Comment vous défendre contre un PN ?

Par défaut

se défendre   Un prédateur (requin, lion, loup, …) n’attaque pas des bêtes fortes & saines, mais des bêtes vieilles, faibles, malades. De même, le narcissique est un prédateur et un lâche. S’il soupçonne, via votre calme & votre attitude assurée, que vous contrerez toute agression de sa part, par une réaction de défense solide (vous le mordrez encore plus fort, ou l’humilierez), il n’osera pas, comme un  couard qu’il est, vous attaquer.

Si par contre, vous avez une blessure, par où s’écoule « du sang » (= une énergie émotionnelle), c’est là que notre requin va attaquer – puisque c’est de ça qu’il se nourrit !

Il faut d’abord que vous reconnaissiez que vous vous trouvez dans un scénario d’abus narcissique – à ce moment, vous savez que l’autre, pour se débarrasser de sa propre folie, la projette sur vous … Il vous pousse à exprimer tout l’illogisme, la rage et la douleur que lui-même s’interdit de ressentir ou même de reconnaître en lui.

Sachant cela, vous savez qu’il est imperméable à la raison, qu’il est impossible de communiquer avec lui de façon logique, franche et honnête – au contraire, ce qu’on a ici, c’est une communication « tordue », « sombre », à niveaux multiples. Bref, ceci n’est pas une situation normale, mais bien très malsaine et dangereuse !

Ces êtres ne veulent pas avoir une conversation amicale avec vous, mais vous prendre quelque chose.

Vous devez alors songer à poser vos limites, vous devez penser « aux armes ! » et sortir votre bouclier mental.

Vous devez aussi vous aimer assez que pour ne pas tolérer même la plus petite attaque à votre intégrité ; penser « Espèce de sale c… ! Ose seulement m’attaquer & tu t’en repentiras ! Tu vas voir ce que tu vas prendre, espèce de bâtard ! » – bref, avec ce genre de sale type, appliquez la tolérance zéro, sinon, il réussira à vous tirer du sang et à vous affaiblir !

Mais ne prenez cette position QUE si vous vous sentez capable de lui sauter à la gorge. Si ce n’est pas le cas, que faire ?

En ce cas, vous devez vous retirer physiquement de la scène. Mais si vous ne pouvez pas partir (le PN est votre parent, votre chef, …), alors que faire ?

Vous devez alors traiter cette situation comme toutes celles où vous n’avez aucun pouvoir ; c-à-d affirmer vos limites.

Car comment s’appelle le fait d’affaiblir quelqu’un, de lui enlever son estime de soi, le faire se sentir comme une merde, pour se sentir un peu mieux soi-même – pour en retirer un bref moment d’extase (& d’un genre très bas d’extase) ? C’est littéralement de la folie.

Un de ses trucs favoris : il vous « appâte » avec une question innocente, et ensuite, quoi que vous répondiez, vous allez vous faire insulter et mettre plus bas que terre… Quelle que soit votre réponse, vous allez « prendre » ; il vous exprimera ceci : que vous avez eu tort de la dire, et qu’elle ne fait que prouver que vous ne valez rien !

Bref, vous devez, pour affirmer vos limites, dire à l’autre « non ! Je ne te permets pas de me parler comme ça ! », bien entendu, en étant calme et assuré. Quitter la pièce quand il continue ses idioties.

De toute façon, ne pas croire ce qu’il dit (vous savez d’où ça vient !) et rester fort(e), calme & centré(e).  C’est ainsi que vous pouvez vous renforcer. Il n’est pas facile, vu qu’on est bon, de se déshumaniser ainsi, mais il le faut ; votre survie (physique & mentale) en dépend !

Suivez, si nécessaire, un cours d’assertivité – puis, appliquez-le, bien entendu.

Vous devez maîtriser totalement votre état émotionnel, le verrouiller, car c’est ainsi que vous ne vous ferez pas attaquer.

Si ça a marché avec vous dans le passé, il essaiera, et même encore plus fort qu’avant, mais n’entrez pas dans son jeu.  Souvenez-vous qu’il est lâche & n’attaque que les gens non-protégés, vulnérables (humains, quoi).

Vous savez que, comme un alcoolique qui ne peut jamais reprendre même une goutte d’alcool, sous peine de retomber dans son vice, vous serez toujours tenté de retomber dans votre côté humain ; donc, en sa présence, rappelez-vous sans arrêt ce qu’il est, ce qu’il vise (même s’il a l’air innocent) et qu’il faut lutter contre votre bon coeur.

Ce qu’il faut, c’est une saine hygiène mentale ; par ex, vous centrer et vous relier à « plus grand que vous », au « Tout » (spiritualité), pour avoir plus de force, ou cet outil puissant de changement ; découvrir qu’elle est l’histoire que vous vous racontez sur votre vie, et changer d’histoire ! (vous pouvez même l’écrire).

Vous aurez besoin de toutes vos forces pour vous couper du PN…

Publicités

L'article vous a plu... ou pas ? Laissez-moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s