Les 7 Principes Huna

Par défaut

HawaiLe Huna (« secret ») est l’antique sagesse hawaïenne ; on peut le voir comme une philosophie ou un système de psychologie, car il contient des éléments de philosophie, de science et de religion.

Mais ce qu’il est surtout, c’est un moyen pratique de vivre, pouvant être  suivi sans conflit avec d’autres pratiques ou croyances, un secret pour être plus efficace & plus épanoui dans la vie !
Le Huna n’est pas une religion, mais, en quelque sorte, la vérité derrière toute religion, une science aussi, parce qu’il  a étudié le domaine spirituel et l’explique.

Les praticiens Huna ne basent pas leur vie sur des  «commandements » du passé, mais sur la sagesse tirée de faits observables.   Pour eux, la « Volonté Divine » se lit clairement dans les lois de la nature.

Huna est la sagesse immémoriale permettant à un être de se connecter à sa plus grande sagesse intérieure. Cet art de guérison est de nature spirituelle, et suivre ses principes permet d’intégrer le corps, l’esprit & l’âme.

Le système de psychologie huna, est fondé sur 7 principes ; 7 mots hawaïens très puissants, car profonds (ayant plusieurs “couches” de signification), chacun présentant une idée qui enseigne quelque chose sur la façon dont le monde fonctionne, en sorte qu’on en comprenne le sens et qu’on acquière plus de pouvoir sur la vie en général et notre vie en particulier.  Ce système forme la base de l’art de guérison hawaïen.

Voici ces 7 principes Hunas :

  • IKE – conscience ou connaissance,
  • KALA – liberté,
  • MAKIA – focalisation,
  • MANAWA – moment présent,
  • ALOHA – amour,
  • MANA – pouvoir,
  • PONO – justesse.

Développons ces concepts qui, vous le verrez, sont simples mais profonds et très efficaces ;

  1. Ikè ; connaissance ou conscience – > “le monde est ce que vous pensez qu’il est” :

Ceci indique que chacun crée sa propre réalité, par ses croyances, ses règles, ce que vous pensez qui est ainsi ou quevous voulez, et la façon dont vous l’interprétez.

Etant responsable de votre réalité de par votre pensée et vos croyances, vous pouvez la modifier si vous le désirez.

Changer votre façon de penser n’est pas si dur ; lorsqu’une pensée surgit dans votre tête, vous devez décidez si vous la nourrissez ou si vous la balayez.  Vous êtes responsable de ce qui demeure dans votre esprit et donc, de vos émotions. Gardez donc vos pensées vers la direction où vous voulez aller …

Alors, vous pouvez avoir du plaisir n’importe quand, juste en le voulant… Et vous ne pouvez plus blâmer qui que ce soit pour vos émotions négatives…  Vous pouvez vous rendre heureux tout seul, car vous êtes le seul responsable.

Soyez conscient que vous pouvez choisir vos pensées et les croyances qui guident vos actions. La façon d’améliorer son expérience est d’améliorer ses pensées.

  1. Kala ; liberté – > “il n’y a pas de limites, tout est possible ” :

Ceci a plusieurs sens ; d’abord, vous pouvez faire tout ce que vous désirez, à condition de trouver un moyen. Ou : l’univers est infini, donc vous êtes un être infini => vous êtes donc libre de créer ce que vous voulez.

Mais aussi : il n’y a pas de ligne de démarcation entre là où vous finissez & là où un autre être commence; on a en effet échangé des molécules avec d’autres, et eux avec nous, et on est de toute façon tous connectés, étant tous des facettes d’un plus grand être. Nous sommes Un, bien que nous prétendions être différent des autres.

Soyez libres de changer vos idées sur les limites que vous avez établis sur la santé, le bonheur, la prospérité, et le passé, le présent, et le futur. Les limites, utiles ou pas utiles, sont toutes fabriquées par soi-même.

  1. Makîa ; focalisation – > “l’énergie coule où l’attention se porte” :

Ce principe est une grande qualité spirituelle, mais que nous avons rarement le temps de mettre en pratique dans nos sociétés.  Il faut se souvenir que, dès lors qu’on est éveillé, on co-crée notre monde ; cCe sur quoi on porte notre attention, est ce que l’on “nourrit” et renforce – la tonalité de notre énergie attire des énergies semblables.

Alors, veillons à garder notre attention et nos émotions dans le positif car si on les porte sur des émotions négatives, on ne fait qu’attirer plus de misère dans notre vie !

Surveiller nos pensées et émotions, est donc essentiel si on veut améliorer sa vie.

Concentrez votre attention sur ce que vous désirez et non pas sur ce que vous ne désirez pas. Vos pensées donnent de l’énergie à votre comportement, et votre comportement donne de l’énergie à vos pensées.

  1. Manawa ; le temps, le moment présent, maintenant – > “ maintenant est le moment de pouvoir ”  :

On n’a de pouvoir que dans le moment présent, puisque le passé est passé, et que l’avenir n’est pas encore là…

Aussi, il n’y a qu’au présent qu’on peut avoir du plaisir, jouir de la vie.

