50 Shades of PN

Par défaut

PN loup

Les PN sont (contrairement aux apparences) des êtres d’une grande monotonie & n’ont aucune tolérance : tout doit se faire à LEUR façon, toujours de la même manière, par tout le monde. « Routine » est leur mot-clé, car ils sont extrêmement psychorigides.

Par exemple, le mien, qui ne faisait pourtant jamais aucune tâche ménagère, me critiquait sans arrêt sur ma façon de faire la vaisselle ; il fallait d’abord placer ici la vaisselle sale, la laver d’une certaine manière, puis la rincer, aussi comme sa mère le faisait. Non mais, quel IDIOT, quand j’y repense 😉 … Et moi aussi, d’ailleurs, j’étais bien sotte de supporter cela ; j’aurais dû lui répondre : « puisque tu le sais mieux, tu n’as qu’à la faire toi-même ! »

Le PN est fermement convaincu que les choses DOIVENT se faire d’une certaine façon ; la sienne (celle avec laquelle il se sent à l’aise) – et si vous voulez faire les choses autrement, il y aura des conséquences !

En effet, ce faisant, la victime l’a en quelque sorte « attaqué », puisque sa façon de faire l’a mis lui (le PN) mal à l’aise, il s’est senti déstabilisé… Ceci, vous le comprenez, « mérite » une punition !

De même, si la victime, qui au début (vu qu’il se faisait alors passer pour le Prince Charmant), cesse de l’admirer (j’ai déjà décrit ici http://www.bonheuretamour.com/pn-et-approvisionnement-narcissique/ quel besoin ces êtres ont d’approvisionnement narcissique), ils deviennent soudain froids & silencieux – et bien sûr, vous punissent (par ex, par de la torture silencieuse : http://www.bonheuretamour.com/pn-torture-silencieuse/ ).

Si la victime insiste, il peut carrément quitter la maison ou, en une seconde, passer à une violence extrême (ou même juste la menace, car ils adorent vous terroriser).

Lorsque vous commencez à voir leur vraie (hideuse) nature, c’est un peu comme quand un bandit dit de quelqu’un « il faut l’éliminer ; il en sait trop ». Oui vraiment ; vous en savez trop ! Pour le PN, personne ne peut voir cela (même pas lui, en fait) !

En plus, comme vous avez arraché son masque et commencez à distinguer ses tactiques pour vous manipuler, il est en quelque sorte « nu », exposé, c-à-d qu’il perd pas mal de pouvoir… et cela, un PN ne le supporte pas !

Au fond de lui, le pervers narcissique est toujours ce petit enfant faible & sans défense, qui fut maltraité, nié, négligé, battu ou terrorisé… Et c’est justement pour cela, pour reprendre le pouvoir, qu’ils vous font subir des sévices ; dans leur esprit tordu, ils doivent « repasser » à quelqu’un leur douleur. Voilà pourquoi ils vous maltraitent, vous négligent, vous nient, vous battent ou vous terrorisent.

Là, ils ont le pouvoir, ils récupèrent un pouvoir sur leur vie, ils « guérissent » – c’est pour ça qu’ils se sentent bien quand ils vous font cela …

La vie est mouvement. Or, le PN est quelqu’un qui n’a pas évolué, n’a pas fait un travail sur lui-même, compris, et repris le cours de sa vie, mais est resté coincé dans un passé douloureux.

Alors, si vous leur faites remarquer qu’ils sont loin d’être parfaits et devraient changer de comportement, cela les enrage.

Ils voient cela, non comme une tentative de communication pour améliorer la relation, mais comme une attaque personnelle. VOUS les attaquez, vous les agressez sans raison, donc vous méritez une punition (ce qui, en fait, était son but depuis le début – comme dans la fable « le Loup & l’Agneau, de Jean de la Fontaine).

En fait, vous êtes tellement mauvais(e) (PROJECTION) que vous méritez la mort. Rien de ce qu’il pourra vous faire, ne pourra vous faire payer pour ce crime de le critiquer, lui qui est si bon & si parfait ( !).

