quand j’ai vu que, pendant que j’étais en proie à une grande souffrance, lui, il avait une expression de jouissance sur le visage ! Vraiment, si on n’a pas vu ça, on ne connaît rien au narcissisme !!!

Il le fait même parfois en public. Dans ce cas, il nous lance une phrase humiliante ou rabaissante, et si on se fâche ou qu’on dit que c’est un mensonge, il prend les autres à témoin de notre caractère menteur ou explosif. Et même si l’on ne dit rien, on se prend quand même la douleur et cela nous démolit un peu plus…

Il a très facile à trouver des sujets pour nous blesser ; en effet, au début de la relation, il a semblé s’intéresser à nous, il nous a posé un tas de questions et nous nous sommes ouvert(e)s à lui & lui avons ouvert notre coeur et raconté nos secrets. Lui a soigneusement enregistré toutes ces informations, comme des outils dont il se sert ensuite pour nous faire du mal.

Cet emploi lui permet maintenant de nous piéger, en nous appâtant à réagir avec honte, gêne ou colère, pour nourrir son moi mort et nous salir auprès des autres. Et bien sûr, il nous ressortira cet « appât » au moment le plus inattendu, quand on se détend et qu’on croit que tout va bien…

Soudain, il ira rechercher un événement (vrai ou non) de votre passé, et vous le jeter à la tête – de préférence en public – pour vous attrister, vous enrager ou vous humilier avec cette anecdote.

Et il ne se gêne pas pour mêler dans ses attaques, des mensonges flagrants …. Tout (et toujours) pour provoquer une réaction chez nous – réaction dont il se nourrit !

Quand il l’obtient – qu’on est une fois de plus blessé, triste, humilié ou en colère -, il est satisfait.

Et tant que vous n’êtes pas conscient(e) de ceci, vous tomberez encore et encore dans ce piège ; vous vous ferez encore appâter et accrocher (& blesser) à tout coup !

Et si en plus, les autres croient ses mensonges, il est encore plus content, et si les autres en rajoutent et se mettent à nous enguirlander ou nous humilier (il a recruté des « singes volants » pour faire le sale boulot à sa place), il est encore plus content !  Surtout que ça crée des disputes – et, comme tout les êtres mauvais, il adore créer la zizanie et la haine entre les gens. Tout comme il adore alors s’asseoir et jouir du spectacle !

Cessez de tomber dans le piège ; privez-le de sa pinte de sang frais ! Ne réagissez plus ! Vous n’êtes pas ce que ce lâche et ce menteur prétend ; vous êtes quelqu’un de bien (ce qui est d’ailleurs ce que le PN hait) – l’être éhonté & mauvais, c’est lui !

Publicités

"

  1. C est tout à fait ça. ..très fusionnel au debut il ecoute et dialogue, occupe l espace de votre vie puis vient la douche froide: il vous repousse ,vous isole et se sert de tout ce qu il a appris de vous pour vous blesser vous menacer, menacer votre univers familial amical soit avec son dédain soit en les ensorcelant de la même manière que vous ,
    soit les gens s effacent parce qu’il il n’est pas chaleureux soit ils sont embobinés , perçoivent votre détresse mais vont faire le choix de ne pas prendre parti (ces mêmes personnes sont capables après de vous demander comment vous avez pu vivre avec etc etc vous culpabilisent alors qu’ils ont été complices et partisans de leur tranquillité personnelle en vous laissant seule avec vos mômes face au problème)

    Sensible à l’injustice on se démène à rétablir la vérité. .plus c est difficile plus ça le rejouit c C est clair.je ne comprenais pas qu il balaye du revers de la main quand j ‘ exprimais un malaise face à notre style de vie ou son comportement…en disant qu il ne voyait pas ou était le problème ,se levait et quittait la pièce
    on se sent sotte devalorisee on se pose des questions sur sa propre santé mentale bref on en oublie le vrai sujet du problème ,Lui ,on se regarde soi même avec méfiance pendant qu il se frotte les mains dans votre dos.
    Il peut très rapidement après cela ,vous appeler Chérie comme si de rien n était …déstabilisant aussi.ses cadeaux précieux (faire valoir auprès des autres) servent à masquer la pauvreté ou l’absence d’âme. Il vous les fera payer …à sa façon !Tout ce qu il fait ou a fait pour vous de bien lui servira de faire valoir aupres des autres…c’ est quelqu un de siiii bien ….mais il vous presentera la aussi la facture ..à sa façon et quand vous n y verrais aucun rapport .

