Merveilleuse sève de bouleau !

Par défaut

Ce bel arbre, le bouleau blanc, est non seulement beau ; il est aussi un bienfaiteur de l’humanité : son écorce combat la fièvre, ses bourgeons sont antibiotiques et ses feuilles sont anti-rhumatismales et détoxifiantes (entre autres).

Quant à l’eau – ou sève – de bouleau, elle est utilisée depuis des milliers d’années par les anciens peuples (amérindiens, par ex), conscients de ses vertus régénérantes, toniques et nutritives.

En effet, elle opère un drainage en profondeur de tout notre corps : sa composition est très semblable au sang ou à l’eau de mer – ce qui la rend apte à réguler les liquides de notre corps (intra- ou extra-cellulaires) et en fait une cure de jouvence pour nos cellules et une arme efficace contre le vieillissement (grâce à son précieux silicium organique) !

Cette eau miraculeuse nous reminéralise et élimine les déchets (urée), car elle est riche en minéraux (fer, cuivre, soufre, calcium, magnésium, phosphore, manganèse, zinc) et en acides organiques (malique, citrique) et contient des sucres et des acides aminés (surtout glutamine, citruline et acide glutamique).

Tous ces minéraux renforcent notre immunité et nous permettent de mieux résister, tant aux agressions microbes, ou virus qu’au stress.

En outre, la sève de bouleau nettoie les reins, décongestionne le foie, le pancréas et la vessie et soigne tout le système articulaire. Elle élimine le mauvais cholestérol et l’acide urique. Favorisant la diurèse, elle détoxifie le corps et son efficacité contre la rétention d’eau – donc contre la cellulite et l’obésité- est prouvée.

Le jus de bouleau élimine le cholestérol de notre sang et désinfecte notre corps. Il agit aussi efficacement contre les maladies de foie et de l’intestin (diarrhée, constipation, vers), les ascites,

Il lutte contre les oedèmes cardiaques provenant d’une insuffisance circulatoire, contre l’hypertension artérielle, et on l’utilise pour traiter le rhume, la fièvre, la grippe et la sinusite chronique.

La sève est aussi efficace contre les infections et inflammations du tractus urinaire, les calculs rénaux, les maladies de peau (dermatoses, eczémas, couperose, acné, pellicules, psoriasis), la chute de cheveux et les rhumatismes.  Enfin, elle prévient la maladie d’Alzheimer.

Je vous rassure : la sève de bouleau a un goût très doux et agréable. Vous la trouverez en briks d’un litre (conservée avec juste un peu d’acide citrique et de sucre), en magasins bio à 30-40€/litre, ou en magasins russes, à … 1,5-2€/litre !  Elle se conserve au frigo (sinon, elle fermente).

Buvez-en un verre (+- 15 cl) chaque matin (de préférence à jeun) durant 3 semaines… En plus, cette cure merveilleuse ne vous coûtera que 6 € !

Trucs :

– pour une action ultra-détoxifiante, vous pouvez verser votre verre de sève de bouleau dans un mixer, avec une petite poignée de feuilles de coriandre, et consommer ce mélange,

– contre les douleurs articulaires : prendre chaque matin un petit verrre (10 cl) de jus de bouleau avec 1 gélule (naturelle) d’harpagophytum (“griffe du diable”).

Publicités

"

L'article vous a plu... ou pas ? Laissez-moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s