Les 4 règles du bonheur en couple

Par défaut

MP900382690[1]Beaucoup de gens se mettent en couple alors qu’ils ignorent totalement les lois pour avoir une union solide et heureuse. J’avais déjà détaillé ces règles dans cet article (http://bonheuretamour.com/choix-du-conjoint-les-regles-de-lunion/ ), mais il était un peu longuet, et traitait d’autres points, alors, j’aimerais ici me concentrer seulement sur ces lois de l’union. Les voici :

– la loi du soin (combler les besoins émotionnels principaux de l’autre),

– la loi de protection (évitez d’être une cause de souffrance pour l’autre),

– la loi du temps (planifiez du temps pour être ensemble et vous accorder votre attention exclusive)

– la loi d’honnêteté (soyez totalement honnêtes l’un avec l’autre).

Revoyons ces 4 règles en détail ;

1. Protection (éviter d’être pour l’autre une source de peine) :

Pour vous aimer l’un l’autre, vous devez remplir vos « comptes d’amour » respectifs de beaucoup de points d’amour. Mais avant cela, vous devez vous assurer qu’il n’y a pas de « retraits » sur ce compte d’amour. En effet, ce n’est pas la peine de déposer des « points » d’un côté s’ils s’écoulent d’un autre !

Vous éviterez ces “fuites” en vous efforçant de ne jamais gêner ou blesser votre partenaire, et éviter les tue-l’amour à tout prix ; c-à-d les scènes, exigences, jugements irrespectueux, comportements agaçants et la malhonnêteté.

Ensuite, vous pouvez passer à la loi d’accord conjoint (c-à-d que toute décision sera prise à 2, et seulement si elle enthousiasme les 2 partenaires), qui vous protège contre toute décision blessante ou égoïste de la part de l’autre – comme une liaison extraconjugale, par exemple.

Cette loi est donc bien adaptée pour solidifier le couple ; elle nous fait comprendre que tout ce que nous faisons de mal envers l’autre, n’est pas permis, même si ça nous procure du plaisir.

2. Soin (combler les principaux besoins émotionnels de l’autre) :

Combler les besoins de l’autre est un excellent moyen de déposer des points d’amour sur le compte de l’autre (à propos de ce compte d’amour, voir http://bonheuretamour.com/lamour-est-comme-un-compte-en-banque/  ).

Si notre conjoint ne le fait pas pour nous, on devient frustré et on tente de se satisfaire ailleurs – ce qui cause pas mal de liaisons !

Parfois, un époux doit apprendre à combler un besoin où il n’est pas très fort : par ex, pour un homme, apprendre à montrer son affection, ou pour une femme, devenir une bonne amante (sexe).  Il lui suffit de faire un plan et d’accepter de le suivre jusqu’à ce que l’on devienne un expert.

Du moment que votre époux accepte de suivre cette règle de soin et s’occupe en priorité à remplir désormais vos besoins, il ne doit plus craindre une infidélité de votre part – car il engrangera plein de points d’amour et vous l’aimerez à nouveau.

Personnellement, je trouve qu’après avoir été trompée, une femme a son estime de soi détruite, elle est très déprimée et ne croit plus en rien (confiance en miettes)- de plus, elle a une rage envers son époux infidèle : dans ces conditions, elle ne peut avoir envie de lui – et l’obliger à coucher avec lui pour qu’il n’aille pas se satisfaire ailleurs, est une prostitution.

Donc, zut ! Il a choisi de tromper, il choisit (s’il veut garder son couple) de ne plus pouvoir « le » faire avec sa femme durant des semaines ou même des mois – sinon, il aura une fois de plus le beurre et l’argent du beurre !

3: Temps (donner à son partenaire une attention exclusive)

Sans minimum 15 h par semaine d’attention exclusive (= rien qu’à 2, et chacun ne s’occupant que de l’autre), on ne peut pas remplir les besoins de son conjoint et lui les vôtres – même si chacun connaît les besoins de l’autre et accepte de les remplir.