    ils sont vides médiocres mais se donnent l apparence du contraire ,sont des donneurs de leçons (qu ils n appliquent pas) des charmeurs souriants avenants altruistes (sauf avec vous ) mais trouvent toujours des excuses qui vous tournent en bourrique et en ridicule.

    Il se crée un monde parallèle dont vous êtes exclue dans lequel l etre de lumiere (l energie qu il vous vampirise) peut donner l illusion sans risque que vous fassiez tache.il cloisonne sous prétexte que ces gens la vous ennuieraient comme son monde professionnel etc.vous devenez son garde manger énergétique qu il malmène pour se booster…et s il ne peut vous récupérer par la menace les larmes le repentir (faux) .aucun soucis il a une réserve toute prête sous la main car sa « splendeur » il la réserve a d autres depuis longtemps déjà

    Mais en fait ils sont creux, incapables de sentiments ,frustrés ,s adorent mais ne s aiment pas etc etc

    J'aime

    • Très intéressante description d’un pervers, en effet ! Et il est vrai qu’il n’y a que les victimes qui peuvent comprendre ce qui se passe – les autres sont comme nous au départ : ils ne peuvent croire que des êtres aussi monstrueux existent .. Donc, c’est nous qui passons soit pour des paranoïaques, ou des calomniatrices (si on les quitte), soit pour des masochistes (si on reste).
      Scott Peck, dans « les Gens du Mensonge » dit que découvrir leur nature diabolique est aussi choquant que si les fleurs se mettaient à parler.. (oui, je sais qu’il y a cela dans Alice au Pays des Merveilles et dans Peau d’Ane 😉 mais ça n’empêche que c’est choquant).

      Aimé par 1 personne

  2. Bonjour,

    Très bon article, l’essentiel y est … Je ne peux que confirmer pour le côté vampire du PN. Même si le PN ne fait pas si peur que le vampire de la photo par exemple : un PN, c’est plutôt minable et médiocre, quand on regarde de plus près.

    « pendant que j’étais en proie à une grande souffrance, lui, il avait une expression de jouissance sur le visage » ; je confirme que j’ai vu et surpris la même chose, cette perversité peinte sur le visage de l’autre … terrible ; pendant que nous souffrons, lui affiche parfois un immense sourire autosuffisant, victorieux et pervers. Il faut le voir pour le croire. Mais les vampires existent bien, oui. Juste qu’ils n’ont pas de déguisement voyant, ils se fondent dans la masse. Ouvrons l’œil et nos oreilles, donc.

    J'aime

    • Merci. Les vampires seraient, effectivement, de pauvres choses minables (car la force, c’est les victimes qui l’ont ; c’est du reste bien pourquoi ils nous choisissent) s’ils n’étaient aidés par la société dans son ensemble.
      En effet, le souci, c’est qu’il n’y a que les victimes qui voient clair (bien obligé !) et que tous les autres se laissent encore prendre par l’apparence de normalité et de gentillesse du vampire. Le pis dans tout ce qui nous arrive, ce n’est pas tant les agissements du monstre, que le refus obstiné de nos « frères & soeurs humains » de nous croire et de nous aider – le fait, donc, qu’ils soient TOUS COMPLICES du monstre (car le laisser nous torturer bien tranquillement, en ignorant nos appels au secours, c’est être complice).
      Les rescapés des camps de concentration disaient pareil : le pis pour eux, ce qui les a fait le plus souffrir, ce n’est pas les agissements de leurs bourreaux, mais le fait que les gens de tous les villages alentour, SAVAIENT ce qui se passait, et restaient passifs.. C’est cela qui nous détruit le plus !

      J'aime

L'article vous a plu... ou pas ? Laissez-moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s