PN : la beauté du diable

Par défaut

beauté du diable2

Comment tombe-t-on dans les filets d’un PN ? Même s’il(elle) n’est pas beau, on est irrésistiblement attiré(e) par le pervers, parce que c’est un rusé renard, et que son petit numéro de charme est très au point !

Le pervers narcissique, vous le savez, est plein de lui(d’elle)-même, mais est si bon acteur qu’il arrive à nous persuader qu’il est plein de nous, qu’il est sensible, amoureux, tout dévoué et surtout, pareil à nous …

Comme un psy (du reste, il y en a pas mal qui font ce métier), il s’intéresse au fonctionnement de l’esprit, mais seulement dans le but d’augmenter son propre pouvoir sur les autres.

Ces êtres ont senti notre bonté intérieure, nous ont étudié(e) et nous offrent exactement ce qui est important pour nous. Alors, on est impressionné(e), admiratif(ve) et on leur tombe dans les bras !

Un PN est toujours très convaincant ; forcément, c’est un cinglé qui finit par croire lui-même aux fables qu’il invente ! Au fur et à mesure des années, il a « senti » (il a un flair véritablement démoniaque pour ça), il a observé, s’est entraîné à présenter une façade de normalité – en sorte que, tel un caméléon, il s’adapte instantanément à l’être qu’il a en face de lui…

Leur jeu préféré : la projection (= projeter sur vous leur folie, leur colère et leurs tares). Donc, si vous en fréquentez un, vous aurez droit immanquablement à des jeux malsains, sataniques ; ils joueront les victimes, et vous feront passer pour l’agresseur, pour ensuite se donner le mérite de vous « pardonner » ou d’ »essayer de vous aider », par ex … Bref, voyez comme ils sont cools, gentils, magnanimes… Et vous, êtes le mauvais(la mauvaise) et dingue de surcroît ! On voit ici la projection à l’œuvre, dans toute sa splendeur !

Et n’espérez pas de lui(d’elle) d’être fidèle : avec un PN, on est toujours trompé(e) – et ils sont si habiles à mentir qu’on n’en apprend rien pendant des années… Si on a des soupçons (et il en « lâche » exprès, car il aime jouer avec le feu et nous rendre dingue), on se fait traiter de paranoïaque, de malade mental(e) !

Comme ils ont toujours une longueur d’avance sur nous et qu’ils connaissent nos façons de réagir, ils mettent au point des stratégies imparables pour nous démolir. Et ceci nous dessert également lors du divorce ou de la rupture. Nous, on est dans l’urgence, l’émotion, la réaction, alors qu’eux ont mis en place toutes les pièces du jeu d’échec, et monté un scénario destructeur, avec toutes sortes de pièges, dans lesquels on ne peut que tomber.

Et le pis, c’est qu’ils sont suivis dans ces mensonges par les acteurs sociaux, les juges & les psys !

Nous, par contre, comme on vit avec eux au quotidien pendant des années, qu’on en souffre, et qu’on cherche des réponses à notre mal-être en s’informant, on en vient (oh, quel horreur est ce jour, où l’on découvre qu’on est lié(e) à un être démoniaque !) à percer le brouillard dans lequel ils s’enveloppent et à voir leur vraie nature. Quand le PN se voit percé à jour, il peut soit être en rage, soit disparaître de votre vie – pour chercher une autre victime innocente, ou des complices (mal informés ou encore plus « dérangés » que lui) qui l’assisteront dans son œuvre de destruction – & celui(celle) qui est à abattre, c’est vous !

Des explications ?

1) C’est parce qu’enfant, son faible esprit a craqué sous les épreuves, qu’il a dû se bâtir cette armure pour survivre, une armure brillante, qui reflète l’extérieur, et avec rien à l’intérieur ! (car il ne reste rien, le PN est vide).

2) C’est parce que cet état (tout en extériorité, avec rien à l’intérieur) est pitoyable au fond, qu’il croit lui-même à sa belle apparence.

3) Enfin, c’est parce qu’il est très faible intérieurement, qu’il perçoit la moindre remarque comme une menace à sa survie, et qu’il y réagit si fortement.

Conclusion :

Le démon est séduisant et séducteur (= menteur)… Alors, pardonnez-vous d’avoir « marché » ou d’être resté si longtemps dans une relation avec lui. Vous l’avez fait parce qu’un être normal ne peut tout simplement pas imaginer qu’une telle noirceur existe, qu’on puisse attirer quelqu’un exprès pour lui faire du mal, et jouir de ses souffrances…

Informez-vous, cessez de croire les paroles, mais plutôt, regardez les actes & faites confiance désormais à vos sensations, pour ne plus vous faire avoir.

Alors, le prochain vampire qui vous prendra pour cible et viendra vous jouer la comédie de l’admiration… s’y cassera les dents !

 

Publicités

"

  1. Merci pour cette conclusion! A mon âge, je ne pensais pas encore me faire avoir comme un bleue, mais le jeu de séduction et de l’amour est très bien rôdé! Je ne pensais pas qu’on pouvait être malhonnête à ce point!

    J'aime

    • Et pourtant, on peut…C’est Napoléon qui a dit très justement « « Il y a différentes manières de tuer un homme : par le pistolet, par l’épée, par le poison ou par l’assassinal moral. C’est la même chose quant au résultat, excepté que ce dernier moyen est le plus cruel ».

      J'aime

L'article vous a plu... ou pas ? Laissez-moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s