Ils vous dira les choses les plus cruelles et blessantes et passera sa rage sur vous, en voulant vous détruire, vous piétiner, vous ECRASER totalement (car sa rage, en effet, bouillonne en lui depuis des années & s’est accumulée terriblement)… Mais en même temps, il veut vous laisser en vie, pour pouvoir continuer à se venger sur vous de ce qu’ils a subi (et ressenti) jadis.

Mais le pis, c’est qu’il vous rend dingue ; il dit ou fait quelque chose, puis, quand vous y faites allusion, prétend qu’il n’a jamais fait ou dit cela – en sorte que vous pensez être dingue.

Moi, par ex, il me disait « tu es folle, j’ai jamais dit ça, je vais te mettre à l’asile ». Et dans ma naïveté, je pensais que je perdais l’esprit… Jusqu’à ce que ma fille grandisse un peu, et me dise « mais maman, il l’a VRAIMENT dit ; moi aussi, je l’ai entendu dire cela ». Alors, j’ai compris que ce n’étais pas moi la dingue…

Ici, ATTENTION ! Il faut radicalement cesser de chercher à comprendre les mobiles de notre PN, et « s’il le fait exprès de nous traiter ainsi, ou pas ; s’il est juste un mauvais communicateur, ou taiseux, ou traumatisé, etc » – Fini la pitié, fini la patience & la compréhension, fini les discussions ; il faut CESSER ! Car c’est CELA qui nous maintient dans cette relation qui nous détruit !

Dites-vous bien qu’on ne discute pas avec quelqu’un qui est fou (ce sont ses « démons », ses pulsions mauvaises, qui le font parler & agir comme il fait), qui n’est pas lucide (il ne voit pas d’ »où » il parle), qui ne vous veut pas du bien,  qui n’est pas de bonne foi et qui ne veut pas que le problème se résolve !

Si quelqu’un agit ainsi, qu’il soit innocent & cinglé, ou juste mauvais (ce qui au fond est aussi une maladie mentale), il ne faut pas rester en relation avec lui, c’est tout. Car même s’il est juste « dérangé », ce n’est pas à vous de le soigner. Qu’il aille se faire soigner ailleurs ! Vous, vous devez prendre soin de vous-même, et d’abord, renforcer vos limites personnelles !

Publicités

"

  1. On parle souvent des PN de sexe masculin, dont les réactions sont aujourd’hui connues. Mais qu’en est-il des femmes ? Réagissent-elles exactement de la même manière ?
    Et par ailleurs, n’y a-t-il pas des gens qui se révèlent parfois PN dans leurs comportements, sans l’être en permanence ?
    Je dis cela parce que la femme avec qui je vis me semble avoir des comportements PN. A certains moments elle peut être une femme adorable, tandis qu’à d’autres moments ses vieux démons reprennent le dessus et ce n’est plus du tout le même personne. Voici comment ça se traduit :
    – Elle se met dans une colère folle, contre les uns ou les autres, croyant que seule la vengeance lui apportera la paix
    – Elle est d’une jalousie extrême et si une autre femme m’adresse la parole, elle se dispute avec elle
    – Elle dit tout le temps qu’elle n’aime pas les femmes
    – Elle a des manies (peur du manque, consommation inutile de médicaments, peur du froid, du vent, de la pluie, de la fatigue, des autres) et elle est souvent psychorigide
    – Autour d’elle les ami(e)s se font rares
    – Mais contrairement à un homme PN elle ne cogne pas. Donc dans l’immédiat je ne suis pas obligé de partir. Mais je ne sais trop comment l’aider…
    Je suppose que dans l’enfance, suite à des sévices que sans doute elle n’avouera jamais, un mécanisme s’est mis en place, qui lui a fait croire que la vie est faite de devoirs, de trahisons, de culpabilité, d’injustices et de vengeances…
    N’est-il pas possible de désamorcer le mécanisme infernal ?

