All you need is Love

Par défaut

empathie1

Dans la vie, chacun (du haut en bas de l’échelle sociale) a des problèmes – donc, tout le monde est dans le même bateau.

Il faut (dans l’idéal), comprendre notre unité avec tous nos frères & sœurs humains (ou animaux, du reste) et se soutenir les uns les autres.

Mais pour cela, il ne s’agit pas tant de sympathiser avec les gens, de tenter de les faire se sentir mieux avec des histoires qui flattent leur ego, mais d’aller au fond des choses avec eux ; se relier à eux, sentir ce qu’ils sentent, se mettre à leur niveau sans porter le moindre jugement sur leur situation.

La prochaine fois, que vous serez mis dans le rôle de « l’oreille attentive », que vos paroles  ne s’adressent pas à l’esprit ou à l’ego de l’être qui souffre… Vous verrez quelle grande différence cela fera pour lui.

La sympathie (« sympathiser » avec les gens) est bien différente de l’empathie : l’empathie nourrit le sentiment de connexion avec une autre personne (« l’Amour »), alors que la sympathie mène à une déconnexion (manque).

Theresa Wiseman, une femme ayant étudié l’empathie, lui reconnaît plusieurs qualités ou caractéristiques :

– emprunt de perspective : l’aptitude à prendre la perspective d’un autre individu, ou à reconnaître leur perspective qui est leur vérité,

– se maintenir en dehors de tout jugement : ceci n’est pas facile (surtout quand on sait à quel point la plupart des humains aiment à juger),

– reconnaître l’émotion de l’autre & la lui exprimer.

L’empathie, c’est « ressentir avec les autres ». C’est un espace sacré où, lorsque quelqu’un est au fond d’un puit, pensant : « je suis bloqué ici, il fait noir, je suis submergé », la personne empathique descend tout au fond de ce puit, pour dire à celui qui a mal : « je suis là, je sais ce que c’est, d’être ici, & tu n’es pas tout(e) seul(e). »

La sympathie, par contre, c’est regarder l’autre d’en haut, du dehors du puit, de pencher la tête & dire : « Ohlàlà ! C’est moche, hein ? Tu veux une friandise ? »

La sympathie, en un mot, est à côté de la plaque et donc, elle augmente encore la souffrance de l’autre personne – puisque seul l’Amour – sous forme des « bons mots », peut sauver – et que là, l’être souffrant ne reçoit pas d’Amour, mais au contraire, la confirmation qu’il n’est pas aimé, puisque pas « senti », pas compris, bref, on lui inflige alors une blessure supplémentaire, et un manque intolérable dans la situation où il est !

L’empathie est un choix, et un choix courageux, puisqu’il nous met en danger. En effet, pour se connecter à l’être souffrant, l’empathe doit se relier à quelque chose en lui qui (re)connaît cette sensation…

Mais bon, il est normal, quand on est confronté à une conversation très chargée en émotions douloureuses, d’avoir cette tendance à vouloir améliorer les choses.  Lorsque quelqu’un partage avec un autre quelque chose de douloureux, beaucoup ont tendance à réagir avec un « au moins » ; par exemple, si la personne souffrante nous annonce qu’elle fait une fausse couche, la personne sympathisant avec elle, dira : « au moins, tu sais que tu peux tomber enceinte. »  Ou à  : « je pense que mon mariage est en train de couler », le « sympathisant » répondra : « au moins, tu as connu le mariage. »

Non ! Il tape à côté ! L’autre ne se sent pas compris et souffre encore plus ! Une réaction empathique, elle, ne débute pas avec « au moins » …Une réponse plus appropriée, serait : « je ne sais même pas qu’est-ce que je pourrais te dire… J’ai si mal de ce qui t’arrive. »

En effet, ce n’est pas une réaction, quelle qu’elle soit, qui peut faire du bien à l’être qui souffre ; la SEULE chose qui peut lui faire du bien (même si cela ne se voit pas tout de suite), c’est la connexion  …c-à-d l’Amour !

Publicités

L'article vous a plu... ou pas ? Laissez-moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s