Planifiez à 2 – et minimum 15 jours à l’avance – votre horaire d’attention exclusive ; c-à-d les 15 h/semaine où vous vous donnerez affection, conversation, compagnie divertissante, et satisfaction sexuelle. Si vous ne vous réservez pas cette période de temps, vos bonnes intentions ne pourront devenir réalité.

Et comme quasiment tout ce que l’on fait doit être planifié, sous peine de ne pas être fait, il faut prendre ½ h chaque semaine (disons, le dimanche de 15 h  à 15 h 30) pour planifier du temps ensemble pour la semaine qui vient – tâchez que le temps passé à 2 (rien qu’à 2) se monte à au moins 1 h/jour ; en effet, si vous gardez toutes les heures ensemble pour le week-end, ça durera trop d’heures à la suite que pour pouvoir vous accorder une attention exclusive.

Ensuite, chaque partenaire doit noter ce programme dans son agenda, avant toute autre activité ; c-à-d que ce temps d’attention exclusive à 2, a la priorité sur tout le reste, et que tout ce reste (dodo, télé, sport, bricolage, sortie entre amis, …), sauf le travail et le soin aux enfants, doit être inscrit ENSUITE dans l’agenda.

Je suggère – une fois un horaire trouvé – de le garder semaine après semaine ; c’est plus facile à retenir.

Essayez – s’il se peut – de vous voir quand vous êtes plein d’énergie – et pas super-fatigués.

4. Honnêteté (être totalement honnête avec l’autre)

La loi d’honnêteté radicale dit bien ce qu’elle veut dire : il faut TOUT dire à son conjoint. Sans cela, ce qui fonde vraiment le couple, c-à-d une vraie et chaude intimité, ne peut se bâtir, car sans cela, il n’y a pas moyen de se découvrir et de combler les besoins de chacun… (à ce propos, voir : https://bonheuretamour.wordpress.com/2013/10/14/couple-faut-il-tout-se-dire/ .

L’honnêteté vous aidera à solutionner vos soucis et vous rapprochera de votre partenaire, en sorte que vous deviendrez vraiment des âmes-sœurs.  Cette vertu fait partie des précautions extraordinaires au début, puis devient un standard de vie : vous et votre partenaire communiquerez toujours franchement et ouvertement. Ainsi, pas moyen d’avoir une liaison.

Vous avouez à l’autre vos sentiments, vos envies, vos intentions, et vos problèmes avec lui (elle), ce qui le protège, lui et le couple.

Faites attention à ne pas laisser les tue-l’amour (voir point 1) ruiner votre relation : dès que vous en détectez un, signalez-le et faites effort pour ne pas y tomber vous-même ; dites-le sans critique, colère ou exigences.

Ces règles peuvent mener une relation au mariage, mais, avant cet événement, vous n’êtes pas obligés de les suivre – puisque vous ne vous êtes encore rien promis.

Bien sûr, votre souci, c’est que votre bien-aimé(e) suive ces règles après le mariage; sinon, vous aurez fait une erreur en l’épousant.  S’il n’en respecte aucune avant le mariage, c’est mal parti ; ce sera pire après ! Ou alors, cela indique qu’il n’a aucune intention sérieuse à votre égard. Dans les 2 cas, c’est mauvais : soit il ne fait que profiter de vous sans intention de s’engager, soit, vous serez uni(e) à quelqu’un qui vous maltraitera.

C’est à vous de montrer (et de prouver !) que vous exigez plus d’une relation et donnez aux êtres que vous fréquentez des infos sur comment ils peuvent combler vos besoins. Et, s’il s’y refuse, rompez : « mieux vaut être seul que mal accompagné » !  Je vous rappelle que le stress est cause de 90% des maladies et accidents ; et qu’une mauvaise relation nuit plus à la santé et à la survie que l’abus d’alcool, de tabac, l’obésité et le manque d’exercice REUNIS !

Publicités

L'article vous a plu... ou pas ? Laissez-moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s