Le malheur frappe ; comment (ré)agir ?

Par défaut

MP900385327[1]Tous, nous pouvons nous retrouver coincés dans une situation dramatique que l’on n’a pas pu empêcher. Mais se rebeller contre la réalité est stérile, refuser d’accepter ce qui EST, est une perte de temps et d’énergie… sans compter que ce n’est pas ainsi que ça risque d’aller mieux !

C’est au contraire du fond de ce trou qu’on peut amorcer un changement ; d’abord, cesser de lutter, se résigner à l’inévitable, et ensuite, se demander quelle leçon en tirer pour s’en sortir.

Comme je l’ai dit ailleurs, la vie vous a distribué des cartes (bonnes ou mauvaises) auxquelles vous ne pouvez rien changer, mais vous pouvez choisir de devenir un(e) meilleur(e) joueur(se) au jeu de la vie, et prendre l’engagement d’apprendre et d’agir désormais en ce sens !

Il ne s’agit pas de se résigner (ce qui signe la mort de notre âme) et de cesser tout effort, mais bien de comprendre qu’un malheur peut arriver aux meilleur(e)s ..Ceci vous apporte déjà une certaine sérénité – alors qu’y résister ne fera que vous faire souffrir.  Or, un être sain refuse de souffrir pour rien.

La seule façon de toujours gagner, c’est de considérer chaque situation comme une occasion d’apprendre – ainsi, perdre devient impossible.

Généralement, vous avez, pour attirer sur vous cette catastrophe, commis des erreurs (parfois, on paie cher une erreur commise des années avant) ; c-à-d ignoré une loi et/ou une realité.

Or, quand un certain seuil d’erreurs est franchi (ou simplement que les circonstances ont changé et qu’on n’a pas évolué ou vu venir les choses), la catastrophe se déclenche.  Apprenez comment ne plus commettre ce genre d’erreurs à l’avenir –  tout succès repose sur l’expérience, donc sur des échecs antérieurs !

Il faut ici se renseigner ; collecter des informations, et y réfléchir, tirer les bonnes conclusions sur comment les choses marchent (mais sachez que même le fait d’être prévenu et de faire de notre mieux ne nous met pas toujours à l’abri d’un désastre).

La 1ère étape pour remonter la pente, c’est d’accepter la situation avec grâce ; se dire : « j’y suis, eh bien, je ferai avec » –

Attention, il ne s’agit pas de se dire de mauvais cœur ; « bon, je dois accepter la situation, donc je l’accepte »… dans ce cas, tout votre corps hurle que ce n’est pas vrai. Donc,

En 2ème lieu, il faut analyser les choses, pour découvrir où vous vous êtes planté (remontez loin dans le temps s’il le faut) et jurez-vous de ne plus le refaire à l’avenir.  Ces erreurs n’auront pas été vaines si vous en tirez une leçon !

Si, par contre, vous ne faites que vous plaindre et n’en tirez pas la leçon ( = n’agissez pas de façon plus sensée par la suite), vous aurez souffert pour rien !

Une fois faite, on ne peut défaire une erreur – donc, vous perdrez parfois des plumes, c’est forcé … pour vous calmer, dites-vous que C’EST AINSI QUE L’UNIVERS FONCTIONNE … et du reste, l’élimination des plus faibles (= ceux qui ne peuvent penser et/ou agir intelligemment dans une situation donnée) a une fonction de « régulation ».

Ceci peut sembler dur, mais c’est ainsi – si l’on veut que ça bouge, il faut avoir d’abord le courage de regarder les choses de manière réaliste !

Il y a une « Intelligence » à l’œuvre ici-bas et il y a des lois dans cet univers – tout se fait selon ces lois et cette intelligence, et tout se complexifie de plus en plus ; songeons à cette évolution qui, depuis l’organisme unicellulaire des débuts, a donné finalement un être aussi multicellulaire et complexe que l’Homme !

Et voilà pourquoi il faut agir intelligemment, c-à-d selon cet « l’Esprit » et non notre petit esprit, pour survivre en ce monde !

Donc, si vous avez agi sottement ou stagné dans le passé, ne vous découragez pas ; l’avenir peut être différent – c-à-d gagnant (et ce, justement grâce à vos erreurs) !

Si, même votre mieux ne suffit pas, cela veut dire que vous devez récolter plus d’infos sur la situation – donc, apprenez ce qu’il faut et recommencez.

Si vous vous trouvez présentement dans une situation désespérée, abandonnez-vous-y, acceptez vos pertes et faites une croix définitive dessus – passez à autre chose.  Ne perdez pas du temps à vous plaindre, mais déterminez de quelles ressources vous disposez et agissez.

 

Publicités

L'article vous a plu... ou pas ? Laissez-moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s