    J'aime

    • Cher RFB,
      J’ai eu envie de vous répondre ceci : Non… et de m’arrêter là, mais je me suis dit que ça ne vous rendrait pas service.
      Alors, voici mes idées sur ce que vous me communiquez :
      – d’abord lisez ceci : http://www.bonheuretamour.com/2016/04/08/les-jaloux-sont-dangereux/ (ça concerne les hommes jaloux, mais ça vaut aussi pour les femmes jalouses),
      – Oui, il y a différents degrés (plus ou moins graves) dans la perversion narcissique. Mais quant à dire que, parce qu’il se montre parfois gentil, un PN ne l’est pas en permanence, c’est faux ! S’ils étaient tout le temps mauvais, on ouvrirait les yeux & on partirait, et ils le savent ! Donc, leur gentillesse est encore un piège, calculé pour nous faire rester dans leurs filets … On est confus, dans le brouillard, et quand on est dans le brouillard, on ne peut avancer !
      – Tous les PN sont pareils (en ce sens qu’ils disent tous les mêmes choses & emploient tous les mêmes tactiques perverses) mais c’est vrai que les femmes PN utilisent plus le langage pour nuire, que les hommes PN.
      Mais ce n’est pas ceci qui me frappe dans votre lettre ; vous vous posez des questions sur elle, alors qu’il me semble à moi – car la vie est courte – que la plus urgente est celle-ci : pourquoi estimez-vous devoir vous punir ainsi ?
      Vous vous illusionnez grandement si vous pensez que ces cinglé(e)s changent ou peuvent regretter ce qu’ils nous font subir (voir http://www.bonheuretamour.com/2014/12/22/illusions-des-victimes-de-pn/ ), mais plus encore si vous croyez que la violence verbale est moins grave que la violence physique : savez-vous que tout est vibration dans l’Univers, et qu’il est maintenant prouvé que les mots influencent notre ADN ? (voir : Influence des mots et fréquences sur l’ADN http://www.energie-sante.net/fr/sf/SF351_influence-des-mots-et-frequences-sur-l-adn.php#.VRNFSVYKAZo.facebook ).
      SAUVEZ-VOUS ! avant de devenir trop malade que pour pouvoir vous enfuir … Vous avez l’air d’un gars gentil .. Vous méritez une femme POSITIVE, gentille, et EQUILIBREE – pas une foldingue comme vous décrivez votre compagne…
      Je vous en prie ; posez-vous cette question, et répondez-y.
      Elle ne se soignera pas, elle ne veut ni ne peut changer, mais VOUS pouvez examiner votre passé et voir pourquoi le « drame » vous est familier et attirant…
      Peu importe qu’elle ait subi des choses atroces étant enfant ; la différence, c’est que maintenant, elle est adulte et a le choix
      Voyez ma vie, par ex : j’ai subi une enfance atroce, faite de coups, d’injures, de dur travail, d’humiliations & de tortures difficilement descriptibles … puis après, les viols, un mari PN qui m’a fait subir encore pire (me tuant ou détruisant mes enfants) – Et est-ce que je torture autrui ? Non, j’ai choisi d’éclairer les autres…
      On a toujours le choix – et si on ne l’a pas, c’est qu’on est dingue… => Etes-vous son psy ? (cf « je ne sais trop comment l’aider ») Est-ce donc votre mission envers vous, les autres & la Terre, de perdre vos forces & le meilleur de vous-même pour cette femme méchante (où en plus, vous serez inefficace, car on ne les change pas) ? Je crois que vous méritez mieux & avez mieux à faire de votre temps & de votre énergie – sans compter l’argent ! (peut-être vous sentez-vous appelé à une profession d’aide… )
      Je vous souhaite le meilleur,
      B&A

      J'aime

  2. Bonjour . Ce côté psychorigide du PN 👍, j ai connu . J en rigole maintenant quel taré ! La vaisselle j ai connu ça ,il n y avait que lui qui savait la faire . Tout d ailleurs . Je pensais plutôt à des tocs vu sa façon de ritualiser certaine tâche domestique et le rangement .C est surprenant la façon de répéter les situations , les comportements. J ai connu cette sensation de me faire passer pour nulle , avec toujours des reproches bidons.
    Cette article m éclaire sur ce trait de caractère du PN . Merci

    J'aime

  3. Pingback: La perversité est contagieuse ! | bonheuretamour

L'article vous a plu... ou pas ? Laissez-moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s