“Hier, c’est de l’Histoire, demain est un mystère, aujourd’hui est un cadeau, et c’est pourquoi on l’appelle le Présent” (“Yesterday is history, tomorrow is a mystery, today’s a gift, & that’s why they call it the Present”).

Si vous cherchez à avoir plus de plaisir dans la vie, restez concentré sur ce qui se passe juste maintenant !

Certains diront qu’ils n’arrivent pas à oublier le passé, mais c’est faux. Le passé, ce sont nos souvenirs et les émotions que ce passé suscite en nous ; donc, on ressent ce passé  ici, dans le présent.

Ce ne sont que ces pensées, des histoires que vous vous racontez.  On peut très facilement se raconter une autre si on veut, une histoire entièrement différente, qui nous  fait sentir mieux !  (cf mon article “Votre passé vous gêne ? Changez-le !” – )

De toute façon, le “passé” qu’on s’est construit n’est pas vrai, car les souvenirs changent au fil du temps et en plus, il y a des trucs qu’on a oublié pour ne se rappeler que quelques fragments…

Et le futur, alors ? Eh bien, c’est aussi des spéculations ; des histoires qu’on se raconte sur comment les choses vont peut-être tourner… et ce n’est pas la vérité non plus, car personne n’en sait rien.

Par conséquent, on peut se raconter une histoire de bonheur et de succès ; au lieu de “je vais rencontrer mon(ma) bien-aimé(e)” ou “je vais connaître la gloire”, on peut penser “je suis amoureuse(reux)” ou “j’ai brillamment réussi”.

  1. aloha ; amour – > “aimer, c’est être heureux avec ”:

Ce terme signifie : Jouir de, apprécier, se sentir bien à propos de, s’amuser avec (quelqu’un ou quelque chose) ; c’est le plaisir de se relier à quelqu’un ou quelque chose…

Il faut savoir que le blâme, la critique, ou le jugement, sont exclus, car ils arrêtent “aloha” immédiatement.

Par conséquent, si on veut être dans l’amour et le pouvoir personnel, il faut cesser de se critiquer ou de critiquer autrui… Critiquer est censé avoir pour but d’améliorer les choses, mais ça ne marche pas !

Les compliments, la gratitude, l’appréciation, par contre, fonctionnent.

On reviendra sur l’aloha plus loin…

  1. mana ; pouvoir (influence, pas contrôle) – > “tout pouvoir vient de l’intérieur ”  :

Nous seuls avons le pouvoir de changer des choses dans notre vie, de faire des choix différents, d’utiliser notre volonté.  Personne ne peut nous donner le pouvoir ; nous devons le revendiquer pour nous-mêmes, et quand nous le faisons, quand nous utilisons notre autorité, quand nous devenons les auteurs et les souverains de notre propre vie, nous avons le pouvoir – mais il provient de nous, de notre coeur, et ce sont les choix que nous faisons qui nous donnent ce pouvoir.

Persuadez-vous que votre rapport avec votre Source spirituelle est inébranlable. Renforcez ce rapport par moyens des affirmations et de l’imagination.

7  pono  ; justesse, bonté, harmonie, tout à sa place* – > “l’efficacité est la mesure de la vérité ”:

(*Cf le “Ho’oponopono” ; signifiant “nous voulons faire les choses comme il faut” ! => https://bonheuretamour.wordpress.com/?s=Ho%27oponopono )

“Ho’o” signifie faire, et “pono”, ce qui est juste. Pour les guérisseurs hawaïens, certaines maladies (maloko) sont dues à des déséquilibres internes & d’autres, à des relations externes (mawaho) ; les 1ères se traitent par des remèdes aux herbes, alors que le ho’oponopono  traite les secondes.

Le Ho’oponopono corrige & maintien des relations saines avec soi & les autres en “nettoyant”les  causes, et pour ça, traite les sentiments négatifs ; blessures, regrets, erreurs, déceptions, honte, culpabilité, secrets – et détruit leur influence mauvaise sur la santé, le bonheur familial et l’harmonie de la communauté.

Pour appliquer ce principe, il faut se demander si  ce qu’on a fait de notre vie, la façon dont on a conçu notre vie, bref, si nos choix “fonctionnent” pour nous – et si ce n’est pas le cas, revenir au début ; refaire le tour des 7 principes => On revient d’abord au “ikè” et on se dit : si ce que je crois maintenant, crée un monde qui ne marche pas pour moi, je peux modifier cette réalité qui ne me convient pas, en changeant mes croyances sur moi-même, le monde et les autres. Je suis libre de le faire (2ème principe), et je le fais en me concentrant (3ème principe) dans le moment présent (4ème principe), avec amour (5ème principe), car j’ai en moi le pouvoir (6ème principe) d’agir comme il faut (7ème principe).

Publicités

"

    • Merci, Suzanne 😀
      J’étudie la sagesse Huna depuis plusieurs mois et c’est passionnant, car profond et tellement en avance.. Ces anciens Hawaïens savaient il y a déjà des millénaires ce que notre « science » découvre seulement maintenant !

      J'aime

L'article vous a plu... ou pas ? Laissez-moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s